Le Canada riposte à Trump avec des taxes douanières sur l'acier et l'aluminium... et le ketchup !

 |   |  408  mots
Le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé vendredi des surtaxes réciproques sur les importations d'acier, d'aluminium et d'une série d'autres produits dont le ketchup, le whisky, le jus d'orange.
Le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé vendredi des "surtaxes réciproques" sur les importations d'acier, d'aluminium et d'une série d'autres produits dont le ketchup, le whisky, le jus d'orange. (Crédits : © Eduardo Munoz / Reuters)
Le gouvernement canadien a annoncé vendredi des surtaxes douanières sur l'acier, l'aluminium mais aussi le ketchup et le jus d'orange en provenance des Etats-Unis. Des représailles aux annonces de Donald Trump en mai dernier sur les importations canadiennes.

Des "contre-mesures" ou "surtaxes réciproques". C'est ainsi que le Canada qualifie les représailles commerciales annoncées vendredi 29 juin à l'encontre des Etats-Unis. Ces taxes douanières sur les importations d'acier, d'aluminium et d'autres produits en provenance des États-Unis, d'un montant de 16,6 milliards de dollars canadiens (10,7 milliards d'euros), s'appliqueront à compter du 1er juillet.

"Ces mesures constituent une réponse directe, mesurée et proportionnelle aux droits de douane imposés par les États‑Unis sur l'acier et l'aluminium canadiens" fait valoir le gouvernement dans un communiqué.

Le gouvernement de Justin Trudeau a rappelé que les États-Unis ont annoncé le 31 mai 2018 des tarifs douaniers de 25% sur les importations d'acier et et de 10% sur celles d'aluminium en provenance du Canada.

"Les industries canadiennes de l'acier et de l'aluminium contribuent de façon importante à l'économie canadienne, fournissant des emplois bien rémunérés et des intrants clés pour d'autres grandes industries, ce qui comprend les secteurs de l'énergie, de la fabrication de pointe, de la construction et de l'automobile" justifie le gouvernement canadien dans un communiqué.

Ketchup, whisky et jus d'orange

Les autres produits concernés par la surtaxe à 10% sont le whisky, le ketchup, le jus d'orange, les yaourts, le café, les plats préparés comme les pizzas mais aussi les bateaux à voile et à moteur, les matelas et les stylos, entre autres (voir la liste). Des produits qui peuvent être "aisément remplacés par des produits canadiens ou provenant d'autres pays que les Etats-Unis", a souligné vendredi la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland lors d'une conférence de presse aux côtés de sidérurgistes.

"Ces contre‑mesures [...] demeureront en place jusqu'à ce que les États-Unis éliminent les mesures commerciales restrictives à l'encontre des produits de l'acier et de l'aluminium en provenance du Canada" précise le gouvernement.

Ottawa a également annoncé qu'il offrirait jusqu'à 2 milliards de dollars (canadiens soit 1,2 milliard d'euros) "pour la prise de mesures visant à défendre et à protéger les intérêts des entreprises et des travailleurs canadiens des industries de l'acier, de l'aluminium et de la fabrication", sous la forme d'un soutien financier aux PME de la part de la Banque de développement du Canada (BDC) et de l'organisme de crédit Exportation et développement Canada (EDC), mais aussi des aides à l'innovation destinées à "accroître la compétitivité des fabricants canadiens et à mieux intégrer la chaîne d'approvisionnement canadienne d'acier et d'aluminium".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/07/2018 à 9:02 :
Les taxes sur l'aluminium et l'acier sont symboliques, l'UE et le Canada répondent de manière symbolique. Merci d'appliquer à Trump les critiques que vous faites à l'UE et au Canada.
Renseignez-vous aussi sur la dérégularisation que Trump est en train de faire sur la finance, n'est pas "néo-libéral" celui que vous pensez...
A bon entendeur
a écrit le 02/07/2018 à 18:30 :
Les taxes sur l'aluminium et l'acier sont symboliques, l'UE et le Canada répondent de manière symbolique. Merci d'appliquer à Trump les critiques que vous faites à l'UE et au Canada. Renseignez-vous aussi sur la dérégularisation que Trump est en train de faire sur la finance, n'est pas "néo-libéral" celui que vous pensez... A bon entendeur.
a écrit le 02/07/2018 à 18:04 :
Et la censure aussi !

Ouais je suis génial !
a écrit le 02/07/2018 à 18:03 :
ouais c'est génial l'esclavagisme salarial !
a écrit le 02/07/2018 à 17:47 :
Les taxes sur l'aluminium et l'acier sont symboliques, l'UE et le Canada répondent de manière symbolique. Merci d'appliquer à Trump les critiques que vous faites à l'UE et au Canada.
Renseignez-vous aussi sur la dérégularisation que Trump est en train de faire sur la finance, n'est pas "néo-libéral" celui que vous pensez...
A bon entendeur.
a écrit le 02/07/2018 à 15:38 :
Les nains, le Canada et la Communauté européenne se rebiffent.

Je suis Democrat mais Trump a 100% raison. Avec une balance commerciale américaine en déficit depuis 1976 et maintenant dans le rouge de l'ordre de US$700 milliards par année, le pillage du marché américain doit finir.
Par exemple, il n'y a aucune raison que le marché américain absorbe chaque année plus d'un million d'Audi, BMW, Mercedes et Porsche et seulement 250 000 Cadillac.
Les États-Unis n'ont pas grand chose à perdre dans un guerre commerciale tout azimut que je souhaite mais la Chine, le Mexique et l'Allemagne ont beaucoup à perdre et ils le savent et ils essayent de jouer les gros bras.
Quant à Trudeau Jr, ses manœuvres enfantines ont un but électoral.
a écrit le 02/07/2018 à 15:36 :
Les nains, le Canada et la Communauté européenne se rebiffent.

Je suis Democrat mais Trump a 100% raison. Avec une balance commerciale américaine en déficit depuis 1976 et maintenant dans le rouge de l'ordre de US$700 milliards par année, le pillage du marché américain doit finir.
Par exemple, il n'y a aucune raison que le marché américain absorbe chaque année plus d'un million d'Audi, BMW, Mercedes et Porsche et seulement 250 000 Cadillac.
Les États-Unis n'ont pas grand chose à perdre dans un guerre commerciale tout azimut que je souhaite mais la Chine, le Mexique et l'Allemagne ont beaucoup à perdre et ils le savent et ils essayent de jouer les gros bras.
Quant à Trudeau Jr, ses maneiuvres enfantines ont pour but électoral.
a écrit le 02/07/2018 à 8:28 :
Bref : hausse des coûts tout à fait contraire au développement social indispensable dans de nombreux pays …. LA FACTURE DEFINITIVE SI CE JEU CONTINU SERA TRES LOURDE POUR L'ECONOMIE AMERICAINE car après les hausses douanières les représailles par la fiscalité vont vite arriver en particulier pour les activités liées à l'informatique.
Réponse de le 02/07/2018 à 18:25 :
Les taxes sur l'aluminium et l'acier sont symboliques, l'UE et le Canada répondent de manière symbolique. Merci d'appliquer à Trump les critiques que vous faites à l'UE et au Canada. Renseignez-vous aussi sur la dérégularisation que Trump est en train de faire sur la finance, n'est pas "néo-libéral" celui que vous pensez... A bon entendeur.
a écrit le 01/07/2018 à 19:03 :
L'arme fiscale pourrait encore être plus affutée et frapper plus directement les intérêts de la famille Trump, qui pratique le conflit d'intérêt à grand échelle entre la politique et le business.

Sans compter que le gouvernement de moumoute 1er est quasi uniquement constitué de milliardaires dont les intérêts sont mondiaux. Notamment la plupart on fait fortune avec des produits made in china revendus aux USA.
Réponse de le 02/07/2018 à 18:25 :
Les taxes sur l'aluminium et l'acier sont symboliques, l'UE et le Canada répondent de manière symbolique. Merci d'appliquer à Trump les critiques que vous faites à l'UE et au Canada. Renseignez-vous aussi sur la dérégularisation que Trump est en train de faire sur la finance, n'est pas "néo-libéral" celui que vous pensez... A bon entendeur.
a écrit le 01/07/2018 à 9:23 :
Les taxes américaine devrais diminuer l'emprise economique dè l'oncle Sam sur la vielle Europe , cela devraient rendre plus simple l'indépendance de notre union àu dictakte americain...
La crise des migrants voulus pas la destruction de la Syrie et la ruine de l'Afrique devrais nous obliger à cree une defense de nos frontières....
Tous se mets en plaçe pour déstabiliser notre union, nous somme donc à la croiser dès chemin , soit nous allons vert un etat fédéral ou nous allons être emporter dans la tourmente ....
Réponse de le 01/07/2018 à 13:47 :
Des fautes , que de fautes, je ne peux vous lire , vous êtes un ignare qui s'ignore .
a écrit le 30/06/2018 à 20:33 :
Le ketchup et les Cadillac aux USA, les mercedes et les patates en Allemagne les FIAT et les pizzas en Italie les Renault et le foie gras en France! le protectionnisme va recréer de la diversité dans le monde. Il fera bon d'aller à l'étranger...un vrai dépaysement!
a écrit le 30/06/2018 à 19:50 :
Mais les sanctions sont tout à fait rationnelles au contraire ! Ils s'agit de ruiner les Européens, pour les soumettre au diktat de Washington, d'anéantir dans l’œuf toute coopération entre les nations européennes et la Russie, il s'agit d'établir un Rideau de Fer entre l'Europe et la Russie de manière à empêcher la constitution d'un bloc mondial eurasiatique dans lequel l’hégémonie américaine ne pourrait plus s'exercer dans la mesure ou leurs 13 énormes porte-avions seraient bien incapables de contrôler les échanges de biens de savoir et d'énergie désormais continentaux (nouvelle route de la Soie) et non plus maritimes. Il s'agit de maintenir le plus longtemps possible un antagonisme Russo-Chinois sur l'extrême orient russe pour pouvoir au final annexer l'Europe en la militarisant, démanteler la Russie et permettre aux multinationales et aux banques américaines de piller à nouveau la Russie. Ensuite attaquer la Chine qui est déjà la première puissance économique et bientôt monétaire du monde, soit le véritable rival stratégique de Washington. Il s'agit d'empêcher que la Chine et la Russie pussent un jour prochain proposer comme nouvelle monnaie mondiale de réserve des roubles convertibles en or ou des Yuan eux aussi convertibles en Or. Vous imaginez ce qui adviendrait à la nouvelle monnaie mondiale dématérialisée qui est en train de se mettre en place de force en Occident et qui est fondée sur la planche à billet pilotée par le FMI (Washington ) et nantie par la CONFISCATION en cours du Bien Public et du patrimoine privé des citoyens Occidentaux ?? Pourquoi croyez-vous qu'ils essaient de supprime l'argent liquide dans toute l'union Européenne ? Il s'agit d'une destruction programmée de la monnaie et de son remplacement par du crédit dématérialisé, fausse monnaie donc et qui ne vaudra à terme ABSOLUMENT RIEN en terme de réserve de valeur. Il s'agit de la troisième guerre mondiale en gestation, où l'Empire anglo-saxon a décidé de faire payer ses dettes par les citoyens en remplaçant leurs Monnaies par le Crédit perpétuel mondial et l'esclavage des Peuples qui en résulte. Les attentats contre l'Etat Syrien, ce hub énergétique, et contre le Donbass d''Ukraine ce corridor entre les deux cultures slave-chrétienne d'une part et européenne judéo-chrétienne d'autre part sont les déclencheurs inexorables de cette troisième guerre mondiale comme autant d'assassinats d'Archiducs d'Autriche à Sarajevo en 1914. Ouvrez les yeux bon sang ! Résistez! Qu'avez-vous à perdre ? Il est presque trop tard !
Réponse de le 01/07/2018 à 9:15 :
Je vous rejoints dans une partis de votre commentaire, mais ils faut savoir que le dollars americain n'est que dû papiers,sans valeurs, car la dette amiricain én est colossal .... Maintenant , à nous et à l'Europe de dire m...e au dictat américain , à sa puissance militaire et economique....
Réponse de le 01/07/2018 à 9:18 :
Une seule solution: que l'UE, la Russie, la Chine refusent de payer leur pétrole en dollar.
Réponse de le 02/07/2018 à 17:16 :
@Bernardo
Mon dieu quel charabia.
Je vous attaquerai juste sur un point (il y en a beaucoup sur lesquels je pourrai le faire mais ça prendrait trop de temps).
Où avez-vous vu que la Chine était la première puissance économique mondiale? Parce que hormis en parité pourvoir d'achat (qui est de la foutaise au passage), je ne vois pas en quoi la Chine serait la première puissance économique au monde, il va falloir attendre encore quelques années.
a écrit le 30/06/2018 à 19:22 :
Certaiment ce mais pas trop
a écrit le 30/06/2018 à 16:11 :
Boycottons les produits américains et israéliens boycotte Amazon en Europe acheté européen boycottes les voyages aux USA vu la dictature de Trump.? Trump rompre l'équilibre mondial une force militaire européenne leS américain or de l'Europe pas de soldats américains fermés les bases militaire américaine en Europe l Europe aux européens stop l immigration de Merkel et de macron le president des riches
Réponse de le 01/07/2018 à 9:21 :
Pourquoi israeliens ? Netanyahou aurait-il mis en place des barrières douanières dont nous n'aurions pas entendu parler ? Au contraire, l'UE doit établir des traités de libre échange sur le modèle du CETA (dont il faut accélérer la ratification) avec l'Amérique latine, Israël, le Japon,...
Réponse de le 01/07/2018 à 16:03 :
Israël est partie du problème et surtout pas la solution, vous ne lisez pas, n' écoutez pas Michel Collon sur investg'Action et son dernier livre, Israël, parlons-en ....?
Réponse de le 02/07/2018 à 8:37 :
C'est peut-être le moment de mettre en place une union douanière et commerciale avec l'ensemble du bassin méditerranéen car continuer la guerre actuelle pour des motifs soit disant religieux ne mènera qu'au désastre
a écrit le 30/06/2018 à 14:36 :
Interdissons leur l'accès à la donnée des citoyens européens car finalement les GAFAM , c'est avant tout du Marketing relayé par les médias . D'ailleurs , le célèbre site en ligne de VPC US dont tout le monde parle est souvent moins bien placé au niveau prix que certains acteurs français.
a écrit le 30/06/2018 à 14:09 :
le canada a un gros pb, il depend a l'export pour 75% des yanks... si ca derouille, c'est embetant ils ne peuvent pas trop repliquer
a écrit le 30/06/2018 à 13:09 :
Bref les importations vers les USA vont baisser, les exportations des USA aussi. Bref le déficit commercial US va rester inchangé , seuls les prix vont monter...
Réponse de le 01/07/2018 à 9:24 :
Le protectionnisme est un jeu perdant-perdant, rien de nouveau sous le soleil à cet égard.
Réponse de le 01/07/2018 à 14:27 :
Jeu perdant-perdant pas forcément.
Je donne un exemple, admettons qu'un secteur industriel soit quasiment entièrement tourné vers le marché intérieur, fournisse beaucoup d'emplois mais que la concurrence de plusieurs pays étrangers font que la production domestique commence à perdre des parts de marché.
Alors une petite taxe peut se discuter avec les conséquences que cela implique.
En ce qui concerne les secteurs stratégiques , le protectionnisme peut être un impératif.
Et dans le cas de Trump, une guerre commerciale contre le reste du monde n'est évidemment pas une bonne chose, je ne pense pas qu'il y ait le moindre début de réflexion tactique derrière.
Réponse de le 01/07/2018 à 20:17 :
En toute logique, si les USA sont en déficits c'est qu'ils vendent moins qu'ils n'achètent. Ils ont donc moins à perdre. Quand à poser que les baisses de part et d'autre vont être équivalentes, c'est de la pensée magique.
Réponse de le 01/07/2018 à 21:54 :
La balance commerciale peut être déficitaire d'un pays et la classe gouvernante peut très bien se porter, en fait c'est même une condition sine qua non.

Quand un industriel US (ou pas) fait fabriquer en chine et vend chez lui, il est 3 x gagnant.

Il maximise ses profits avec la meilleure marge possible entre cout de production et prix de vente.
Le déficit macroéconomique de la balance commerciale du pays est pris en charge par le contribuable lambda qui éponge les emprunts et les intérêts des emprunts. La perte est donc mutualisée, alors que les profits sont privatisés.

Et last but not least, si vous êtes riche, vous pouvez même prêter de l'argent à l'état qui vous assurera une rente supplémentaire avec les intérêts.

Finalement, accepter le déficit commercial c'est une volonté politique d'accepter ou promouvoir l'enrichissement d"'une minorité aux dépends de la majorité.

La taxation des produits importés est un moyen de réduire un déficit en augmentant les rentrées fiscales mais ça protége surtout les intérêts du délocalisateur en faisant porter la charge de la Taxe essentiellement sur le client.

Le seul moyen de rendre les délocalisations moins attractives et réduire le déficit, c'est de surtaxer les bénéfices liés aux délocalisations.

On est à des années lumières de la politique de Trump qui vient d'accorder des remises d'impôts phénoménales à ceux qui gagnent le plus en délocalisant.
a écrit le 30/06/2018 à 13:05 :
Que c' est bon de voir monter le protectionnisme, la planète a à y gagner, mais ce qu' il faut juste c' est évidemment s' entendre tous pour planter les usa de manière absolument symétrique ..
Réponse de le 01/07/2018 à 9:27 :
Le protectionnisme, tout le monde y perd. C'est une mauvaise réponse à une vraie question, un déficit commercial dû a une mauvaise compétitivité. La bonne réponse c'est d'améliorer la compétitivité.
Réponse de le 02/07/2018 à 0:29 :
@bruno-bd Vous n' êtes même pas capable de comprendre que la mondialisation a apporté le réchauffement climatique de ce monde en cours de perdition qui vous liquidera vous et les vôtres, faux prêcheurs ..
Réponse de le 03/07/2018 à 11:22 :
@Delisa : les transports internationaux liés à la mondialisation n'ont qu'un apport marginal à l'émission des gaz à effet de serre... Si tant est que le réchauffement climatique soit un réel problème, les faux prêcheurs, c'est vous.
a écrit le 30/06/2018 à 12:16 :
Une riposte qui va faire monter la sauce ............
Réponse de le 02/07/2018 à 20:22 :
Le pire dans tout ca, c'est le tube de parmesan liquide sur la photo. Ca c'est le vrai scandale.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :