Coronavirus : les informations essentielles du mercredi 8 avril

 |   |  2198  mots
(Crédits : Inquam Photos)
Tout ce qu'il ne fallait pas manquer, mercredi 8 avril 2020.
  • 19h15 - La France va consacrer 1,2 milliard d'euros à la lutte contre le Covid-19 en Afrique

La France va accorder une aide de "près de 1,2 milliard" d'euros pour la lutte contre la propagation du Covid-19 en Afrique, a annoncé mercredi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

"Au niveau bilatéral nous prendrons part à cet effort en réorientant une partie substantielle de notre aide au développement sur les enjeux de santé et les enjeux alimentaires pour près de 1,2 milliard d'euros", a-t-il déclaré devant la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

Lire aussi : Comment la France imagine une possible implosion de l'Afrique face au Covid-19

  • 19h00 - Airbus réduit son activité de production d'un tiers

Airbus réduit d'un tiers sa cadence de productions d'avions pour pouvoir répondre à la demande de ses clients tout en adaptant ses capacités à l'évolution du marché mondial de l'aéronautique.

"Nos clients, les compagnies aériennes, sont lourdement affectées par le Covid-19. Nous adaptons notre production à leur nouvelle situation et travaillons sur des mesures opérationnelles et financières pour faire face à cette réalité", a commenté le patron d'Airbus, Guillaume Faury, cité dans le communiqué.

  • 18h15 - A Londres, l'état de santé de Boris Johnson "s'améliore", mais triste record en 24 heures dans le reste du pays

La santé du Premier ministre Boris Johnson, placé en soins intensifs depuis deux jours, s'améliore. Mais nouvelle positive peut néanmoins en cacher une plus sombre : le Royaume-Uni enregistre 938 morts de plus en 24 heures. Un record qui porte le nombre de victimes à plus de 7.000 au total.

  • 17h50 - Vers une prolongation jusqu'au 15 mai de l'interdiction des voyages vers l'UE

La Commission européenne a invité les Etats membres à prolonger jusqu'au 15 mai l'interdiction des voyages non essentiels vers l'UE, qui avait été décidée le 17 mars pour un mois en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

"L'expérience des Etats membres et d'autres pays exposés à la pandémie montre que les mesures en oeuvre pour combattre la propagation du virus requièrent plus que 30 jours pour être efficaces", a indiqué la Commission dans un communiqué.

  • 17h30 - La Bourse de Paris termine à l'équilibre (+0,10%)

La Bourse de Paris a fini à l'équilibre (+0,10%), faisant une petite pause le temps d'analyser les derniers développements sur le front du coronavirus, après deux séances de nette hausse.

La veille, le CAC 40 avait fini en hausse de 2,12%.

  • 16h30 - Une association veut limiter les épandages agricoles, facteurs de pollution en pleine pandémie

L'association Respire a déposé un référé liberté devant le Conseil d'Etat pour réglementer les épandages agricoles et la pollution atmosphérique en découlant. Elle l'accuse d'aggraver les risques liés au coronavirus, a-t-elle annoncé. L'association spécialisée dans la qualité de l'air demande d'"étendre le champ d'application de l'arrêté du 7 avril 2016 réglementant les épandages lors des épisodes de pics de pollution, pour en faire une application immédiate et durant toute la pandémie", selon un communiqué.

Lire aussi : En France aussi, le confinement a un impact positif sur la pollution de l'air

  • 16h20 - Nouveau record du chômage partiel en France

Le recours au chômage partiel a été demandé par 586.000 entreprises et associations pour 6,3 millions de salariés, soit 500.000 de plus qu'il y a deux jours, un nouveau record, a annoncé la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, sur Twitter.

  • 16h15 - Vladimir Poutine promet de verser jusqu'à 973 euros par mois pour les soignants

Le président russe promet d'allouer des aides financières spéciales pour le personnel médical "en première ligne" face à l'épidémie de coronavirus, tout en proposant de nouvelles mesures de soutien aux entreprises.

S'entretenant lors d'une réunion par visioconférence avec les gouverneurs des régions de Russie, M. Poutine a proposé de verser des aides de 80.000 roubles mensuels (environ 973 euros) pour les médecins, 50.000 (608 euros) pour les infirmiers et urgentistes et 25.000 (304 euros) pour le reste du personnel médical.

  • 15h30 - Wall Street dans le vert à l'ouverture : le Dow Jones à +1,10%, le Nasdaq à +1,12%
  • 15h18 - Pandémie : le commerce mondial devrait chuter de jusqu'à 32% en 2020 (OMC)

Le commerce mondial devrait enregistrer en 2020 une contraction comprise entre 13% et 32% en 2020, supérieure à celle causée par la crise financière de 2008, sous l'effet de la pandémie du nouveau coronavirus qui a fortement ralenti les échanges, a estimé mercredi l'OMC.

  • 14h30 - La République tchèque estime avoir stoppé la propagation

Le ministre tchèque de la Santé a affrimé que son pays avait dépassé le pire et réussi à arrêter une propagation incontrôlée de la maladie. "Nous pouvons nous préparer à un retour progressif et sous contrôle à la vie normale", a déclaré le ministre Adam Vojtech.

En même temps, nous avons réussi à protéger les hôpitaux et les unités de soins intensifs qui gardent encore des réserves."

  • 14h27 - Eurogroupe : Bruno Le Maire juge un échec "impensable" et espère un accord ce jeudi

  • 13h44 - Appel à la grève chez Amazon France, les syndicats demandent la fermeture des centres logistiques

Les salariés d'Amazon, sommé par le gouvernement de mieux les protéger face au coronavirus, sont appelés à la grève à compter de mercredi par la CFDT tandis que SUD/Solidaires réclame la fermeture de ses sites et a déposé une demande d'assignation en ce sens, a-t-on appris de sources syndicales.

"Après des échanges infructueux entre les organisations syndicales et la direction d'Amazon depuis le début de la crise du Covid-19 et malgré les injonctions publiques du gouvernement à assurer la sécurité sanitaire des salariés de l'entreprise, la situation est au point mort", explique la CFDT (2e syndicat) dans un communiqué appelant "les salariés à exercer leur droit de grève dès ce jour".

L'Union syndicale Solidaires a parallèlement "transmis mercredi une demande d'assignation en référé au tribunal de Nanterre pour réclamer la fermeture des six sites d'Amazon France Logistique sous astreinte d'un million d'euros (1,180 M) par jour", a indiqué à l'AFP Laurent Dégousée, en charge d'Amazon à SUD/Solidaires (1er syndicat).

  • 13h20 - Le Conseil scientifique se prononce pour un confinement strict "plusieurs semaines"

Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy estime qu'il est "capital" de poursuivre le confinement en vigueur depuis le 17 mars en France "pendant plusieurs semaines".

Notre conclusion (...) est que dans l'état actuel des connaissances on peut commencer bien sûr à discuter et à avoir une stratégie de ce qu'il se passera dans le post-confinement et que l'élément essentiel et capital est la poursuite d'un confinement strict sur plusieurs semaines", a-t-il déclaré sur franceinfo.

La fin du confinement en France ne pourra être envisagée que lorsque la "saturation" des services de réanimation aura été "jugulée" et que les "mesures de contrôle" qui prendront le relais seront "opérationnelles".

Lire aussi : Six conseils pour gérer au mieux son télétravail en période de confinement

  • 12h32 - La Poste rouvre des bureaux et veut reprendre plus de tournées

La Poste, dont les services ont été très réduits avec la crise du coronavirus, a annoncé mercredi qu'elle allait rouvrir davantage de bureaux et confirmé qu'elle augmenterait la fréquence de distribution de la presse, du courrier et des colis.

Lire aussi : Coronavirus : explosion des téléconsultations en France, Doctolib grand gagnant

  • 12h12 - Le fondateur de Twitter veut faire don d'un milliard de dollars pour lutter contre le coronavirus

Le fondateur et patron de Twitter, Jack Dorsey, a annoncé mardi qu'il allait donner 1 milliard de dollars pour participer à la lutte contre la pandémie de coronavirus.
Dans une série de tweets il explique que cette somme représente 28% de sa fortune. Pour parvenir à ce montant il va progressivement céder des actions de son autre société, Square, spécialisée dans le paiement numérique.

"Quand nous aurons désamorcé cette pandémie, l'argent sera redirigé vers la santé et l'éducation des filles, ainsi que le revenu universel", précise le milliardaire, dont la fortune est estimée à 3,3 milliards de dollars par Forbes.

Jack dorsey confirme au poste de directeur general de twitter

  • 11h11 -  L'Iran exhorte le FMI à lui octroyer le prêt d'urgence qu'il a demandé

Le président iranien Hassan Rohani a exhorté mercredi le Fonds monétaire international (FMI) à octroyer à son pays, parmi les plus touchés par le nouveau coronavirus, un prêt urgent de cinq milliards de dollars qu'il avait demandé pour lutter contre la pandémie.

  • 10h54 -  Le PIB allemand devrait s'effondrer de près de 10% au 2e trimestre

L'économie allemande devrait se contracter de 9,8% au deuxième trimestre de cette année en raison de la pandémie de coronavirus, du jamais vu dans l'histoire récente, selon les projections communes des principaux instituts économiques publiées mercredi.

  • 10h22 - Des "coronabonds" créeraient plus de problèmes que de solutions, selon les Pays-Bas

Le ministre néerlandais des Finances Wopke Hoekstra a jugé mercredi que la création de "coronabonds", des euro-obligations, créeraient davantage de problèmes que de solutions pour relancer l'économie sur le long terme une fois la crise de nouveau coronavirus passée.

Lire aussi : UE: vers un plan de sauvetage, sans "coronabonds"

  • 10h20 - Une pénurie "désastreuse" de préservatifs menace à cause du virus

Conséquence inattendue du coronavirus, une pénurie mondiale de préservatifs se profile à cause des nombreuses usines et circuits de distribution paralysés, a averti le principal fabricant du secteur: une situation qui pourrait se révéler "désastreuse" selon l'Onu.

Près de la moitié des habitants de la planète sont à présent confinés chez eux et les entreprises jugées "non essentielles" sont fermées dans de nombreux pays.

  • 9h57 - La Bourse de Londres ouvre en baisse

La Bourse de Londres a ouvert en baisse mercredi, notamment à cause du recul des cours de l'énergie qui entraîne les géants pétroliers dans le rouge, et tandis que la crise du coronavirus s'enlise.

  • 9h22 - La Bourse de Paris ouvre en repli de 0,92% à 4.397,36 points

La Bourse de Paris a ouvert en recul (-0,92%) revenant de son optimisme des derniers jours face aux derniers bilans sanitaires liés au coronavirus en Europe et aux Etats-Unis, et avant la publication des minutes de la Fed.

A 9 heures, l'indice CAC 40 lâchait 40,91 points à 4.397,36 points. La veille, il avait fini en hausse de 2,12%.

  • 9h11 - Le gouvernement planche sur une application pour "identifier les chaînes de transmission" de coronavirus

La France travaille au développement d'une application sur smartphone, utilisable "sur la base du volontariat" pour identifier les personnes ayant été contact avec une personne infectée par le coronavirus, ont affirmé le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d'Etat au Numérique Cédric O.

Lire aussi : Le logement accompagné frappé de plein fouet par la crise du Covid-19

  • 8h33 - Le PIB plonge d'environ 6% au 1er trimestre, le pays en récession

Le produit intérieur brut (PIB) français a plongé d'environ 6% au premier trimestre 2020, plombé par l'épidémie de Covid-19 qui a mis une grande partie de l'économie à l'arrêt, selon une estimation publiée mercredi par la Banque de France.

Il s'agit de la pire performance trimestrielle de l'économie française depuis 1945. Le PIB s'étant déjà replié de 0,1% au quatrième trimestre, selon les dernières données de l'institut national des statistiques Insee, la France est donc techniquement en récession

  • 8h00 -  L'Eurogroup ne trouve pas d'accord sur la riposte économique à l'épidémie

Les ministres européens des Finances ne sont pas parvenus à s'entendre mercredi, après une nuit de discussions, sur une réponse économique commune face au coronavirus, a annoncé le président de l'Eurogroupe, Mario Centeno, qui a convoqué une nouvelle réunion jeudi."Après 16h de discussions, nous nous sommes rapprochés d'un accord, mais nous n'y sommes pas encore. J'ai suspendu l'Eurogroupe", qui continuera "demain, jeudi", a écrit le Portugais sur Twitter.

  • Cette nuit : une rallonge de 250 milliards pour les PME américaines

L'administration Trump discute avec les responsables du Congrès pour débloquer 250 milliards de dollars de prêts aux petites et moyennes entreprises (PME), en plus des 350 milliards accordés dans le plan d'aide américain à l'économie, a affirmé le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Dans un tweet, M. Mnuchin dit avoir discuté "à la demande du président Donald Trump" avec les responsables républicains et démocrates du Congrès, "pour obtenir 250 milliards de dollars supplémentaires" afin de s'assurer que les petites entreprises, terrassées par la pandémie de coronavirus paralysant l'économie, "obtiennent l'argent dont elles ont besoin!" pour survivre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2020 à 20:26 :
Et dire qu'il n'y a pas d'argent pour les gilets jaunes (ou pour être plus précis pour les citoyens Français, ni pour les hospitalier de notre pays...
a écrit le 09/04/2020 à 19:27 :
A la Chine de payer : elle rafle TOUS les marchés Africains

Chaque !!!!!! matin sur RFI Les Africains insultent !!!!! la FR

A la Chine donc de payer, et d'y amener leurs armées en lieu et place de la FR
a écrit le 09/04/2020 à 9:17 :
Et oui, la France aide l'Afrique, si nous vous voulons des emploies pour nos enfants demain!! quand on est pas en responsabilité c'est trop facile de dire yaka fokon...Laisser L’Afrique aux Chinois? Alors que notre histoire est intimement liée. La France doit mener un gros travail offensif en a Afrique pour reprendre ses parts de marchés..
Réponse de le 09/04/2020 à 13:25 :
Yaka fokon vous dit et à l'occasion et vous demande un effort de mémoire: le 11 juin 2005 "" Les ministres des finances du G8 se sont entendus sur un "effacement" de dette pour 18 pays très pauvres pour un montant de 40 milliards de dollars, a indiqué Gordon Brown, chancelier de l'Echiquier et hôte de cette réunion "" en particulier pour l'Afrique. Pour quel résultat aujourd'hui?
a écrit le 09/04/2020 à 8:01 :
Incroyable et indécent pour ne pas dire provocateur. On veut aider l'Afrique alors que l'on n'a pas encore augmenté les infirmiers, les instituteurs, que l'on aurait pu avec cet argent sauver notre régime de retraite. C'est quoi ce gouvernement LREM! La France qui est obligée de demander le secours de pays étrangers pour soigner ses malades. La France tu meurs un peu plus chaque jour.
a écrit le 08/04/2020 à 23:55 :
Il est intéressant de voir que notre pays pleure chaque jour toujours plus ses morts à cause du coronavirus, parce que ce gouvernement nous a menti prétendant que l'on avait des masques ! Or, que voit on ? Nos soignants, nos médecins, notre armée, nos policiers, et nos Anciens meurent comme des mouches parc que ce gouvernement d'incapables n'a toujours pas prévu de gel désinfectant, de blouses, et de masques qui arriveront ; cette fois fi, fin juin 2020 !

Mais de qui se moque t on ? Français, réveillez vous et exigeons sa démission vu son incompétence !

Alors que la Dette de la France n'est un secret pour personne,et attend des sommes abyssinales j'apprends que Mr Macron va offrir 1,2 MILLIARD D'EUROS à l'Afrique !!!

Mr Macron joue au grand seigneur avec l'argent des Français ! Cet homme est en train de laisser notre pays et sa population mourir dédaigneusement en nous mentant effrontément !

REAGISSONS !!!
a écrit le 08/04/2020 à 14:04 :
Je crois qu'il est temps d'accélèrer le stimulus fiscal.Le gouvernement actuel est au milieu du gué sans pouvoir se décider comme d'habitude.Les mesures a prendre:

Revenu universel
Moratoire sur les charges des entreprises pour au moins un an
retraite a 58 ans
Soutien des marchés financiers(interdiction des ventes a terme)
Aide massive aux entreprises s'installant en france
Zones franches dans les campagnes
gouvernement d'union nationale
Réponse de le 08/04/2020 à 17:01 :
Comme tous les membres du PS, vous êtes tièdes dans vos propositions, encore très marquées par l'économie de marché; il faut aller plus loin:
- création monétaire sans limite; l'argent n'est qu'un bout de papier qui dt être au service de la population
- revenu universel à 1500€ (indexé sur l'inflation) dès 18 ans; le travail doit être un choix volontaire
- imposition progressive à un taux de 50% dès 1500€ de revenus, 90% au-dessus de 2500€, car il n'y a pas de raison que ceux qui travaillent gagnent plus que ceux qui ont ont fait le choix courageux de ne pas travailler et de créer du lien social
- semaine de travail à 28H (semaine de travail de 4 jours), l'automatisation comblera la différence
- contrôle de tous les prix par des comités régionaux
- ouverture totale et inconditionnelle des frontières; attribution à tous.tes et sans limitation des mêmes droits à toutes les personnes vivants sur le territoire national
- retraite à 50 ans, car il n'y a pas de raison de passer sa vie au travail
- un gouvernement d'Union Nationale est un leurre car le concept même de 'national' n'existera bientôt plus; place au local: autogestion des citoyens par des comités de quartiers, de village; interdiction des carrières politiques
Bien sûr il s'agit d’objectifs à moyen terme (5-10 ans), la mise en oeuvre pratique étant progressive
a écrit le 08/04/2020 à 10:56 :
la politique de LREM politique un nouveau monde ! commence a décevoir par ses incohérences du quotidien
a écrit le 08/04/2020 à 10:39 :
Enfin un bouc émissaire pouvant sauver la réputation de notre élite, du point de vue des promesses! Une façon détournée de nous imposer ce que l'on n'accepte pas!
Nous sommes tous unies dans le confinement!
a écrit le 08/04/2020 à 9:22 :
Je crois que jamais dans l'histoire, on avait sacrifié autant l'avenir de la jeunesse pour sauver la vie des plus anciens. Je trouve ça normal de protéger la vie, c'est de la solidarité entre générations. Mais ça devra aller dans les deux sens, avec une contribution exceptionnel de la génération des anciens. Prélèvement sur les livrets d'épargne, forte hausse de la CSG compensée par une forte baisse des cotisations des salariés...
Réponse de le 08/04/2020 à 10:27 :
Ahhh la bêtise n'a pas d'âge !
Réponse de le 08/04/2020 à 10:39 :
Je pense exactement la meme chose que vous. Mais ce n'est pas politiquement correct de le dire, alors on nous fait fermer notre g.... . Pour la CSG, quand on a juste voulu augmenter celle-ci de 1,7% pour les retraités les plus aisés, ca a ete l'émeute des cheveux gris. Et le gouvernement a appliqué la doctrine du "Courage... Fuyons" ... Les vieux votent et surtout pour ceux qui ont mis au tapis le système hospitalier, ironie de l'histoire :)
Réponse de le 08/04/2020 à 11:06 :
Louis, il y a un sacrifice financier qui affecte la population, les jeunes aussi. On oublie qu’en 14 et 39 on envoyait la jeunesse à la guerre avec un fusil et des balles réelles. Cela me semble plus brutal qu’aujourd’hui. Actuellement on les envoie vers leur canapé et leurs écrans. Où ils travaillent avec la technologie du XXIe siècle quand des habitudes du XIXe perduraient. Ne serait-ce que les spéculateurs Air BnB qui reçoivent un juste et salutaire retour de bâton est une opportunité pour les jeunes qui doivent pouvoir revenir vers la ville pour créer. Plus une crise est lourde et plus on revient vers les besoins fondamentaux par pure nécessité et non par choix. Les 1% qui d’après Joseph Stiglitz ont raflé 90% de la croissance depuis Reagan seront peut-être contraints vers la normalité. C’est ça qui dérange les positions établies. Les jeunes compétents s’en sortiront.
Réponse de le 08/04/2020 à 14:18 :
@Louis
"Je crois que jamais dans l'histoire, on avait sacrifié autant l'avenir de la jeunesse pour sauver la vie des plus anciens. "
Je trouve que ce sacrifice est justifié mais c'est vrai il faudra que la solidarité aille dans l'autre sens une fois la crise terminée, évidemment il serait malvenu de taper sur les retraites modestes.
Réponse de le 08/04/2020 à 17:15 :
L'équation est mal posée en opposant les jeunes et les vieux.

Je ne donne pas cher de la retraite et de la survie des vieux si la situation économique ne se redresse pas très très vite à la sortie du confinement. Ils seront les premiers à morfler sur leurs biens.

Ensuite, quand on voit ce qui se passe dans les EPHAD, les maison de retraite et les domiciles particuliers, il y a tellement de refus de prise en charge hospitalière qu'on se demande où est cette protection revendiquée et en échange de laquelle on a abdiqué notre liberté et notre économie.

Macron s'est livré à un Munich sociale et économique sans précédent dans l'histoire des nations et les historiens vont s'en étonner pendant des siècles...
"Mais qu'est ce qui leur a bien pris, pourquoi ce délire collectif des "élites" dirigeantes qui les a amené au suicide sans raison impérieuse?"..
a écrit le 08/04/2020 à 9:21 :
Il faut arrêter les économistes, vous savez ceux qui savent tout, mais qui ne comprennent rien. Ce ne sont pas des Madames SOLEIL, ils ne peuvent rien prévoir, la preuve ils n'avaient pas prévu ça. Le chômage devait baisser, on voit le résultat pour un petit microbe. De toute façon nous sommes dans l'anti chambre de la guerre, mais celle la la vraie.
a écrit le 08/04/2020 à 9:06 :
Le confinement n'a duré que 15 jours au premier trimestre. Donc s'il se poursuit trop longtemps sur le trimestre suivant, on imagine déjà la suite : le remède va s'avérer pire que le mal... Après la crise sanitaire et la crise économique, la crise bancaire ? On le veut vraiment ?
a écrit le 08/04/2020 à 9:00 :
La France tourne à 50 pourcent pendant 15 jours sur 120 effectivement ça fait -6 pourcent !
a écrit le 08/04/2020 à 8:44 :
les francais et les espagnols veulent post crise sanirtaire un revenu minimum pour tous finance par eurobonds
forcement, ca coince

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :