L'inflation est restée stable en octobre, selon l'Insee

 |  | 359 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : WOLFGANG RATTAY)
Sur un mois, les prix à la consommation auraient reculé de -0,1%, après une baisse de -0,5% en septembre, a précisé l'Institut national des statistiques dans son estimation provisoire.

L'Insee indique que l'inflation serait restée stable sur un an en octobre, pour le deuxième mois consécutif. Les résultats définitifs tomberont le 13 novembre prochain. Sur un mois, les prix reculent de 0,1%, après une baisse de 0,5% en septembre, a précisé l'Institut national des statistiques.

Dans le détail, les prix de l'alimentation ont augmenté de +1,5% sur un an, avec une forte poussée des produits frais qui se sont renchéris de +7,6%. À l'inverse, les prix de l'énergie se sont contractés de -7,7% et ceux des produits manufacturés de -0,1%. Les prix des services ont progressé de +0,3%, et ceux du tabac ont fortement augmenté, de +13,7%, toujours sur un an, détaille encore l'Insee dans un communiqué.

Évolutions de l'indice des prix à la consommation en France

Rebond des prix de l'alimentation et l'énergie en octobre

Concernant l'évolution mensuelle, l'Insee ne donne pas de chiffres par catégories de produits mais précise que « les prix de l'alimentation et de l'énergie rebondiraient après une baisse en septembre » et que « ceux des services baisseraient moins que le mois précédent ».

En outre, toujours sur un mois, les prix des produits manufacturés « ralentiraient fortement après un rebond le mois dernier ».

Aussi, l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), qui sert de base de comparaison au niveau européen, est également stable sur un an pour le deuxième mois consécutif. Sur un mois, il fléchit de -0,1%, après une baisse de -0,6% en septembre.

Lire aussi : Ces nouvelles tendances de consommation nées avec le Covid-19

Inflation négative dans la zone euro

Enfin, l'inflation dans la zone euro est restée négative en septembre, au plus bas depuis quatre ans, comme en août, en raison principalement de la baisse des prix de l'énergie, d'après Eurostat, l'office des statistiques de l'Union européenne.

Les prix à la consommation dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique ont augmenté de +0,1% d'un mois sur l'autre et baissé de 0,3% par rapport à septembre 2019 après un recul de -0,2% en août.

Lire aussi : Plus bas de quatre ans confirmé pour l'inflation en zone euro

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :