Pour Noël, les Français prévoient de dépenser nettement plus

 |   |  410  mots
Le Père Noël sera connecté cette année.
Le Père Noël sera connecté cette année. (Crédits : tverkhovinets)
Le budget moyen par enfant devrait s'inscrire en progression de plus de 20%, frôlant les 130 euros, d'après une étude. Les achats sont majoritairement après la Toussaint et de plus en plus sur Internet. Seuls 18% des parents comptent tout acheter en magasin.

De quoi bien remplir la hotte du Père Noël. Le budget moyen pour Noël va progresser cette année 21,5%, à 128,76 euros par enfants, contre 106 euros en moyenne en 2016,  selon un baromètre spécial Noël, réalisé par le site "Approuvé par les familles" à l'occasion de la tenue du salon Kidexpo ce week-end.

Six parents sur dix achètent de 1 à 3 cadeaux par enfant, précise encore cette étude, réalisée du 2 au 4 octobre auprès de 946 parents d'enfants âgés de 3 à 14 ans. Du côté des enfants, 70% d'entre eux font encore une liste aux Père Noël et reçoivent entre 1 et 8 cadeaux, précise le baromètre "Approuvé par les familles".

Selon une autre étude, effectuée auprès de 1001 personnes par le site internet de cashback et de réductions Poulpeo, le budget annuel des jeux et jouets par Français s'élève à 237 euros en moyenne, dont près de la moitié (48%) est consacré à Noël.

37% des cadeaux achetés avant la Toussaint

Ces achats, qui se concentrent à 63% sur l'après-Toussaint, se font de plus en plus grâce et sur internet. Ainsi, la part des parents qui se renseignent et achètent sur internet a grimpé de 6 points, à 33%, depuis 2016, à laquelle s'ajoutent les 18% qui se renseignent en magasin et achètent sur internet.

Toutefois, ils sont encore 18% à continuer à faire tout en magasin, selon le baromètre, réalisé à la demande de ce réseau de 5.000 familles testeuses de produits et services pour enfants.

Des jeux connectés à tout âge

Si les parents faisaient eux-mêmes la liste au Père Noël, ils privilégieraient jeux de société, de plein air, loisirs créatifs et jeux de construction, alors que les enfants tablent surtout sur les produits high-tech. Même chez les 3-6 ans, les jeux connectés, qui mêlent jeux traditionnels et applications, ont la cote, tandis que chez les 7-10 ans comme pour les adolescents, les jeux robotisés et les jeux télécommandés (comme les drones) sont très prisés, derrière les téléphones portables et autres tablettes et ordinateurs.

A noter la forte progression des jeux de mobilité de type "hoverboard", qui mêlent jeux d'extérieur et technologie.

Enfin, un parent sur deux déclare que leur enfant s'est servi de "tous les cadeaux qu'il a eu à Noël dernier", un quart précisant qu'il y joue encore.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2017 à 5:10 :
Oui, le pays France est riche. La preuve.
Réponse de le 29/10/2017 à 9:38 :
Faisant parti de cette masse salariale qui est appauvri par tous les impôts mais pourtant "trop riche" pour bénéficier des aides je comprends que beaucoup en ont marre de ce demander comment manger, économiser pour les moments difficile et se priver. Là il y a Noël alors autant dépenser le peu que l'état ne nous a pas encore pris et quand sa ira plus ce sera chômage et les aides sociales qui rapportent autant voir plus que de bosser... Pourquoi entretenir une voiture pour pouvoir aller travailler et qu'on nous les taxe? Donc pourquoi bosser?
a écrit le 26/10/2017 à 13:41 :
Cette année j'ai prévu 8000 euros,mais je me connais je vais sans doute avoir des faiblesses...
a écrit le 26/10/2017 à 12:26 :
Normal les jouets sont de plus en plus cher, d'ailleurs vous avez dit que les français ont puisé dans leur livret A le mois dernier.

Heureusement que les financiers voyous n'ont pas encore pu mettre la main sur le livret A des français, profitons en...
Réponse de le 26/10/2017 à 16:35 :
@citoyen blasé: figure-toi que dans la vraie vie, quand on aime, notamment sa famille, on ne compte pas. Encore faut-il avoir une famille, n'est-ce pas :-)
Réponse de le 27/10/2017 à 7:59 :
Quel est le lien entre l article et l d'épargne des gens ?
Demandez à citoyens blase il vous placera le mot financiers voyous !
Bref
Réponse de le 29/10/2017 à 18:21 :
"@citoyen blasé: figure-toi que dans la vraie vie, quand on aime, notamment sa famille, on ne compte pas. Encore faut-il avoir une famille, n'est-ce pas :-) "

Et alors ? Quel est le rapport avec mon commentaire ?

Bref je vous signale une énième fois.
a écrit le 26/10/2017 à 12:20 :
Pas les retraités....
a écrit le 26/10/2017 à 11:21 :
ET à longueur de médias, on nous assène que les Français, toutes classes confondues, s'appauvrissent. Le syndrome national du déclinisme a encore frappé!
Réponse de le 26/10/2017 à 12:23 :
Si vous passez de 8000 à 7500, vous vous appauvrissez mais avez encore des moyens. Tout est relatif. S'appauvrir ne veut pas dire devenir pauvre. Bon, on a des gens très très riches, peu, mais ça décale la moyenne.
a écrit le 26/10/2017 à 11:21 :
Les français ne seraient donc pas aussi fauchés qu'ils veulent bien le faire croire?

C'est bien ce que j'ai pu constater ce week-end en bord de mer: terrasses de café pleines, restaurants au complet.
Réponse de le 26/10/2017 à 13:03 :
@Nadia94: excellente remarque ! Rien ne vaut l'observation et l'analyse personnelle pour se faire un bonne idée de la situation :-)
a écrit le 26/10/2017 à 10:57 :
Serait-ce la preuve qu'avec Macron, les gens croient au Père Noël :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :