Roselyne Bachelot demande 35 millions d'euros d'aides supplémentaires pour la Culture

 |  | 292 mots
Lecture 2 min.
La ministre de la Culture demande une aide supplémentaire suite à la prolongation de la fermeture des lieux culturels.
La ministre de la Culture demande une aide supplémentaire suite à la prolongation de la fermeture des lieux culturels. (Crédits : POOL)
La ministre de la Culture a "besoin de 35 millions d'euros supplémentaires pour faire la fin de l'année", après la décision jeudi 10 décembre annoncée par le Premier ministre de prolonger la fermeture des cinémas et salles de spectacles d'au moins trois semaines de plus.

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a évoqué vendredi 35 millions d'euros d'aides supplémentaires pour les cinémas et le monde du spectacle après les annonces gouvernementales retardant d'au moins trois semaines la réouverture de nombreux lieux accueillant du public.

"J'ai dit au Premier ministre que j'avais besoin de 35 millions d'euros supplémentaires pour faire la fin de l'année et je sais que je les obtiendrai pour les cinémas, théâtres, lieux de concert, les opéras", a déclaré Mme Bachelot sur RMC.

Lire aussi : Déconfinement : "Nous sommes révoltés", le monde de la culture réagit aux annonces de Castex

Un "crève-coeur"

Elle a qualifié de "crève-coeur" la décision annoncée la veille par le Premier ministre Jean Castex de ne pas déconfiner comme prévu le 15 décembre les théâtres et cinémas qui resteront fermés au moins trois semaines de plus, tout en justifiant cette mesure face à la "situation sanitaire qui s'est beaucoup dégradée" avec le nombre des contaminations qui représentent "le triple de ce que nous espérions pour pouvoir rouvrir".

"Nous allons traverser l'épreuve des fêtes de fin d'année avec énormément de mouvements de population, de contacts familiaux", a poursuivi la ministre. Ce qui aurait été "terrible pour le monde de la culture c'est le stop-and-go", a-t-elle aussi dit.

"Rouvrir le 15 décembre avec toutes les difficultés de la réouverture de la billetterie, le reconditionnement des salles pour éventuellement refermer les salles le 2,3 ou 7 janvier... là on assassinerait la culture si on avait fait cela".

Lire aussi : Cinéma et théâtres: Castex et Le Maire disent "non" à Bachelot pour les exemptions au couvre-feu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2020 à 16:07 :
Même pas 2500 bitcoins en cette période dans laquelle l'argent ne vaut plus rien ça ne devrait pas les aider beaucoup.

La politique du "mieux que rien" c'est la défaite assurée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :