100 métiers d'avenir (3/10) : designer en expérience utilisateur, spécialiste SEO...

 |   |  564  mots
Les spécialistes de l'expérience utilisateur (UX) sont devenus des pépites très prisées.
Les spécialistes de l'expérience utilisateur (UX) sont devenus des pépites très prisées. (Crédits : DR)
[Série 3/10] Internet pèse de plus en plus lourd dans l'économie. L'an dernier, les ventes en ligne ont franchi la barre des 50 milliards d'euros dans l'Hexagone selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad), en hausse de 13,5 % sur un an.

Pour les entreprises, disposer d'un site performant et bien communiquer sur la Toile est devenu indispensable. Des responsables marketing et chefs de projet Web, aux programmateurs en passant par les responsables e-commerce, les spécialistes du Net sont de plus en plus sollicités. Signe de cet engouement, les métiers se segmentent et des spécialités apparaissent. Dans le domaine du design numérique, les UX designers (designers en expérience utilisateur) sont devenus des pépites très recherchées. « Les UX designers sont en charge de l'optimisation d'une expérience utilisateur », explique Maxime Patrice, directeur de la création numérique de l'agence Diplomatic Cover (Publicis). Il prend l'exemple d'un site de bricolage : sur un ordinateur classique, l'internaute voudra d'abord consulter le catalogue en ligne dont il faudra travailler l'ergonomie. En revanche, s'il est à l'extérieur et se connecte avec son smartphone, il faudra lui proposer un service pour trouver le magasin physique le plus proche à l'aide de la géolocalisation.

Un beau site qui répond au besoin d'un internaute, c'est bien. Mais encore faut-il qu'il y vienne. C'est là qu'interviennent les professionnels du référencement. Et, ici aussi, le métier évolue. Si acheter des mots clés et des liens sponsorisés permettait de doper son positionnement dans une recherche Google il y a quelques années, ce n'est plus suffisant. À la tête de WAM-Référencement, David Eichholtzer est spécialiste de la visibilité sur la Toile. Établie à Lyon, sa société, qui affiche de 30 à 40 % de croissance par an, compte parmi ses clients Orange ou la mutuelle de santé Radiance. « Une bonne visibilité sur Internet passe par un bon référencement naturel, explique-t-il. En d'autres termes, les sites doivent proposer des contenus à forte valeur ajoutée, en lien avec l'activité de la société. »

Pour Total Lubrifiants, « nous avons créé toute une partie consacrée à des conseils pour bien choisir son huile de moteur », illustre David Eichholtzer. Au quotidien, il travaille avec des responsables SEO (optimisation pour les moteurs de recherche). En fonction du client, ceux-ci définissent les motsclés ou thématiques sur lesquelles il faut miser pour renforcer la visibilité du site. Ils transmettent ensuite ces informations à des rédacteurs-référenceurs, qui élaborent des dossiers et des articles de fond. Souvent d'anciens journalistes ou communicants, ces derniers constituent « des profils de plus en plus recherchés », poursuit le patron de WAM-Référencement, qui les rémunèrent aux alentours de 30.000 euros brut par an.

_____

Suivez notre série "100 métiers d'avenir" en dix épisodes qui présentent ces nouvelles professions. A lire demain: "Imprimeur 3D, créateur d'environnement virtuel..." (4/10)

--

>> PROGRAMME de notre série: "100 métiers d'avenir pour nos enfants"

--

>> CONJONCTURE (vidéo) : les prévisions 2015 pour l'emploi en France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :