Les Etats-Unis autorisent la Chine, l'Inde et le Japon à acheter du pétrole iranien

Huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, ont obtenu une dérogation de la part des Etats-Unis. Celle-ci les autorise à pouvoir continuer à acheter du pétrole iranien en dépit des sanctions américaines, entrées en vigueur ce lundi, prononcées contre le secteur pétrolier iranien. Washington a cependant prévenu qu'il maintiendrai la pression sur le pays.
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. (Crédits : LEAH MILLIS)

C'est une faveur accordée par les Etats-Unis à huit de leurs partenaires. Washington  a confirmé, ce lundi, par l'intermédiaire du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, que la Chine, le Japon, l'Inde, la Corée du Sud, l'Italie, la Grèce, la Turquie et Taïwan pourront continuer, pour une durée temporaire de six mois, a se procurer du pétrole en provenance d'Iran.

Cela malgré les lourdes sanctions, entrées en vigueur ce lundi, infligées par les Etats-Unis à l'encontre de Téhéran dans le cadre de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien dont Donal Trump s'est retiré en mai dernier. Mike Pompeo a promis une pression "implacable" tant que le régime iranien n'aura pas pris "un virage à 180 degrés" dans son comportement "déstabilisateur" au Moyen-Orient.

Haro sur le secteur pétrolier et bancaire iranien

"S'ils tentent de contourner nos sanctions, nous continuerons encore et encore à prendre des mesures pour perturber leur activité. La pression maximale exercée par les Etats-Unis ne va faire que s'accroître à partir de maintenant, les entreprises à travers le monde doivent comprendre que nous mettrons en oeuvre les sanctions de manière stricte", a renchéri le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin lors d'une conférence de presse à ses côtés.

Outre les sanctions contre les exportations de pétrole iranien, que l'administration américaine affirme vouloir réduire à zéro à terme, 50 banques iraniennes ont été notamment placées sur la liste noire des Etats-Unis ainsi que plus de 200 personnes et navires des secteurs iraniens du transport maritime et de l'énergie, une compagnie aérienne iranienne et plus de 65 de ses avions. Aussi, l'Iran a déclaré ce lundi qu'elle continuerait, en dépit des sanctions, a vendre du pétrole à d'autres pays.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 05/11/2018 à 19:21
Signaler
Je me demande si moins d'Europe est la solution quand on voit ce que les Etats unis peuvent nous faire avaler. Avis a tous les pro-Frexit.

à écrit le 05/11/2018 à 17:24
Signaler
Mon dieu MACRON que vous êtes petit face à des présidents de cette trempe. Secouez vous si vous voulez avoir ne serait qu'une infime estime de la part de vos partenaires européens.Mais il est vrai qu'il est beaucoup plus facile de taper sur la class...

à écrit le 05/11/2018 à 17:06
Signaler
on resume ces pseudos sanctions a la con ne visaient qu'a pourrir la vie des entreprises europeennes qui y etaient tres presentes au detriment d'oncle sam! les sanctions seront levees, mais seulement si oncle sam prend les parts de marche des europ...

à écrit le 05/11/2018 à 16:54
Signaler
Le plus ridicule, ce n'est pas la politique du pire de TRUMP qui prend le risque de renchérir le pétrole, d'aviver les tensions dans une région déjà bien déstabilisée par l'influence américaine (et avec l'aide de ses alliés, nous...) et de renforcer ...

à écrit le 05/11/2018 à 16:48
Signaler
faible avec les forts, forts avec les faibles, comme la police, l'armée bref un monde de lâches dans lequel chacun doit se munir de sa bombe atomique pour par etre emmerdé. On voit par l’absence de réactions courroucées même de manière feinte de l...

à écrit le 05/11/2018 à 16:29
Signaler
Comme si l'on pouvait interdire à la Chine et à l'Inde d'acheter du pétrole où elles veulent veut, quand elles veulent. "Puisque nous ne pouvons empêcher ces choses, feignons d'en être les instigateurs..."

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.