Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Eglise orthodoxe ukrainienne rompt avec Moscou

reuters.com  |   |  236  mots
L'eglise orthodoxe ukrainienne rompt avec moscou[reuters.com]
(Crédits : Valentyn Ogirenko)

par Pavel Polityuk et Yesim Dikmen

KIEV/ISTANBUL (Reuters) - L'Eglise orthodoxe ukrainienne a obtenu le feu pour s'établir en tant qu'Eglise indépendante, rompant ainsi ses liens avec son homologue russe qui s'élève contre cette décision adoptée lors d'un synode organisé à Istanbul, où siège le Patriarcat œcuménique de Constantinople, autorité spirituelle de 300 millions d'orthodoxes.

Dans un communiqué, le synode acte l'octroi du "statut d'Eglise autocéphale à l'Eglise d'Ukraine", la libérant de ses attaches avec l'Eglise orthodoxe russe.

Cette mesure intervient alors que les relations entre l'Ukraine et la Russie sont toujours au plus bas, en raison à la fois du soutien que Moscou apporte aux séparatistes qui oeuvrent dans l'est du pays et de l'annexion de la Crimée en 2014.

Kiev accuse l'Eglise orthodoxe russe d'exercer une influence pernicieuse sur le sol ukrainien et de se comporter en agent de Moscou pour justifier l'expansionnisme russe.

Le président ukrainien Petro Porochenko a salué une mesure qui "dissipe les illusions impérialistes et chauvines de Moscou".

En représailles, l'Eglise russe a annoncé la rupture de ses liens avec le Patriarcat de Constantinople et a dénoncé une décision qu'elle compare au schisme de 1054 qui a scellé la séparation entre le christianisme occidental et le christianisme oriental.

(Avec Polina Devitt à Moscou, Natalia Zinets à Kiev et Michele Kambas à Athènes; Nicolas Delame pour le service français)