Sobriété énergétique : bientôt au tour des collectivités territoriales

Sans attendre les déclarations du président Macron sur la sobriété énergétique, la ministre de la Transition énergétique a déjà organisé trois groupes de travail thématiques avec ses collègues Stanislas Guerini, Olivier Dussopt et Olivia Grégoire. Deux autres ateliers sont à l'ordre du jour. Agnès Pannier-Runacher attend des plans d'action pour la rentrée.
César Armand
(Crédits : Gézelin GREE, ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance)

C'est un objectif affiché dès le 23 juin par la Première ministre Elisabeth Borne et la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher: réduire de 10% la consommation d'énergie d'ici à 2024. L'ambition a été confirmée par le président de la République lors de son interview du 14-Juillet.

Un atelier sur « l'Etat exemplaire ».

« On doit rentrer collectivement dans une logique de sobriété, on va préparer un plan pour se mettre en situation de consommer moins » avait déclaré Emmanuel Macron. « On va essayer de faire attention collectivement, le soir aux éclairages quand ils sont inutiles, on va faire un plan pour les administrations publiques, on va faire un plan de sobriété dans lequel on va demander à tous nos compatriotes de s'engager, et on va faire un plan de sobriété et de délestage - c'est de gaz et d'électricité dont on parle là - avec nos entreprises », avait-il ajouté.

Sans l'attendre, la ministre de la Transition énergétique a déjà organisé trois groupes de travail thématiques pour faire un état des lieux dans chaque situation. Avec Stanislas Guerini, son collègue ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques, Agnès Pannier-Runacher a animé un premier atelier consacré à « l'Etat exemplaire ».

Des plans actions attendus pour la rentrée

Suivi d'un deuxième avec le patronat et les syndicats en présence d'Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion. Ou encore d'un troisième en compagnie d'Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme, avec les établissements recevant du public et les grandes surfaces commerciales.

C'est à la suite de cette dernière réunion que la fédération Perifem, qui rassemble l'ensemble des acteurs de la distribution, vient d'annoncer avoir défini des « mesures communes et concrètes » pour baisser la consommation d'énergie des magasins, dès le 15 octobre prochain.

« La ministre attend des plans d'action pour la rentrée. Le plus vite sera le mieux »,  déclare à La Tribune le cabinet d'Agnès Pannier-Runacher.

Deux autres groupes de travail sont prévus

Selon nos informations, deux autres groupes de travail sont prévus. Le prochain aura lieu le 25 juillet avec Olivier Klein, ministre de la Ville et du Logement, ainsi qu'avec les acteurs du logement. Le suivant aura lieu, à une date pour le moment indéterminée, avec les associations d'élus locaux pour évoquer le sujet des collectivités territoriales.

Ces dernières sont d'ailleurs reçues aujourd'hui à l'hôtel de Roquelaure par le ministre de la Cohésion des territoires et de la Transition écologique Christophe Béchu, ses ministres délégués Olivier Klein (Ville et Logement), Caroline Cayeux (Collectivités) et la secrétaire d'Etat à la Ruralité Dominique Faure.

« Comme les entreprises et les particuliers, les collectivités locales subissent de plein fouet la hausse des prix de l'énergie. Pourtant, à ce stade, aucun dispositif n'est prévu pour maintenir leurs budgets. L'AMF demande à ce que l'ensemble des communes bénéficient du tarif règlementé de l'énergie, pour préserver la continuité du service public », écrit l'Association des maires de France dans un communiqué ce 19 juillet.

César Armand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 19/07/2022 à 12:49
Signaler
Bonjour, Avec cette histoire de crise et d'énergie chère , l'on nous vends la sobriété énergétique .... Bien sûr.... Sa fait plaisir à beaucoup... Mais cela a un avant goût de récession. Bien sûr ils ne faut pas le dire...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.