Portrait-robot du bénéficiaire des Restos du coeur

 |   |  333  mots
128,5 millions de repas ont été distribués par les Restos du Coeur entre 2014 et 2015.
128,5 millions de repas ont été distribués par les Restos du Coeur entre 2014 et 2015. (Crédits : Reuters)
Une personne seule, demandeuse d'emploi, d'âge moyen. Telles sont les caractéristique du bénéficiaire moyen des aides des Restos du coeur, d'après les données 2014-2015 de l'association caritative qui lance sa nouvelle campagne, lundi 30 novembre.

Autour de 950.000 personnes accueillies, 128,5 millions de repas distribués, 37.500 bébés de moins de 18 mois aidés en un an... Les efforts des Restos du Cœur, qui lancent ce lundi 30 novembre leur 31e campagne d'hiver, ont une encore fois de quoi donner le tournis cette année. Mais qui sont ceux qui ont recours à l'aide de l'association fondée par Coluche en 1985 ? Revue de détail basée sur les chiffres 2014-2015 donnés par l'association caritative.

Bénéficiaire pour la première fois

Les nouveaux demandeurs sont de plus en plus nombreux chaque année. Ainsi 51% personnes recevant de l'aide de l'association caritative en bénéficient pour la première fois. Elle étaient 43% l'année dernière et 45% deux ans plus tôt.

A noter que celles qui ont recours au soutien des Restos du Cœur depuis plus de 3 ans sont 18%, un chiffre en baisse de 4 points par rapport à 2012-2013.

Âgé de 25 à 52 ans

Les personnes recourant le plus souvent aux Restos du Cœur sont d'âge moyen. Elles ont en majorité entre 32 et 38 ans (18%) et de 39 à 45 ans (18%). Les plus de 60 ans ne sont que 12%.

Demandeur d'emploi

Plus de 56% des bénéficiaires de l'aide de l'association caritative sont des demandeurs d'emplois. Viennent ensuite les retraités (9%). L'organisation note que 7% des personnes aidées ont un emploi. Une proportions en hausse d'année en année (ils étaient 6% un an plus tôt, et 5% deux ans plus tôt).

Une personne vivant seule

Plus d'un tiers des personnes épaulées par l'association sont seules (35%), devant les familles monoparentales (32%). Des proportions stables depuis l'année dernière.

Habitant de HLM

40% des personnes soutenues par l'association fondée par Coluche entre 2014 et 2015 vivent dans des HLM. Une situation stable depuis trois ans (41% lors des deux années  précédentes). En outre, 37% vivent dans des logement privé.

Contrairement aux idées reçues, les personnes vivant dans des squats ou des caravanes sont finalement minoritaires (10%), tout comme les sans-abri (6%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2015 à 18:52 :
Allez, une petite polémique... combien vivent en France depuis plus de 5 ans ?....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :