Nouveaux tirs d'artillerie de Pyongyang pour riposter aux exercices de la Corée du Sud, selon KCNA

reuters.com  |   |  265  mots
Le premier ministre nord-coreen kim tok hun inspecte des projets dans divers secteurs[reuters.com]
(Crédits : Kcna)

par Josh Smith et Soo-hyang Choi

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord a déclaré mardi avoir ordonné à ses forces armées de nouveaux tirs d'artillerie en mer, selon l'agence de presse officielle KCNA, en réponse aux exercices en cours en Corée du Sud.

Lundi, Pyongyang avait déjà déclaré avoir tiré plus de 130 obus au large de ses côtes est et ouest après avoir détecté des exercices militaires de l'autre côté de sa frontière avec la Corée du Sud.

Certains des obus ont atterri dans une zone tampon près de la frontière maritime des deux pays, une violation de l'accord intercoréen de 2018 selon la Corée du Sud.

La Corée du Sud et les États-Unis menaient lundi un exercice conjoint de tirs terrestres près de la frontière dans le comté de Cheorwon qui doit se poursuivre ce mardi.

Pour la Corée du Nord, cet exercice conjoint constitue la preuve de la politique hostile des deux pays envers la Corée du Nord.

"L'ennemi doit immédiatement cesser ses actions militaires provocatrices dans la zone proche des lignes de front", a déclaré un porte-parole de l'armée nord-coréenne, selon KCNA.

En plus des tirs d'artillerie, l'armée nord-coréenne a émis une alerte d'urgence au combat pour les unités à tous les niveaux et les troupes ont reçu l'ordre de renforcer la surveillance, a précisé le porte-parole.

(Reportage par Soo-hyang Choi, Blandine Hénault pour la version française, édité par Matthieu Protard)

tag.dispatch();