Les quatre "défis" à relever à la rentrée, selon François Hollande

 |   |  563  mots
Le gouvernement doit avancer et en même temps donner des garanties aux Français en termes de liberté, de sécurité, d'efficacité de l'action de l'Etat et de solidarité, a souligné François Hollande.
Le gouvernement doit "avancer et en même temps donner des garanties aux Français en termes de liberté, de sécurité, d'efficacité de l'action de l'Etat et de solidarité", a souligné François Hollande. (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
Le président s'est exprimé en préambule du Conseil des ministres de rentrée de l'exécutif.

La "crise agricole", la "question économique", l'immigration et - avec la COP21 fin décembre - le climat: voici les "quatre défis à relever" par le gouvernement français selon François Hollande. Le président de la République s'est ainsi exprimé mercredi 19 août en préambule du Conseil des ministres de rentrée de l'exécutif, après trois semaines de vacances, a rapporté le porte-parole de l'instance Stéphane Le Foll.

Dans cette direction, selon François Hollande, le gouvernement doit "être bien sûr totalement mobilisé":

Il doit "avancer et en même temps donner des garanties aux Français en termes de liberté, de sécurité, d'efficacité de l'action de l'Etat et de solidarité", estime-t-il.

Le Premier ministre Manuel Valls devrait présenter prochainement un nouvel agenda de travail en ce sens, a précisé Stéphane Le Foll.

"Une phase de redistribution des gains"

Évoquant l'économie, au moment où les frondeurs du PS appellent au redéploiement d'une partie des allègements de charge des entreprises en faveur des ménages, le chef de l'Etat a insisté sur "la stabilité et la cohérence dans les choix", en particulier sur le pacte de stabilité.

François Hollande a d'ailleurs estimé qu'on était "entré dans une phase de redistribution des gains de la croissance et des efforts faits par les Français".

"Cette rentrée est marquée par une baisse des impôts pour 9 millions de foyers", a fait valoir Stéphane Le Foll.

Le deuxième trimestre 2015 a été marqué par une croissance nulle en France, où le nombre de chômeurs continue de monter. Un défi de taille pour François Hollande, qui a fait de la baisse du nombre de demandeurs d'emplois la condition d'une nouvelle candidature à la présidence de la République en 2017.

Le porte-parole du gouvernement, qui est aussi ministre de l'Agriculture, a par ailleurs placé la crise agricole au premier rang des préoccupations présidentielles, alors qu'éleveurs de bovins, de porcs, et producteurs de lait se mobilisent pour leurs filières, handicapées par la baisse des prix.

Le climat, un "enjeu essentiel"

Sur l'immigration, a poursuivi François Hollande, la ligne de conduite de la France "s'appuie sur deux principes, la fermeté et la solidarité". A l'heure où l'Europe est confrontée à un afflux de centaines de milliers de migrants via la Méditerranée, cette question, a-t-il précisé, sera à l'ordre du jour d'une rencontre lundi à Berlin avec la chancelière allemande Angela Merkel, dont l'autre thème sera l'Ukraine.

Ce dossier fera d'ailleurs l'objet d'une rencontre jeudi à Calais entre le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et son homologue britannique, Theresa May. Les deux dirigeants devraient signer un accord à cette occasion.

Quant à la Conférence mondiale sur le climat (COP21), qui se tiendra à Paris en décembre, il s'agit d'un "enjeu essentiel", a souligné François Hollande. Une cinquantaine de pays représentant environ 60% des émissions de gaz à effet de serre ont pour l'instant apporté leur contribution, a fait savoir Stéphane Le Foll.

Transition énergétique et économie verte sont d'ailleurs les thèmes du déplacement de François Hollande jeudi dans les Alpes. Le président visitera notamment un site d'Air Liquide et l'Institut national de l'énergie solaire au Bourget-de-Lac, en Savoie.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2015 à 13:30 :
Les quatre "défis" à relever à la rentrée, selon François Hollande ---et s'il été déjà mis en œuvre le programme de 2012 de si '' moi Président ........etc...etc ..... baisse d'impôts ...si --- je me présenterais ...si .......... pour une fois -- être affirmatif
a écrit le 20/08/2015 à 13:28 :
Hollande n a qu'un défi

Retrouver de la crédibilité et Ca me semble impossible tellement il a raconte de conneries !!!
Réponse de le 22/08/2015 à 9:46 :
Ca dépend, si Sarkozy annonce sa candidature, la côte de Hollande va fortement augmenter même en ne faisant rien.
a écrit le 20/08/2015 à 11:05 :
Mais qui va encore s'obnubiler à propos des impôts sir les revenus?
Depuis 2 décennies,les impôts sur le revenu ne font que chuter,pour des raisons électorales.Par contre ,l'impôt le plus injuste,la TVA ,payée même par le SDF qui a fait la manche pour un sandwich est de 20,6% depuis Janv 2014.Non à la TVA "sociale"qu'ils disaient....dans l'opposition.Et toutes ces taxes en augmentation insidieuse...partout!

Un petit rappel du camembert représentant les recettes de l'état en 2014:
TVA ;46,7% 139,3 Milliards
Impôt revenus:25,2% 75,3 Milliards
Impôts sociétés:12,1% 36,2 Milliards
TIPCPE(carburants) 4,5% 13,4 Milliards
Autres 11,5% 34,2 Milliards

Sans oublier les dépenses de l'état basculées aux coll locales,particulièrement les RSA.Avec des augmentations annuelles des impôts locaux!Qui font fuir les contribuables aisés vers des communes moins chères ou à l'étranger!
Réponse de le 24/08/2015 à 9:00 :
Le taux de TVA était passé de 19,6% à 20% (et non pas 20,6%).
La notion d'injustice quant à un taux identique pour tous est une contre-vérité : les besoins essentiels sont à un taux réduit. Et ne serait-ce pas exprimer un mépris vis-à-vis d'individus que de les déclarer "inapte" à contribuer aux besoins communs ? Mais c'est toute l'approche sociéto-fiscale qui serait à reconstruire ...
a écrit le 20/08/2015 à 7:50 :
Le visage de la cruauté socialiste ...Etre socialiste et ceux qui les servent , c'est participer au génocide économique de la France...
Réponse de le 20/08/2015 à 8:23 :
"génocide économique"ha!ha!ha!vous m'avez bien fait rire!rappelons quelques FAITS:la croissance est la,le chomage se retourne,les impots et les charges sociales baissent!
Réponse de le 20/08/2015 à 9:45 :
Vos commentaires me font toujours rire ... Et surtout les réactions que cela génère ...
Et plus c'est gros, plus ça marche ...
Réponse de le 20/08/2015 à 9:45 :
Vos commentaires me font toujours rire ... Et surtout les réactions que cela génère ...
Et plus c'est gros, plus ça marche ...
Réponse de le 20/08/2015 à 12:50 :
Absolument d'accord avec vous
Réponse de le 20/08/2015 à 19:20 :
Il faut être sourd, aveugle et parfaitement idéologue pour ne pas être d'accord avec vous.
Réponse de le 20/08/2015 à 19:20 :
Il faut être sourd, aveugle et parfaitement idéologue pour ne pas être d'accord avec vous.
a écrit le 20/08/2015 à 7:35 :
En deux ans les socialistes se sont livrés a une entreprise methodique de sabotage de l’économie marchande Francaise (loi duflot, compte penibilité, loi Hamon, envolé de la fisclaité ). Et encore ont ils eté empêches de faire n'importe quoi par les autres Europeeens.
La gauche francaise imperturbable marine toujours dans sa saumure Etatiste et Jacobine.
a écrit le 20/08/2015 à 2:21 :
Il commence fort avec 4 blagounettes!
a écrit le 20/08/2015 à 1:48 :
Je constate que tous les commentateurs sont en accord sur l’inanité de ce préambule, et ce sur tous les sites d’informations nationaux. Il est a déplorer qu’à défaut de savoir diriger un pays, notre président possède les conseils en communication les plus nul qu’il m’ait été donné de voir. Mais, on ne change pas une équipe qui perd, on la subit jusqu’au bout. Cependant, cela commence à devenir pesant. Qu’il se taise, il ne perdra rien au change.
a écrit le 19/08/2015 à 22:50 :
Ils n y a que les journalistes qui écoutent ce qu'il raconte

Il n a plus aucune crédibilité quel triste personnage !!!
a écrit le 19/08/2015 à 22:02 :
Commençons par le chomage c'est amplement suffisant !!!
Réponse de le 20/08/2015 à 10:31 :
Pipeau,pipeau.....
Quelle hypocrisie!N'ayant jamais lutté contre les privilèges indus: fraude fiscale, évasion fiscale,train de vie de l'état central ,des collectivités locales,de tous les élus,ayant accepté voire précédé les désirs de Médef qui privilégient outrageusement les grandes entreprises en comparaison des charges pesant sur les PMI,PME(Total zéro impôt par ex),les socialauds ont aggravé les difficultés des milieux directement productifs(agriculture,artisanat ,commerces,PME....).Par l'acceptation aveugle de la politique d'austérité des instances européennes et de la droite allemande.Dont l'échec est patent!

Mais Hollande,Président de la Rep de la 2è puissance économique européenne,continue de s'incliner.Un titre,une responsabilité autrefois prestigieuse portée par un élu lamentable..élu.par défaut, sans convictions ni énergies....

Va encore demander à ses pairs des collectivités locales de créer des contrats aidés,avec l'argent des contribuables locaux,et par emprunts à Dexia.

Spectacle courant pendant que je vous écris:la municipalité refait le bord d'un trottoir ,trottoir normal avant travaux:6 ouvriers dont 2 travaillent(un à la mini-pelle,l'autre conseillant les manoeuvres).Les 4 autres bavardent ou regardent.Dans toutes la ville,c'est pareil:6 jardiniers pour 12 m2 de plantations à refaire,tout un après-midi....

La baisse du chômage par créations massives d'emplois aidés par les coll locales?De la poudre aux yeux aux dépens des contribuables faute d'oser attaquer les sources du problème.

Autre tactique,les radiations à la louche de Pôle-emploi.Faisant basculer les chômeurs vers le RSA....payé par les départements.Celà s'appelle mettre la poussière sous le tapis.

Il faudrait des communicants extrêmement doués pour valoriser le candidat Hollande!Malheureusement les autres candidats ne font pas non plus rêver.
a écrit le 19/08/2015 à 21:39 :
Imposteur, traître....
a écrit le 19/08/2015 à 21:39 :
Imposteur, traître....
a écrit le 19/08/2015 à 21:24 :
Notre président: Il est Formidable. Il ne sait faire que des blagues. Il sait amuser les Français. Et il n'a pas peur lui des élections qui arrivent. Il est formidable.
a écrit le 19/08/2015 à 19:57 :
Apprendre à compter ...
a écrit le 19/08/2015 à 19:36 :
l'obsolète Hollande va comme d'habitude en régime à direction socialiste redistribuer du pouvoir d'achat à son électorat habituel : les fonctionnaires et salariés des régimes spéciaux ,distribuer des prébendes aux chefs syndicalistes , et faire cela en ponctionnant de nouveau les entreprises privées ,et tous les actifs et retraités du secteur privé .
c'est ça un président audacieux .
a écrit le 19/08/2015 à 19:03 :
Ça y est, notre président va défoncer la finance et pécho les riches par leurs colles Versache qui nous pompe toute notre énergie pour se faire des 25% de bonus. Il va attraper Angela mère-cool et y faire un high kick rotatif dans sa tetê! Il va sortir 40 millions d'emploi de son slip et sauver l'Europe!

Alléluia les coco de Solférino sont de retour!
a écrit le 19/08/2015 à 18:16 :
Le principal défi du sinistre du Palais, celui qui le fait saliver: créer encore plus de pauvres, car les s(oci)alauds n'aiment rien tant que la misère pour pouvoir s'emplir les poches en "redistribuant", comme ils disent...
a écrit le 19/08/2015 à 18:12 :
Il y en a déjà 4 de trop pour lui ...
a écrit le 19/08/2015 à 17:40 :
Une rentrée ? Pourquoi ? Il n est pas en vacances depuis mai 2012 ?
hollande démission c est maintenant !
a écrit le 19/08/2015 à 17:39 :
1. Rédiger sa lettre de démission
2. La mettre dans une enveloppe
3. La poster
4. Faire ses bagages pour aller vivre chez Julie Gayet
a écrit le 19/08/2015 à 17:37 :
CAP 21 , tout le monde s'en fout ! Hollande s'est découvert subitement une âme d'écolo !pour éviter que les Verts présentent un candidat en 2017 ? quand on voit les dégâts de Duflot avec le logement , tout mais plus jamais ça! pour mémoire , et pour préparer ce CAP 21 , le Japon relance le nucléaire , Cameron fait le forcing sur le gaz de schiste et le pétrole est tellement bas que les énergies renouvelables sont complètement loin du compte ! qui a les moyens de les subventionner ?lors de sa tournée en Afrique , Sego n'a pas du trouver beaucoup de candidats sinon on en aurait entendu parler ! si Hollande compte sur Cap 21 pour redorer son blason il va être déçu ! heureusement qu'on a Mme Merkel pour s'occuper des vrais problèmes de l'UE ,car la France est HS
a écrit le 19/08/2015 à 16:38 :
Le principal défi pour F.Hollande s'est d'avoir l'audace...de démissionner ...
a écrit le 19/08/2015 à 16:38 :
en seulement trois ans ,il a déja bien plus accompli que ses prédécesseurs.2016 sera l'année de la redistribution,on sent une anticipation de hausse dans les sondages de popularité!
Réponse de le 19/08/2015 à 17:41 :
Noël c'est le 25.12
Réponse de le 19/08/2015 à 23:44 :
Redistribution des fruits de la croissance qui n'est pas la. Par ailleurs augmentation de plus en plus de l inegalite devant l impôt sur le revenu , de moins en moins à la payer Fuite des gens aisés, départ de certains jeunes vers l étranger. Deficit proche de 100%. Même pas le courage de faire l eco taxe impôt qui permettrait de taxer les camions étranger. Mesures Macron adoptées de façon autoritaire alors que le débat aurait dû être la.
HOLLANDE est plus préoccupé de sa future campagne présidentielle qu à véritablement réformer la France.
a écrit le 19/08/2015 à 15:44 :
Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer en lisant ceci.
François Hollande a d'ailleurs estimé qu'on était "entré dans une phase de redistribution des gains de la croissance et des efforts faits par les Français".
Les Français et les Françaises ont fait des efforts. Les politique non, ils sont des plus en plus nombreux. Mais la croissance n'est pas là, encore moins les gains de celle-ci. Sauf erreur ou omission de ma part en fin d'année le budget sera déficitaire, -3.8%. Le gain s’est quand les recettes sont supérieures aux dépenses mais nous n’avons pas fait les mêmes écoles, ni les mêmes les valeurs.
a écrit le 19/08/2015 à 15:35 :
HA monsieur notre Président Normal QUATRE DEFIS (4) rien que ça ! vous n'avez même pas été capable d' en tenir un seul EN DEUX ANS !!!! le seul défis que vous avez réussi : celui de ruiner la FRANCE avec votre stupide embargo qui va nous coûter au bas mot plus de DEUX MILLIARDS d'EUROS : alors : .....chômage plouf à l'eau...., insécurité plouf à l'eau .... misère plouf à l'eau .... pouvoir d'achat plouf à l'eau vos défis seraient à mourir de rire deux ans de quinquennat et qu'avons nous eu RIEN DE RIEN ;: PARTEZ .....GO HOME .....
Réponse de le 19/08/2015 à 16:45 :
Non pas rien ! Toujours les mêmes boniments creux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :