Le gouvernement débloque 100 millions d'euros pour les associations

Pour obtenir ces aides, les responsables des "plus grosses associations" devront déposer un projet auprès de la Banque des territoires qui fait parti des entités publiques mobilisées. Le secteur associatif représente quelque 1,5 million d'associations, qui emploient près d'un salarié du privé sur dix en France.
(Crédits : iStock)

Le gouvernement va mobiliser "100 millions d'euros entre 2020 et 2022" pour soutenir le secteur associatif, fortement pénalisé par la crise sanitaire et peu concerné par les mesures du plan de relance, a annoncé jeudi la secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, Sarah El Haïry.

"Aucune association ne doit être oubliée par le plan de relance. C'est la mère de toutes les batailles pour préserver la richesse du tissu associatif français", a estimé Mme El Haïry dans un entretien au journal Les Échos, annonçant "des dispositions supplémentaires" pour "compléter" ce plan.

Le gouvernement a dévoilé début septembre un plan de relance de 100 milliards d'euros sur deux ans pour aider les entreprises et les ménages à surmonter la crise. A l'époque, le manque de mesures pour soutenir les associations avait été déploré par le secteur.

Lire aussi : Les dons aux associations, victimes de la crise ?

Ces 100 millions d'euros "supplémentaires" compteront 45 millions qui vont être consacrés à des mesures d'aide à la trésorerie des associations d'ici à 2022 par le biais de France Active, une structure publique qui aide les entrepreneurs de l'économie sociale et solidaire.

En outre, 40 autres millions d'euros "vont être ciblés sur de plus grosses associations pour renforcer leurs fonds propres - souvent insuffisants - afin de leur permettre d'investir dans leurs projets de développement sur le long terme, et d'accéder au crédit", a détaillé Mme El Haïry. Les candidats devront déposer un projet auprès de la Banque des territoires.

Les 15 millions restants seront affectés au Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (Fonjep), qui verse des aides à des associations de jeunesse et d'éducation populaire pour soutenir l'emploi d'un salarié sur des projets spécifiques. Ils seront inscrits dans le projet de loi de finances 2021, présenté lundi.

Le secteur associatif représente en France quelque 1,5 million d'associations, qui emploient deux millions de personnes, soit près d'un salarié du privé sur dix.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 25/09/2020 à 8:30
Signaler
il est temps de faire du ménage dans les associations qui comme les agriculteurs sont toujours decendues dans la rue pour demain ci ou ca !!!!!! notre PARLEMENT ne sert plus à rien c'est la rue qui gouverne ou est la DEMOCRATIE

à écrit le 24/09/2020 à 16:54
Signaler
C'est de l'argent, beaucoup d'argent jeté par les fenêtres depuis si longtemps. Si vous faites parti d'une association payez votre abonnement à ladite association, si pas assez d'adhérents elle ne doit pas exister . Et puis quelques contrôles de l'...

à écrit le 24/09/2020 à 16:53
Signaler
Le gouvernement n'a plus de milliards d'euros à distribuer. Maintenant que des millions d'euros? Pourtant dans mon département on a les associations suivantes: la petite étoile bleue - le fil d'argent - la petite ours brune - Ariane - le petit cheval...

à écrit le 24/09/2020 à 16:17
Signaler
a votre bon coeur messieurs dames! apres les intermittents du travail et autres glandouilleurs patentes, apres les vignerons dont bcp n'ont pas vu leur ca baisser, apres toute la file des gens artistes, sportifs et consors qui sont venus chercher le...

à écrit le 24/09/2020 à 14:06
Signaler
Faites cours SVP ! Le gouvernement débloque ! Point final ou point barre.

à écrit le 24/09/2020 à 14:00
Signaler
Les politiciens ont instrumentalisé les associations afin que celles-ci remplacent les devoirs régaliens de l’État de sorte que celui-ci se consacre toujours plus aux toujours plus riches et rien qu'aux plus riches. 100 millions c'est pas grand c...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.