Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Italie prolonge à son tour ses restrictions face à l'épidémie

reuters.com  |   |  273  mots
L'italie prolonge a son tour ses restrictions face a l'epidemie[reuters.com]
(Crédits : Guglielmo Mangiapane)

par Angelo Amante

ROME (Reuters) - Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a signé vendredi un nouveau décret durcissant les mesures visant à freiner l'épidémie de coronavirus, après l'avertissement émis par le ministère de la Santé face à l'aggravation de la situation sanitaire.

Le nombre quotidien de nouveaux cas de contamination se situe actuellement entre 15.000 et 20.000 contre environ 40.000 mi-novembre mais la tension hospitalière reste forte. Entre 400 et 600 personnes meurent chaque jour du COVID-19 et le gouvernement s'attend à voir ce chiffre augmenter.

Mercredi, le ministre de la Santé, Roberto Speranza, avait évoqué au Parlement "une aggravation générale de l'épidémie", de nouveau en phase d'expansion.

Le nouveau décret prolonge jusqu'au 5 mars le couvre-feu instauré dans tout le pays entre 22h00 et 05h00 et confirme le système de restrictions échelonnées par région en fonction de la gravité du niveau d'infection.

Les salles de sport et les piscines resteront fermées dans toute la péninsule et la restauration à emporter ne sera plus autorisée après 18h00.

Le texte prolonge aussi jusqu'au 15 février l'interdiction de circuler d'une région à l'autre, sauf exceptions pour motifs professionnels, de santé ou d'urgence, ainsi que la fermeture des stations de ski.

Le gouvernement autorise toutefois la levée de mesures de restriction dans les régions dans lesquelles le taux d'infection aura suffisamment diminué.

L'Italie a enregistré à ce jour près de 81.000 décès liés à l'épidémie, ce qui la place au sixième rang du classement des pays les plus touchés du monde.

(Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)