"L'Afrique est en marche" : l'adresse d'Obama aux Kenyans

 |   |  427  mots
Barack Obama a entamé une visite officielle au Kenya où il est très attendu.
Barack Obama a entamé une visite officielle au Kenya où il est très attendu. (Crédits : JONATHAN ERNST)
En visite au Kenya, le président américain a rappelé que l'Afrique est désormais la région du monde où il y a la plus forte croissance économique. Il doit également aborder les questions sécuritaires dans ce pays meurtri par de sanglants attentats terroristes.

"L'Afrique est en marche", a affirmé samedi au Kenya le président américain Barack Obama, au premier jour d'une visite inédite dans le pays de son père et placée sous haute sécurité.

"Je voulais être ici, parce que l'Afrique est en marche, l'Afrique est l'une des régions du monde à la plus forte croissance", a-t-il lancé en ouverture d'un sommet mondial sur l'entrepreneuriat.

Les gens "sortent de la pauvreté"

"Les gens sortent de la pauvreté, les revenus sont en hausse, la classe moyenne croît et les jeunes gens comme vous exploitent les technologies pour changer la façon dont l'Afrique fait des affaires", a-t-il encore dit à son auditoire.

Une partie de la capitale du Kenya, visé ces dernières années par de spectaculaires attaques des islamistes somaliens shebab, a été bouclée pour la visite du président des Etats-Unis. L'ambassade américaine elle-même a estimé que la conférence à laquelle Barack Obama participait samedi matin pouvait être une "cible pour les terroristes".

Mais le président kényan Uhuru Kenyatta a estimé que l'organisation même de ce sommet sur l'entrepreneuriat montrait un tout autre visage de l'Afrique que celui habituellement dépeint dans les médias.

L'Afrique est "prête pour les affaires"

"Ce discours sur le désespoir africain est faux, et, en fait, n'a jamais été vrai", a affirmé le chef de l'Etat kényan en ouvrant la conférence économique aux côtés de son homologue américain. "Faites savoir que l'Afrique est ouverte et prête pour les affaires", a-t-il encore dit au public.

Barack Obama, né d'une mère américaine et d'un père kényan à Hawaï, est arrivé vendredi soir au Kenya, pour sa première visite dans le pays depuis son accession à la Maison blanche en 2009.

"C'est formidable d'être de retour au Kenya", a-t-il encore déclaré samedi matin. "Je suis fier d'être le premier président américain à venir en visite au Kenya, et évidemment, cela a une valeur personnelle pour moi. Mon père venait de ce coin".

La sécurité, sujet prioritaire?

Le président américain doit s'entretenir dans l'après-midi avec son homologue kényan, de sujets économiques mais surtout de questions sécuritaires.

Dans le domaine de la sécurité, les Etats-Unis sont un partenaire important du Kenya, où les shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont notamment mené un sanglant assaut contre un centre commercial de Nairobi en 2013 (67 morts) et une université du nord-est (Garissa, 148 morts en avril 2015).

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/07/2015 à 17:58 :
C'est certain qu'elle est en marche,mais surtout vers l'Europe à pied et à la nage.
a écrit le 26/07/2015 à 3:09 :
"Le chemin sera long et difficile mais elle dispose d'atouts fantastiques pour réussir."

Il y a des obstacles énormes à lever mais les Chinois ont pris le relai.

Que fait la France? L'Afrique est dans l'attente!
a écrit le 25/07/2015 à 12:34 :
"L'Afrique est en marche", c'est quand même une autre classe que d'asséner une leçon à "L'afrique qui n'est pas entrée dans l'Histoire".
Réponse de le 25/07/2015 à 20:10 :
Au-delà, l'Afrique a, devant elle, des défis énormes à relever et des écueils à éviter. Le chemin sera long et difficile mais elle dispose d'atouts fantastiques pour réussir.

Good speed Africa!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :