Coronavirus : pour Bruno Le Maire, l'épidémie change la donne de la mondialisation

 |   |  259  mots
(Crédits : POOL New)
Le coronavirus est "un 'game changer'", un événement qui change la donne dans l'économie de mondialisation, a indiqué, ce mardi 25 février, à Athènes le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

"Nous devons en tirer toutes les conséquences" et "de ce point de vue l'épidémie du coronavirus est un 'game changer' dans la mondialisation", a déclaré le ministre français à l'issue des entretiens avec son homologue grec, Christos Staïkouras. Il a souligné "la nécessité impérative de relocaliser un certain nombre d'activités et d'être plus indépendant sur un certain nombre de chaînes de production".

Le ministre français, qui a fait une escale à Athènes en provenance d'Abou Dhabi, a expliqué que le coronavirus "aura un impact sur la croissance mondiale et sur la croissance en Europe à travers deux canaux de diffusion". Le tourisme constitue un premier canal selon lui, la France comptant "plus de 2,5 millions de touristes chinois chaque année, ce qui représente une part importante du tourisme en France".

Dépendant de la Chine

"Le second canal de diffusion le plus important et le plus préoccupant, c'est la question des chaînes approvisionnement industrielles", a-t-il précisé, évoquant en particulier "l'industrie automobile" et "le secteur de la santé".

"Nous sommes très dépendants de l'approvisionnement de la Chine et le fait que la Chine a tout ralenti a un impact direct sur les possibilités d'approvisionnement de l'industrie", a-t-il ajouté.

En ce qui concerne le secteur de la santé et des médicaments, "nous ne pouvons pas continuer à dépendre à 80% ou 85% de principes actifs pour les médicaments qui sont produits en Chine, ce serait irresponsable et déraisonnable", a souligné Bruno Le Maire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2020 à 17:55 :
Pas du tout, il n'y a rien de nouveau, c'était parfaitement prévisible. Seuls ceux qui cultivaient le déni se retrouvent sidérés et cherchent à se justifier...
a écrit le 25/02/2020 à 17:52 :
La mondialisation a permis d'enrichir les actionnaires aux dépens des salariés .Mais il y a toujours un effet pervers. Nos gouvernants, qui aimeraient tant faire croire qu 'ils ne sont pas de droite, s'inquiètent de notre dépendance aux pays à bas salaires ...Je rêve d'un deuxième tour Hollande Le Pen à la présidentielle .improbable?Pas sûr .C'est mon opinion et je la respecte .
a écrit le 25/02/2020 à 17:11 :
il croit que les boites vont revenir en france?
il devrait faire une analyse de la situation, et discuter avec les gens
ca n'interesse plus personne de venir installer des centres decisionnels dans ce pays communiste
le seul truc qui est encore interessant, c'est la r&d via le regime de deduction de charges.........
le reste faut oublier, a commencer par les centres de decision
a écrit le 25/02/2020 à 16:45 :
Le protectionnisme c'est bien aussi d'autant que nos riches ont tout délocalisé ailleurs, le temps que cela revienne ce sont nos petits enfants qui en profiteront et pas avant.
a écrit le 25/02/2020 à 15:49 :
on pourrait dire la même chose concernant le développement informatique en inde.....

pour les vêtements, la chine délocalise en Afrique, en Érythrée je crois, ou les salaires sont à 20 euros du mois....

pour les plans de tomates, israel a laissé se diffuser un virus que l on ne sait pas éradiquer....

peut être faut il, enfin, avec un peu de jugeotte.... réfléchir à une autre modèle de développement..... mais ce n 'est pas certain, la France etait fière il y a quelque jours d avoir l espoir d exporter sa viande de bovin en chine......
a écrit le 25/02/2020 à 14:06 :
Concernant les principes actifs pour les médicaments, laisser 80%
de ce marché à la Chine montre la pertinence de nos politiques, de nos énarques, haut fonctionnaires, finalement tous vendus au business, au capital, aux banques, aux actionnaires au détriment de la santé de la population.
Quant à Lemaire, il continue d'enfoncer des portes ouvertes...
l'homme qui a peur de son intelligence.! On n'est pas fauché avec des gens pareils.
Réponse de le 25/02/2020 à 17:21 :
C'est simplement le résultat de la préférence imposée pour les médicament génériques, et des prix ilposés sur les produits de sanré. Pour faire des économies de bouts de chandelle.
Réponse de le 25/02/2020 à 17:22 :
C'est simplement le résultat de la préférence imposée pour les médicaments génériques, et des prix imposés sur les produits de sanré. Pour faire des économies de bouts de chandelle.
a écrit le 25/02/2020 à 14:01 :
Visiblement comme tout le monde, il s'aperçoit qu'une relocalisation a de bon coté pour maintenir 'un tissu économique résilient" Oui je sais... c'est pompeux mais ils ne comprennent que ça dans la "Haute"!
a écrit le 25/02/2020 à 13:26 :
Ah tiens !? Ben moi qui croyait que c'était Trump en exécutant TINA sur la place publique mondiale mais bon même pas sûr qu'il le fasse exprès, il a du vraiment ne rien voir.

Nos gouvernants font vraiment amateurs hein, c'est franchement désespérant.
a écrit le 25/02/2020 à 12:13 :
L'homme qui ne dit que des évidences après tout le monde ( dépendance de la Chine)ou des fausses vérités (ex: l'alliance ALSTOM SIEMENS est indispensable)
Continuez Mr BRUNO LE MAIRE MINISTRE DE L ECONOMIE qui à sa nomination n'a déclaré aucune action et se permet de nous énoncer toutes les semaines sa science du capitalisme
a écrit le 25/02/2020 à 11:52 :
Le Coronavirus ? On en meurt ou on en reste idiot !Je le sais je l'ai eu !
a écrit le 25/02/2020 à 11:23 :
L'industrue manufacturière française ne représente que 10% du PIB grâce a une politique industrielle et fiscale favorable à la délocalisation. Ce gouvernement a encore des paroles contraires aux actes. La France a choisi le tourisme qui génère directement ou indirectement 7% du PIB. Mais les 83% de PIB restant ne sont pas touchés et dépendent principalement des commandes de l'Etat.
a écrit le 25/02/2020 à 11:16 :
le mec qui est à fond pour le libéralisme se rend compte que c est grave de tout laisser à la chine
petit ministre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :