Cinéma et spectacles : la fréquentation des salles toujours en baisse par rapport à l'avant-Covid

La fréquentation dans les salles de cinéma et de spectacle vivant en ce début d'année montre une baisse d'environ 25% par rapport à la même période avant la crise sanitaire, a affirmé dimanche la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.
La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot
La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot (Crédits : POOL)

Malgré l'euphorie des fins de confinement et un bel été 2021, la fréquentation des salles de cinéma et de spectacle vivant peine à retrouver ses niveaux d'avant-Covid. D'après la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, la baisse s'établit à environ 25%. La ministre a toutefois dit s'attendre à "une "belle saison festivalière", assurant qu'elle allait continuer "à aider tous ceux qui en ont besoin".

14 milliards d'euros mobilisés pour la culture

Au total, près de 14 milliards d'euros ont été mobilisés en faveur du monde de la culture en France depuis le début de la crise sanitaire, selon de nouveaux chiffres du ministère.

"Tout le monde reconnaît qu'il n'y a pas un pays qui a fait autant que la France pour sauver sa culture", a assuré Roselyne Bachelot à l'émission "Les Enfants de la République" diffusée dimanche sur Radio J. Les artistes sont "fatigués, anxieux mais ne sortent pas lessivés" de la crise.

Toutefois, nuance-t-elle, "je ne fais pas de l'optimisme à tout-va (...) je sais bien que dans le cinéma, c'est encore 25 % de baisse de la fréquentation, dans le spectacle vivant aussi" en ce début d'année, par rapport à la même période avant la crise liée au Covid-19. Ce chiffre varie entre 20 et 25% selon les salles, par rapport à la même époque 2019, précise-t-on au ministère.

Le spectacle vivant en particulier assiste à un "phénomène de bipolarisation" selon elle: "il y a des spectacles qui marchent", avec des salles remplies, et d'autres où le public n'est pas au rendez-vous.

Levée des restrictions et crainte du métavers

Les restrictions ont commencé à être levées, comme la jauge maximale pour le public assis fixée à 2.000 personnes qui a pris fin le 2 février et sera suivie par le retour des concerts debout le 16 février.

"Il y a des problèmes de programmation parce que les concerts debout c'est en général des tournées internationales. Les concerts debout vont avoir plus de mal à revenir à la normale que les concerts classiques", a souligné Roselyne Bachelot.

D'après la ministre, le monde de la culture est "confronté à la fois à "une pandémie extrêmement dure et (...) au grand vent du numérique, l'apparition du métavers. C'est extrêmement violent, cette double angoisse-là".

En outre, la ministre a précisé que le tableau "Rosiers sous les arbres" de Gustav Klimt a été "récemment rendu" à ses ayants droit. Le 25 janvier, l'Assemblée nationale avait adopté à l'unanimité une loi pour restituer 15 œuvres d'art, dont le tableau de Klimt et un de Marc Chagall, aux ayants droit de familles juives spoliées par les nazis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 07/02/2022 à 11:16
Signaler
si cette mascarade sanitaire pouvez liquider le chomage inique des intermittents, les avances sur recettes de l'entre soit et l'arrogance de ces "artistes" de seconde zone j'irais presque jusqu'a me faire piquer !

à écrit le 07/02/2022 à 10:26
Signaler
Le parasite d'or ? Au boulot ?

le 07/02/2022 à 16:27
Signaler
Grande gagnante du parasite d'or 20020 et 2021, il est vrai, mais c'est bruno qui creuse !

à écrit le 07/02/2022 à 8:31
Signaler
14 milliards... quand on voit ce que touchent ces pauvres intermittents du spectacle on se demande bien à qui vont tout ces milliards hein. Ensuite, deuxième aberration, c'est pas nous qui avons décidé de la dictature sanitaire, c'est vous autres, av...

à écrit le 07/02/2022 à 3:25
Signaler
Faut taxer les flux boursiers pour sauver la culture Française et renflouer une partie de la dette .

à écrit le 07/02/2022 à 1:38
Signaler
14 milliards pour un cinema anemique avec des stars fameliques en terme de talent. Aux frais du contribuable.

à écrit le 06/02/2022 à 21:50
Signaler
S1mple, plus de pas vacc1nal et plus de pr0blème.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.