A Hong Kong, la "génération rétrocession" défie Pékin

 |   |  150  mots
Manifestation contre la loi d'extradition à Hong Kong.
Vingt ans après la rétrocession de Hong Kong à la Chine, la jeune génération, politisée, se dresse face à Pékin pour réclamer le suffrage universel et la démocratie.

Ils sont nés aux alentours de 1997, année où le Royaume-Uni a rétrocédé Hong Kong à la Chine. Depuis cette date et jusqu'en 2047, la République populaire s'est engagée à maintenir les systèmes économique et législatif ainsi que le mode de vie propres à l'île, à travers la politique "un pays, deux systèmes", qui s'applique dans la région administrative spéciale de Hong Kong. Dans ce paysage, une génération de jeunes gens politisés se fait connaître et dénonce l'autoritarisme croissant de Pékin, qui se manifeste, par exemple, par le refus d'accorder le suffrage universel aux Hongkongais, le fait que les candidats au pouvoir exécutif doivent être adoubés - autrement dit, choisis - par le parti communiste chinois ou encore la tentative d'imposer des cours "d'éducation patriotique" aux enfants.

Documentaire complet d'Alain Lewkowicz (France, 2017, 57mn) (Source Arte)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :