Comment la France imagine une possible implosion de l'Afrique face au Covid-19

 |   |  1137  mots
La crise du Covid-19 pourrait être en Afrique la crise de trop, qui déstabilise durablement, voire qui mette à bas des régimes fragiles (Sahel) ou en bout de course (Afrique centrale), estime le Quai d'Orsay.
La crise du Covid-19 pourrait être en Afrique "la crise de trop, qui déstabilise durablement, voire qui mette à bas des régimes fragiles (Sahel) ou en bout de course (Afrique centrale)", estime le Quai d'Orsay. (Crédits : Reuters)
Le Quai d'Orsay s'interroge sur l'impact terrible que pourra avoir la crise du Covid-19 en Afrique. Le Centre d'analyse, de prévision et de stratégie évoque un possible effondrement des Etats en place et cherche d'ores et déjà des interlocuteurs fiables et légitimes.

Chronique d'une implosion annoncée... Dans une note du Centre d'analyse, de prévision et de stratégie (CAPS), titrée "L'effet pangolin : la tempête qui vient en Afrique ?", que La Tribune a consultée, le Quai d'Orsay estime que la crise du Covid-19 pourrait être en Afrique "la crise de trop, qui déstabilise durablement, voire qui mette à bas des régimes fragiles (Sahel) ou en bout de course (Afrique centrale)". En tout cas, la crise du Covid-19 sera probablement le révélateur des limites de capacité des Etats, incapables de protéger leur population. En Afrique, elle va également amplifier les facteurs de crise des sociétés et des Etats. Un nombre élevé de morts, le décès d'une personnalité ou, enfin, la comparaison entre Etat fragiles (Sahel et Afrique centrale) et solides (Rwanda, Sénégal)  Ce qui pourrait déclencher une contestation.

La crise du Covid-19 va révéler de nouveaux rapports de force politique pour le contrôle de l'Etat, pendant et après la crise. "Anticiper le discrédit des autorités politiques signifie accompagner en urgence l'émergence d'autres formes d'autorités africaines crédibles pour s'adresser aux peuples afin d'affronter les responsabilités de la crise politique qui va naître du choc provoqué par le Covid-19 en Afrique", fait valoir le CAPS. Pour l'heure, l'Afrique était mercredi encore peu touchée par le virus avec 200 décès (5.778 cas). Mais l'ouragan est en approche.

Le coup fatal à certains régimes africains

"Face au discrédit des élites politiques, il convient de trouver d'autres interlocuteurs africains pour affronter cette crise aux conséquences politiques", affirme ce groupe de réflexion du ministère des Affaires étrangères, chargé de mener des missions d'analyse de l'environnement international. D'autant que le risque d'infection d'un dirigeant âgé et déjà malade pourrait avoir de lourdes conséquences et obligerait la France "à se positionner clairement et rapidement sur la fin d'un système et sur une transition". Pour le CAPS, il est clair que l'onde de choc à venir du Covid-19 en Afrique pourrait être "le coup de trop porté aux appareils d'Etat". Pourquoi ? Parce que le taux de médicalisation est quasi-nul et les systèmes de santé nationaux peuvent être considérés comme saturés d'office, estime-t-il.

La plupart des Etat africains vont faire "massivement la preuve de son incapacité à protéger ses populations. Cette crise pourrait être le dernier étage du procès populaire contre l'Etat, qui n'avait déjà pas su répondre aux crises économiques, politiques et sécuritaires", souligne le Quai d'Orsay.

Selon le CAPS, en Afrique de l'Ouest, les mesures de confinement saperont l'équilibre fragile de l'informel, économie de survie quotidienne essentielle au maintien du contrat social. En Afrique centrale, "le choc pourrait précipiter la crise finale de la rente pétrolière au Cameroun, au Gabon et au Congo-Brazzaville (effondrement d'un prix du baril déjà en crise avec la demandé, aggravé par un ralentissement de la production, et risque d'accélération de la réflexion d'opérateurs pétroliers - Total au premier chef - de quitter ces pays), là aussi au cœur des équilibres sociaux", précise le Quai d'Orsay. Dans les deux cas, cela pourrait constituer le facteur économique déclencheur des processus de transition politique.

Des populations abandonnées mais manipulées

Certains pays africains devront faire face à ce qu'appelle le CAPS, un "virus politique". Il part du principe que les villes seront l'épicentre des crises et que très rapidement, la question du ravitaillement des quartiers se posera pour l'eau, la nourriture et l'électricité. "Des phénomènes de panique urbaine pourraient apparaître : elles sont le terreau sur lequel se construisent les manipulations des émotions populaires. Cette recette fait le lit d'entreprises politiques populistes", explique le CAPS. Ce sont les classes moyennes en cours de déclassement qui seront les premières fragilisées, car leur quotidien risque de s'effondrer, précise-t-il.

Résultat, la question de la sélection ne portera pas sur les personnes à sauver sur le plan médical (faute de capacités d'accueil), mais "sur les besoins de premières nécessités : quel quartier ravitailler ? Quelles autorités locales crédibles peuvent être les relais d'organisation de la distribution ? Quels produits de première nécessité fournir dans une phase attendue de pénurie ?

Le poids des réseaux sociaux va considérablement peser, a fortiori avec le confinement qui va couper littéralement les sociétés des institutions publiques. Faute de parole publique crédible, "les thèses complotistes commencent déjà à fleurir et s'ajoutent aux simples fausses informations pour participer d'une perte de contrôle des opinions publiques. A cela s'ajoutent les dynamiques de rumeurs populaires, lesquelles sont tout autant susceptibles d'être instrumentalisées pour orienter des violences collectives", avertit le Quai d'Orsay.

Quels interlocuteurs pour la France ?

Pour la France, dans ce chaos, il s'agit de trouver des interlocuteurs à la fois fiables et légitimes pour compenser la possible faillite des Etats. "L'immanquable détournement de biens publics (à commencer par des masques) et de l'aide sanitaire internationale à venir (déjà dénoncée sous le terme « Covid-business ») peut facilement cristalliser l'ultime perte de crédit des dirigeants", justifie ainsi le CAPS. A ce stade, quatre catégories d'acteurs ont la capacité de mobiliser des foules. Ils doivent "donc d'ores et déjà constituer des interlocuteurs pour nos efforts de gestion de la crise en Afrique", estime le Quai d'Orsay.

Quels sont ces interlocuteurs ? Les premiers sont les autorités religieuses. Si des institutions ont accepté d'accompagner les premières consignes (Eglise catholique, certaines confréries musulmanes), d'autres, qui ont fondé leur succès sur la canalisation politique des émotions populaires, pourraient vouloir défier l'ordre public pour imposer le leur dans ce moment de faiblesse de l'Etat. Les deuxièmes sont les diasporas, qui peuvent avoir un devoir d'information civique. Les troisièmes sont les artistes populaires : "ils restent - à quelques exceptions près - des autorités morales crédibles et façonnent les opinions publiques", assure le CAPS.

Les quatrièmes peuvent être des entrepreneurs économiques et des businessmen néo-libéraux. "Ils peuvent jouer un rôle s'ils décident d'engager leurs moyens ou de se poser en intermédiaires entre le système de gouvernance mondiale et l'Afrique, mais dans tous les cas, ils souligneront la faillite de l'Etat", note le Quai d'Orsay. Enfin, face à l'incapacité de l'Etat à protéger ses populations et face aux possibles ambitions opportunistes de certains, il convient, selon le CAPS, de "soutenir des paroles publiques d'experts africains scientifiques et spécialistes de la santé". Il existe une communauté scientifique médicale africaine qui peut être mobilisée et soutenue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2020 à 23:58 :
Bonjour.
Certes les Américains sont indélicats et ce n est pas nouveau mais les seuls responsables demeurent les Chinois lesquels ayant accepté de fournir er encaissé le paiement détournent la marchandise qui de droit ne leur appartient plus pour la revendre à un enchérisseur ...
Il faut tirer les conclusions et réduire voir cesser tout achat sensible et d intérêt vital pour le pays où la population.
a écrit le 09/04/2020 à 17:31 :
Pour le moment le covid19 ne se propage pas du tout en Afrique comme en occident, vu le peu de cas en comparaison, depuis plus d'un mois, alors qu'aux USA , en un mois il s'est propagé à la vitesse grand V.... avec plus de 400000 cas déclarés.
Cet alarmisme anticipé, n'est il pas un peu manipulé, avec comme réaction le transfert de
sommes astronomiques dans ces pays, directement dans les banques des pouvoirs (si corrompus et profiteurs) qui règnent sur place….
a écrit le 08/04/2020 à 14:41 :
"Le poids des réseaux sociaux va considérablement peser, a fortiori avec le confinement qui va couper littéralement les sociétés des institutions publiques. Faute de parole publique crédible, "les thèses complotistes commencent déjà à fleurir et s'ajoutent aux simples fausses informations pour participer d'une perte de contrôle des opinions publiques. A cela s'ajoutent les dynamiques de rumeurs populaires, lesquelles sont tout autant susceptibles d'être instrumentalisées pour orienter des violences collectives", avertit le Quai d'Orsay."

Ce paragraphe est du gros bullshit.

Pas d'électricitée => pas de réseaux téléphoniques, donc pas de réseeaux sociaux... donc pas de communications autrement qu'a l'ancienne.

Excusez du peu, mais la parole publique est-elle plus crédible ici,en france ? Permettez moi d'en douter, et pas qu'un peu.
Je laisse a l'auteur le soin de nous expliquer la différence entre "controle de l'opinion publique" et "instrumentalisation" parce que j'estime que ce n'est pas du tout simple et claire chez nous.
Réponse de le 10/04/2020 à 9:18 :
Les Africains sont passés directement au téléphone mobile.
Dans quel monde vivez vous pour ne pas le savoir ?

La preuve des cakes news n'est pas nouvelle en Afrique. Il suffit de lire les fakes ici...
a écrit le 07/04/2020 à 13:55 :
C'est très bien que le Quai d'Orsay se préoccupe de la fragilité des états africains à protéger leur population . MAIS : si on rapporte le nombre de décès en France, en rapport de la population du pays et du monde : il y aurait 1, 2 millions de victimes dans le monde .
Merci les Enarques qui pondent ce genre de rapport ! Et en plus, ils sont payés !
a écrit le 06/04/2020 à 19:37 :
avant de se préoccuper de l'afrique , que l'on soigne correctement les français , chacun ses problèmes .
a écrit le 06/04/2020 à 17:06 :
Non Hortysima, l'Afrique n'est pas l'avenir du Monde, plutôt sa fin par la faute d'une démographie que les africains ne veulent pas contrôler!
En France nous avons nos problèmes, dont un certain nombre importé, je souhaite que cette crise permette de nous en sortir et de changer le paradigme universaliste qui est en train de détruire notre continent!
Le plan, ce sont les abysses du Pacifique et leurs nodules polymétalliques ainsi que leurs terres rares, le plan c'est la Lune et son hélium-3, le plan, c'est la robotisation est les imprimantes 3D...
Tout est à portée de mains, ne manque plus que la volonté politique!
Voyez, l'invasion de l'Afrique n'est pas vraiment dans les cartons...
La richesse n'est pas de posséder d'immenses territoires, regardez la Suisse et la Californie ou le PIB de la seule ville de New york!
Et nous avons la foi dans le Bifröst!
Inquiétez-vous plutôt de l'ogre totalitaire chinois et portez-vous bien.
a écrit le 06/04/2020 à 14:47 :
Bonjour, les premiers cas de Covid 19 signalés dans certains pays d’Afrique revenaient d’Europe pendant que les frontières n’étaient pas fermées. Vous faites votre analyse en vous basant sur les moyens technologiques concernant l’Afrique, c’est normal parce que l’Europe fonctionne avec la vue et non avec la foi. Tout ce que vous attendez c’est la disparition de la population africaine pour que vous vous installiez car vous savez que l’Avenir du monde est dans ce continent. Non le COVID-19 ne sera pas en Afrique comme en Europe. Vous serez très surpris. Il’y À une crise qui terrorise la France occupez vous de trouver le pour et le comment au lieu de perdre votre énergie à faire des analyses et des comparaisons sur l’Afrique.
a écrit le 06/04/2020 à 10:37 :
Il est donc urgent et il sera indispensable d'avoir des frontière à circulation asymétrique avec l'Affroque: ouvertes dans le sens Europe-Afrique, et totalement fermées dans le sens Afrique-Europe, faute de quoi l'Afrique exportera ses problèmes en Europe, qui aura alors le même destin
Réponse de le 06/04/2020 à 22:08 :
Vaudrait mieux fermer les frontières dans les deux sens et on verra qui a besoin d'aide. Pourquoi vouloir venir en Afrique et refuser aux Africains de venir en Europe. C'est juste parce que l'Europe a besoin de l'Afrique et elle ne peut s'en séparer. Que deviendrait l'Europe sans l'Afrique?
a écrit le 06/04/2020 à 9:33 :
Après lecture de toute cette prose où la France apparaît comme l'ennemi à combattre (ou le bouc émissaire d'années de frustration et de colère), on a l'impression que l'Afrique va échapper au pire.

La nature solide des Africains immunisés d'emblée aux coronavirus, la jeunesse de l'Afrique versus les vieux Européens, et j'en passe.

Si démographie disproportionnée il y a en Afrique, c'est grâce aux vaccins et traitement, nullement en raison d'une protection divine ou un état de sur-humanité. Les Africains sont donc exposés autant que les autres. Si ce n'est plus en raison de systèmes de santé inexistants.

Mais pire que le virus lui-même, l'économie. L'ONU vient de lancer un appel au secours de l'Afrique qui commence à manquer de vivres en raison de la désorganisation du commerce mondial.

On peut ne pas décéder d'un virus, mais d'absence de nourriture, si.

C'était la minute de réflexion pour aider ceux qui devraient réfléchir plus au lieu d'exprimer leur "colère".
Réponse de le 17/04/2020 à 18:29 :
La colère des africains est légitime.
Il est peut être temps pour que les européens disent la vérité sur la gouvernance du monde et d'arrêter son arrogance primaire actuellement la question du planning familiale mais pour qui vous vous prenez?
Les africains vous disent que vous êtes à l'origine de 85% des problèmes de monde qui n'est plus de je ne sais quel siècle.
Vous ne voulez plus d'échanges nord-sud? Je suis d'accord avec vous et arrêtons ensemble toutes cette mascarades qui n'a que trop durée.
au passage, nous réglerons quelques dossiers:
- retour des avoirs tirés des biens mal acquis et de recèle,
- retour des fonds + plus-valu des comptes des opérations gérées par le trésors français,
- rupture temporaire avec toutes les organisations affiliées au systèmes des nations unies, etc ....
Une question me vient à l'esprit cependant, que sera le monde sans les 54 pays africains et leurs diverses richesses?
Il faut que ça cesse.
a écrit le 05/04/2020 à 20:40 :
Sauf que vous oubliez qu'en Afrique on vit en plein air, ce qui est très défavorable à un virus respiratoire... moins vous êtes urbanisé, moins vous êtes touché.
a écrit le 05/04/2020 à 17:30 :
Très belle démonstration de la manière dont la France voudrait gérer l'Afrique, à la manière française. Retour à l'époque coloniale donc. Les africains n'ont jamais compté sur un état "fort" pour les protéger : par exemple, l'épisode Hutou-Tutsi a fait plus de 500.000 morts, largement plus que le coronavirus dans le même laps de temps. Mais on pourrait tirer aussi la leçon africaine du pangolin, mammifère, porteur naturel du coronav-2. Nos cousins mammifères sont difficiles à domestiquer car "ils sont sujets aux ulcères gastriques et à la pneumonie, en général causés par le stress" citant un article scientifique datant de mai 2019. En toute connaissance de cause, la France propose le confinement stressant qui active la fonction létale du coronavirus!
a écrit le 05/04/2020 à 13:27 :
Vos groupes de réflexion sur l’Afrique ainsi que vos projections ne nous servent à rien . Commencez à régler le problème Covid19 avec vos morts , vos malades vos crises , vos gilets jaunes etc. Car en réalité aucun état est prêt arrêtez l’hypocrisie . Il n’est pas question d’Afrique ou d’Amerique ou d’Europe . Déjà l’Afrique n’est pas un pays . On sait très bien quel est l’objectif caché de vos articles . L’Afrique n’est plus celle des années 90.
a écrit le 05/04/2020 à 10:16 :
Très pratique et tardive cette réflexion gouvernementale!
Pourquoi?
Pourquoi avoir soutenu ces régimes dont on connaissait les objectifs?
Connaissant déjà leur explosion future,l'état, pour rester maître,
déjà pense à y installer des personnalités ou organismes leur étant
soumis ou favorable.
Quelle en est la différence?
Aux africains enfin de prendre leur responsabilité comme notre propre histoire a su l'établir.;
a écrit le 05/04/2020 à 2:03 :
Bel article, mais la France n'est même pas capable d'imaginer ce qui va se passer chez elle.
a écrit le 04/04/2020 à 15:48 :
Je vais dire une bêtise, mais imaginez que la chloroquine soit vraiment efficace... Et bien , si c'est le cas, il est possible que les populations qui utilisent déjà ce produit ne soient pas inquiétées par le virus. On verra bien.
a écrit le 04/04/2020 à 10:41 :
Avant de chercher des alliances politiques, il serait bon de se demander comment les pays "développés" pourront aider sur le plan sanitaire l'Afrique a affronter la pandémie en sachant que tous les systèmes de santés mondiaux sont aujourd'hui a saturation avec un personnel soignant complètement épuisé.
Sans vouloir faire peur , alors que certains parlent d'implosion de l'Afrique a cause de ce coronavirus, je vois de mon côté plus une explosion tant au niveau sanitaire que géo-politique avec comme détonateur les pays pauvres.
a écrit le 04/04/2020 à 5:26 :
C'est comme on dirait, Wishful thinking...
Je considère les africaine plus intelligents MAINTENANT QUE dans un passé récent par où les manipulations ont marché...

Ce sont des bulles destinées à manipuler l’opinion publique pour finalement se muer en balles contre les africains.

👉🏿La source: République Française
Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères
Centre d’Analyse, de Prévention et de Stratégie.

C'est plutôt un pronostic pour un scénario!
a écrit le 04/04/2020 à 0:42 :
Je ne vois pas l'excellence de la réflexion. Il n 'y a que supputations et théories digne d' un roman de Stephen King. Mais ils seront surpris par la réaction des africains sur ce coup là !
a écrit le 03/04/2020 à 20:54 :
Une très bonne réflexion.
Et, c,est ce qui risque d,arriver très bientôt dans beaucoup des pays Africains.
Je crains pour mon pays la République démocratique du Congo.
a écrit le 03/04/2020 à 20:52 :
Une très bonne réflexion.
Et, c,est ce qui risque d,arriver très bientôt dans beaucoup des pays Africains.
Je crains pour mon pays la République démocratique du Congo.
a écrit le 03/04/2020 à 15:42 :
Avant que la France passe son temps à imaginer l implosion du ccovid 19 en Afrique elle fera mieux de prendre vraiment soin des français parce que l Afrique va vous étonner soyez en sûr
a écrit le 03/04/2020 à 15:08 :
Le gouvernement français s'avère incapable de protéger sa propre population de la pandémie. Il a lui-même contribué activement à créer les conditions de ce désastre, mais cela ne l'empêche pas de continuer à vouloir donner des leçons aux autres avec les brillants résultats que l'on sait. Juste un exemple parmi cent autres. l'armée française est incapable de protéger ses propres soldats de covid 19. Résultat, des membres du corps expéditionnaire français au Mali sont testés positifs et personne n'empêchera la population locale de penser que les soldats français ont apporté le virus chez eux.
Réponse de le 03/04/2020 à 15:17 :
Mais le pauvre Pangolin, braconné en Afrique pour satisfaire les marchés asiatiques, il ne vient pas de chez vous ?
Finalement, la boucle est bouclée, non ?
a écrit le 03/04/2020 à 14:12 :
Un aspect que les anti français ont oublié dans leurs innombrables commentaires, et qui montre que la haine ne permet pas de lire correctement un article : la position reconnue d'un Président que les anti français auront du mal à traiter de "pro francais", Paul Kagame.

Hé oui, le rapport présente le Rwanda comme un modèle pour l'Afrique, ce qu'il est en effet.

Petit pays qui a vécu l'enfer sur Terre mais qui, sous l'impulsion de Kagame, voit son économie parmi les plus dynamiques, profitant aux Rwandais par une redistribution des richesses, un investissement important dans l'éducation et le développement des nouvelles technologies.

Le Rwanda, exemple pour l'Afrique, a compris que l'éducation, les services publics qui fonctionnent, la lutte contre la corruption (parfois brutale), une politique ambitieuse dans l'auto suffisance alimentaire et donc une revalorisation des sols agricoles, le développement d'un tourisme haut de gamme par la protection de sa faune et flore riches (et combattant les réseaux mafieux de braconnage ), tout comme la création d'une identité nationale malgré les ethnies qui ont mené au génocide, devrait inspirer bon nombre de commenteurs ridicules, gavés à la fake anti française.

Et chose plus incroyable que ces géopolitologues de Twitter et Facebook apprendront : Paul Kagame sait mettre de côté ses grands différents avec la France, car il n'a qu'un seul objectif, faire du Rwanda un pays souverain et libre.

A bon entendeur.
Réponse de le 04/04/2020 à 12:58 :
Oui, le Rwanda y est arrivé en coupant d'abord les liens avec la France. C'est quand il a jugé que le moment était propice qu'il a renoué les relation diplomatiques.

La France est une peste pour l'Afrique. Au moment où les autres pays occidentaux s'occupent de leurs populations, la France, éternelle Donneur de leçons, qu'elle n'applique pas chez elle-même, ne rêve que de l'implosion de l'Afrique.

Vous continuez à rever. Vous vous croyez toujours dans les années 1900.
Venez encore nous embêter, vous serez surpris.

Vous ne vous rendez pas compte que votre pays est en déliquescence avec un système sanitaire catastrophique. Et non, vos yeux sont toujours braqués vers l'Afrique.
a écrit le 03/04/2020 à 14:04 :
Vous rêvez de toujours continuer à manipuler l'Afrique à votre guise après le coronavirus, mais vous vous réveillerez en sursaut. La France, l'Italie et toute l'Europe souffriront plus de l'après coronavirus que l'Afrique. Les africains réfléchissent et sauront tirer profit de cette pandémie. Arrêter vos manigances. Dites plutôt que vous échafaudez déjà des plans pour la déstabilisation à grande échelle de l'Afrique. Mais soyez sûrs, toute chose a une fin. Nous vous attendons.
Réponse de le 03/04/2020 à 19:56 :
"des plans pour la déstabilisation à grande échelle de l'Afrique".
Ils existent déjà sur place : la démographie !
La population du continent a été multipliée par 10 entre le début et la fin du 20° siècle et les taux de fécondité y sont encore les plus élevés au monde, alors que la surface des terres cultivées diminue, notamment à cause du réchauffement climatique.
Les peuples indigènes d'Amérique du sud s'imposaient -strictement- de ne pas faire plus de 2-3 enfants par famille, car ils savaient ne pas pouvoir les nourrir.
Les peuples africains n'ont pas pris en compte cette forme de bonne intelligence avec la nature.
La question est de savoir pourquoi ?
a écrit le 03/04/2020 à 12:32 :
On s'occupe des pays africains au lieu de s'occuper de la santé de nos concitoyens français. Le gouvernement français a le sens des priorités !
Au delà de cela on continue d'être floué par un vaste mensonge d'état qui a toujours minimisé ce virus depuis le début. Les chiffres sont également censurés et minimisé comme l'a fait la Chine...
a écrit le 03/04/2020 à 11:50 :
C'est pourquoi il faut espérer que la recherche mondiale aboutisse très vite à trouver un traitement pour endiguer la maladie dès les premiers signes et que les résultats profitent un maximum aux pays d'Afrique qui risquent de rentrer massivement dans cette pandémie. Il y a urgence à trouver le bon remède pour aider les médecins qui exercent en Afrique à prendre en charge les cas de Covid dès le début
a écrit le 03/04/2020 à 11:13 :
Que de commentaires ridicules et aveugles.

On sent la haine contre la France, et presque une délectation de la crise sanitaire en Europe.

Mais le virus chinois n'a pas de frontière, surtout en ces temps d'ultra mondialisation.

Les commentateurs aigris et crétins s'en apercevront bien très vite.

Au fait, et des aides européennes vous en ferez quoi ? Vous croyez que l'Afrique va les bouder ?
Réponse de le 03/04/2020 à 12:59 :
Et si vous commenciez à laisser un peu tranquille les économies locales que vous asphisiez en produit subventionnés. En plus de la bataille médiatique et politique sur l'ouverture des barrières douanières. Vous verrez que d'ici 05 ans ces économies necessiteuses de subventions ne voudrons plus de vos aides. Et ne braderons plus la richesse de leur sous-sol dont vos économies et industries sont si friantes.
Réponse de le 03/04/2020 à 14:11 :
Quelle aide européenne? Donner de la main droite et retirer de la main gauche? Une situation de malheur ne devrait réjouir une personne sensée. Toutes fois, il faut savoir que la configuration géopolitique mondiale va se redessiner après le coronavirus et l’Afrique prendra sa place.
Réponse de le 03/04/2020 à 14:13 :
Quelle aide européenne? Donner de la main droite et retirer de la main gauche? Une situation de malheur ne devrait réjouir une personne sensée. Toutes fois, il faut savoir que la configuration géopolitique mondiale va se redessiner après le coronavirus et l’Afrique prendra sa place.
a écrit le 03/04/2020 à 9:57 :
Oui mais, comme les Africains ont migré, la catastrophe sera moindre.
a écrit le 03/04/2020 à 9:47 :
L'analyse du Ministère des affaires étrangères français évite soigneusement d'aborder la question du franc CFA, cette monnaie criminelle qui risque de provoquer une véritable hécatombe dans les pays africains francophones.
Aujourd'hui, avec la pandémie de coronavirus, les Camerounais va payer très cher le fait de ne pas avoir de monnaie nationale. Une situation que ce criminel de Paul Biya a défendu lors de la dernière réunion de la CEMAC, sous le fallacieux prétexte de la stabilité monétaire.
Et bien, les Camerounais vont déguster amèrement cette stabilité monétaire tant vantée.
L'utilisation de cette monnaie coloniale qu'est le franc CFA explique d'abord les demi-mesures que les autorités qui expédient les affaires courantes au Cameroun prennent. Car pour pouvoir payer les personnes totalement confinées, les pays qui disposent de leur monnaie nationale vont utiliser la planche à billets.
Toutes les autorités politiques dans le monde, y compris dans les pays hypercapitalistes comme les États-Unis, annoncent des plans de garantie de salaires des travailleurs confinés et de soutien aux entreprises qui seront inévitablement en faillite. Rien de tel au Cameroun.
Les membres du G20 promettent d'injecter 5000 milliards de dollars dans l'économie mondiale. Cette somme colossale, ne pourra être générée que par la création monétaire en utilisant cette caractéristique de la monnaie en tant que bien vide.
Une opération que les pays qui utilisent le franc CFA ne pourront pas faire.
Ensuite, pour surmonter la crise économique inéluctable que cette pandémie va provoquer, il faudra également avoir recours à la création monétaire que les pays africains francophones ne pourront pas faire car ne disposant pas d'une monnaie nationale.
Sans le confinement total, les Camerounais risquent de mourir en masse, d'autant plus que la politique de la misère qu'a engendré le franc CFA et l'incompétence de Paul Biya n'ont pas permis à ce pays de se doter des infrastructures économiques et sanitaires capables de faire face à cette tragédie.
Réponse de le 03/04/2020 à 11:40 :
Désolé de vous dire que vous avez tout faux. Ce ne sont pas des monnaies nationales qu'il faut pour l'Afrique, mais une monnaie unique capable de freiner l'inflation, donner du poids aux économies africaines et supporter des chocs économiques.

Si c'est ça votre programme pour votre pays, je crains qu'il connaisse d'autres difficultés face aux "économies monde" qui s'organisent (Chine, UE et EAU).

Frapper monnaie est un symbole fort de souveraineté, mais le faire dans une union de pays, c'est pouvoir affronter les défis à venir.
a écrit le 03/04/2020 à 9:44 :
Ne soyons pas hypocrites, nous préparons l'après crise sanitaire. Ce qui nous inquiète c'est de perdre nos points d'appui, tous ces potentats qui nous laissent piller en toute quiétude les richesses de l'Afrique, contre une protection assurant le maintien d'un pouvoir corrompu au-delà de l'imaginable. Nous allons devoir chercher de nouveaux complices pour continuer à exploiter l'Afrique.
Après la terrible crise sanitaire qui s'annonce, souhaitons que les pays africains se soulèvent et se libèrent enfin de la main mise française sur leurs vies politiques et économiques. Que Bolloré, par exemple, rende, sans condition et sans contre partie, toutes ses possessions africaines. Nous sommes le mal principal qu'ait connu l'Afrique.
Réponse de le 03/04/2020 à 10:39 :
des gens meurent en france que la france s'occupe des pauvres malades, avant de s'occuper des pauvres africains.
quelle hypocrisie.
a écrit le 03/04/2020 à 9:32 :
Alors qu'elle doit désormais faire face à la pandémie de Covid-19, la République démocratique du Congo peine à lutter contre l’épidémie de rougeole, qui sévit dans le pays depuis plus d’un an. Le virus a déjà infecté plus de 335 000 enfants et provoqué la mort de 6 300 autres.
a écrit le 03/04/2020 à 9:11 :
Une bonne dictature comme au Rwanda ?
a écrit le 03/04/2020 à 8:41 :
Mais est ce qu'il est possible que l'occident s'occupe déjà de son propre cas ?! Ds quels état sont vos propred pays pour commencer ?!
Le continent africain est vaste et fort et indépendant n'en déplaise aux occidentaux et pour l'instant il me semble bien qu'aucun pays n'a appelé à l'aide. ALORS LAISSEZ NOUS TRANQUILLE. L'Afrique ne sera pas votre boué de sauvetage, ca c'est certain. Si vous voulez la guerre croyez en le peuple africain, vous l'aurez. Vous n'avez même pas encore fini de gérer vos morts que vous préparer déjà de nouveaux actes d'ingérence. Quelle honte.
a écrit le 03/04/2020 à 7:30 :
Inutile de prendre l'Afrique comme prétexte à l'incurie du gouvernement français !! Il n'y aura pas de catastrophe sanitaire à la française, là bas !!! Le nombre de pays d'ailleurs faiblement atteints restera marginal !! Oiseaux de malheur !!!! Et je ne suis pas africain.....
a écrit le 03/04/2020 à 5:49 :
Je suis africain. Avec la crise des gilets jaunes, les grèves incessantes qui vont commencer en Avril 2020 avec cette reforme de la retraite alors que le monde entier assiste a votre incompétence totale a gérer l'epidemie de coronavirus les 500 décès par jour, les africains se soucient de la France et des français: La France survivra -t-elle de tout cela? Qui seront nos interlocuteurs s'il y a une implosion en France?
a écrit le 03/04/2020 à 4:12 :
Combien de fois vous devez prédire la misère sur l'Afrique ? Vous vous êtes fais des dieux pour nous faire mourir si vite ? Attendez, n'amenez pas surtout vos poisons pour nous tuer, le Covid-19 ne regarde pas nos puissances ni notre couleur. Dieu seul qui aime tout le monde n'a pas oublié les Africains
a écrit le 03/04/2020 à 3:08 :
Votre article est 100% applicable à la France..
Vous faites comme les russes ou les Coréens du nord!
Le gouvernement français n'a pas mis sa population en danger?
S'il vous suffit de regarder l'Afrique pour vous rassurer, changez de métier !
a écrit le 03/04/2020 à 2:48 :
Ce virus peut être contrôlé aujourd'hui avec le nombre de cas de chaque pays mais il veut d abord que la situation devienne en alarmante en Afrique cher président vous allez sacrifier vos peuple parce que vous servez encore de colonie la chine est Italie aujourd'hui les cas commence à être reduit vous attendez encore la France jamais elle ne trouvera une solution si ce n est laissez mourir vos peuple
a écrit le 03/04/2020 à 2:39 :
La France s est très bien que la chine a contrôler le virus mais à cause des relations diplomatiques avec les USA elle interdit à ses colonies de faire appel à la chine pour un soutien pour attendre les ordres des États-Unis
a écrit le 03/04/2020 à 2:16 :
Comme le dit bien cet adage de l'Afrique de l'ouest : " l'on ne balaie pas l'extérieur tant qu'il n'a pas fini de balayer sa chambre" à cet effet, la France doit s'occuper d'abord de son propre problème de perte de vie humaine pendant la crise covid 19 avant de commencer son calcul des intérêts... Par rapport à l'Afrique. Dieu est africain cette fois ci du seul fait que le corona virus n'a pas commencé en Afrique. Lol. Enfin, c'est triste pour notre sort.
a écrit le 03/04/2020 à 1:14 :
L'Italie est frontalière à vous occuper vous d'abord d'elle avant de venir ici, pour l'instant ça va on a demandé l'aide de personne
a écrit le 03/04/2020 à 1:10 :
Évoquer la perte de crédibilité des dirigeants africains serait-elle une façon pour nos dirigeants d’exorciser leur propre peur que les discours ne suffisent pas à reconstituer la leur? Par le passé, certains dirigeants africains ce sont montrés autrement plus réactifs et efficaces face à une maladie aussi terrible qu'Ebola.
a écrit le 03/04/2020 à 0:44 :
La france vit de colonisation. Bien normal qu'elle fasse diversion dans l'espoir de piller l'Afrique. Malheureusement pour elle, il ya une classe qui ne veut se faire raconter les balivernes de cette minable pauvre france.
Réponse de le 03/04/2020 à 4:47 :
Merci mon frère tu as tout dit l'univers est grand il protège l'Afrique que dieu des Africains se réveille
a écrit le 03/04/2020 à 0:17 :
Incroyable ! La France cherche déjà des opposants qu'elle peut soutenir contre les dirigeants en place.
Et si on commençait déjà par prévoir ce qui va se passer en France ?
Les pays africains se tournent de plus en plus vers la Chine et je pense que ça continuera
a écrit le 02/04/2020 à 23:55 :
Que la France se préoccupe de l'Afrique ou non, il y aura toujours des types qui s'ennuient pour dénigrer, disserter, tourner en rond. Oui, les africains vont se débrouiller tous seuls. Il est temps...
a écrit le 02/04/2020 à 23:53 :
Les millions de morts ne signifient pas changement de gouvernement. En plus il faut savoir que c'est en Europe que la mort est une calamité. Les africains connaissent la mort au quotidien. Les gens mouront et les autres continueront à vivre.
Supposons même que des millions meurent, le rôle de la france sera alors de venir désigner les nouveaux dirigeants?? Vous serez fortement surpris par la résiliencecde l'afrique. Wait and see
Réponse de le 03/04/2020 à 0:33 :
Afrique ira mieux, la France doit s'inquieter de ce qui passe dans les pays de l'Union Européenne qui vit son dernier moment. En effet, les nombre des atteint du coronavirus dans l'union devrait interroger la France qui se dit nation forte et puissante. l'Afrique vit déjà le pire, avec les paludisme permanent que nous prenons, pensons que rien ne nous arrivera. DIEU est au contrôle et y restera
a écrit le 02/04/2020 à 23:52 :
Et pourquoi ne pas se contenter de prévoir ce qu’il va se passer en France, nous sommes en crise l’état n’a pas de réponse pour le peuple mais cherche à s’occuper de ce qui ce passe ailleurs, alors qu’il y a moins de cas chez eux et moins de décès .
L’Italie est dans un état dramatique et on a pas vue d’article de ce genre sur ce pays ? Laissez les Africains tranquille occupez vous des Français qui souffrent.
a écrit le 02/04/2020 à 22:56 :
Commençons déjà par sortir la France de son propre chaos actuel et laissons l'Afrique tranquille. Ce n'est pas elle la plus touchée en ce moment.
a écrit le 02/04/2020 à 20:06 :
Article surréaliste. Pour une fois que la France aurait pu laisser l'Afrique en paix! Pendant qu'on y est, pourquoi ne pas provoquer un changement de régime en Chine, origine du coronavirus? Non, parce que la France semble s'être figée sur un modèle existentiel: le racisme et l'interventionisme anti-africain. N'importe quoi qui leur arrive, c'est "Hey regardez, il y a pire en Afrique... Intervenons !"
a écrit le 02/04/2020 à 19:36 :
Je lis beaucoup de commentaires, bien sûr très anti français, et avec beaucoup de fausses vérités.

On sent les fakes des médias sociaux qui remontent jusqu'ici.

Un point : ce rapport ne dit pas autre autre chose que l'OMS. L'épidémie va être un tsunami dans des pays mal organisés et en déficit d'infrastructures médicales.

Et l'OMS qui n'est pas une organisation aux mains de la seule France est claire : le tsunami va être violent sur le continent africain.

Les détracteurs et autres colporteurs de fake news auront bon dire le contraire, c'est ce qui va se produire. Mais c'est tellement plus rassurant d'être aveugle et trouver son bouc émissaire.
Réponse de le 03/04/2020 à 2:53 :
Tu est drôle toi pour le moment on souffre en France tous ces morts et ce que l'on nous cache
Réponse de le 03/04/2020 à 3:37 :
Et les Afr vont réinfecter l'Europe. Allers-Retours incessants.

Nous serons tout juste déconfinés, qu'il faudra tout recommencer.

Et Marine Le Pen favorite pour la présidentielle
Réponse de le 03/04/2020 à 8:35 :
Pour toi l’ OMS détient la science infuse. Pourquoi elle ne sauve pas l’Europe de la mort? Peut être que toi la fin du coronavirus ne te trouvera pas
Réponse de le 03/04/2020 à 8:36 :
Cette crise aura montrer que l’Union européenne c’est du Pipo. Chacune n pour soit Dieu pour tous. La honte.
Réponse de le 03/04/2020 à 9:29 :
L'OMS ? Celle qui a aidé la Chine à cacher la vérité pendant un mois et demi ? Vous croyez que cette organisation est crédible ? Wait and see. Il n'y aura pas plus de millions de morts en Afrique que beurre au Q.
a écrit le 02/04/2020 à 19:14 :
Voila comment la France compte relancer son economie.
Bravo I'll suffisait d y penser
a écrit le 02/04/2020 à 19:00 :
Ce rapport est valable pour la France également quel arrogance prevoir la révolution pour les autres alors que nous sommes confrontés aux mêmes problèmes.... les gilets jaunes c'est quel mouvement?
a écrit le 02/04/2020 à 18:52 :
Chacun balaie devant sa porte. La france doit désormais s'occuper de son pays. Car cette crise nest pas du tout. L'afrique a anticipé contrairement à vous.
a écrit le 02/04/2020 à 17:20 :
on croît rêver, nos hauts fonctionnaires qui n'ont rien vu venir et gèrent la crise comme des amateurs vont prédire ce qui va se passer en Afrique !! Et macron qui donne des leçons aux européens !! Ces inconscients ont touché le fond mais ils creusent encore !!!
Réponse de le 02/04/2020 à 19:19 :
On s interroge encore au Cameroun sur centaines de malades. Sciemement introduit venant de France. Qui see sont evades de leur lieux de confinement pour s introduire Dan's Les foules.
Réponse de le 02/04/2020 à 19:20 :
On s interroge encore au Cameroun sur centaines de malades. Sciemement introduit venant de France. Qui see sont evades de leur lieux de confinement pour s introduire Dan's Les foules.
a écrit le 02/04/2020 à 16:58 :
la crise du coronavirus va avoir, bien au delà des victimes qui seront en grand nombre, des effets collatéraux sur les institutions en place, en particulier la sphère politique qui va faire preuve de son incurie habituelle. Dans de nombreux pays, les régimes en place risquent d'être emportés dans un chaos généralisé, et laissés la place à des forces populistes, ou extrémistes , notamment dans les pays du Sahel, elles mêmes alimentées par des puissances étrangères. l'avenir du continent africain s'annonce des plus sombres
Réponse de le 02/04/2020 à 19:20 :
Au lieu de prédire un avenir sombre à l'Afrique sur la base de rien d'autre que des opinions racistes et datées, vous feriez mieux de vous préoccuper de l'incapacité de la France a gérer une crise sanitaire.

Celui qui dépend de l'autre n'est pas celui que vous croyez. Le monde change et vous serez laissés pour compte si vous refusez de le voir.
Réponse de le 02/04/2020 à 19:21 :
Au lieu de prédire un avenir sombre à l'Afrique sur la base de rien d'autre que des opinions racistes et datées, vous feriez mieux de vous préoccuper de l'incapacité de la France a gérer une crise sanitaire.

Celui qui dépend de l'autre n'est pas celui que vous croyez. Le monde change et vous serez laissés pour compte si vous refusez de le voir.
a écrit le 02/04/2020 à 16:49 :
Les arguments manque de réalisme, l'état dans les pays évoqué correspond à ce que la France souhaite pour eux.
Des dirigeants corrompus qui n'ont d'œil que pour ses intérêts. Pour profiter de l'uranium, l'or, le pétrole à moindre coût, le leadership nationalistes, la société civile représentative et tout ceux qui se battent pour le bien être des africains sont régulièrement liquidé.
La plupart des dossiers les concernant sont classés secret dans les archives d'état.
Les africains ont tellement compris qu'il dépassent largement la France dans l'hypocrisie et le faire semblant. Alors, la légitimité des Etats n'a pas grand chose avec la classe dirigeante, qui peut changer et les pays ne seront que plus meilleurs.
a écrit le 02/04/2020 à 16:33 :
Je suis très étonné par cette analyse du CAPS, si bien sûr, ce que rapporte cet article est une fidèle retranscription de l'analyse du centre du Quai d'Orsay. D'abord, comme personne n'a rien vu venir dans cette crise du Covid19, pas même les autorités françaises en France ou américaines aux Etats-unis, comment prétendre connaître avec certitude ce qu'il va se passer en Afrique ? Les archives du Quai débordent de faux câbles et d'analyses approximatives (Printemps arabe, processus démocratiques en Afrique, chute du mur de Berlin...etc) qu'il est étonnant qu'une énième projection aussi prétentieuse ait pu circuler. Evidemment, il y a des hommes de grande qualité et de grands diplomates au MAE français, mais je suis vraiment abasourdi d'une analyse aussi ridiculement bâclée. Le point culminant de cette étude est le conseil de s'appuyer sur quatre catégories d'acteurs en Afrique en contournant les autorités en place. On peut dénoncer et condamner certaines de leurs inactions, mais particulièrement en Afrique, qu'on les soutienne ou pas, seuls les Etats ont une structure assez solide par temps de crise. Demandez à l'OMS si elle avait pu combattre Ebola sans les autorités locales.
Je suis étonné qu'une telle analyse ait pu voir le jour dans un ministère dont le chef, M. Le Drian est, dit-on, un bon connaisseur de l'Afrique. Reflète-t-elle la vision de celui-ci ? Celle du gouvernement français ? Ou cette note est juste un brainstorming entre diplomates confinés, loin de tout, loin de l'Afrique et de sa réalité ? Le Quai d'Orsay devrait nous éclairer. Et si réellement la note du CAPS est la position officielle française, le virus aura fait une victime de plus : l'analyse froide, professionnelle et sensée prendre du temps et du recul de nos diplomates.
MG
Réponse de le 02/04/2020 à 17:37 :
Merci pour ce commentaire nettement plus pertinent que cette analyse subjective, qui ne s appuie sur aucun argument rationnel
a écrit le 02/04/2020 à 16:29 :
Analyse pertinente mais ne tient pas compte de l expwrtise que la chine pourra offrir a l Afrique pour reduire les consequences tragiques
a écrit le 02/04/2020 à 16:26 :
Ce virus n'est qu'un galop d'essai pour une liquidation plus large sur la planète. Bien sûr que le massacre de l'Afrique est programmé au vu de sa natalité irresponsable dont on sait que c'est la fabrique de la précarité.
Mais d'autres pays vont disparaître de la carte et ce n'est pas ceux auxquels les gens pensent......
Réponse de le 02/04/2020 à 19:25 :
L'Afrique est suffisamment riche en ressources pour supporter sa croissance démographique mais pas pour le faire et continuer à nourrir les économies occidentales.

Donc bien sûr qu'on nous rebat les oreilles avec la démographie africaine. Il semble que l'avenir s'annonce morose pour ceux qui sont toujours coincés dans leurs visions rétrogrades du continent africain.

Et quand des notes aussi irresponsables fuitent du quai d'orsay, la chute n'en sera que plus rapide
a écrit le 02/04/2020 à 16:21 :
Selon le magazine Forbes, la fortune cumulée des 20 chefs d’état africains les plus riches atteint 5 milliards de $.... Donc pour le financement, pas besoin de la France...
a écrit le 02/04/2020 à 16:19 :
Bref incapable de mettre un terme à cette démographie galopante le Corona y veillera n est ce pas ??
Réponse de le 02/04/2020 à 21:14 :
C'est chez toi que toute cette population vient se mettre en rang pour demander son soupé j'espère? Toujours en train de raconter des sottises alors que vous ne savez rien du tout des réalités des gens?
a écrit le 02/04/2020 à 16:03 :
A ce rythme c'est la France qui risque de disparaitre
a écrit le 02/04/2020 à 15:52 :
Faudrait un peu se regarder avant d'émettre un ce type de réflexion lorsque l'on sait le niveau d'anticipation de l'état français.

Car pour avoir des interlocuteurs, encore faut t'il avoir des solutions......

Qu'avons nous a proposer? des masques? du gel? des médecins?

Du coup encore une fois, je trouve que parfois le déni de situation est a un tel niveau que finalement je ne vois pas ce qu'ils peuvent attendre de nous si ce n'est de les regarder subir la chose.

L'Europe n'étant qu'une zone monétaire qui n'a aucun intérêt pour les gens mais pour les banques, disons qu'a se voler des masques entre pays, je pense qu'ils ont plus a attendre de la Chine que de quelqu'un d'autre! la Russie sans doute, sinon les autres prétendument dans l'excellence je ne vois pas?!!!!

C'est peut être que nous étions le 1er Avril?
a écrit le 02/04/2020 à 15:50 :
Pour résumer la France cherche ses nouveaux pions en prenant l'opportunité du coronavirus.
Réponse de le 02/04/2020 à 19:27 :
Exact. C'est pitoyable.
a écrit le 02/04/2020 à 14:28 :
C’est quand même grave que vous n’ayez même pas de masques pour les policiers français tandis que les policiers africains en portent et vous vous asseyez à jouer les oiseaux de mauvaise augure pour l’Afrique. Dans cette crise vous êtes très mal placés pour jouer les donneurs de leçons. Nous, on a déjà connu Ebola, vous étiez où ?
Réponse de le 02/04/2020 à 18:52 :
L'Afrique sera bien heureuse de recevoir l'aide humanitaire européenne quand l'hécatombe arrivera.

Quant à Ebola, l'Afrique peut remercier la recherche française qui a considérablement aidé à la mise en place du traitement.

Est ce ainsi que vous remercier le pays qui vous accueille peut-être sur son sol ?
a écrit le 02/04/2020 à 14:22 :
Du n’importe quoi, la France fut le sponsor officiel de propagande et à propager la maladie sciemment. Juste dans l’optique de se positionner pour de marcher de médicaments. Balayer d’abord devant votre porte. La Chine est et restera la Partenaire la plus sûre pour l’Afrique. Si la France veut créer encore ses nouveaux marionnettes pour des missions politiques en Afrique elle se trompe: rien ne sera plus comme avant. La France va cesser d’être fainéante, pilleuse et voleuse et chercher à travailler dignement comme les chinois pour subvenir à ses besoins.
Réponse de le 02/04/2020 à 15:55 :
c'est marrant comment ils ont encore rien compris et si l'on voit le traitement des gens d'origine africaine ici, donc je dois dire que c'est plus que le zion!

La dépénalisation du cannabis fera du bien aux élites françaises, pour une fois ils comprendrons la multiculturalité!

Ils comprendrons que bien des peuples ont conscience du pouvoir politique en France pour ne pas reproduire l'histoire ad vitam æternam !
Réponse de le 02/04/2020 à 18:46 :
A Say : à quoi bon colporter vos mensonges dans ce cas ?

Vous aurez tout loisir de remercier vos amis chinois quand l'hécatombe sévira en Afrique.

C'est la grande loi du commerce. Parfois on achète ce que l'on ne veut pas. Surtout avec des partenaires peu fiables.
a écrit le 02/04/2020 à 14:09 :
Juste pour interpeller la France et l'Europe de laisser les peuples africains élire librement leurs leaders politiques travaillant de prime à bord pour eux et leur bien être ! Et curieusement nous remarquons qu'à l'Est du Congo, il n'y a plus des viols et tueries ce temps ci ! Miracle lié au Corona virus peut être ! Gloire à Dieu !
Personnellement, j'aimerai dire à tous ces messagers qui ne voient que les catastrophes en Afrique ! Nous avons un Dieu, ce Dieu qui est témoin du complot et de l'indifférence du monde face à l'extermination de plus de 10 millions de vies en RDC ! Ce Dieu là est juste et puissant, il a un dernier mot sur toutes les machinations humaines et diaboliques contre l'Afrique ! Oui, Christ a trouvé accueil en Afrique quand Hérode et Rome voulaient sa mort dans son enfance ! Persécutés et hués par les soldats romains et juifs, un africain l'a aidé à porter sa croix ! Il n'est pas indifférent ! Sa main nous soutiendra !!! Qui vivra verra !!!
a écrit le 02/04/2020 à 13:54 :
Ce caps, pense que nous africains sommes vides bien mais chez ce dont des milliers de morts et des hôpitaux et morgues débordées c'est la panique générale et vous aviez commande 1milliard de masques a la Chine et demander au voisin d'accueillir vos malade alors le quai d Orsay gérer vôtre problème de abord et laisser gérer les miennes vous voulez 'nous dominé comme les siècles passés et avoir de nouvelles richesses c'est fini ça car vos sous sols sont taris.
a écrit le 02/04/2020 à 13:51 :
Les populations de l’Afrique noire, de l'Inde, du Pakistan, sont très majoritairement jeunes (ce qui, d’ailleurs, constitue un autre problème…). Elles ne seront que peu touchées par le Covid-19 (0,2% de mortalité pour les classes d'âge de 0 à 40 ans). Exception pour les personnes atteintes par le VIH. Pour les anciens, vulnérables, ils sont, en Afrique noire, dans les villages, donc assez peu exposés. Le paludisme, la fièvre jaune, la maladie du sommeil, la dysenterie, la malnutrition, …etc continueront à faire les plus gros ravages en Afrique. Pour finir, pour connaître le nombre de personnes infectées par le Covid-19, il faut effectuer des test coûteux. Ce que les services de santé africains n’ont pas les moyens de faire. Par contre, le Covid-19, même peu virulent, risque de persister en Afrique, formant ainsi un foyer massif de re-contamination pour les territoire ayant tenté l’éradication du virus par confinement dur.
a écrit le 02/04/2020 à 13:47 :
Avant de parler des problèmes des autres, j'ai l'impression que ce texte est aussi fait pour la France…
C'est aussi toujours plus facile de critiquer, l'exemple de pays comme la Corée du Sud, Taiwan, le Japon, pays qui s'en sortent bien devrait nous rendre modeste.
Réponse de le 02/04/2020 à 14:28 :
Tout à fait exact.
Leur embarcation est entrain de couler mais ils sont entrain de pronostiquer sur le possible naufrage d'une barque qui n'a même pas encore pris la mer
Réponse de le 02/04/2020 à 20:17 :
Le Covid 19 n'a pas surpris que la France, mais la France s'organise désormais pour y faire face. La France avec l'Europe.

Quant à votre assertion sur les pays asiatiques, elle est loin d'être pertinente. Les trois pays que vous citez connaissent les risques épidémiques venant de Chine. Depuis le SRAS, ils avaient renforcé leurs mesures de protection, chose que l'UE est en train d'apprendre.

Cependant, ces trois pays font partie des grandes puissances économiques. Pensez vous vraiment qu'il va en être de même au Laos ou au Cambodge ?

Et concernant la Chine, faites vous partie de ceux qui croient encore à ses trois milles morts ?
Réponse de le 02/04/2020 à 20:24 :
A Gorgoolou : c'est beau les fantasmes.

Que l'Europe n'ait plus sa puissance passée est un fait.

Mais elle reste puissante économiquement, et, à avant le déclin qui vous fait fantasmer, so Histoire est loin d'être terminée. Elle ne fait même que commencer.

Rêvez plutôt d'une Union africaine qui prendra son destin en main, en paix avec l'Europe et dans un partenariat équitable. C'est plutôt ce rêve là auquel je crois.
a écrit le 02/04/2020 à 13:46 :
C'est lamentable que la France cherche toujours à gouverner l'Afrique et mettre en place des régimes fidèle au colonial. Vraiment faut que nos dirigeants pensent à leur peuple.
a écrit le 02/04/2020 à 13:19 :
Votre président pouvait dire <<Notre maison se brûle et nous regardons ailleurs>>. Occupez vous des milliers de morts qui sur votre continent. C'est mieux pour vous. Et sur le plan traditionnel je suis confient sur nos capacités à affronter ce virus.
a écrit le 02/04/2020 à 13:16 :
Finalement, c'est pareil qu'en France
a écrit le 02/04/2020 à 13:01 :
Excellente analyse des multiples impacts de la pandémie du covid 19 sur les états et peuples africains, qui appelle à une introspection des élites et des leadetships face à leur responsabilité historique pour survivre à la crise déstructurante de l'économie mondiale et la survenue de nouveaux rapports géopolitiques basés sur l'interrogation relative à la fragilité de l'existence humaine.
a écrit le 02/04/2020 à 12:51 :
Disons que c'est une sorte de Haïti à l'échelle d'un continent toujours à la traîne de tout sauf pour faire des gamins, que ces derniers aient des conditions minimales de qualité de vie, cela est secondaire aux mamans qui ne savent même pas se projeter dans le proche avenir laissant dieu décider du destin. Bon en 2050 ils seront le double, près de 2.5 milliards et en 2100 près de 5 milliards et constitueront plus de 40 % de la population mondiale, un sacré défis car qui sera là pour les aider, les assister, les soigner, les nourrir, le boulet sera trop énorme pour un Occident vieilli et ruiné , personne de sérieux croit que l'Afrique arrivera à se développer comme la Corée et la Chine qui passe par la discipline, le respect des lois et l'éducation massive.
Réponse de le 02/04/2020 à 16:49 :
Toi malgré ton destin tout tracé on n'a rien a envié de toi. Vous êtes assis derrière des écrans où on vous formate le cerveau disant que l'Europe aide l'Afrique. En vérité vous n'en savez rien du tout. les soit-disant aides de vos dirigeants attérissent directement dans la poche de leurs interlocuteurs ni plus ni moins. En contrepartie, ils nous pillent toutes nos ressources pour venir vous mettre ici à l'aise. Et après, vous venez sortir des sottises à longueur de journée. Pourquoi croyez vous que ce fameux groupe d'expert a été mis en place? C'est juste une manière de trouver de nouveaux pantins pour toujours maintenir vos sales mains sur nos ressources naturelles.
Réponse de le 03/04/2020 à 0:01 :
Quelle vision binaire de la situation, mais c’est cette condescendance qui pousse la France à sa perdition . Toi qui parle d’éducation des peuples je vais juste attirer ton attention sur un point qui m’a profondément marqué j’ai été prof en Afrique, niveau éducation dans certains pays ils parlent trois langues ils maîtrisent le français l’anglais et leur langue natale , certains le chinois en plus et d’autres le Portugais. En France nos enfants ne maîtrise que le Français et ont un niveau d’anglais proches de zéro ce n’est qu’un indicateur parmis d’autres. Je t’invite à lire chindiafrique de jean joseph boilot. Tu es très très loin de la réalité, tu es bien plus proche du cliché que de la réalité.
a écrit le 02/04/2020 à 12:50 :
L'Afrique est libre et Culturellement forte pour affronter le Covid-19 qui est chassé par nos traitements végétaux des ancêtres et ça marche bien, les laboratoires occidentaux ont breveté nos formules mais localement c'est un héritage utilisé par tous.
Les néocolons dégagent : nos pays produisent des vivres toute l'année alors que le climat froid et la neige permet à l'Occident capitaliste de récolter seulement l'été. L'Afrique n'a pas de pénurie alimentaire, ce que les médias n'annonceront jamais : c'est ça la vérité qui échappe aux pseudos Économistes.

MAN NO RUN
Réponse de le 02/04/2020 à 13:36 :
Nous sommes préoccupés par la situation qui prévaut dans le monde.La pandémie n'a ni nationalité ni dumic ile particulière.Solidarit
a écrit le 02/04/2020 à 12:32 :
L'Afrique n'a pas besoin de vos petits calculs,puisque c'est vous qui décidez du sort des Africains,ne vous mettez pas en en-tête que vous irez vendre vos vaccins en Afrique. Commencez par vacciner vos parents,vos enfants pour ceux qui en ont. Depuis que vous avez légaliser le mariage pour tous,vous nous avez tous soumis à la punition divine. Comment comprendre le mariage entre deux personnes de même sexe. Il faut être insensé pour le faire. Il y en a qui s'amusent de faire la cour à des animaux,mais où allons nous là ?
Aujourd'hui nous sommes en confrontation avec la punition divine. Vos loges sataniques punissent le monde entier vous qui croyez en être les maîtres. Comment concevoir que quelques individus qui se réunissent décident de dicter leur nouvelle conception du monde?Vous ne prenez pas en charge ceux qui sont en manque.
Réponse de le 02/04/2020 à 13:06 :
Bien dit
L'Afrique est capable et pas besoin de cette France vampire
On verra bientôt
a écrit le 02/04/2020 à 12:18 :
C'est lamentable de faire de telles estimations et considération négatives qui nepredisebt que le chaos pour l'Afrique.
Vous verrez bien que celles-ci seront fausses et que les africains sauront bel et bien faire autre chose que ce que vous prévoyez pour eux.
Depuis des lustres, vos soi-disant spécialistes de l'Afrique qui ignorent totalement les réalités du continent vous bernent avec leurs fausses idées sur le continent.
Vous êtes pressés de voir le continent sombrer pour en profiter davantage mais sachez que ne sera pas le chaos et les africains sauront gérer eux mêmes leur propres situation.
a écrit le 02/04/2020 à 12:01 :
Bonjour à tous, à travers cette analyse je pense que la majorité des États africains perdront leurs régimes politiques actuels à cause de leurs incapacités à anticiper et à gérer une crise de quelques natures quelle soit.
a écrit le 02/04/2020 à 11:55 :
La France complotiste comme à son habitude voit toujours en mal ce qui peut arriver à l'Afrique surtout dans son carré où elle ne cesse depuis longtemps de placer ses Préfets pour défendre ses intérêts. De quoi a t'elle réellement peur ? Elle a peur de la montée chinoise dans son carré laquelle Chine est autant imperialiste que la France incapable de soutenir la naissance des démocraties dans ses anciennes colonies pour ne soutenir que ses soudards.
a écrit le 02/04/2020 à 11:18 :
Bonjour à tous
Étonnant le nombre de commentaires anti français??
Par contre rien sur les agissements de pays comme les Usa la Russie la chine la Gb et d’autres qui eux aussi privilégient leurs propres intérêts à des fins mercantiles et idéologiques
Les Africains en général sont indépendants depuis bientôt 70 ans
Ces peuples si jeunes ont depuis reconduit leurs gouvernants respectifs pourquoi la France devrait elle l’unique responsable?
L’Afrique a en son seing une organisation l’OUA
Qu’a elle fait pendant tout ce temps?
Réponse de le 02/04/2020 à 12:24 :
La France porte une grande part de responsabilité dans l'effondrement de ces états. Elle soutient, en dépit du bon sens des dictatures (Gabon, Congo, Tchad, etc) pour garantir ses intérêts courtermistes. Elle reçoit et reconnaît Guaido au Vénézuela alors qu'elle se mure dans un silence coupable lorsqu'il s'agit de Jean Ping qui a remporté la présidentielle du Gabon en 2016. Elle va jusqu'à peser de tout son poids pour empêcher des sanctions de l'Union Européenne contre la dictature gabonaise. Elle œuvre en coulisse pour maintenir un système dont le président est dans l'incapacité de gouverner après son double AVC d'octobre 2018. Elle colmaté la vacance du pouvoir au Gabon par des subterfuges comme les deepfakes. Donc les africains ont des raisons objectives d'en vouloir à la France.
Réponse de le 02/04/2020 à 12:25 :
Vos commentaires me font rire. Vous êtes incapables de gérer votre propre situation . Vous êtes au bord de l'implosion et vous n'avez même pas le contrôle de la situation et résultat vous êtes au bord du gouffre. Pourquoi après avoir montré vos limites , vous voulez vous projeter sur le continent africain en lui souhaitant autant de mal ou bien même pire que la tienne.
a écrit le 02/04/2020 à 11:18 :
C'est vraiment bien que d'aucuns se soucient tant du devenir de l'Afrique. Mais à lire entre les lignes on voit clairement que là préoccupation réelle de ces gens c'est comment se repositionner dans une Afrique dont la dévastation prévisible et souhaitée tarde à venir.
La vérité est que dévastation il y aura, car c'est ainsi que se conçoit le nouvel ordre mondial. Ceux qui planifient les choses ont plusieurs coups d'avance et peut-être que nous ne comprenons même pas ce qui se trame.
Mais une chose est sûre : les Africains ont une TRES mauvaise lecture du rôle de la France dans leur devenir. Si les chefs d'Etat-shirt actuels n'ont pas eu le courage de dire à Macron ce ressentiment profond, il en va autrement avec le gros des peuples. La France ne le sait que trop bien. La conséquence est que, bien ou mal, l'Afrique se passerait bien de la France et assimilés qui se positionnent comme pères moraux, spirituels, économiques, voire simplement existentiels de l'Afrique. Donc les prédictions ou autres études menées par des "experts" auto proclamés n'ont et n'auront que peu d'effect.
Cordialement.
a écrit le 02/04/2020 à 11:17 :
C'est vraiment bien que d'aucuns se soucient tant du devenir de l'Afrique. Mais à lire entre les lignes on voit clairement que là préoccupation réelle de ces gens c'est comment se repositionner dans une Afrique dont la dévastation prévisible et souhaitée tarde à venir.
La vérité est que dévastation il y aura, car c'est ainsi que se conçoit le nouvel ordre mondial. Ceux qui planifient les choses ont plusieurs coups d'avance et peut-être que nous ne comprenons même pas ce qui se trame.
Mais une chose est sûre : les Africains ont une TRES mauvaise lecture du rôle de la France dans leur devenir. Si les chefs d'Etat-shirt actuels n'ont pas eu le courage de dire à Macron ce ressentiment profond, il en va autrement avec le gros des peuples. La France ne le sait que trop bien. La conséquence est que, bien ou mal, l'Afrique se passerait bien de la France et assimilés qui se positionnent comme pères moraux, spirituels, économiques, voire simplement existentiels de l'Afrique. Donc les prédictions ou autres études menées par des "experts" auto proclamés n'ont et n'auront que peu d'effectivement.
Cordialement.
a écrit le 02/04/2020 à 11:05 :
Ces gens reflechissent en oubliant les Chinois sans scrupules qui remplacent et remplaceront encore longtemps la France et toute la communauté europeenne.
Réponse de le 02/04/2020 à 12:30 :
En attendant que cette apocalypse se produise, ces "chinois sans scrupules" sont à votre chevet pour vous éviter l'effondrement. Les Americains, plus malins, mettent le prix qu'il faut pour détourner les masques qui vous étaient destinés. Pauvres de Français, toujours victimes de votre eternelle arrogance.
Réponse de le 02/04/2020 à 12:32 :
En attendant que cette apocalypse se produise, ces "chinois sans scrupules" sont à votre chevet pour vous éviter l'effondrement. Les Americains, plus malins, mettent le prix qu'il faut pour détourner les masques qui vous étaient destinés. Pauvres de Français, toujours victimes de votre eternelle arrogance.
Réponse de le 02/04/2020 à 13:52 :
Blanc ou jaune, il leur faudra toujours un maitre
a écrit le 02/04/2020 à 11:04 :
Foutaise avec toute votre médecine vous ne parvenez pas à limiter le nombre de morts chez vous. Mais vous vous souciez de l'Afrique. D'ici peu, c'est les médecins africains qui iront à votre secours comme lors de la 2nde guerre mondiale.
Réponse de le 02/04/2020 à 13:15 :
Bonjour. Cette acharnement sur L'Afrique est tout de même curieuse. L'émergence africaine est en cours et visible, ce qui ne devrait pas surprendre, les 1es inventions Importantes, les Mathématiques, les formules médicinales, etc, émanent de ce Continent d'une Intelligence inégalée.
Cordialement.
(é) MAN NO RUN
a écrit le 02/04/2020 à 10:57 :
Traduction de ce language en bois :
La France en faillite à l affut de continuer son protocole de pillage de l Afrique.
a écrit le 02/04/2020 à 10:17 :
Quand je lis les commentaires des Africains sur cette page, je comprends que ce continent est perdu, les Fake news ont déjà fait tout le boulot. Il n'y a plus aucun raisonnement logique, uniquement les émotions manipulées qui s'expriment.
Réponse de le 02/04/2020 à 16:30 :
La France a une occasion en or de lâcher ses hommes au pouvoir en Afrique qui font du mal à la. Population Africaine ce qui lui permettra de donner un nouveau souffle à ses intérêts et à son image. Nous sommes ceux qui pensent qu'elle poivait le faire sans que ses intérêts ne soient menacés. Si elle ne le fait pas, ce sera une faute grave et la haine que la jeunesse africaine en Afrique et en Europe éprouve vis à vis de la France ne fait que grandir de jour en jour et cela finira mal pour la France. Je veux citer ici les sassou n guess, Ali bongo., Paul Biya, Faure gnassigbe etc.... Le monde a changé, et on ne peut pas laisser les médiocres gouverner encore 15, 20, 30 ans sous prétexte qu'ils préservent les intérêts de la France. Si la France s obstine à soutenir les médiocres, elle en paiera le prix fort e moment venu. À bon entendeur
a écrit le 02/04/2020 à 10:07 :
Vous avez oublié de mentionner quelque chose de majeur. Les liens très étroits entre certains dirigeants africains et la Chine.
a écrit le 02/04/2020 à 10:06 :
La France s'interroge sur l'avenir de l'Afrique ??? Elle n'est pas capable de gérer son propre pays et elle se préoccupe des autres ? Stop !!! Une indécence de plus de la part de ce gouvernement qui envoie ses soldats au combat sans armes, en leur promettant chaque jour, dans de belles envolées littéraires, que leurs armes arrivent ! Foutaises ! Savez vous que certains CHU n'ont plus de stocks de produits anesthésiants, indispensables pour traiter les patients ?? L'urgence est là !! Elle n'est pas de savoir comment nos voisins vont s'en sortir ! Trouvez nous des solutions rapides et pas à échéance de plusieurs mois !! Le pic arrive à nos portes er nous n'aurons que nos yeux pour pleurer ! Bon courage à tous...
a écrit le 02/04/2020 à 9:48 :
Et si la France imaginait plutôt l'implosion de Europe qui est au bord du gouffre ?
Cette crise a bien montrer que l'Europe ne sait pas faire front commun....
a écrit le 02/04/2020 à 9:46 :
Au lieu de résoudre les problèmes de leurs pays les occidentaux plus particulièrement la France pensent à la crise en Afrique parce qu'ils en tirent profit. Nous savons que le sous-développement de certains pays africains est la conséquence de l'ingérence française (la Libye est l'exemple le plus récent).
a écrit le 02/04/2020 à 8:32 :
Il serait tant de reconnaître que l'Afrique est surtout fragilisée par sa démographie galopante qui lui interdit de trouver un modèle de développement viable. Mais nos bien-pensants préfèrent ignorer le problème, et pour les plus lucides y voient surtout un moyen de garder ces pays sous contrôle, tout en disposant d'une source inépuisable de main d'oeuvre à bas coût.
Réponse de le 02/04/2020 à 8:43 :
L’Afrique est un continent de 54 pays aux réalités diverses et multiples. Ceux qui commentent ici la connaissent-ils ? J’en doute.
Réponse de le 02/04/2020 à 9:49 :
La démographie africaine n'est pas la source du sous développement de ce continent. Bien au contraire C'est sa richesse.
Ceux qui pointent du cette démographie ont simplement peur du décollage économique du continent grâce à cette démographie africaine galopante. C'est ce qui s'est passé avec l'Inde, la Chine et d'autres pays dont la population depasse le milliards d'humains.
Et ça, l'occident ne souhaite pas que cela se passe en Afrique qu'il souhaite maintenir dans le sous développement le plus longtemps possible.
La démographie n'a jamais été un frein pour le Développement d'une nation.
Vous avez l'exemple de la Chine, l'Inde etc...
Réponse de le 02/04/2020 à 10:31 :
Le débat sur la démographie est une diversion et un faux problème source des inquiétudes des suprematistes blancs qui ont peur de voir l'Afrique se développer avec une démographie jeune. Tennez, un pays comme la RD Congo 2.345.000 avec une population de près de 70 millions et le Congo voisin dont la population est d'apeine 4 millions avec la moitié de la superficie de la France. l'Afrique est sous peuplé, le débat sur la démographie est une peur irréelle de l'homme blanc. Le vrai débat c'est le pillage des ressources naturelles de l'Afrique par les occidentaux à leurs seuls profits en mettant en place des sous préfets dictateurs tenus et manipulés pour occidentaux. Le vrai sujet c'est la gouvernance démocratique et économique de ces pays, un vrai désastre organisé. Le reste c'est de la diversion
Réponse de le 02/04/2020 à 13:01 :
L'Afrique au contraire est sous-peuplé. Les chiffres parlent d'eux-mêmes :
Superficie de l'Afrique : 30,42 millions de Km2
Population : 1,1 milliard environ
La Chine, superficie : 9,6 millions de Km2
Population : 1,5 milliards
Conclusion : L'Afrique n'a pas de problème de démographe "galopante".
a écrit le 02/04/2020 à 8:30 :
Au cours de ce drame, tout ce fait la France, c'est comment exacerber la crise pour en tirer profit !
C'est tout simplement diabolique.
a écrit le 02/04/2020 à 8:19 :
C'est bien vraie que la France imagine l'implosion ou même l'ellimination tout simplement de l'Afrique, c'est ce qu'elle souhaite,
a écrit le 02/04/2020 à 8:09 :
Mais ces experts aux pensées apocalyptiques feraient mieux de se pencher aussi sur les enjeux sociaux économiques de cette crise qui frappe aussi durement la France dans un contexte international où la c'est la Chine des pauvres d'hier qui redistribue désormais les cartes au lieu de se jouer les experts en Afrique. L'Afrique a en effet des réalités qui vous échapperont toujours dans votre analyse. Il est évident que cette crise teste fort bien la capacité des appareils étatiques de nos pays qui étaient déjà non sans reproche, à vouloir toujours se positionner en sauveurs alors que dans le contexte actuel nous sommes tous sur le même pied d'égalité et devons notre probable salut à la Chine, vous pouvez pas encore venir nous dire que vous êtes les mieux lotis et chercher à tirer profit de cette crise alors que, tout autant que nous, votre système sanitaire, économique et social sont également mis à l'épreuve. Par ailleurs, cette préparation de l'esprit quant au Chao à venir par par désignation de vos interlocuteurs n'a rien de nouveau ! C'est votre démarche classique. N'oubliez pas que face à cette crise, et tout comme au sortir des deux guerres les africains ont vu se briser le mythe du colon blanc tout puissant se briser et chercher à prendre leur destin en main, c'est de cette façon que la nouvelle génération africaine, au regard des limites de leur classe dirigeante, ''farinée'' et parrainée par vous saura trouver les moyens de réinventer la nouvelle Afrique mais pas vous encore et arrêtez de toujours réserver le chao à l'Afrique. N'est-ce pas John Tra?!
a écrit le 02/04/2020 à 8:08 :
L'Afrique s'en sortira très bien.
Occupez vous de vos populations.
Cette maladie proche du paludisme ne fera pas plus de victimes en Afrique qu'en Europe.
Laissez l'Afrique tranquille à la fin !!!
a écrit le 02/04/2020 à 8:00 :
Le covid19 est surtout dangereux pour les plus de 70 ans (95% des décès en Italie). Or la population africaine est très jeune, avec 40% de la population qui a moins de 15 ans. Il devrait faire assez peu de dégâts on l'espère.
Réponse de le 02/04/2020 à 12:46 :
mais aussi en mauvaise condition sanitaire. L'état de santé général de la population n'est pas optimal.

Beaucoup d'africains ne sont pas vaccinés, ils ont attrapé jeunes (disons à moins de 50 ans) des maladies plus ou moins bien soignées qui laissent des traces notamment au niveau pulmonaire. La dentition est gâtée, les problèmes de diabète et d'hypertension ne sont pas pris en charge. Le mode de vie use prématurément

Le coronavirus fera probablement autant de dégâts qu'ailleurs.... c'est à dire une très grosse grippe saisonnière (deux fois plus de morts que d'habitude).
a écrit le 02/04/2020 à 5:51 :
Le quai d'Orsay ? Mais qui ecoute ce truc ? Deja a l'epoque de R. Gary, ou il etait en poste aux affaires etrangeres il racontait que tous les majors se marraient des conclusions de cette organisation au ras dea paquerettes made in france.
Rien n'a change, sauf en pire.
a écrit le 02/04/2020 à 5:29 :
Beaucoup de dirigeants africains gèrent mal cette pandémie de coronavirus ce qui du coup exacerbe le sentiment anti-français parce que pour beaucoup ces potentats leur sont imposés par la France. La plupart de ces dirigeants sont en fin de deuxième mandat, ce serait une grave erreur que de laisser tripatouiller la constitution ou coopter et imposer par le truchement d'élections "libres et transparentes" des hommes politiques impopulaires. Ce qui est sûr les choses vont changer, avec l'émergence des TIC les jeunes africains sont entrain de prendre la liberté et le pouvoir. Il faut avoir l'intuition de l'avenir pour mieux gérer ce qui est entrain de couver..
Réponse de le 02/04/2020 à 11:19 :
Vous confondez l'Afrique avec l'Afrique francophone. L'Afrique qui ne parle pas français est majoritaire et elle s'en fout royalement de ce qui se passe en France. Vous pensez vraiment qu'un Sud-Africain, un Kenyan, un Ethiopien, un Angolais, un Namibien, un Soudanais, etc. se réveillent le matin en cherchant à savoir ce que les médias français écrivent ou disent ?
a écrit le 02/04/2020 à 4:27 :
Respecter le confinement :
Occidentaux rester chez vous!!!
Vacciner et soigner d'abord les votres. L'Afrique n'a pas besoin de vous.
Cordialement, sans haine ni colère.
a écrit le 01/04/2020 à 23:41 :
Ce Monsieur Le Journaliste Incrédible réussit le tour de force Incroyable de ne pas citer, sur ce sujet, le ministre Jean-Yves Le Drian qui était l'invité de RTL du 31 mars 2020, et qui a parlé de ce sujet (le responsable ?).

Monsieur Le Journaliste Incrédible utilise : "le Quai d'Orsay", "Centre d'analyse, de prévision et de stratégie (CAPS)", "ce groupe de réflexion du ministère des Affaires étrangères"...Quel bel exercice ! Pour ne pas dire, Jean-Yves Le Drian !
Ce Monsieur Le Journaliste Incrédible aura sans doute sa médaille de "Meilleur Journaliste d’État".

Un peu de sérieux, citons LE DRIAN : "Donc pour moi la préoccupation la plus lourde dans les jours qui viennent c’est de préparer un plan pour l’Afrique. Je sais que c’est une grande obsession du président de la République. Il fera des propositions, je pense, dans peu de temps. […]»"

Alors, pour moi, la réponse est : NON ! NON ! Et NON !
Vous ne me prendrez pas Mon Argent pour le donner aux africains ! JAMAIS !

Je veux que mon argent serve aux Français et à la France uniquement !
Réponse de le 02/04/2020 à 1:08 :
Mdr, l'objectif du Covid-19 était de créer un génocide en Afrique. Via le virus, puis via les vaccins des labos complices.

Sachez que l'europe et plus particulièrement la France est sous perfusion de l'Afrique... Comme pendant l'Esclavage des noirs qui a durée 400 ans faut le rappeler, l'Europe sans l'afrique est définitivement perdu.

L'objectif des présidents Français et la récupération des terres extrêmement riches des états africains et surtout les empêcher de s'organiser et assurer une destabilisation permanente afin de rembourser votre sécu et votre chômage.

D'ailleurs, Jacques Chirac l'avait dit... il faudra rembourser la dette que le France a envers l'afrique... si votre covid-19 ne vous a pas exterminé d'ici là.

Les pays africains "sous-développés" : 1.4 milliard d'habitants... même pas 200 mors...
La france "pays extrêmement développé" 60 millions d'habitant 5 000 morts (et là on ne compte que ceux qui sont morts dans les hopitaux !!!)
Réponse de le 02/04/2020 à 1:38 :
En fait ce que vous ne comprenez pas c est que ce sont ses ex colonies qui font vivre la France et non pas l inverse. C est pour cela que la France se préoccupe d accompagner l émergence de nouvelles autorités.Traduction: s assurer d avoir toujours des dirigeants favorables aux intérêts économiques français
Réponse de le 02/04/2020 à 7:51 :
Je crois que vous posez mal l'équation. Ce n'est pas l'Afrique qui demande à la France d'engloutir l'argent de ses contribuables pour sauver les africains. C'est plutôt la France qui prend l'argent des France pour protéger ses intérêts en Afrique. Pour pas dire asseoir sa domination et continuer à siphonner tranquillement les richesses pour financer le système déficitaire français, vos retraites, vos allocations familiales, réparer les dégâts des GJ ou renflouer les caisses après le COVID-19. Vous vous êtes déjà posé la question de comment la France aller faire pour financer les milliards donnés à la suite de la crise des GJ? Et les milliards pour relancer l'économie à la suite du COVID? La banque de France un recul de la croissance initialement estimée à 1,1% du PIB, elle risque d'être entre 0,7 et 0,5% du PIB. Et bien vous pouvez dire merci aux dirigeants africains qui sont stupides et égoïstes au point d'abandonner leur propre peuple à la merci des ces ''charognards''.
Pouvez vous vous expliquer les opérations militaires au Mali, bases militaires au Djibouti, Tchad, centre Afrique, Congo.... C'est pas pour la beauté des africains, mais plutôt leurs ressources.
Réponse de le 02/04/2020 à 10:05 :
Réponse typique d'une personne qui ne comprend rien au monde qui se dessine.

Mon argent ! Mon argent ! Ridicule.

Cette crise risque de rebalayer les cartes. Et elle n'est rien face au défi climatique et l'épuisement des ressources.

Un monde instable qui vous entoure, est ce cela que vous souhaitez ?

Si la démocratie africaine y gagne, tant mieux.

Si ce sont les fanatiques religieux, là est le problème.

Sans compter les appétits de puissance qui sont à l'oeuvre : ceux venant de Chine...
Réponse de le 02/04/2020 à 10:17 :
Quant à Patrice, le commentaire est pire.

La théorie du complot à l'oeuvre. Sans commentaire...

Beaucoup préfère le délire du déni plutôt que de voir la réalité, pourtant simple à comprendre.

La pandémie vient de trois paramètres connectés :

- la destruction des écosystèmes par l'Homme qui se retrouve désormais en contact avec des virus avec lesquels il n'aurait jamais dû être en contact.

- l'existence des nombreux marchés d'animaux sauvages, notamment en Asie,

- les flux mondiaux aux quatre coins du Monde, sans aucune barrière.

Alors, c'est si compliqué pour vous ?
a écrit le 01/04/2020 à 22:47 :
Ce qui est assez étonnant c'est que l'aide octroyé aux pays africains n'a jamais servi à ce pourquoi elle avait été pensé. Je suis GABONAIS...et j'affirme haut et fort que les 800 millions d'euros de prêts de l'AFD (pour la période 2010-2017) pour restaurer les systèmes de santé et éducatifs...2020 les structures hospitalières sont des mouroirs, c'est connu de tous, même l'ambassadeur de France au Gabon le sait, vu qu'il était présent lors de la signature des contrats.
Madame Clementine Autin avait bien signalé le fait que vous octroyez des prêts sans vérifications...oui les dictateurs africains bouffent cet argent...Notamment Ali Bongo, la preuve après son AVC il n'a jamais voulu se faire soigner au Gabon...
En tout cas beaucoup vont devoir payer les pots casser...soyez-en sûrs

J'attends une éventuelle réponse si je raconte des inepties
Réponse de le 02/04/2020 à 1:42 :
Ce n est pas étonnant c est comme ça que la France s assure de l exploitation du petrole gabonais par Total
Réponse de le 02/04/2020 à 2:20 :
Vous avez oubliés que c'est les multinationales française qui sont les créantiés de nos politiques, donc les politiques français obéissent à leurs exigences.

Et nos multinationales ont beaucoup d'intérêts en afriques. M.Macron fait comme M.Sarkozy quand il a bombardé la Lybie, il protège ses propres intérêts et ceux de sa bande (ceux qui produisent les avions qu'avait vendu Sakozy à la Lybie sont membre de son parti politique, électoralement il ne pouvait pas se permettre que ces avions servent contre les lybiens).

Il est plus que probable que monsieur le président soit capable de laisser s'effondrer un pays africain si ça sert son propre intérêt et celui de ses créantiés. Françafrique 2.0
a écrit le 01/04/2020 à 20:51 :
Super ! La France pays des lumières et de la générosité au secours de l’Afrique tout entière .
J’espère que les africains recevront autre chose que des masques moisis comme les réunionnais .
Réponse de le 02/04/2020 à 1:10 :
L'afrique n'a rien demandé à la France...
D'ailleurs, en afrique francophone, il y a moins de 100 morts sur 340 millions d'habitants.

Macron devrait s'occuper des français et foutre la paix aux africains.
On a rien demandé !!!!
a écrit le 01/04/2020 à 20:44 :
Curieux que les irresponsables politique français voient les insuffisances de l'Afrique sans voir les leurs.qui sont pourtant presque identiques.Question de recul sans doute.
Réponse de le 01/04/2020 à 23:21 :
Oui, et encore plus curieux qu'ils voient dans des "néo-libéraux" (moderne donc entrepreneurs) des agents crédibles du redressement de l'Afrique.
L'absence d'un service public fort, le fait qu'il ait été partiellement rongé par le privé au nom de politique néolibérale est une des causes de notre incapacité (certes sans doute relative) à faire face au virus (absence de stocks masques, manque de moyens humains et matériels, santé privée encore non complètement mobilisée alors que le public souffre). Ces experts (néo-libéraux) ne voient rien de mieux que ce type d'experts qui affaiblissent le collectif au nom du profit privé comme interlocuteurs dignes de s'imposer dans la déconfiture???
PS : je vous invite à voir ( sur mediapart) les recommandations d'une filiale de la CDC face à la déconfiture de notre système de santé : plus de privé et moins de public...soigner le mal par le mal quoi. Si si, je vous assure, c'est du tout frais et cela fait suite aux déclarations socialisantes de Macron, jetez un oeil sur ce doc.
Réponse de le 02/04/2020 à 0:09 :
Comment comparer les insuffisances de l'Afrique avec celles de la France. En Afrique les enjeux ne seront pas vraiment du côté médical car les infrastructures sont quasi inexistantes ce qui n'est pas le cas en France même si ce n'est pas parfait. Les problèmes de l'Afrique vont également être que s'il y a confinement, comment la population va pouvoir gagner de l'argent pour subvenir aux premières nécessités. Ils n'auront pas de chômage partiel mis en place par l'Etat. Ils n'auront pas ou peu de soutiens aux entreprises. S'alimenter va devenir plus compliqué car beaucoup de marchés sont en train de se fermer ce qui va des tensions car les supermarchés ne sont pas assez nombreux pour compenser et sont plus chers. Enfin en France l'Etat fonctionne, l'école, les hôpitaux, l'administration en général également même si cela a pu se dégrader. La corruption en France est à un niveau extrêmement faible en comparaison de celle en vigueur en Afrique. Les budgets alloués en France vont bien là où ils doivent aller. Alors non ne comparons pas les problèmes de l'Afrique avec ceux de la France. La France a des problèmes de riches alors que les africains vont devoir se battre pour survivre à cette crise.
a écrit le 01/04/2020 à 20:16 :
Il faut être réaliste, les africains n arriveront pas à soigner leurs malades.
Bref il vaut mieux pour eux qu ils ne fassent rien quitte à perdre 3% de leur population
Comme il y a beaucoup plus de jeunes que de vieux, il y aura relativement moins de morts.

Cela vaut mieux pour eux que la ruine et la famine s ils confinent tout le monde
Réponse de le 01/04/2020 à 22:10 :
Et sinon avant de parler, il vous arrive de faire preuve de respect ?? Vous diriez la même chose à vos proches si ils étaient dans un de ces pays ? Pourquoi ne pas y envoyer vos parents tant qu'à faire ?? Quand on n'est pas capable d'analyser une situation monsieur, on se contente de la regarder. L'état français qui a permis à ces dirigeants d'en arriver là où ils sont veut sauver la population maintenant ? Et vous pensez que nous allons avaler ça ? Vous vous prenez pour qui ? Un état souverain ? UN BON lot d'hypocrites qui veut placer ses prochains pions en allant à la pêche.
a écrit le 01/04/2020 à 19:39 :
Face au discrédit des élites politiques, il convient de trouver d'autres interlocuteurs"

C'est exactement ce que je me dis aussi.
Réponse de le 02/04/2020 à 1:47 :
Des élites politiques mises en place et soutenues par la France jusqu à aujourd hui. Quelle hypocrisie
Réponse de le 02/04/2020 à 10:12 :
@ multipseudos:

"Des élites politiques mises en place et soutenues par la France jusqu à aujourd’hui hui. Quelle hypocrisie "

Tu n'as encore une fois pas compris mon commentaire, tu restes sur ta fixette sur ce que tu veux dire qui n'a donc strictement aucun intérêt. Signalé
a écrit le 01/04/2020 à 19:36 :
que les états africains s'écroulent et reviennent sur leur émancipation, en espérant être protégé par le "Papa" blanc, comme au bon temps des colonies.

Ça ne se fera pas. Le virus est hyper contagieux et fera le tour du continent en quelques trimestres. La mortalité est moyenne (4.5 morts/10 000 habitant) mais ça va être concentré en peu de temps.

La crise sera rapide mais violente, les africains y sont habitués... ainsi qu'à l'indifférence des européens.
Réponse de le 01/04/2020 à 19:47 :
Pourtant le traitement du sida a été pris en charge par les pays occidentaux en grande partie, pareil pour ébola ! Tous ces virus adorent la surpopulation.
Réponse de le 01/04/2020 à 20:33 :
Quand les occidentaux s'en mêlent, c'est surtout pour se protéger eux-même, pas par philanthropie.

Ils ont une trouille énorme d'Ebola et on se souvient des paniques provoquées par le VIH avant qu'on arrive à stabiliser la maladie chez les personnes atteintes.

Ce qui n'empêche toujours pas que les africains n'ont en général pas accès aux trithérapies.
a écrit le 01/04/2020 à 19:02 :
Pour le moment sauver les français, est la seule chose à penser....
On s’occupera des autres pays lorsque nos dirigeants auront été capables de régler la situation française.
Réponse de le 02/04/2020 à 1:31 :
Le probleme est que tenter de "sauver l'afrique" est une facon de s'occuper des interets de la france (comme l'expliquer Jacque Chirac). Il est evident que si les pantins qui font office de chef d'etat en afrique sont balayes par la vindicte populaire, la france sera obligee de s'allier avec les nouveaux influenceurs. On a pas d'amis mais que des interets.
Au passage, en parlant de l'Afrique on pense a quoi? bien sur a l'Afrique subsaharienne francophone. Mais la mauvaise analyse du CAPS c'est que l'Afrique a vraiment evolue. Les peuples n'accepteront plus vraiment docilement des pantins comme presidents.
a écrit le 01/04/2020 à 18:40 :
"L'effet pangolin"

L'animal le plus braconné du monde en particulier en Afrique.
a écrit le 01/04/2020 à 18:08 :
Quels interlocuteurs européens auront les pays africains ... ?
En effet, l extreme doite menaçait dejà l'europe avant le covid19, alors apres ...
a écrit le 01/04/2020 à 17:50 :
les africains auront des morts comme tt le monde
apres ils sont globalement bcp plus resistants, y a un tres gros menage qui est fait a la naissance, et ils prennent toute sorte de virus a longueur d'annee, de nile a ebola en passant par le palu!
last but not least, ils prennent de la chloriquine pour la palu, alors en imaginant que ca donne des resultats corrects quand on n'est pas trop atteint ils ont plusieurs longueur d'avance sur les petits bourgeois ( au sens ( qui vient du bourg') occidentaux, peu habitues a la maladie et peu resistants
par contre ce qui va les mettre au tas, c'est la crise sur le petrole et les matieres premieres!
la famine et la guerre fera plus de morts que le corona!
Réponse de le 01/04/2020 à 18:51 :
drôle de pays , la France !!

le quai d'Orsay se pose des questions au sujet de L AFRIQUE .
il ferait mieux de se poser des questions au sujet de la grande nation
c est vrai , on gère l opération BARKAHANE , et pas possible de trouver un masque de protection dans notre grande nation , soit disant pourvu d'un système de santé qu 'on nous envie , et qui nous coute tellement cher , sans compter la complémentaire
tellement drole ce pays , que j'ai envie de le quitter au plus vite,
Réponse de le 01/04/2020 à 19:14 :
y a deja bcp de francais qui sont partis
bon, faut etre pragmatique, si l'afrique tombe, c'est des dizaines de millions de gens qui seront amenes en europe par les ong ' independantes'
personne n'en veut, ' nip in the bud', c'est ce qu'il faut faire
vaut mieux etre proactif, d'ailleurs la france qui ne l'a pas ete a commence a aller a la cata, avant de devenir pragma
Réponse de le 01/04/2020 à 23:59 :
Au lieu de craindre l'effondrement de leur pays ls font semblant de pouvoir aider l'Afrique alors même qu'ils font appel l'aide des cubains.
Où est l'UE ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :