Le coup de frein subi par l'économie russe s'aggrave

D'après les chiffres publiés, ce vendredi, par Rosstat, la croissance russe a ralenti au deuxième trimestre 2013. Le gouvernement avait pourtant prévu qu'elle augmenterait.

2 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Douche froide pour le gouvernement russe. Le coup de frein de l'actvivité économique observé depuis un an s'est accentué entre avril et juin. Alors qu'il prévoyait fin juillet un rédémarrage de l'économie avec une accélération de la croissance au deuxième trimestre, celle-ci a, au contraire, ralenti par rapport au premier trimestre. Selon les chiffres publiés ce vendredi 9 août par l'institut fédéral Rosstat, le produit intérieur brut (PIB) du pays a ainsi augmenté de 1,2% contre 1,6% au premier trimestre. Soit un recul de 0,4 point, alors que Moscou tablait sur une hausse de 1,9%, estimant, par la voix du vice-ministre du Développement économique, Ivan Tchakarov, que "la dynamique commençait à se rétablir". "C'est très décevant, très en deçà des prévisions", a réagi l'économiste Ivan Tchakarov de Renaissance Capital, interrogé par l'AFP. Ce chiffre est, en effet, lle plus faible pour la Russie depuis la crise de 2009. Au printemps, le gouvernement avait revu sa prévision de croissance pour l'année à 2,4%, contre 3,4% en 2012. Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une croissance de 2,5% en 2013 et de 3,25% en 2014.

Des travaux pour relancer la croissance

Un ralentissement qui serait en fait dû à la baisse des investissements, mais aussi à la crise traversée par les pays de la zone euro, qui abrite les principaux partenaires commerciaux de la Russie. "La faiblesse des investissements et la lenteur de la reprise de la demande extérieure indiquent que les risques de nouveau ralentissement économique persistent", a analysé la Banque centrale russe vendredi, qui a décidé de laisser ses taux d'intérêt inchangés. Certains économistes pariaient sur un abaissement, afin d'apporter une bouffée d'air frais aux entreprises et redonner un coup de fouet à la croissance. Pour certains d'entre eux, la banque centrale "a raté le train".

Investissements

Pour relancer la machine, Vladimir Poutine a annoncé, fin juin, un programme de grands travaux évalués à plus de dix milliards d'euros, comprenant notamment la construction de lignes de chemin de fer à grande vitesse. Le FMI considère que l'économie russe fonctionne actuellement au maximum de ses capacités et appelle Moscou à engager des réformes structurelles pour stimuler l'activité et réduire la dépendance du pays aux ventes d'hydrocarbures.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 12/08/2013 à 11:43
Signaler
Le problème en Russie c'est que pour faire des affaires il faut être parrainé par un oligarque bien vu par le Kremlin. Si se dernier fait un faux pas c'est tout votre business qui part en vrille sans pouvoir rien faire. Ca comporte donc un risque rée...

le 12/08/2013 à 15:30
Signaler
@aka: et en France, c'est comment ? N'est-ce pas le jeu des chaises musicales du copain du copain ?

le 12/08/2013 à 16:56
Signaler
@ Patrickb, oui c'est idem en France mais disons que l'on y est plus habitué. Là il faut s'habituer aux "nuances locales".

le 12/08/2013 à 17:16
Signaler
@aka: ouf, tu me rassures :-) pour moi, c'est tout la même m...mais avec un nom différent selon le pays :-)

à écrit le 10/08/2013 à 19:31
Signaler
les russes peuvent toujours se consoler en se disant qu'ils sont un peuple (pas une juxtaposition de communautés) qu'ils ont un pays (pas un vague territoire noyé dans le cloaque europeen) et un chef (pas un sous-chef de rayon du BHV).

le 10/08/2013 à 19:52
Signaler
@la fourmi; assez d'accord sauf pour le 1er point parce qu'il existe une diversité ethnique unique au monde en Russie. Toutefois, tout le monde parle le même russe, ce qui n'est pas de l'anglais.

le 10/08/2013 à 20:38
Signaler
d'aprés mes infos la diversité ethnique "rase les murs" et ne se permettrait pas de foutre la m....!

le 10/08/2013 à 23:01
Signaler
@ la fourmi: vos infos a propos "rase les murs" sont tres loins d'etre vraies. A propos de Chef, c'est pas si sur non plus.

le 10/08/2013 à 23:26
Signaler
@la fourmi: Pour ce qui concerne "le cloaque eurpoeen", désolé, mais le territoire de la France n'est pas si petit, plus agreable a vivre et 10 fois mieux amenagé par rapport a la Russie. Le seul probleme est qu'il n'y a pas de petrole.

le 11/08/2013 à 6:43
Signaler
@ex-moscovite: difficile à comparer parce que la Russie économique et politique, c'est Moscou et Saint-Pétersbourg, le reste du pays ne semblant pas exister. Mais, je constate ces derniers temps sinon un retour en arrière, du moins une stagnation des...

le 12/08/2013 à 1:05
Signaler
@patrickb: d'accord avec vous

à écrit le 10/08/2013 à 12:42
Signaler
Cette obsession de la croissance à tout prix n'a que des effets néfastes sur toutes les économies. Quand la croissance diminue (ou s'arrête) il suffit d'attendre , car elle reviendra tôt ou tard.

le 10/08/2013 à 19:02
Signaler
tt se discute... apres, quels sont les objectifs vises.... il est clair que la france est dans une impasse vu qu'elle n'aura pas de croissance avant longtemps, meme si ca repart au niveau mondial, et ca ne sera que le reflet de ce qui est finalement ...

le 11/08/2013 à 11:26
Signaler
@chruchill : la souveraineté de la FRANCE ne se discute pas . Enfin tant que j'etais la ...

le 11/08/2013 à 14:00
Signaler
ça n'a pas été , loin de là une réussite, pour ceux qui l'ont suivis... !

le 11/08/2013 à 15:44
Signaler
@De Gaulle: il y a eu de bonnes choses sous DG, mais s'il y a eu mai 68, c;est pas parce que tout allait bien :-)

le 12/08/2013 à 11:38
Signaler
De Gaulle, ok pour la souveraineté, mais une calamité au niveau économique.

à écrit le 10/08/2013 à 12:13
Signaler
Que les russe souvre a l occident ce n est pas trop tot tout les pays doivent develope leur voies de tranport train maritime autauroutes est ils doivent pour relance leurs economies partages leurs richesses en augmentant les revenues et les salai...

le 10/08/2013 à 13:45
Signaler
@verite: commentaire idiot d'un type qui n'a jamais mis les pieds en Russie :-)

le 10/08/2013 à 14:41
Signaler
+1 Commentaire stupide rédigé dans un français négligé.

le 10/08/2013 à 17:04
Signaler
@ M. Vérité (dit l'Eminent Economiste) Vous venez de trouver la solution miracle pour redynamiser l'économie russe ! Il ne nous reste plus qu'à appeler Vladimir Poutine et lui expliquer. J'espère seulement que vous parlez un peu mieux le Russe que le...

le 10/08/2013 à 19:05
Signaler
vous devriez lire fedorosvski, ca vous montrerait que la societe russe est disons ' un peu un modele a part'... pour le reste l'argent qui dort est une expression sans sens, car l'argent ne dort jamais, sauf les liasses de 500 euros que les dealers (...

le 10/08/2013 à 19:08
Signaler
dire des idees ce n est jamais facile ; je peut me tronpe aussi ?. MAIS RECONNAISSE QUE LA RUSSIE A BESOIN DE SOUVRIR AU AUTRE PEUPLES NOUS AVONS TOUS A Y GAGNIER UN PAYS FERMER SUR LUI MEME EST TOUJOUR UN PAYS ARRIERE,, ,???

le 10/08/2013 à 21:49
Signaler
Mouais... Alors achetons aux Russes à 60 là où nous produisons à un indice 100. L'Asie et l'Inde sont déjà de formidables machines à tuer notre économie et le process de mort de nos entreprises françaises est bien engagé. Rendez-vous bientôt chez Pô...

le 11/08/2013 à 21:32
Signaler
"dire des idees ce n est jamais facile" Ouais, en avoir est difficile, et en avoir de neuves ET personnelles est encore plus difficile. Alors, imaginer la difficulté quand on ne maîtrise pas sa langue d'expression...

à écrit le 10/08/2013 à 10:28
Signaler
Bonjour, il faut savoir que la Russie est et restera un grans pays exportateur de matière première , ensuit sont. Industrie est encore en pleine mutation, il leur faut stimuler le marcher intérieur, par une politiques de prix bas pour les bien de con...

le 10/08/2013 à 11:45
Signaler
@Rogger "Stimuler le marcher intérieur", il semble que ce soit le mot d'ordre partout dans le monde, en Chine, en Russie donc, en Allemagne aussi. Augmenter les salaires et offrir des prix bas. Ben on fait comment alors?Comme partout ailleurs, on n'a...

le 11/08/2013 à 4:19
Signaler
C le probleme avec un modele economique fonde sur la croissance elle meme bassee sur consommation a tout prix ! Nous avons besoin de changer de paradigmet trouver un autre moyen de mesurer le progres (economique).

à écrit le 10/08/2013 à 8:56
Signaler
Lorsque les années sont fastes, c'est grâce à la stabilité et au travail des dirigeants, lorsque ça ne va plus, c'est à cause des étrangers (crise financière des américains, demande de la zone euro...).

le 10/08/2013 à 11:43
Signaler
comme en France en effet...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.