Iran : le Premier ministre israélien encourage les manifestants

 |   |  347  mots
Benjamin Netanyahu a balayé lundi toute ingérence israélienne dans les manifestations. C'est non seulement faux, c'est risible, a-t-il dit.
Benjamin Netanyahu a balayé lundi toute ingérence israélienne dans les manifestations. "C'est non seulement faux, c'est risible", a-t-il dit. (Crédits : POOL)
Depuis quatre jours, un mouvement de contestation social et politique secoue l'Iran. Les manifestations ont déjà fait dix morts. Dans une vidéo, Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien, a défendu la position de son pays et a appelé les gouvernements européens à prendre leurs responsabilités.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a souhaité lundi le succès des Iraniens qui manifestent depuis jeudi dernier contre le gouvernement et la vie chère tout en ajoutant qu'Israël n'est aucunement impliqué dans les affaires intérieures de la République islamique.

Dix personnes ont été tuées dans des manifestations dans la nuit de dimanche à lundi en Iran, selon la télévision publique, au quatrième jour du mouvement de contestation social et politique qui secoue le pays.

"Je souhaite bonne chance au peuple iranien dans sa noble quête de liberté", a déclaré le Premier ministre israélien dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

I wish the Iranian people success in their noble quest for freedom. pic.twitter.com/7MRC3UWzTz

— PM of Israel (@IsraeliPM) 1 janvier 2018

"De courageux Iraniens inondent les rues. En quête de liberté. En quête de justice. Ils sont à la recherche des libertés qui leur ont été refusées pendant des décennies. Le cruel régime iranien gaspille des dizaines de milliards de dollars pour répandre la haine", a-t-il ajouté.

"De nombreux gouvernements européens regardent en silence"

Israël a souvent fait part de ses craintes pour sa sécurité à propos du programme nucléaire de l'Iran et de son soutien au Hezbollah libanais ou au Hamas palestinien.

Les autorités iraniennes ont plusieurs fois mis en cause des agents de l'étranger dans des incidents impliquant des manifestants.

Benjamin Netanyahu a balayé lundi toute ingérence israélienne dans les manifestations. "C'est non seulement faux, c'est risible", a-t-il dit.

Il a appelé en outre les pays européens à dénoncer la répression à l'oeuvre selon lui pour endiguer les manifestations.

"Tristement, de nombreux gouvernements européens regardent en silence, tandis que de jeunes Iraniens héroïques sont roués de coups dans les rues. Ce n'est pas normal. Et je ne resterai pas silencieux."

Le ministre israélien des Transports et des Renseignements avait déjà souhaité bonne chance aux Iraniens, lundi.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2018 à 12:18 :
Monsieur Benjamin Netanyahu,

Vos propos sont irresponsable vis a vis de l'Iran dans ces condition je souhaite que tout les peuples à qui vous avez volé des terres se soulèvent pour vous ejecter du pouvoir.
a écrit le 02/01/2018 à 20:40 :
Une révolution de couleur inspirée de l' extérieur comme en Ukraine et celui-là ramène sa fraise par hasard ?
a écrit le 02/01/2018 à 19:40 :
Houais, comme Fabius qui encourageait le soulèvement en Syrie, c'est du déjà vue...
a écrit le 02/01/2018 à 12:37 :
La liberté c’est «  un grand mot »
Pour la majorité c’est réel et «  peu » savent que ce n’est que «  illusion » sur terre des hommes.
La violence n’est pas un climat de «  dialogue » car quand le respect n’est pas mutuel il n’y a pas de «  communication

Mourir pour des «  illusions » est la plus grosse connerie sur terre pour toutes les populations du monde.
a écrit le 02/01/2018 à 12:22 :
de l huile sur le feu .. pour dialoguer ?MAUVAIS

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :