Fed : vers une hausse des taux dans les prochains jours

Les déclarations de plusieurs membres de la Fed, mardi, laissent présager une hausse des taux dès la réunion des 14 et 15 mars.

2 mn

Les traders sur le marché à terme placent désormais à 57% la probabilité que la Fed relève ses taux, actuellement compris entre 0,5 et 0,75%.
Les traders sur le marché à terme placent désormais à 57% la probabilité que la Fed relève ses taux, actuellement compris entre 0,5 et 0,75%. (Crédits : © Jonathan Ernst / Reuters)

Des responsables de la Réserve fédérale (Fed) américaine ont renforcé mardi les anticipations de marché d'une hausse de taux dès la prochaine réunion de politique monétaire au mois de mars. Le président de la Fed de New York, William Dudley, parmi les banquiers centraux les plus influents, a déclaré sur CNN que la nécessité d'un resserrement de la politique monétaire était "devenue beaucoup plus impérieuse" depuis l'élection de Donald Trump, avec un Congrès dominé par les républicains.

Lire aussi : La Fed pourrait relever ses taux plus vite que prévu

John Williams, président de la Fed de San Francisco, a affirmé pour sa part que, face à une économie de plein emploi, avec une inflation en hausse et la perspective d'éventuelles baisses d'impôts : "Je ne vois personnellement aucune raison de retarder" un relèvement de taux. "De mon point de vue, une hausse des taux est tout à fait sur la table, à étudier sérieusement, lors de notre réunion de mars." Williams, contrairement à Dudley, n'est pas un membre votant des réunions de la Fed cette année, mais il est écouté.

Courant de ventes sur le marché obligataire

Ces commentaires ont déclenché un courant de ventes sur le marché obligataire, le rendement des titres du Trésor américain à deux ans ayant touché son plus haut niveau depuis décembre.

Les traders sur le marché à terme placent désormais à 57% la probabilité que la Fed relève ses taux, actuellement compris entre 0,5 et 0,75%, lors de sa prochaine réunion de politique monétaire des 14 et 15 mars, contre environ 30% lundi en fin de journée, selon les données Reuters.

Ces propos, y compris ceux du président de la Fed de Philadelphie, Patrick Harker, appelant à trois hausses de taux cette année, ont été tenus à quelques heures de l'intervention de Donald Trump devant le Congrès, où il devrait évoquer ses intentions en matière de fiscalité, de dépenses militaires ou encore de réforme de l'assurance santé.

(Avec Reuters)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 01/03/2017 à 11:28
Signaler
Pour @citoyen blasé, les prêt ont déja augmenté, je suis en relation avec un courtier, et les banques sont en train d'augmenté, +0.45 en moyenne déjà par rapport aux taux d'il y a quelques mois.

le 01/03/2017 à 11:33
Signaler
Ok. Ils y vont par toutes petites touches donc si je comprends bien, c'est bien fébrile tout cela, ils sont inquiets parce que sachant parfaitement que le manque de croissance économique peut tout faire exploser en une journée. (répondre est en r...

à écrit le 01/03/2017 à 10:16
Signaler
Ça fait des mois que ça doit monter, il va bien falloir qu'à un moment où à un autre ils le fassent hein. Des mois et des millions de mots gaspillés pour ça qui n'est même pas encore là.

le 01/03/2017 à 14:21
Signaler
Je ne vois pas comment ils pourraient survivre à plusieurs hausses de taux avec une telle dette...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.