Panique

 |   |  328  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Panique hier sur les marchés. On a parlé de "capitulation", ce moment où les investisseurs vendent tout à n'importe quel prix.

Panique en France aussi à l'approche d'un samedi de violences annoncées. Là aussi, on parle de capitulation avec un gouvernement qui doit céder à plusieurs revendications.

PANIQUE SUR LA CHINE
On savait que Trump allait souffler le chaud, mais surtout le froid, pendant cette trêve de 90 jours avec la Chine.
Mais hier la surprise est venue d'ailleurs.
La directrice financière d'Huawei, Meng Wanzhou, qui a en plus la mauvaise idée d'être la fille du fondateur d'Huawei, a été arrêtée au Canada à la demande des États-Unis. Elle est accusée d'avoir facilité des ventes de matériel américain à l'Iran, en dépit des sanctions.

ÉLECTROCHOC
Cette arrestation a provoqué un électrochoc sur les marchés.
Avec un effondrement des indices boursiers déjà très fragilisés.
La Chine a évidemment protesté.
Elle a même accusé le Canada et les États-Unis de violer les droits de l'homme en procédant à cette arrestation, ce qui est assez savoureux venant de la Chine.
Trump a dû tout de suite intervenir avec une série de tweets indiquant que les négociations entre la Chine et les États-Unis se déroulaient dans un excellent climat.
On est bien parti pour 90 jours d'extrême volatilité.

LA NOUVELLE QUI TOMBE MAL
Nouveau record depuis 10 ans du déficit commercial des États-Unis en octobre.
55.5 milliards $.
Largement au-dessus des prévisions.
Du fait d'une explosion des importations. Logique. Le pouvoir d'achat aux États-Unis progresse avec le plein-emploi et la hausse des salaires, ce qui favorise la consommation des ménages.
Et d'une baisse des exportations...notamment vers la Chine.
La guerre commerciale touche donc aussi les États-Unis.
Cela ne va pas faciliter les négociations entre les États-Unis et la...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2018 à 18:36 :
"Mais hier la surprise est venue d'ailleurs."

Pas vraiment d'ailleurs...

"Elle est accusée d'avoir facilité des ventes de matériel américain à l'Iran, en dépit des sanctions."

LEs américains sont quand même hyper remontés contre les chinois et ça la finance mondiale elle aime pas, si faut qu’elle relocalise toute sa production il va falloir qu'elle finisse par aller prendre de l'argent dans ses paradis fiscaux, un comble !

"Cela ne va pas faciliter les négociations entre les États-Unis et la Chine."

En effet cela ne peut que remettre du baume au coeur de TRump.

"Cette attente du samedi est totalement surréaliste."

Les médias ne sont pas habitués à ce genre de manifestations du coup ils le traitent comme du grand spectacle, et à ça par contre ils y sont très habitués.

"Cette explosion de haine entre les Français"

C'est faux, vous devriez descendre discuter avec nous de temps en temps mais depuis ces gilets jaunes je note beaucoup moins de comportements discourtois sur la route. Par contre il y a une véritable haine, convergente, envers les politiciens, les riches et les médias. On se demande bien pourquoi quand même hein !? lol

"Une prime exceptionnelle distribuée par les entreprises à leurs salariés."

JE ne crois pas que ce soit l'aumône que demandent les gilets jaunes, incroyable cette incapacité de penser chez nos dirigeants quand même.

"On se demande donc si la FED ne va pas choisir de freiner voire d'arrêter le cycle de hausse des taux"

Est-ce qu'une nouvelle hausse serait une sorte de coup de grâce donnée à la finance ?

"C'est le chaos total. "

Heu... vous avez allumez bfm télé là ? ^^

"Un deuxième referendum ?"

Les marchés financiers européens le réclament et ce que l'empire veut l'empire obtient.

"Explosion de la demande pour des vigiles privés"

C'est pour ça que les lrem ne veulent pas protéger les commerçants non ? Ah ça ils ont le sens des affaires c'est sûr... Mais pas au bon moment !

"Les monnaies virtuelles le deviennent de plus en plus avec un bitcoin qui ne vaut plus que 3400$ contre 20000$ il y a un an. "

Un an pour la finance c'est énorme vous allez quand même pas nous prendre ce chiffre tout le temps quand même ? Il n'y a pas de crack c'est donc quand le cours sera stabilisé que ce serait vraiment intéressant de s'y mettre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :