Le gouvernement veut en finir avec la maison individuelle : un « non-sens écologique, économique et social »

Huit mois après avoir lancé une concertation sur "habiter la ville de demain" pour repenser l'aménagement après la Covid-19, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon espère voir fleurir des logements collectifs qui renouent avec « l'intensité heureuse » tout en qualifiant les maisons individuelles de « non-sens écologique, économique et social ». Le marché de ces dernières est pourtant en plein boom et la maison individuelle demeure l'idéal de vie des Français pour 75% d'entre eux.
César Armand

7 mn

(Crédits : DR)

L'idéal de vie des Français demeure la maison individuelle pour 75% d'entre eux. Ce n'est pas un énième sondage ou étude d'un réseau d'agences immobilières ou encore une nouvelle note de conjoncture immobilière d'une chambre notariale régionale qui l'écrit, mais la ministre du Logement elle-même qui le dit.

Le modèle du pavillon avec jardin "n'est plus soutenable"

Dans son discours de clôture de la concertation portant sur « Habiter la ville de demain », prononcé ce 14 octobre, Emmanuelle Wargon explique que cette quête « répond à une recherche de confort, d'espace extérieur à soi, de faire du logement son cocon, peut-être accentuée par la période de confinement.» « Cela traduit aussi que l'aspiration à la propriété reste grande et implique de faire des choix sur la nature et la localisation de son logement », ajoute-t-elle.

Lire aussi Déconfinement: les villes moyennes vont-elles (enfin) prendre leur revanche ?

Et « en même temps », comme dirait le président Macron, ce modèle du pavillon avec jardin n'est « plus soutenable » et mène à « une impasse », estime la ministre du Logement. Il s'agit d' « un fonctionnement urbain dépendant de plus en plus de la voiture individuelle », d'« un modèle derrière nous » et même d'« un non-sens écologique, économique et social », poursuit-elle.

« C'est caricatural voire révoltant de voir des gens autant déconnectés de la base, un discours d'une élite parisienne qui voudrait entasser tout le monde dans des logements collectifs sociaux dont ils seraient locataires », assène auprès de La Tribune le président de la fédération française des constructeurs de maisons individuelles, Damien Hereng, en référence à l'objectif gouvernemental de construire 250.000 logements sociaux d'ici à fin 2022.

L'intensité heureuse serait d'intérêt écologique

Dans le contexte du projet de loi « Climat et Résilience » promulgué fin août qui impose de diviser par deux le rythme d'artificialisation des sols dans les dix ans, Emmanuelle Wargon émet en effet un « vœu » : que le logement collectif puisse aussi représenter « un standard de qualité » pour amener chaque foyer, chaque projet à trouver « une réponse sans artificialiser, sans s'éloigner des activités, sans couper de la nature ».

Une promesse de ''nature en ville'' que respectent déjà les professionnels, à en croire le président de l'union nationale des aménageurs. « Nous avons proposé à la ministre du Logement de créer un permis d'aménagement climatique c'est-à-dire qui sauvegarde les fonctions des sols en faisant des alignements d'arbres, de jardins et parcs pour la biodiversité et de façon à maintenir un cadre de vie résilient », déclare François Rieussec à La Tribune.

C'est ce qu'Emmanuelle Wargon appelle « l'intensité heureuse », c'est-à-dire des quartiers où l'habitat collectif neuf s'insère au milieu de « services de qualité, [du] numérique, [de] la proximité avec les lieux de travail, [des] commerces et [d'] espaces publics offrant des lieux de respiration et générateurs de lien social ». La ministre veut en outre lancer « une grande campagne de sensibilisation » pour démontrer « l'intérêt écologique » d'une ville moins étalée et in fine redonner envie de vivre en ville. Le discours des promoteurs immobiliers en somme.

Lire aussi Comment la Fédération des promoteurs immobiliers politise la production de logements neufs

103 jours de carnets de commande pour les artisans du bâtiment

A l'inverse, face à « une urgence climatique qui ne se négocie pas », elle considère que le logement individuel a un « impact écologique très fort » tant pour les émissions carbone - elle cite trois fois la voiture individuelle - que pour la terre naturelle qu'il consomme. Une assertion qui fait encore bondir le président de la fédération française des constructeurs de maisons individuelle : « Depuis la réglementation thermique de 2012 dite « RT2012 », nous avons l'obligation d'avoir recours à un moins une énergie renouvelable pour la maison : un poêle à granulés ou une pompe à chaleur par exemple, mais pas de 100 % électricité ou de 100% gaz comme c'est le cas dans 90% des logements collectifs neufs », souligne Damien Hereng.

D'autant que le Premier ministre Jean Castex vient de rehausser de 2 milliards d'euros supplémentaires l'enveloppe allouée à la réhabilitation des logements particuliers. Des espèces sonnantes et trébuchantes qui profitent à la confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb). Au troisième trimestre 2021, son activité est 5% supérieure à celle du troisième trimestre 2020, avec certes +3,5% dans la construction neuve, mais surtout avec +5,5% sur la rénovation énergétique.

« Le marché du neuf va devenir plus contraignant et ne sera donc plus exponentiel, alors qu'avec la rénovation, nous pouvons restructurer des espaces existants et surélever des habitats pour qu'ils soient plus agréables à vivre. Malgré les difficultés de recrutement et la hausse voire la pénurie des matériaux, nous avons 103 jours de carnets de commande », affirme à La Tribune le président de la Capeb, Jean-Christophe Repon.

La vente de maisons individuelles en plein boom

S'agissant de la consommation de terres agricoles, les bâtisseurs de maisons s'adaptent en réalité aux plans locaux d'urbanisme que leur imposent les communes voire les intercommunalités. En 2019, avant la crise économique et sanitaire, la surface moyenne d'un terrain constructible était de 930 mètres carrés. Aujourd'hui, elle demeure de 1.200 à 1.300 m², sauf que « nos acquéreurs n'ont pas besoin de 2 hectares de terrain à entretenir », relève le délégué général du pôle habitat de la fédération française du bâtiment Christophe Boucaux. « Nous subissons des conditions qui empêchent les porteurs de projet de densifier », assure-t-il encore à La Tribune.

Encore faudra-t-il que les élus locaux et leurs habitants suivent l'exécutif de la même façon que la qualité, érigée en « impératif », par Emmanuelle Wargon, aille de pair avec les trois enjeux évoqués par la même ministre : adaptation au télétravail, au vieillissement et polyvalence des immeubles dès leur conception pour en faciliter le changement d'usage.

En attendant, la fédération française des constructeurs de maisons individuelles vise les 125.000 habitats vendus en 2021, de la même façon que le pôle habitat de la fédération française du bâtiment revendique la vente de 138.000 maisons de fin août 2020 à fin août 2021. C'est 21% de plus que 2019-2020 et plus de 30% par rapport à 2019-2018.

César Armand

7 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 86
à écrit le 17/10/2021 à 10:48
Signaler
Plus de maisons = plus d'artisans leurs emplois, et toute la chaine. L'idéologie et le dogmatisme sectaire, l'emportent.

à écrit le 17/10/2021 à 10:26
Signaler
Voilà un moyen radical pour rendre les FR concernés, ou poursuivant cet objectif : malheureux, déprimés, désespérés, sans horizon, des betes en cages., Accroitre considérablement les tensions entre voisins. systématisation à la Ceaucescu, et à la No...

à écrit le 17/10/2021 à 9:31
Signaler
Une fiscalité cela se prépare médiatiquement pour éviter les surprises...mais cela ne se programme pas pour ne pas effrayer l'électeur!

à écrit le 16/10/2021 à 13:43
Signaler
Cette position est démagogique car en prenant l’exemple de la Suède ou les fournitures vertes sont plus chères que les fournitures traditionnelles pour construire une maison. Les Suédois construisent des maisons écologiques compatibles avec l’ère de...

à écrit le 16/10/2021 à 13:16
Signaler
Moi ce qui me gêne, c'est que la personne qui dénonce la maison individuel et prône la "densité heureuse" - autrement dit la promiscuité - soit propriétaire d'une belle maison de 150m² avec jardin pas loin de Paris. de la même manière, ça me gênait b...

à écrit le 16/10/2021 à 11:20
Signaler
encore une qui joue la provocation mais madame n'havite pas dans un HLM rassure vous elle se croit en coree du nord la wargon on reglera cela l'an prochain .....

à écrit le 16/10/2021 à 11:12
Signaler
l'intensité heureuse!!! ouahhhhh !!! lorsque je vois ce qui se passe sur la question économique, l'intensité heureuse, what else ! l'intensité heureuse, c'est ainsi qu'elle le décrit en poésie ! l'intensité heureuse, c'est aussi vibrer market pou...

à écrit le 15/10/2021 à 22:41
Signaler
Ce n'est pas nouveau, deja il y a quelques années , un ecrit du parti dit "ecologique" decrivait l'interet d'un habitat constitué de tours intégrés . Ces tours accueilleraient , outre bien sur les logements , écoles, hôpital, magasins , ... ce qui pe...

à écrit le 15/10/2021 à 19:38
Signaler
Les écolos sont des maoïstes impénitents. Bientôt, les mêmes nous diront que 3 enfants par famille est un non sens écologique, et qu'il faut s'en tenir à l'enfant unique. Et après ? Les camps de rééducation pour les récalcitrants, notamment les blanc...

à écrit le 15/10/2021 à 18:26
Signaler
L'iondividualisme capitaliste ayant déjà vaincu le collectivisme communiste , les propos de cette dame sont has'been ..

à écrit le 15/10/2021 à 18:20
Signaler
Les gvt savent sur quelles ficelles tirer selon le résultat voulu . Influencer les esprits collectifs des populations ? Est le travail des politiques depuis la seconde guerre mondiale . Les gens ne sont plus dupes et ils ne voteront pas ceux qui n...

le 15/10/2021 à 21:38
Signaler
Les gens sont de braves moutons : ils font ce qu'on leur dit à la télé : "quand il faut applaudir" ils applaudissent, "quand il faut s'indigner" ils s'indignent, "quand il faut se faire vacciner" ils se vaccinent ! MDR !

à écrit le 15/10/2021 à 17:41
Signaler
700 millions de chinois et moi et moi tout seul dans mon bain avec une fille qui me gratte le dos . Vive Lanzman

à écrit le 15/10/2021 à 16:35
Signaler
L'Europe devient l'Union Soviétique qui supprime tout libre arbitre et détruit le mode de vie français. N'importe comment le communautarisme qu'on nous impose abouti irrémédiablement à un séparatisme géographique. C'est comme ça aux USA comme dans d'...

le 15/10/2021 à 17:43
Signaler
"L'Europe devient l'Union Soviétique qui supprime tout libre arbitre et détruit le mode de vie français." Le développement rapide de la reconnaissance faciale franchit une nouvelle étape en Russie. La ville de Moscou a lancé le paiement par cette ...

à écrit le 15/10/2021 à 16:27
Signaler
Le problème avec les réseaux sociaux c'est que tous les pessimistes aigris peuvent y déverser leur haine et leurs "analyses" toxiques avec comme objectif de cracher sur notre pays (rendu responsable de leurs petits bobos?). Il n'y a plus de crétins a...

à écrit le 15/10/2021 à 16:27
Signaler
"Le modèle du pavillon avec jardin "n'est plus soutenable" Une habitante de Guipavas (Finistère) est désemparée depuis des travaux sur le terrain situé à côté de chez elle. En une journée, elle a vu un mur de 6,80 m se construire, à 3 mètres de ...

à écrit le 15/10/2021 à 16:21
Signaler
Après les doses de vaccin tous les 6 mois sous la contrainte, acceptez les doses d'augmentation de votre taxe foncière, Braves Moutons vaccinés ! MDR !

à écrit le 15/10/2021 à 16:19
Signaler
Ici les maisons sont mitoyennes (lotissement de quatre maisons), ça fait un mur commun qui ne fait pas perdre d'énergie. Mais ne crée pas de « l'intensité heureuse » pour autant (expression communiste ?), chacun chez soi. Si, une fois par an, un same...

à écrit le 15/10/2021 à 14:22
Signaler
Enfin une socialiste qui voit l'immobilier et le logement sous l'angle de la conception socialo-coco: vous devez habiter dans des ensembles immobiliers verticaux avec de la mixité sociale ce qui 'est pas possible en pavillon individuel et aussi de ma...

le 15/10/2021 à 22:35
Signaler
Vous avez raison, c'est pitoyable et désespérant !

le 16/10/2021 à 13:32
Signaler
avec des idees de ce genre dite nous ou vous habitez et vos lieu de vacances et de fin de semaine je doute des appartements et des club de vacances mais les Français doivent saisir la finalite de vos idees

à écrit le 15/10/2021 à 14:05
Signaler
les khmers rouges y avaient pensé, les ecolos macroniens veulent le faire. Ce pays part vraiment en vrille

le 15/10/2021 à 15:37
Signaler
que la macronie arrete de penser c'est le desastre plus il parle plus il a des inneptie la france n'est pas la chine

à écrit le 15/10/2021 à 13:39
Signaler
Non à la dictature écologique! Surtout que...... Et les grosses voitures utilisées majoritairement individuellement jetables, toutes les 5 ans, voir moins ? C’est-à-dire les automobiles de plus de deux tonnes et de plus de 300 ch, alors que la vit...

à écrit le 15/10/2021 à 12:59
Signaler
Ce gouvernement d'amateurs friqués en arrive à promouvoir l'appartement collectif (pour les pauvres, par pour eux)... Le macronisme vire au stalinisme. La réalité c'est que la politique de construction est un échec patent et cuisant. Il y a une pé...

à écrit le 15/10/2021 à 12:04
Signaler
Franchement dérangée cette demoiselle, l'habitat individuel permet de cultiver fruits et légumes bios, être indépendant énergétique : bois, panneaux solaires, économiser l'eau et la cabane et le trampoline pour les enfants, elle va le mettre ou le tr...

le 15/10/2021 à 14:24
Signaler
Vous avez raison, et au fait Mme la ministre les pneus neiges obligatoires, je les range où dans mon appartement pendant l'été ?

à écrit le 15/10/2021 à 11:43
Signaler
Le non sens, c'est elle. Allez, un peu de leadership, tous les ministres dans un appart avec la surface moyenne Française. Et évidemment, suppression des X résidences secondaires. Pauvre fille.

à écrit le 15/10/2021 à 11:18
Signaler
Amis journalistes, intéressez vous au domicile de cette ministre. Vous y découvrirez comment elle conçoit l'intensité heureuse qu'elle préconise aux autres.

à écrit le 15/10/2021 à 10:50
Signaler
Bof... elle peut raconter n'importe quoi. Elle sait que dans quelques mois elle ne sera plus ministre. Un peu comme Ségo, qui sait pertinemment qu'elle ne sera jamais Présidente de la République : elle aussi elle peut raconter n'importe quoi.

le 15/10/2021 à 12:26
Signaler
Pas sûr que l'affaire soit abandonnée. C'est un des axe de l'Agenda2030 de l'ONU et du Great Reset de Davos. "You'll own nothing and your'll bé happy"

à écrit le 15/10/2021 à 10:48
Signaler
Forcément le chargé du rapport est un bétonneur par excellence. résultat drogue partout dans sa ville, rodéos un peu partout même dans les quartiers dits résidentiels, insécurité, nuisances sonores et en tout genre. De quoi alimenter les psychologues...

à écrit le 15/10/2021 à 10:40
Signaler
On se souvient des dossiers qui sont remontés à la surface dès l'annonce de son arrivée aux affaires. Les réseaux sociaux se sont émus du rétro-pantouflage de l'énarque devenue «lobbyiste en chef» pour Danone, géant de la pollution plastique, trois m...

le 15/10/2021 à 11:08
Signaler
Non "grandes" écoles sont visiblement tombées bien bas, à en devenir des fabriques à crétins un autre signe du déclin.

à écrit le 15/10/2021 à 10:37
Signaler
Un vrai délire ecolo-bob, les français veulent une aison individuelle, mais pas LREM! et "en même temps" Castex débloque 2 milliards supplémentaires pour l'amélioration de l'habitat individuel...

à écrit le 15/10/2021 à 10:34
Signaler
l écologie n est plus qu un simple mouvement protéiforme au service de cette politique sans résultat

à écrit le 15/10/2021 à 10:30
Signaler
Transformont les residences secondaires en logements sociaux, y compris le fort de bregançon.

à écrit le 15/10/2021 à 10:18
Signaler
faut espérer que les gens vont commencer à comprendre que nos écolos sont des idéalistes et qu'ils vont finir pour nous parquer comme des bestiaux dans des immeubles collectifs pour soi disant avoir une intensité heureuse.

à écrit le 15/10/2021 à 10:11
Signaler
cages à lapins : La Maison collectiviste rêve moscovite de l'URSS : Block "K" escalier "8" appt k812 avec un voisinage qui parle la même langue que vous et écoute de la musique de là-bas toute la journée et cerise, interdiction de jardinières au bal...

à écrit le 15/10/2021 à 9:21
Signaler
Il existait une taxe pour favorise les centre urbain, la taxe d'habitation. Il fallait juste y mettre un coefficient de majoration/minoration. Le carré de la distance du centre. Vous êtes à 500m coeff de 0,25 Vous êtes à 2km coeff de 4 Ça calme ...

le 16/10/2021 à 14:08
Signaler
Si tous les problèmes pouvaient se régler par une taxe, la France seraient le pays du monde où il n'y a plus un seul problème. Or, c'est plutôt le contraire que l'on observe.

le 16/10/2021 à 16:56
Signaler
Si vous voulez des centres villes plus concentré vous avez : le cube... L'incitation fiscale fonctionne depuis très longtemps. Les présidents philosophes ou lettrés sont fâchés avec les mathématiques, les sciences et encore plus la technologie. Il...

à écrit le 15/10/2021 à 9:09
Signaler
Notre cher président peut commencer par montrer l'exemple en allant habiter en appartement ! l'Elysée peut servir de lieu d'accueil pour les enfants et le jardin transformé en parc public!

le 15/10/2021 à 15:13
Signaler
Excellente idée !

à écrit le 15/10/2021 à 9:04
Signaler
Et moi je voudrais qu'on en finisse avec nos autorités qui se conduisent comme les aristocrates de l'ancien régime.

à écrit le 15/10/2021 à 9:04
Signaler
Et Wargon vit où ? Dans une maison. Que ces politiques cessent "d'emm....er" les Français ! Ras le bol de toutes ces injonctions Les villes constituées de clapiers trop souvent sont invivables: bruit, incivilités, sans-gêne, pas d'espaces vets ...

à écrit le 15/10/2021 à 9:01
Signaler
Ce qui n'est pas soutenable, c'est d'autoriser les Beso s et autres milliardaires à polluer l'équivalent de la pollution de 15000 personnes par jour.

le 15/10/2021 à 13:15
Signaler
Oui, mais le capitaine Kirk à 90 ans est content.

à écrit le 15/10/2021 à 8:40
Signaler
Ce qui est un non sens ce sont les "villes" qui ne doivent leur existence que par la concentration de main d œuvre sur un bassin industriel ou pour s'enfermer dans l'enceinte d'une muraille! Qui dit concentration dit pollution!

à écrit le 15/10/2021 à 8:36
Signaler
ce qui n'est pas soutenable, c'est la croissance de la population, mais vu que tout est base sur une pyramide de ponzi, s'il n'y a pas assez de suiveurs, tout s'ecroule....... concernant la maison individuelle ( ou autre), l'ecologie est un tres bon ...

à écrit le 15/10/2021 à 8:16
Signaler
Ce qui me gêne c’est cette volonté à décider ce qui est bon pour vous. C’est le remplacement du raisonnement scientifique et du compromis par des dogmes. Tu ne mangeras plus de cordon bleu, tu te chauffera à l’électricité uniquement et pas de dérogat...

à écrit le 15/10/2021 à 8:13
Signaler
80 % des gens hostiles au 80 km/h, 75 % des gens favorables à la maison individuelle... Et un gouvernement qui s'obstine dans 100 % des cas à soutenir l'insoutenable ! Comment ne pas voir là aussi une solution parisiano-centrée de la part de politi...

le 15/10/2021 à 19:37
Signaler
100% d’accord avec vous.Ras-le-bol aussi de toutes ces réflexions et suggestions de ces élites hors sol.

à écrit le 15/10/2021 à 8:04
Signaler
Finalement l'écologie c 'est un super truc pour nous asservir sans autre possibilité de discussion. Implacable.

le 15/10/2021 à 8:32
Signaler
ecologie egale dictature imposible d'avoir un dialogue avec ces gens et eux ou vive t'ils qu'ils montre l'exemple

à écrit le 15/10/2021 à 7:25
Signaler
a lire les commentaires, c est pas gagné. En fait lee probleme n est pas tant dans la maison/appartement qu en fonction de qui y habite. Si vous mettez de la racaille dans des pavillons vous allez voir tous les habitants aux alentours migrer dans de...

le 15/10/2021 à 8:14
Signaler
Avec les logements sociaux obligatoires dans les nouvelles résidences, plus le pourcentage de logements acquis sur des critères sociaux, la racaille nous l'avons déjà. Dégradations, non paiement des charges, mises en difficultés de la copropriété etc...

le 15/10/2021 à 8:14
Signaler
Avec les logements sociaux obligatoires dans les nouvelles résidences, plus le pourcentage de logements acquis sur des critères sociaux, la racaille nous l'avons déjà. Dégradations, non paiement des charges, mises en difficultés de la copropriété etc...

à écrit le 15/10/2021 à 7:03
Signaler
En fin de compte, si je creuse un peu plus la question, ce gouvernement veut recréer des camps.

à écrit le 15/10/2021 à 6:50
Signaler
Une petite taxe « écologique » à venir sur les maisons individuelles ?

à écrit le 15/10/2021 à 5:27
Signaler
Le délire mondialiste fait vraiment peur. Ces gouvernants sont des psychopathes.

à écrit le 15/10/2021 à 2:11
Signaler
des maisons individuelles connectées à un réseau de chaleur géothermique et relies au petit train écologique

à écrit le 15/10/2021 à 1:53
Signaler
Cultiver son jardin c'est pas plus écologique que de faire venir des tomates de Tunisie? Ce gouvernement me fait fliper.

à écrit le 15/10/2021 à 0:14
Signaler
D'habitude, je parle de "couillonade", là, c'est du délire qui frise le placement en hôpital psychiatrique.

à écrit le 14/10/2021 à 22:37
Signaler
Le gouvernement veut en finir avec la maison individuelle? Et si c'était les français qui en finissaient avec ce gouvernement de dingues?

à écrit le 14/10/2021 à 22:37
Signaler
Le gouvernement veut en finir avec la maison individuelle? Et si c'était les français qui en finissaient avec ce gouvernement de dingues?

à écrit le 14/10/2021 à 21:03
Signaler
Ça frise la dictature et l’anti capitalisme pour le peuple et tous pour les «  pantins et leurs maîtres « . Le covid n’a pas amélioré leur matière grise.

à écrit le 14/10/2021 à 20:53
Signaler
Aller, tout le monde dans des cabanes a Lapins . Merci pour ces brillantes pensées proposées par Madame la ministre du  gouvernement Emmanuelle Wargon (qui loge en pavillon) elle dynamise ainsi l'envie de travailler pour essayer de vivre décemment si...

le 15/10/2021 à 7:21
Signaler
Vous savez a NY les pauvres vivent dans des maisons en peripheries et les riches dans des immeubles (comme la trump tower). Il faut donc pas generaliser

le 15/10/2021 à 11:36
Signaler
C'est marrant, Brooklin est plein de maisons, les brown stones, et le Queen d'immeubles.....pas exactement ce que vous décrivez...Bien sûr Manhattan ce sont des immeubles, pas vraiment sociaux cependant....

le 15/10/2021 à 12:57
Signaler
Nous ne sommes ni a Brooklin ni a New York ni en pleine brousse ni sur mars . Mais dans un pays ou chaque être humain a défendu son territoire des invasions en 732 avec Charles Martel , contres les Anglais (la guerre de 100 ans) contre l'Allemagne ou...

à écrit le 14/10/2021 à 20:26
Signaler
L'état s'en fiche bien de ce qu'achètent les français ; l'important est que ça achète et cher si possible pour que les droits de mutation rentrent dans la caisse

à écrit le 14/10/2021 à 20:17
Signaler
C'est marrant, mais le modèle chinois de logements collectifs de leurs usines ne me fait pas rêver.

à écrit le 14/10/2021 à 20:15
Signaler
On attend que nos dirigeants "éclairés" montrent l'exemple. Après, on avisera.

à écrit le 14/10/2021 à 19:35
Signaler
Du délire mais habitués à la dictature sanitaire ils poussent plus loin.

à écrit le 14/10/2021 à 19:28
Signaler
Il faudrait peut être lui rappeler que dans une démocratie libérale c'est aux gens qu'il revient de se décider, le suprême marché étant là pour réguler. Dans l'autre cas, un certain nombre de pays dont l'ex URSS et la Corée du Nord ont déjà démontré ...

à écrit le 14/10/2021 à 19:25
Signaler
Au secours. La France est devenue un pays de fous

à écrit le 14/10/2021 à 19:23
Signaler
La dictature heureuse ... Sortons de l'Europe pour se débarrasser de ses bons à rien .

à écrit le 14/10/2021 à 19:02
Signaler
C'est tout de même incroyable que la ministre qui dispose pourtant d'un pavillon de plus de 150 m carré avec jardin en ile de France, évalué a plus de 1.3 millions d'euros vienne faire la morale au français. Elle a pu vivre tranquillement le confinem...

à écrit le 14/10/2021 à 19:00
Signaler
il est temps ! Depuis 35 ans l'Etat massacre nos paysages en favorisant la maison "Bouygues".

à écrit le 14/10/2021 à 18:59
Signaler
Oui, l'étalage urbain est un desastre pour l'environnement et pour nos paysages. Il faudra simplement interdire la consommation de sols et construire seulement sur les terrains déjà artificialisés. C'est une contrainte qui ne mettra pas fin au marché...

à écrit le 14/10/2021 à 18:51
Signaler
c'est cela le progressisme : s'immiscer dans la vie des gens, des vaccins fashion obligatoires, des logements collectifs obligatoires. Zieg macron et sa clique de tanches autoritaires

à écrit le 14/10/2021 à 18:44
Signaler
Y a des endroits où les maisons individuelles sont collées les unes aux autres, devant, ça forme une rue avec les jardins derrière, et constitue une ville aussi. Les maisons des villes doivent-elles devenir collectives (à donc plus d'un étage, hors g...

à écrit le 14/10/2021 à 18:28
Signaler
Il suffit d'aller voir la fiche patrimoine de la donzelle sur le site de le hatvp pour comprendre que cela est très sérieux. Moi Lapin

à écrit le 14/10/2021 à 18:25
Signaler
Oui c'est vrai que vivre au calme, sans voisin en-dessous, au-dessus et sur les côtés, est vraiment un non-sens. On se demande vraiment pourquoi c'est le rêve de 75% des français. Ils ont tellement raison de dire que c'est un non-sens écologique. Le ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.