Guerre en Ukraine : Poutine mobilise 300.000 réservistes russes

Dans une allocation adressée à la Nation au ton martial, le président russe Vladimir Poutine, a annoncé mercredi avoir signé un décret de mobilisation partielle des réservistes. « 300.000 réservistes seront appelés », a précisé ensuite son ministre de la Défense. Ses objectifs en Ukraine restent inchangés à l'écouter. L'homme fort du Kremlin promet d'utiliser « tous les moyens à notre disposition pour protéger la Russie et notre peuple (...). Ce n'est pas du bluff », avertit-il.
Dans une allocution télévisée enregistrée, le président Vladimir Poutine s'est adressé mercredi à la Nation russe.
Dans une allocution télévisée enregistrée, le président Vladimir Poutine s'est adressé mercredi à la Nation russe. (Crédits : Reuters)

Le ton est résolument martial. Au cours d'une allocution télévisée enregistrée d'une quinzaine de minutes et diffusée ce mercredi, Vladimir Poutine a annoncé la mobilisation partielle des réservistes russes pour remplir les objectifs de son « opération militaire spéciale » en Ukraine.

« Nous ne parlons que de mobilisation partielle », a-t-il toutefois nuancé pour rappeler qu'il ne s'agissait pas pour l'instant de la mobilisation générale que certains craignaient. Le maître du Kremlin a toutefois affiché sa ferme volonté d'aller au bout de ses objectifs en Ukraine, lesquels n'ont pas changé selon lui.

« Nous utiliserons certainement tous les moyens à notre disposition pour protéger la Russie et notre peuple », affirme le président russe. « Ce n'est pas du bluff », met-il en garde, après avoir accusé l'Occident de vouloir « détruire » la Russie.

Dans cette adresse à la Nation, Vladimir Poutine a dit soutenir les référendums d'annexion qui vont être organisés dans les territoires ukrainiens occupés par la Russie en disant qu'il est de son « devoir moral » de protéger leurs habitants des « néo-nazis» au pouvoir à Kyiv. Le président russe a affirmé aussi que son pays ne faisait que répondre à l'agression de l'Occident, qui soumet, selon lui, Moscou à un « chantage nucléaire ».

« Le but de l'Ouest est d'affaiblir, de diviser et de détruire la Russie », a lancé le président russe dans son allocution télévisée. Selon lui, l'Occident souhaite « supprimer les centres de développement souverains et indépendants » dans le monde pour se renforcer.

Jusqu'à... 25 millions de Russes mobilisables

Quelques minutes après l'annonce de la décision du président Vladimir Poutine de décréter une mobilisation partielle, son ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a a précisé, dans un entretien à la chaîne de télévision Russie-24, que la Russie allait mobiliser 300.000 réservistes pour renforcer ses troupes en Ukraine. Sergueï Choïgou a prévenu que cela ne représentait qu'1% du nombre de personnes mobilisables dans le pays. Selon le ministre, le pays dispose d'un potentiel de mobilisation de quelque 25 millions de personnes.

Ces renforts militaires doivent servir à « consolider » et « contrôler » les gains territoriaux de l'armée russe en Ukraine le long d' « une ligne de front qui fait plus de 1.000 kilomètres » au sud et à l'est de l'Ukraine. Sur cette ligne de front, notamment autour de Kharkiv, les forces russes cèdent de plus en plus de terrain depuis le début du mois de septembre face aux contre-offensives ukrainiennes.

Pour la première fois depuis le début du conflit, la Russie a admis mercredi un bilan de 5.937 soldats tués depuis le début de son offensive en Ukraine fin février. Un bilan largement en deçà des estimations ukrainiennes et occidentales. « Nos pertes à ce jour sont de 5.937 morts », a déclaré le ministre russe de la Défense, après avoir affirmé que la Russie ne combattait « pas tant l'Ukraine que l'Occident ».

(Avec agences)

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 22/09/2022 à 10:58
Signaler
Que ceux, qui ne se sont pas manifestés pour condamner les guerres américaines en Irak, en Afghanistan, en Libye, et .. SE TAISENT...

à écrit le 22/09/2022 à 8:59
Signaler
foutaises...mardi la guerre est fini, suprématie stratégique obligé, nous n avons pas les moyens de suivre. la mobilisation c est pour nous obliger à mettre des bonhommes a toutes les frontières ext de ue avec la Russie au moment où en a le moins env...

à écrit le 21/09/2022 à 18:27
Signaler
Je me posais la question de savoir si la France avait fait le nécessaire pour protéger sa population de possibles attaques ? À priori c'est comme le reste on en a parlé beaucoup mais il n'y a pas eu d'abris construit .Je sais pas si on construit un a...

à écrit le 21/09/2022 à 18:18
Signaler
Merci de rectifier, mais.... Mr Poutine n'adresse pas, en général, des "allocations" mais des "allocutions" ! ;-)

à écrit le 21/09/2022 à 16:30
Signaler
Certainement Mr Poutine ne s'attendait pas à une telle résistance des Ukrainiens ( surtout avec l'appui marqué des Etats-Unis). Sa crédibilité ayant été mise en cause par ses amis lors du dernier sommet à Samarcande, il lui fallait réagir pour ne pas...

à écrit le 21/09/2022 à 16:23
Signaler
Un bon agent du KGB fait rarement un bon général. Personne en Russie ne veut mourir pour le dombass. Il suffit de consulter les journaux les plus nationalistes pour constater combien les russes sont héroïques surtout devant leur écran de télévision. ...

le 21/09/2022 à 17:45
Signaler
"combien les russes sont héroïques surtout devant leur écran de télévision. " Un peu comme nous en fin de compte.

à écrit le 21/09/2022 à 16:10
Signaler
300 000, j'ai du mal à y croire, la grogne et les refus vont s'amplifier. Et à quel rythme, avec quel moral et quels équipements? Avec des formations rétrécies ça devient du suicide. Nombreux jeunes russes se sont déjà carapatés en masse hors de Rus...

à écrit le 21/09/2022 à 15:49
Signaler
Poutine est coincé par son propre entourage. Pour l'instant il accuse l'occident de lui empêcher de gagner la guerre! Donc il menace. Comme les choses ne vont pas s'arranger et sans doute empirer sur le front, les prochains accuses et futures victim...

le 21/09/2022 à 22:48
Signaler
C'est fou toutes ces choses que vous savez. Pour être aussi érudit vous devez êtes abonné à tout nos plus grands médias n'est-il pas ? Ne l'étant pas, vous ont-ils fait part du fait qu'au Niger, dernière base militaire française saharienne, protégea...

à écrit le 21/09/2022 à 15:38
Signaler
donc nous attendons bravement que Poutine et ces Russo-Poutiniens organisent des référendums en France pour mettre Mélenchon, Royal et Le Pen au pouvoir en France?

à écrit le 21/09/2022 à 15:36
Signaler
donc nous attendons bravement que Poutine et ces Russo-Poutiniens organisent des référendums en France pour mettre Mélenchon, Royal et Le Pen au pouvoir en France?

à écrit le 21/09/2022 à 13:45
Signaler
Le bataillon de petit-bras biberonné à Spoutnik et RT aura bien du mal à nous expliquer comment une Russie victorieuse en arrive à remplacer 6.000 morts par 300.000 réservistes. Mais tant que les classes moyennes supérieures de Moscou et St Pétersbo...

le 21/09/2022 à 16:17
Signaler
les reservistes seront assignés a des postes de maintien de l'ordre dans les zones annexées, tandis que l'armée pro sera redirigée vers le front alors que pour l'instant, une partie des soldats pros estaussi affectee au maintien de l'ordre en zone an...

le 21/09/2022 à 16:19
Signaler
@Aramis - de 6000? le chiffre qui vient d'être annoncé? Clownesque ! Faut ajouter un coéff x10. - de 60 000 ou + de 50 000

le 22/09/2022 à 13:51
Signaler
@exnewyorker Le maintien de l'ordre ne s'improvise pas. Face à une population hostile, les risques pour ces réservistes sont aussi importants que sur le front.

à écrit le 21/09/2022 à 13:44
Signaler
"Selon le ministre, le pays dispose d'un potentiel de mobilisation de quelque 25 millions de personnes." C'est à peu près le nombre de morts qu'ils ont eu pendant la Seconde Guerre mondiale.13,5 % sur une population totale de 196,7 millions à l'ép...

à écrit le 21/09/2022 à 13:11
Signaler
"pour protéger la Russie et notre peuple" plutôt protéger Poutine soi-même, un dictateur se sent visé quand y a des problèmes, paranoïaque qu'il est. Étendre la Russie par des référendums permet ensuite de mobiliser les nouveaux russes pour lutter c...

à écrit le 21/09/2022 à 13:09
Signaler
Tout le monde a compris qu'ils niront pas au front, mais qu'une fois sur place ils se feront confisquer les téléphones portables et iront quand même. Alors soit ils en prendront plein la tête soit ils se rendront en laissant leurs armes et matériels...

à écrit le 21/09/2022 à 11:45
Signaler
Cette annonce martiale traduit la fébrilité de Poutine qui réalise que la situation lui échappe totalement. Mobiliser des réservistes qui ne sont pas vraiment aptes au combat risque de tourner au carnage. Avec le boycott économique la Russie n'est ...

le 21/09/2022 à 12:26
Signaler
Voilà qui fera taire tous les poutinolâtres de chez Marine et Jean Luc

le 21/09/2022 à 12:59
Signaler
Napoleon et Hitler ont appris a connaitre ce qu'il en coutait de vouloir dominer la Russie... Je suis persuadé que les Etats-Unis et leurs vassaux subiront le même sort..

le 21/09/2022 à 13:56
Signaler
Les USA n'ont plus qu'à attendre que l'armée Russe s'essouffle. Pendant la seconde guerre mondiale, ils ont laissé l'Allemagne se fatiguer et épuiser ses ressources. Arrivée à la fin de ses réserves de pétrole, l'armée allemande s'est retrouvée paral...

à écrit le 21/09/2022 à 11:34
Signaler
Quelles ACTIONS de la France, de l'Ukraine, de l'Europe, de l'Occident, contre la technique Russo-Poutinienne de référendum et de prise de pouvoir politique en Ukraine?

le 21/09/2022 à 13:42
Signaler
Il n'y a rien de russo-poutinien dans tout ça. La raison du plus fort est toujours la meilleure. Le pouvoir politique "légal" n'a aucune emprise sur une zone occupée militairement, et ça ne date pas d'hier.

à écrit le 21/09/2022 à 10:38
Signaler
L'agressivité permanente des pays occidentaux envers la Russie conduit ce pays a se défendre et a défendre les populations russes du Donbass victimes du régime de coup d'Etat de Kiev..

le 21/09/2022 à 11:37
Signaler
La Russie serait la victime ? Qui a envahi l'Ukraine et pour quelles raisons ?

le 21/09/2022 à 12:22
Signaler
Quel menteur ce Poutine. C'est lui qui fait la guerre et quand il prend une sacré déculottée, il prétend que ce sont les autres qui l'attaque. Et il faut toujours qu'il y ait quelques poutinolâtres qui viennent nous raconter des sornettes comme à l'é...

le 21/09/2022 à 13:19
Signaler
"L'agressivité permanente" ? En faisant du commerce avec, des coopérations diverses, en installant des activités la bas, etc c'est de l'agressivité ? Peut-être que oui, en sous-terrain, on voudrait les polluer avec nos valeurs, ça c'est agressif. Po...

à écrit le 21/09/2022 à 10:30
Signaler
Elles étaient où les portes de l'europe il y'a 30 ans ?

à écrit le 21/09/2022 à 10:30
Signaler
Elles étaient où les portes de l'europe il y'a 30 ans ?

à écrit le 21/09/2022 à 10:08
Signaler
la messe est dite le va- t -en guerre veut la disparition pure et simple de l état ukrainien ...aux portes de l Europe, ensuite à qui le tour Pologne? Pays BALTES ?...bref la théorie des dominos chère à Poutine!!

le 21/09/2022 à 10:43
Signaler
Avec les Russes et Poutine en particulier, il y a ce qu’on dit, ce qu’on claironne, et puis il y a ce qu’on fait ….. qui ne devrait pas être tellement différent de ce que l’on a vu jusqu’à présent. Sans doute les prémices d’un effondrement du Pays.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.