Chine : ce qu'il faut retenir du discours de Xi Jinping au 20e congrès du parti communiste

Dans son discours d'ouverture du 20e congrès du Parti communiste chinois, le président Xi Jinping a défendu pendant plus d'une heure et demi le bilan de son dernier quinquennat. Voici ce qu'il faut en retenir.
Le président chinois Xi Jinping a tenu un discours très attendu à l'occasion du 20e congrès du Parti communiste chinois.
Le président chinois Xi Jinping a tenu un discours très attendu à l'occasion du 20e congrès du Parti communiste chinois. (Crédits : POOL)

Le président Xi Jinping a donné ce dimanche le coup d'envoi du 20e congrès du Parti communiste chinois. Alors qu'il est attendu que le dirigeant soit réélu pour un troisième mandat par les plus de 2.300 délégués réunis à Pékin, il a défendu un discours son bilan des cinq dernières années et tracé les priorités à venir de son pays.

Xi Jinping défend des « résultats significatifs » pour la stratégie zéro covid

 La Chine avait fait l'objet de fortes critiques au niveau international pour sa réponse initiale jugée tardive après la découverte des premiers cas de coronavirus à Wuhan fin 2019. Alors face aux vagues récentes de covid, le pays a adopté une politique zéro tolérance qui se traduit par des mises en quarantaine forcées au moindre cas détecté. Cette méthode a entraîné des fermetures d'usines et d'entreprises à la chaîne, ce qui a participé au ralentissement économique du pays, et au déploiement de certaines mesures compensatoires comme la baisse de ses taux directeurs.

En réponse aux critiques de cette politique stricte, Xi Jinping se félicite d'avoir « protégé au plus haut point la sécurité et la santé du peuple » et d'avoir « obtenu des résultats significatifs ». Autrement dit, elle ne devrait pas disparaître de sitôt.

La Chine « ne renoncera pas à l'usage de la force » pour réunifier Taïwan

Xi Jinping a salué son bilan de la gestion des manifestations pro-démocratie de Hong-Kong en 2019, qu'il qualifie de transition du « chaos à la gouvernance ». Pour écraser l'opposition démocratique dans le territoire autonome, le Parti communiste avait imposé en 2020 une loi controversée sur la sécurité nationale, condamnée par les pays occidentaux pour son atteinte aux libertés dans la ville. Elle a notamment mené à un contrôle de l'Internet local et a de bien plus grandes capacités de surveillance.

Xi Jinping a par ailleurs répété sa volonté d'annexer Taïwan, que le parti considère comme partie intégrante de son territoire. Si le dirigeant affirme vouloir une « réunification » pacifique avec l'île de 23 millions d'habitants, il a de nouveau déclaré qu'il « ne renoncera jamais au recours à la force » éventuel. Il se réserve ainsi la possibilité de prendre « toutes les mesures nécessaires ». Cette situation mène à des pics de tension réguliers, dont un cet été à l'occasion de la visite de la ministre américaine des affaires étrangères Nancy Pelosi, le pays de l'Oncle Sam étant l'un des principaux alliés de Taïwan.

Malgré cette prise de position, Xi Jinping a déclaré que « la Chine poursuit résolument une politique étrangère indépendante et pacifique ». Et il en a profité pour glisser un tacle indirect aux Etats-Unis, en ajoutant qu'il « s'oppose catégoriquement à toute forme d'hégémonisme et de politique de puissance, à la mentalité de Guerre froide, à l'ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays et à la pratique du deux poids deux mesures. » Par ailleurs, il a martelé que « la résolution de la question de Taïwan est l'affaire du peuple chinois lui-même et elle doit être résolue par le peuple chinois seul », en plus de se plaindre des tentatives de « séparatisme et d'ingérence sur la situation ».

Xi Jinpong s'engage à renforcer l'utilisation propre et efficace du charbon"

La Chine, l'un des plus gros pollueurs de la planète, améliorera ses efforts contre le réchauffement climatique, selon le président. « Nous participerons activement à la gouvernance mondiale sur le changement climatique », a-t-il déclaré. Il s'engage notamment à « renforcer l'utilisation propre et efficace du charbon ». Le pays, qui ambitionne d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2060, est très dépendant de cette énergie fossile -incompatible avec de nombreux enjeux environnementaux-pour alimenter ses centrales électriques.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 17/10/2022 à 8:48
Signaler
La Chine,XI et ses affidés se voient comme l’avenir de la planète et de l’humanité.Pas une tête qui dépasse.Je plains le chinois de base et espère que ce « bonheur » n’arrivera jamais chez nous.

à écrit le 16/10/2022 à 23:51
Signaler
Je serai taiwanais je minerai toute l île et déménagerai discrètement toutes les industries et activités innovantes en Europe et aux usa … c est aux taiwanais de décider pas aux chinois continentaux arrières et anti démocratiques qui n ont rien de co...

à écrit le 16/10/2022 à 23:30
Signaler
Taiwan fait -elle partie de la Chine ou non? N'y avait pas-t-il consensus sur un Etat, deux systèmes? La réponse à ces deux questions permettraient de juger de la nature de l'acte pour légal ou illégal destiné à intégrer Taiwan dans la Chine . Il f...

à écrit le 16/10/2022 à 20:50
Signaler
"la stratégie zéro covid" Par contre ,pour les dépressions et les suicides c'est explosions : Habitants hurlant leur faim au balcon de leur résidence, vidéos de robots et de drones enjoignant les gens à rester enfermés chez eux, passage à tabac...

à écrit le 16/10/2022 à 18:52
Signaler
Pas de commentaires sur la démographie du pays ? alors qu'à partir de 2025, la population n'augmenteras plus ? Ce thème et les thèmes connexes comme le prix de l'enseignement supérieur et le prix des logements ne sont mêmes pas commentés......par les...

à écrit le 16/10/2022 à 13:14
Signaler
Bonjour, Personnellement, je reste opposé à une politique de deux poids deux mesures.... Cela veux dire que certains individus devraient réduire leur politique de déstabilisation politique et économique, voir de renversement militaire des force dé...

à écrit le 16/10/2022 à 11:40
Signaler
Sa stratégie zéro covid-19 aura été un échec total, ainsi que sa gestion de l'immobilier. Sinon, il a certaines qualités

le 16/10/2022 à 12:17
Signaler
La stratégie zéro Covid a été abandonnée par tous les pays y ayant cru ,en outre les vaccins chinois étant inefficaces et les occidentaux interdits les confinements locaux vont rester monnaie courante en Chine. Concernant Taiwan il a le mérite de la...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.