Anti-dumping : la bataille continue entre la Chine et les Etats-Unis

 |   |  191  mots
Les Etats-Unis souhaitent imposer à la Chine des droits antidumping provisoires compris entre 97 et 162% sur les importations de feuilles d'aluminium.
Les Etats-Unis souhaitent imposer à la Chine des droits antidumping provisoires compris entre 97 et 162% sur les importations de feuilles d'aluminium. (Crédits : China Stringer Network)
Les Etats-Unis souhaitent imposer des droits antidumping provisoires compris entre 97 et 162% sur les importations de feuilles d'aluminium chinoises.

La Chine a déclaré samedi son "fort mécontentement" face à la décision des Etats-Unis d'imposer des droits antidumping provisoires compris entre 97 et 162% sur les importations de feuilles d'aluminium chinoises, et appelé Washington à corriger des "méthodes erronées". Dans l'attente d'une décision finale, prévue le 23 février, l'annonce vendredi du département du Commerce représente une victoire pour les fabricants américains de feuilles d'aluminium qui ont déposé plainte contre des pratiques commerciales chinoises jugées anticoncurrentielles.

Pékin dénonce des méthodes "discriminatoires"

Les Etats-unis continuent d'utiliser des méthodes "discriminatoires" de tarification selon les pays, a déclaré samedi soir un responsable du ministre du Commerce chinois, Wang Heju, dans un communiqué. Non seulement les Etats-Unis portent préjudice aux intérêts des sociétés chinoises, ils nuisent aussi à l'autorité des règles multilatérales du commerce, a-t-il ajouté.

"Nous appelons les Etats-Unis à respecter sincèrement leurs obligations internationales, à prendre des mesures concrètes pour corriger leurs méthodes erronées", a-t-il dit, avant d'ajouter que la Chine allait agir pour protéger les droits de ses entreprises.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2017 à 14:12 :
Alors que nous en Europe, au lieu de mettre des droits anti-dumping, on vend directement Arcelor. C'est plus rapide, on perd pas de temps comme ça !
a écrit le 29/10/2017 à 12:52 :
La Chine , en subventionnant son industrie est en tort. Par-contre l'ampleur des droits anti-dumping montre que les USA ne cherchent pas une réciprocité des liens commerciaux mais à faire du protectionnisme déguisé, ce qui en soit est une pratique déloyale également.
Réponse de le 30/10/2017 à 8:47 :
A part l'Europe et la France en particulier - pigeons/dindons chroniques - , la plupart des pays pratiquent un protectionnisme plus ou moins déguisé , USA et Chine en tète !!:!
Réponse de le 30/10/2017 à 8:47 :
A part l'Europe et la France en particulier - pigeons/dindons chroniques - , la plupart des pays pratiquent un protectionnisme plus ou moins déguisé , USA et Chine en tète !!:!
Réponse de le 30/10/2017 à 13:35 :
@hassan
D'accord avec vous, il ne faudrait pas se gêner à faire de même si les autres pays ne jouent pas le jeu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :