Municipales 1/2 : l’urgence environnementale va-t-elle profiter aux Verts, et d'abord à Paris ?

 |   |  878  mots
(Crédits : Stephane Mahe)
En mars prochain, Europe Écologie-Les Verts, qui détient déjà la ville de Grenoble, espère bien gagner d’autres municipalités dans toutes les régions. Mais si les idées écologistes sont bel et bien entrées en campagne, rien ne dit que les Français voteront pour les Verts.

Bordeaux, Lyon, Marseille, Rouen, Besançon, Poitiers, Villeurbanne, Strasbourg, Nantes, Perpignan, Boulogne-Billancourt, Ivry-sur-Seine, Noisy-le-Sec, Gentilly, Paris 18e et enfin Paris 20e. Présentant ses vœux pour l'année 2020, le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) a listé toutes les communes et tous les arrondissements « prenables » aux prochaines élections municipales.

« Un bulletin de vote vert est le meilleur passeport vert pour le changement », a ainsi martelé Julien Bayou, le 15 janvier dernier.

Car, depuis sa troisième place aux dernières élections européennes, derrière le Rassemblement national (RN) et La République en marche, EELV s'imagine désormais en grand vainqueur ou a minima en faiseur de rois lors du scrutin de mars prochain. Cette volonté se heurte toutefois aux discours de ses concurrents qui se présentent également comme « écologistes ». À commencer par le chef de l'État, Emmanuel Macron, qui vante le « rôle clé » des maires pour les « initiatives les plus innovantes » en matière de transition écologique, jusqu'à la présidente du RN, Marine Le Pen, qui plaide pour le localisme. 

"Il est temps de vivre nos villes différemment"

Sans...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2020 à 8:44 :
Le défaut de pragmatisme des verts, -voire même leur négationniste scientifique-, les disqualifie pour gérer quoi que ce soit. Nous avons besoin de vrais écologistes, ceux qui concentrent leurs préoccupations sur les émissions de CO2, et donc sur les consommations d'énergie fossiles, problème majeur qui fait consensus; Un vert sera crédible quand il annoncera qu'il va falloir consommer moins d'énergie fossile (et pour l'instant, on les entend sur des dossiers avec des solutions à deux balles, développement du bio et autres collectes de bouchons plastiques, ou de lessives faites à la maison..). L'écologie, une question sérieuse mise en avant par des gens non sérieux.
a écrit le 11/02/2020 à 17:38 :
Comment voulez vous parler d' écologie dans une UE productiviste des lobbyies qui commande aux états et aux agriculteurs sauf à sortir de l' UE et remplacer la PAC par la Politique Nationale Agricole (PNA) ? Les subventions aux agriculteurs seraient bien évidemment maintenue, puisque les subventions prétendument européennes sont en fait de l’argent français.
Poursuivre par l' accompagnement d' un nouveau modèle pour l’agriculture française en favorisant une agriculture familiale et de terroir, au détriment des exploitations productivistes de très grande dimension et en interdisant les OGM, rejetés par 80% des Français.
a écrit le 11/02/2020 à 16:18 :
europe écologie les verts comme la LREM n ont pas le monopole du coeur chez 80 % des français
a écrit le 11/02/2020 à 16:16 :
europe écologie les verts comme la LREM n ont pas le monopole du coeur chez 80 %
a écrit le 11/02/2020 à 10:48 :
Le vent tourne en faveur des verts mais les comptes des municipalités virent au rouge.
La suppression de la TH pour les communes ne leur permettra pas d'investir
dans les années à venir. Reste la TF qui sera probablement fortement augmentée.
Une fiscalité communale qui ne sera plus payée que par une minorité de contribuables
mais insuffisante pour assurer l'équilibre des comptes de nombreuses communes.
L'état jacobin (comme pour les retraites) financera les communes au cas par cas en fonction des humeurs des fonctionnaires de Bercy.
a écrit le 11/02/2020 à 9:05 :
les gens veulentbien faire des efforts, pas besoin de les menacer de goulag qui n'a rien de liberal, ou de les insulter a longueur d'annee
les ecolos n'ont pas le monopole de l'ecologie, quand on voit ou le socialisme a amene les ex pays de l'est
et bizarrement tout le monde a plein de projets verts mais personne ne dit que c'est des impots qui vont pleuvoir a gogo ( pas la peine d'expliquer l=que les impots seront compenses a l'euro pres pour ceux qui n'en n'ont pas les moyens eux, tout le monde sait ce que ca veut dire)
le nazisme vert va amener le rejet massif de l'ecologie, voire pire
a écrit le 11/02/2020 à 8:59 :
Encore une fois la vérité n'est pas dans les programmes politiques de campagnes mais dans la faiblesse dramatique de politiciens impuissants soumis à l'argent.

Du coup ils ne peuvent que se "disputer" sur la forme de leur programme, c'est grotesque mais bon les parisiens sont tellement bien programmés exploitables et dociles faut dire...
a écrit le 11/02/2020 à 8:39 :
Europe Écologie a t elle le monopole des problèmes liés au réchauffement climatique ? Sont-ils es seuls à détenir la potion magique ? Au demeurant qu'elles sont leurs propositions ? Des taxes, encore des taxes sur les carburants, sur la viande, etc.
a écrit le 11/02/2020 à 7:38 :
les résultats lamentables de la gestion Piolle à Grenoble, fuyez EELV et consorts: ville sale, sécurité digne du far-west, embouteillages perpétuels dus à un plan de circulation ubuesque (essayez d'aller à la gare), fermeture de commerces, budget en faillite virtuelle, islamisation,.... Une ville en train de mourir des lubies écolo

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :