JO Paris 2024 : la solidarité, l'atout de la capitale ?

 |   |  366  mots
Avec le comité d'organisation Paris 2024, Anne Hidalgo, la maire de Paris souhaite inventer les premiers Jeux olympiques et paralympiques solidaires
Avec le comité d'organisation Paris 2024, Anne Hidalgo, la maire de Paris souhaite inventer les premiers Jeux olympiques et paralympiques solidaires (Crédits : Reuters)
Pour séduire les membres du Comité national olympique (CIO), qui veut que les Jeux laissent une trace sociétale, Paris veut inventer les premiers jeux solidaires.

Il n'y pas que les infrastructures et la dimension financière qui comptent. Pour espérer être désignée ville hôte des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 le 13 septembre à Lima, au Pérou, le comité d'organisation de Paris a décidé de mettre l'accent sur la trace sociétale que cet événement pourrait laisser à Paris et dans son agglomération. Le Comité national olympique (CIO) est très sensible sur ce sujet.

Ce vendredi, Anne Hidalgo, la Maire de Paris et le Professeur Muhammad Yunus, le Prix Nobel de la Paix 2006, ont reçu à l'Hôtel de Ville les acteurs de l'économie sociale et solidaire pour inventer les premiers Jeux olympiques et paralympiques inclusifs.

Partager et construire

Après les discours, à l'invitation des Canaux, la maison des économies solidaires et innovantes, une centaine de startups phares de cette nouvelle économie se sont réunies pour préparer concrètement leur participation à l'organisation des Jeux  les plus inclusifs de l'histoire de l'olympisme. L'idée était de partager des idées innovantes, solidaires et sociales autour de tables rondes co-animées par les équipes de Paris 2024 et les grands réseaux de l'économie sociale et solidaire. Cet événement a aussi permis de présenter aux acteurs de l'Économie sociale et solidaire (ESS) le calendrier, les enjeux et les ambitions pour définir leur implication dans l'organisation des Jeux.

Un premier partenariat déjà signé

Ce n'est pas la première fois que Paris 2024 communique sur sa volonté de faire de "ses" jeux des jeux solidaires. En novembre, il avait signé un accord de partenariat avec le Yunus Centre, le Centre mondial de ressources dans le domaine de l'économie sociale et solidaire, fondé par Muhammad Yunus. Cet accord intervenait à quelques jours de  l'ouverture à Paris d'une antenne du Yunus Centre.

Petit rappel, le Yunus Centre implique les citoyens et les associations dans la création, la promotion et le développement de l'économie sociale et solidaire, à travers des ateliers, des stages et un accompagnement à la conduite de projets. Ce n'est pas tout. Il permet aussi de nouer des relations partenariales durables entre tous les acteurs de ce secteur à travers le monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2017 à 10:43 :
Mais c est sur que les JO vont laisser une trace ... sur votre feuille d impot !
Pour le reste, il est logique que le CIO s inquite. Quasiment plus aucune ville ne veut candidater a part des dictatures. Non seulement c est pas terrible pour le business (coca cola va t il payer autant pour des JO en coree du nord ?) mais en plus ca tari la source de pot de vin (cf le cas bresilien)
a écrit le 12/03/2017 à 22:21 :
Bertrand a eu les mêmes illuminations saintes et bien-pensantes la dernière fois. Et il a perdu... Soyons pragmatiques et efficaces, Madame ! Enfin, tout dépend de ce que vous voulez vraiment...
a écrit le 12/03/2017 à 18:10 :
la solidarité d'hidalgo pour les jeux consiste à faire financer par le contribuable des jeux dont il ne veut pas et qui sont là pour flatter l'égo des élus et enrichir quelques affairistes
a écrit le 12/03/2017 à 17:21 :
Que Mme Hidalgo rende la vie des parisiens un peu plus vivable;
1) Arrêter l' urbanisation à outrance. Même pour du pseudo social (puisque 80% des ménages y ont droit...)
2) déplacer les emplois en banlieue pour les gens soit plus près de leur travail
3) faire des pistes cyclables plutot que vélib.
4) faire travailler efficacement les 7000 agents de la ville de Paris à la Propreté pour qu' on est pas honte en se promenant des déchets multiples. (et si on privatisait ce service ?)
7) faire appliquer la réglementation sur le jet de déchets sur la voie publique (jamais vu une seule intervention de ce type)
5) arrêter autolib, autoriser les véhicules electriques sur les voies d' autobus.
6) faire un péage sur les 1,2,3, et 4 arrondissements pour les bus touristiques
7) faire des patrouilles d agent à pied (et pas en voiture) avec signalement des infractions en temps réel.
Réponse de le 13/03/2017 à 1:11 :
+1000 et amen!
a écrit le 12/03/2017 à 12:15 :
Avec son énorme dette, ses grèves, son insécurité, ses attentats, ses embouteillages, Paris est totalement déclassé. Encore la folie des grandeurs d'une irresponsable qui ne sait plus quoi inventer pour faire parler d'elle....! Mais à la fin ce sont toujours les mêmes qui paient..!
a écrit le 12/03/2017 à 7:56 :
... la solidarité de QUI ?!? ..... de la finance et de quelques lobbies qui tirent les ficelles ? .... de quelques politiques avides de médias et de prestige ?.... des habitants qu'on n'a JAMAIS consulté mais a qui on presentera la douloureuse et les nuisances ?
a écrit le 11/03/2017 à 21:44 :
La solidarité selon le CIO c'est les dettes et les déficits pour les peuples, les bénéfices et les privilèges pour l'élite. Ceci me rappelle les politiques.
a écrit le 11/03/2017 à 19:48 :
Mais enfin, je ne connais PERSONNE dans mon entourage privé et professionnel qui ni de près ni de loin ne veuille de ces JO
Que des refus, des dénigrements, ou des haut le cœur pour rester poli!
Je rêve ou quoi?
a écrit le 11/03/2017 à 18:19 :
Maduro,Modi,Hidalgo
Réponse de le 12/03/2017 à 8:12 :
Hidalgo, Martinez, Valls.
a écrit le 11/03/2017 à 12:34 :
Je suggère au Comité International Olympique d'IGNORER la candidature de cette ville ! Celle-là qui ose mépriser jusqu'à renier la langue française, la langue de son propre pays, dans ses opérations de communication ; celle-là qui ridiculise la culture du peuple français aux yeux du monde, au profit de sa sous-culture "globish" !
Le levier puissamment efficace pour lutter contre cette candidature est de se détourner des produits et des marques commerciaux qui la soutiennent financièrement par l'achat d'espaces publicitaires.
En plus du vote, le citoyen lambda dispose de son argent et de sa façon de l'utiliser pour contribuer à guider sa patrie vers le meilleur chemin !
a écrit le 11/03/2017 à 12:20 :
la connerie et la propagande sont sans limites
on remplacera le lancer de javelot par des lancer de branches mortes, le lancer de poids par des lancers de crottes d'elephants sechees
les athletes dormiront a meme la paillasse en foin bio, boiront l'eau de pluie recoltee avec des feuilles de bananiers parisiens
ils courront pieds nus en signe de solidarite avec les africains, et feront jeune pendant 3 semaines en memoire des famines en somalie
ils se brosseront les dents a la terre glaise, et prendront des bains de boue pour enlever les parasites ( ce qui economisera l'eau des douches et le savon)
bienentendu, il est hors de question que les athletes utilisent des moyens de transports autres que leurs pieds; les chinois et les americains sont pries de partir 6 mois avant le debut au moins, afin d'etre a l'heure pour les festivites prehistoriques et sociales
a écrit le 11/03/2017 à 12:18 :
Si on était en démocratie, le peuple serait convoqué par référendum pour approuver ou non la candidature de Paris.
Vive l'oligarchie!
Réponse de le 12/03/2017 à 7:59 :
Votez , votons , nous voterons ... un peu mieux la prochaine fois !
NoooooooooooooN !
Réponse de le 12/03/2017 à 8:01 :
Oligarchie = populisme ..... ?
J'en suis , soyons -en TOUS !
a écrit le 11/03/2017 à 12:14 :
On nous a déjà bassiné il y a une quinzaine d'années avec des mondiaux de foot. Résultats: délinquance et violences en hausse, impôts en hausse, saleté en hausse, insécurité croissante, transports en commun saturés, pollués et sales, attentats .... Paris n'est plus une ville attirante, mais un repoussoir. Que les politiques hors sol s'intéressent d'abord à la vie quotidienne des Parisiens, et non des bobos
a écrit le 11/03/2017 à 11:32 :
Quelle solidarité ? Celle des pauvres qui financent par les impôts des amusements qui font la carrière des politiques et les distractions des Bobos riches ? Quelle plaisanterie, cela s'appelle de l'oligarchie, donc en démocratie du vol.
a écrit le 11/03/2017 à 11:23 :
Les montagnes de dettes qui seront a eponger apres ces jeux du cirque, s'ils ont lieu, seront certes une trace societale notable. En particulier pour les parigots tetes de veaux.
Cette hidalgo est bonne a enfermer.
a écrit le 11/03/2017 à 11:19 :
la leche babouche d hidalgo,et les truands du cio .en voilà de futur belles photos et reportages.la grosse cosse va certainement faire heberger les athlètes chez l habitant du 93.rien que le transport des athlètes de leur résidence au stade on peut chiffrer a 200000 euros le transport par athlètes sans chiffrer les hélicoptères.faut ce qui faut si ils veulent eviter les agressions egorgements vols viols etc...les pseudo start up et autres associations qui detournes des million de subventions sont dans les starting bloc. ha ha quelle fumisteries.
a écrit le 11/03/2017 à 9:58 :
le pb c'est toujours les mêmes qui payent et toujours les mêmes qui en profitent!
a écrit le 11/03/2017 à 9:26 :
L'image de Paris a été terni par les attentats, les braquages continuent, les étrangers qui se font attaqués et pillées de leur argent et de leurs bijoux vont compter plus que la solidarité pour un vote en faveur de Los Angeles , en plus la FRANCE a t elle les moyens d'une telle dépense quand on voit son déficit budgétaire et sa dette publique, posez ces questions c'est y répondre
Réponse de le 11/03/2017 à 10:24 :
C'est justement parce que l'image de Paris est ternis que les jeux 2024 sont très intéressants. Ils permettraient de montrer au monde que non, Paris, ce n'est pas des attentats tous les jours, que oui, on peut se déplacer dans Paris sans se faire dévaliser.
De plus, peut-on réellement dire que Los Angeles s'en sort mieux avec Trump au pouvoir ?
La France à-t-elle les moyens ? Sachant que la seule chose à construire est le village olympique et la piscine, et que le budget des jeux est censé se limité à 2,4 milliards, oui la France à largement les moyens et les retombées économiques seront bien supérieures à la somme dépensée.
Réponse de le 11/03/2017 à 19:53 :
hey rainbow, sans deconner
vous croyez que quand chavez dit aux touristes que le venezuela est un pays riche et prospere, et ou il n'y a aucun pb de securite, ils s'y precipitent?
les touristes sont moins c que ce qu'on croit!
si paris veut etre sure, faut faire le menage, et la, c'est pas rendu, et ca prendra du temps
la propagande avec un spot publicitaire facon reclame des annees 50 ou jeux olympiques , ca ne fonctionne plus sur personne!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :