Fermeture des discothèques, vaccination des enfants, télétravail... : ce qu'ont dit Castex et Véran

Fermeture des discothèques, renforcement du protocole sanitaire à l'école primaire, ouverture de la vaccination envisagée pour tous les enfants : Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annoncé lundi une batterie de mesures contre la 5ème vague de Covid-19, sans vouloir recourir à des dispositions "disproportionnées" comme les confinements ou les jauges. Etat des lieux des annonces du gouvernement.

5 mn

(Crédits : GONZALO FUENTES)

Pour ne pas se laisser submerger par la cinquième vague et face à l'arrivée du variant Omicron qui, selon Olivier Véran, le ministre de la santé, "semble plus contagieux voire fortement plus contagieux que le variant Delta selon des données provisoires", le gouvernement a annoncé ce lundi des mesures dans l'espoir de casser une courbe qui monte en flèche avec une épidémie qui tutoie les 50.000 cas quotidiens. Le taux d'incidence sur sept jours a en effet bondi à plus de 400 en fin de semaine dernière, contre moins de 200 la semaine précédente.

A l'issue d'un Conseil de défense sanitaire qui s'est tenu plus tôt dans la journée, Jean Castex a annoncé plusieurs mesures pour passer les fêtes d'année sans trop de contraintes, sans changement dans la stratégie vaccinale, dans la mesure où Omicron, s'il semble plus contagieux que Delta, ne semble pas plus dangereux, selon Olivier Véran. Si la reprise épidémique actuelle est liée au variant Delta, la France a désormais recensé 25 cas de contamination par le variant Omicron, repéré initialement en Afrique australe, dont 21 cas importés et quatre dus à une transmission sur le sol français.

Fermeture des discothèques pendant quatre semaines

Le Premier ministre a notamment annoncé une fermeture des discothèques pour 4 semaines à partir de vendredi, en promettant un soutien aux entreprises concernées. Une annonce qui suscité l'ire de Thierry Fontaine, le président de l'organisation professionnelle Umih Nuit, et qui s'est dit "scandalisé".

"Vu qu'on n'a pas - excusez-moi du terme - les couilles de forcer les gens à la vaccination, et bien on va nous fermer", a-t-il indiqué à l'AFP.

Jean Castex a par ailleurs précisé que les personnes de 65 ans et plus pourront se faire vacciner sans rendez-vous "quel que soit le centre". Le chef du gouvernement a également annoncé le passage du protocole sanitaire dans l'Education nationale au niveau 3 (sur une échelle de quatre) rendant obligatoire le port du masque à l'extérieur, par exemple dans les cours de récréation, et plus seulement à l'intérieur. Il prévoit aussi la limitation des activités sportives.

Afin de tenter de freiner la circulation du virus, nous devons "conserver notre bouclier vaccinal et même l'amplifier et le renforcer", a préconisé le Premier ministre.

Vaccination envisagée pour les enfants à risque

Le gouvernement envisage par ailleurs d'ouvrir la vaccination contre le Covid-19 "à tous les enfants" de 5 à 11 ans, "sur la base du volontariat, si possible d'ici la fin de l'année", a déclaré Jean Castex. Pour les 360.000 enfants "à risque" de développer des formes graves du virus, la vaccination a déjà reçu le feu vert de la Haute autorité de santé (HAS) et "commencera dès le 15 décembre", a indiqué le Premier ministre. La vaccination pourrait être étendue avant la fin de l'année à la totalité de cette classe d'âge.

"La première livraison des vaccins Pfizer avec une dilution adaptée pour les enfants sera faite le 13 décembre", a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran, invitant "les parents (à) contacter leur médecin, leur pédiatre, pour savoir si leur enfant fait partie de cette catégorie" prioritaire.

Pour les autres enfants, soit environ 6 millions de 5-11 ans, l'exécutif attend encore les "feux verts" de la Haute Autorité de Santé (HAS) et du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) mais "nous organisons toute la logistique (...) pour pouvoir le moment venu commencer sans délai à (les) vacciner", a affirmé Olivier Véran.

"En pratique, cela pourrait commencer aux alentours du 20 décembre pour les centres de vaccination, du 27 décembre pour la médecine de ville et les pharmacies", a-t-il ajouté.

Ces décisions interviennent alors que la France, comme de nombreux pays européens, fait face depuis plusieurs semaines à une recrudescence marquée de l'épidémie de COVID-19.

"Cette situation nous appelle à la lucidité et à la vigilance, sans céder pour autant à je ne sais quel affolement", a déclaré Jean Castex.

Deux à trois jours de télétravail par semaine

"Si le nombre de cas est à nouveau très élevé, la situation n'est pas la même qu'il y a un an. Les Français se sont massivement vaccinés, c'est le cas de 52 millions d'entre nous et cela a changé la donne."

Tout en assurant que "l'heure n'est donc pas à des mesures de jauges, de couvre-feu ou de confinement", le chef du gouvernement a appelé les Français à recourir davantage au télétravail et à "lever le pied" sur les fêtes privées et professionnelles. Jean Castex préconise deux à trois jours de télétravail par semaine.

Beaucoup d'entreprises incitent d'ores et déjà leurs salariés à télétravailler davantage dans le cadre des accords qu'elles ont conclus au titre du dialogue social. C'est la bonne méthode. Il faut que sur l'ensemble du territoire toutes les entreprises qui le peuvent et ne le font pas encore, mobilisent le télétravail. La cible doit être 2 à 3 jours de télétravail par semaine sous réserve bien sûr des contraintes liées à l'organisation du travail et de la situation des salariés. Pour la fonction publique de l'Etat, nous autoriserons jusqu'à 3 jours", a déclaré Jean Castex, en ajoutant qu'un point serait fait dans une semaine pour pour mesurer l'évolution des pratiques. "Si cela ne fonctionnait pas par la voie de la recommandation, ce qui est notre choix, nous serions amenés à passer par celle d'une obligation".

Pour autant, Olivier Véran a observé que la hausse des contaminations avait commencé à ralentir, tout en restant élevée, y voyant "peut-être un premier effet de freinage" et du "ressaisissement" de chacun en matière de respect des gestes barrières.

En associant les mesures annoncées ce lundi à l'effort de vaccination - avec un objectif de 15 millions de doses de rappel administrées d'ici la fin de l'année - et à l'appel à la responsabilité individuelle, "on souhaite pousser notre avantage jusqu'au bout" pour limiter la nouvelle vague épidémique et éviter toute mesure plus drastique, a dit Olivier Véran.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 08/12/2021 à 13:35
Signaler
Et bien sûr ne pas oublier le repas de Noel entre le président, le premier ministres et les ministres sans geste barrière comme en 2020 ou la réunion des maire avec Mr Castex...

à écrit le 08/12/2021 à 10:58
Signaler
m le 1er ministre. il est grand temps de mettre un terme a la lecture du regime de 1940 a 1944 de vichy cette ville n'a pas a patir d'un mepris des autorite et de medias.. pour evoquer les pages trouble de notre histoire une ville allemande au...

à écrit le 08/12/2021 à 8:31
Signaler
En parlant de discothèque : Scandale en Finlande autour de l'une des plus jeunes dirigeantes au monde. La Première ministre Sanna Marin est en effet la cible de vives critiques, depuis mardi 7 décembre, après avoir passé une longue soirée en boîte...

à écrit le 07/12/2021 à 14:19
Signaler
Le gouvernement a tout faux encore une fois, ce n'est pas avec la vaccination des touts petits que l'on va empêcher le pic de la 5ème vagues . C'est la circulation des familles du bas en hauts du pays et des frontières qui étendent de nouveaux foyers...

à écrit le 07/12/2021 à 13:30
Signaler
Vaccination des enfants en Espagne. Les 5-11 ans pourront dès le 15 décembre recevoir une dose de vaccin Pfizer, leur vaccination ayant été approuvée en Espagne, rapporte El Pais. Près de 3,3 millions sont concernés, précise encore le quotidien.

à écrit le 07/12/2021 à 10:56
Signaler
"Les Français se sont massivement vaccinés, c'est le cas de 52 millions d'entre nous et cela a changé la donne." Pas pour les gosses ni les discothèques ni le télétravail ,bref comme en 2020 .

à écrit le 07/12/2021 à 10:51
Signaler
"rendant obligatoire le port du masque à l'extérieur, par exemple dans les cours de récréation, et plus seulement à l'intérieur." Les gosses vont donc respirer de nouveau leur propre miasme pendant des heures et après ,on va nous parler d'une recr...

à écrit le 07/12/2021 à 10:34
Signaler
On sent bien que les gouvernants retardent encore et encore la seule décision logique: rendre la vaccination obligatoire pour tous les plus de 12 ans. On préfère empêcher nos jeunes de faire la fêtes en boite, vacciner les enfants (peut-être le faut-...

à écrit le 07/12/2021 à 9:25
Signaler
En effet, il est vital d'injecter les doses aux enfants des français "qui sont quelque chose" : les enfants des parlementaires, les enfants des ministres, les enfants des préfets, les enfants des médecins de l'AP, les enfants des journalistes et les ...

à écrit le 07/12/2021 à 9:06
Signaler
Je n'ai pas suivi, les discothèques étaient réouvertes ? La "bamboche" ce n'était pas finie ?

à écrit le 07/12/2021 à 9:05
Signaler
Le problème majeur de cette dictature sanitaire est qu'elle est mondiale, on voit bien que c'est le business financier, qui a la main sur nos politiciens obligés de nous imposer cette aberration sémantique totale et que donc la reprocher à nos politi...

le 07/12/2021 à 10:19
Signaler
un sentier sans gloire pour nos dignitaires un électorat qui s émiette,,?

le 07/12/2021 à 13:13
Signaler
Ou un réveil des gens qui vont aller voter "pour faire ch..." Le vote Le Pen "pour faire ch..." du fait des efforts qu'elle a déployé en 2017 pour ne pas se faire élire s'étiole, Zemmour est bien placé mais par les médias de masse qui sont quand même...

à écrit le 07/12/2021 à 8:46
Signaler
Tiens, de nouveau le pédiatre de Saint Maur les fossés Robert Cohen à la TV ce matin ,pour expliquer la vaccination des enfants avec un vaccin toujours en phase 3 ,mais quelle honte ce gars a des casseroles financières depuis l'affaire du H1N1 qui ca...

à écrit le 07/12/2021 à 7:25
Signaler
j espere que les jeunes s en souviendront au moment de voter ce gouvernement et macron s en moquent, leur électorat du premier tour sont les vieux et les professeurs. dans tous les pays les profs sont vaccinés obligatoirement. ici on fait de l électo...

le 07/12/2021 à 7:37
Signaler
si lui ne c'est pas respecter les distanciations physique que la france doit etre mise sous cloche la solutions est sa demission

le 07/12/2021 à 8:50
Signaler
le francais est enfermé et égocentré regardez ce qui se passe dans les autres pays au lieu de vous plaindre comme des mioches...tous les pays font la même chose ..auriez-vous raison et eux tort? ça serait bien prétentieux .parce que ce n est pas quan...

le 07/12/2021 à 9:30
Signaler
@ch' ti gars J'organise un dîner la semaine prochaine, ça dirait de venir ? Tu pourra nous parler du covid !

à écrit le 07/12/2021 à 4:50
Signaler
Les aeroports et autres frontieres sont ouvertes a tous les vents. Ce gvt est inconsequent n'a qu' un seul but, continuer d'instiller l'angoisse et la peur. Et ca marche tres bien, le courage legendaire du francais en atteste durant sa longue histoir...

à écrit le 06/12/2021 à 23:44
Signaler
La vaccination obligatoire des enfants reste un sujet sensible,surtout en période pré électorale. Si d'aventure Omicron faisait des siennes pire que Delta, nous ne couperions plus à la vaccination obligatoire pour tous, en attendant le variant suivan...

à écrit le 06/12/2021 à 21:36
Signaler
La grande pétoche continue... Pas tant en raison de la seule peur du virus, d'ailleurs, que celle des plaintes pénales qui pourraient être déposées contre les dirigeants. Donc ils se couvrent toujours plus... C'est pareil dans les administrations et ...

le 07/12/2021 à 8:52
Signaler
le francais est enfermé et égocentré regardez ce qui se passe dans les autres pays au lieu de vous plaindre comme des mioches...tous les pays font la même chose ..auriez-vous raison et eux tort? ça serait bien prétentieux .parce que ce n est pas quan...

le 07/12/2021 à 9:56
Signaler
@chti gars : donc si les pays voisins décident de sauter par la fenêtre, on doit nous aussi sauter par la fenêtre ? Que ceux qui ont tellement peur de mourir un jour essaient donc de vivre la nuit...

à écrit le 06/12/2021 à 21:15
Signaler
"Vaccination envisagée pour les enfants à risque" Oui, puis dans un mois les autres enfants ,c'est devenu un classique maintenant avec ce gouvernement.Au fait, c'est quoi le traitement du "contaminé' Castex pour revenir frais comme une rose au bo...

le 07/12/2021 à 8:49
Signaler
le francais est enfermé et égocentré regardez ce qui se passe dans les autres pays au lieu de vous plaindre comme des mioches...tous les pays font la même chose ..auriez-vous raison et eux tort? ça serait bien prétentieux .parce que ce n est pas quan...

le 07/12/2021 à 8:52
Signaler
le francais est enfermé et égocentré regardez ce qui se passe dans les autres pays au lieu de vous plaindre comme des mioches...tous les pays font la même chose ..auriez-vous raison et eux tort? ça serait bien prétentieux .parce que ce n est pas quan...

le 07/12/2021 à 9:41
Signaler
@ch'ti gars Ca sent le brehat ce commentaire

à écrit le 06/12/2021 à 21:15
Signaler
Oui à la fermeture des discothèque ou de toute façon les vaccinés restent porteurs émetteurs du virus Covid19 lorsque les fêtards boivent, fument, aspire leurs calumets d'herbes séchées puis expulsent leurs effluves covidiennes en l'air, dans la figu...

à écrit le 06/12/2021 à 21:00
Signaler
Je viens d'entendre l'allocution de Monsieur Castrex et de Monsieur Veran. Sachez tout de même que les RDV que se soit pharmacies, centre de vaccination, etc... sont Complets jusqu'à début février... Ça fait 1 semaine tous les jours que j'appelle.....

le 06/12/2021 à 21:17
Signaler
"C'est une honte que de vouloir le désactivé.... " Ce qui est surtout une honte est d'avoir instauré ce pass machin totalement ridicule.

à écrit le 06/12/2021 à 20:31
Signaler
En fait, avec cette crise du Covid-19, on comprend que le monde est dirigé par une gérontocratie. Tous ces dirigeants ont peur pour leur vie, raison pour laquelle ils stigmatisent autant les moins de 50 ans. C'est à une véritable guerre des génératio...

le 07/12/2021 à 8:56
Signaler
rien de nouveau..il y a30 ans c était déjà le cas et en plus il n y avait pas le droit au chapitre...donc vous plaignez pas c est mieux qu il y a 30 ans...

le 07/12/2021 à 8:57
Signaler
le francais est enfermé et égocentré regardez ce qui se passe dans les autres pays au lieu de vous plaindre comme des mioches...tous les pays font la même chose ..auriez-vous raison et eux tort? ça serait bien prétentieux .parce que ce n est pas quan...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.