Pour Juppé, Macron ferait mieux "de faire son boulot de ministre"

 |   |  214  mots
Alain Juppé estime que par son attitude, Emmanuel Macron déboussole les Français.
Alain Juppé estime que par son attitude, Emmanuel Macron "déboussole" les Français. (Crédits : Régis Duvignau/Reuters)
Le candidat Les Républicains à la primaire à droite estime qu'Emmanuel Macron serait mieux inspiré d'accomplir sa tâche de ministre de l'Economie, plutôt que de créer un nouveau parti.

Le lancement par Emmanuel Macron de son propre mouvement politique, "En marche!", mercredi 6 avril, fait grincer des dents, à droite. Candidat Les Républicains à la primaire, Alain Juppé estime ainsi que le ministre de l'Economie ferait mieux de "faire son boulot", dans des propos rapportés par Europe 1.

"Un de nos principaux ministres, celui qui est chargé de l'Economie, qui a un très bon bilan à son actif depuis qu'il est ministre (...), eh bien ce ministre, au lieu de s'intéresser à son métier de ministre (...), il vient de créer un nouveau parti, pour préparer sa future trajectoire politique", a lancé Alain Juppé à l'occasion d'une réunion publique en Guadeloupe.

Juppé président, Macron Premier ministre?

"Vous pensez que c'est à ça qu'un ministre doit consacrer son temps aujourd'hui ? Créer un nouveau parti plutôt que de faire son boulot de ministre ?", a demandé l'ancien Premier ministre. "Ça aussi, ça déboussole un peu les Français et ça alimente cette grave crise de conscience que nous vivons aujourd'hui."

De son côté, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui soutient Alain Juppé pour 2017, a déclaré ne voir "aucune incompatibilité" entre Emmanuel Macron et Alain Juppé, allant même jusqu'à imaginer l'actuel ministre de l'Economie en Premier ministre d'un Alain Juppé président.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2016 à 22:23 :
Macron crée un parti leurre pour diviser les français.
Ceux-ci ne doivent pas s’y tromper. Le seul parti de libération rassemblant tous les français au-dessus du clivage droit-gauche pour sortir de l’UE, de l’Euro et de l’Otan est l’UPR de François Asselineau qui compte 10872 adhérents.
a écrit le 10/04/2016 à 8:45 :
Mr Juppé
Votre absence d'idées et de propositions vous font passer pour un sage au regard de la cretinitude gouvernante et d'opposition. Mais après, vous ferez quoi pour les entreprises? Augmenter les impôts comme lors de votre derniers passage?
a écrit le 10/04/2016 à 8:09 :
Votre passage calamiteux au Gouvernement? Ayez la décence de nous épargner votre candidature.
a écrit le 10/04/2016 à 0:27 :
DE PLUS EN PLUS LES MOIS PASSANT,Sur des sujets ciblés, vous affichez un nombre de commentaire, et aucun n'apparait.
Cela interpelle de plus en plus de monde : évidemment censure et pression-menaces venant des concernés par l'article, s'il parvenait au pouvoir.
a écrit le 09/04/2016 à 19:12 :
ça y est, il a chopé la grosse tête! Mais son programme est toujours inconsistant un peu comme un "chamalo" de mauvais goût et pas bon pour la santé !!
a écrit le 09/04/2016 à 14:11 :
De la politique politicienne : Juppé voit arriver un concurrent sérieux au centre.
a écrit le 09/04/2016 à 10:25 :
E Macron a créé En Marche à reculons: demi tour à droite porte et arme en avant marche pat à pan pat à pan. C'est hilarant
a écrit le 09/04/2016 à 8:56 :
bien parlé
a écrit le 09/04/2016 à 8:45 :
Juppé est fatigué et..jaloux, alors on nous amène un autre européïste, Macron, libéral itou, de l' envergure de ceux-là même qui sont responsables de l' état putride du pays avalé par la baleine européenne échouée. On nous le promotionne et on va dès demain nous demander de ..l'adouber !
De qui se moque t-on alors que les néerlandais s' opposent à l' Union qui veut nous coller l' Ukraine dans les bras après avoir imposé ses meurtrissures à la Grèce et au reste de l' Europe ? Un Frexit vite ..
a écrit le 08/04/2016 à 20:26 :
Et selon la majorité des français (ceux qui en ont marre et votes blanc, s'abstiennent et qui finissent par voter FN) Il serait de bon ton que tous ceux qui se ont actuellement annoncé leur candidature pour 2017 se retirent de la politique !
a écrit le 08/04/2016 à 19:16 :
Juppé, il devrait préparer sa retraite non ? 72 ans en 2017, 77 ans a la fin du qinquennat ? La france a besoin de forces vives, de jeunes, de politiques en prise avec la révolution numérique, les entreprises, la mondialisation... Désolé Mr Juppé, vous avez fait votre temps
a écrit le 08/04/2016 à 19:04 :
et lui l'ancien condamné ferait mieux de se faire discret devant les français en prenant sa retraite ; on a besoin d'hommes neufs sans casseroles , on a déjà vu juppé à l'œuvre (malheureusement !)
a écrit le 08/04/2016 à 17:48 :
Est-ce que ce type d'article publicitaire intéresse quelqu'un ?
a écrit le 08/04/2016 à 16:56 :
La droite veut travailler plus pour gagner plus; la gauche veut partager le temps de travail. Il faut établir un compromis entre droite et gauche sur le travail et le chomage. Mais comment?
a écrit le 08/04/2016 à 16:49 :
Aucune crédibilité ce septuagénaire, 1er Sinistre, avec Bèrou Sinistre de la Déséducation nationale 4 ans, il y a 23 ans. Leur programme est fictif. Ces deux copains reculent à tout éternuement des syndicats. Les syndicats les connaissent si bien, et les feront facilement reculer sur tout de 2017 à 2022. Les Communistes auront leur candidat pour la forme, avouant en privé, etre à fond pour ces deux copains : avec Juppé-Bèrou ( aucune réforme durant 5 ans, trouille permanente des syndicats : gestion des affaires courantes du déclin français, rien de mieux. La gauche rose-rouge-vert a tout à gagner avec eux : pas de réformes. immobilisme, au bénéfice des fonctios et Spéciaux. MACRON N A AUCUNE LECON A RECEVOIR DE SES DEUX AINES DE 32 ANS JUPPE-BEROU : Il aura 39 ans, l'an prochain. D'autres grands pays ont été et sont extraordinairement bien conduits, par des 37-46 ans. Prépares-toi Macron : Hollande-Valls sont grillés, et ont perdu toute crédibilité. S'ils y vont ils seront plus bas que Jospin en 2002 : et seront aussi honteux au soir du 1er tour. Juppé-Bèrou ne craignent QUE Macron.
a écrit le 08/04/2016 à 16:40 :
Il est vrai qu'entre un vieux cheval de retour et un jeune génie, les français risquent de faire un choix qui ne plait pas a Juppé.
a écrit le 08/04/2016 à 15:34 :
Vous en faites tous du blabla sur Monsieur Macron, et vous autres qu'avez-vous de bien et de juste pour la France à ce jour , vu l'état dans laquelle elle est pas grand -chose je dirais.
a écrit le 08/04/2016 à 15:30 :
C'est-à-dire que le repris de justice Juppé voit en Macron une véritable menace :-)
a écrit le 08/04/2016 à 15:29 :
Excellente réaction de Monsieur Juppé. Parfaitement fondée. Il aurait pu ajouter que le temps passé à cette activité supplémentaire est pris sur son temps de ministre. Dont nous assurons la rémunération. Autrement dit, le contribuable commence à payer pour ce monsieur, qui peut se lancer en politique, gratos . Elle n'est pas belle la vie, en socialie?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :