Les Etats-Unis vont débloquer 4.000 milliards de dollars pour les entreprises

 |   |  454  mots
J'espère que (le plan) sera adopté lundi parce que nous avons besoin de cet argent maintenant, le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin qui se veut optimiste quand à l'accord du Congrès.
"J'espère que (le plan) sera adopté lundi parce que nous avons besoin de cet argent maintenant", le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin qui se veut optimiste quand à l'accord du Congrès. (Crédits : Reuters)
Avec cet important plan de relance, l'Etat fédéral veut soutenir les entreprises pour éviter les faillites en cascade et une forte hausse du chômage et permettre une rapide reprise de l'activité économique dès que la pandémie sera maîtrisée.

Le gigantesque plan de relance américain pour tenter d'éliminer les ravages du nouveau coronavirus sur la première économie du monde comprendra 4.000 milliards de dollars de liquidités destinées aux entreprises, a promis dimanche le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin. L'une des composantes du plan de relance est "un ensemble de mesures prises avec la Banque centrale pour avoir jusqu'à 4.000 milliards de dollars en soutien à l'économie", a indiqué Steven Mnuchin lors de l'émission Fox News Sunday.

Lors de circonstances exceptionnelles, la Banque centrale américaine peut se voir exemptée de son obligation de ne prêter qu'aux institutions financières et peut élargir ses prêts à d'autres entreprises, un pouvoir connu sous le nom d'article 13.3. "Il s'agit là de vastes programmes de prêts sous l'article 13.3 et nous pouvons démultiplier nos moyens avec la Réserve fédérale", a précisé le secrétaire d'Etat au Trésor.

Un cinquième du PIB américain

4.000 milliards de dollars représentent environ un cinquième de la richesse annuelle produite par l'économie américaine. Des secteurs entiers sont paralysés aux Etats-Unis par les effets de l'épidémie de Covid-19, comme les compagnies aériennes ou encore tout le secteur de la croisière, mais aussi l'hôtellerie et une bonne partie de l'industrie des loisirs, alors que des dizaines de millions d'Américains sont confinés chez eux.

Steven Mnuchin s'est également montré optimiste sur l'adoption d'un plan d'aide économique, négocié actuellement entre les chefs républicains et démocrates du Congrès, et l'administration Trump. "Nous sommes impatients de boucler (les négociations) aujourd'hui", a-t-il dit.

"J'espère que (le plan) sera adopté lundi parce que nous avons besoin de cet argent maintenant", a souligné Steven Mnuchin. Ce texte prévoit lui aussi des aides aux entreprises pour qu'elles puissent continuer à payer leurs employés même si elle sont fermées, faute de clients. Selon le secrétaire d'Etat, la moitié des employés américains sont concernés par le texte en cours de négociations. "Cela permettra aux petites entreprises de garder leurs employés et s'assurer qu'elles seront prêtes à redémarrer quand l'économie rouvrira", a-t-il assuré.

1.000 dollars par adulte et 500 dollars par enfant

Le grand argentier a aussi précisé que les ménages américains toucheront des chèques directement à hauteur de 1.000 dollars par adulte et 500 par enfant, ce qui pour une famille de 4 personne représenterait 3.000 dollars, a-t-il expliqué. Il a aussi indiqué qu'à tout cela devait s'ajouter plus d'une centaine de milliards de dollars pour les hôpitaux, qui risquent de rapidement se trouver débordés par l'épidémie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/03/2020 à 14:38 :
4000 milliards de Dollars pour les riches .
Pas un cent de Dollars pour les pauvres.
La démocratie des riches à l'Américaine.
Pour être un député ou un sénateur il faut être milliardaire si non pas d'accès.
Vive le système européen équilibré entre riches et pauvres.
Réponse de le 24/03/2020 à 13:32 :
Ah vous voyez "un système équilibré entre riches et pauvres" chez nous ? Vrai qu'en France il y a un petit filet de sécurité sociale, les soins de santé sont pas mal remboursés, ok. Mais un système équilibré, pure chimère.🤪
a écrit le 23/03/2020 à 8:52 :
Trump faisait de la relance quand l'économie allait bien , il aurait fallu garder cet argent en cas de crise mais là c'est juste la planche à billets qui tourne.
Réponse de le 24/03/2020 à 13:42 :
La planche à billets va tourner partout, John, sur ordre des gouvernements. Les banques centrales vont tourner la manivelle et "prêter" l' argent aux États .Les gouvernements desdits Etats vont arroser entreprises et particuliers. Puis les gouvernements ordonneron secrètementt aux banques centrales théoriquement indépendantes, d''annuler les dettes. C'est la seule solution pour éviter la super cata économique, et c'est l'assurance vie des gouvernements en place.
a écrit le 23/03/2020 à 0:25 :
Un banque centrale n’a qu’à dire que les milliards existent pour qu’il en soit ainsi. C’est la différence entre elles et le reste des acteurs économiques. Le problème de dette des USA peut ainsi rapidement se résorber.
a écrit le 22/03/2020 à 23:53 :
Ce ne serait pas les 4000 milliards "perdus" lors de la crise de 2008 : argent dont se sont fait dépouillés les retraités américains et les investisseurs étrangers naïfs ?
a écrit le 22/03/2020 à 23:24 :
Avec un tel traitement anti crise, on en arrive à des subventions généralisées bien salutaires et adieu les règles de l'OMC...
Le staff de Boeing va pouvoir se frotter les mains et dire merci au coronavirus.
a écrit le 22/03/2020 à 18:09 :
ca veut rien dire
le diable est dans le detail
distribuer de l'argent quand les gens ne peuvent pas aller consommer et que les entreprises ne peuvent pas produire c'est un non sens
d'abord regler le pb sanitaire, puis voir ou vont avoir lieu les pbs qu'il faut eviter
a écrit le 22/03/2020 à 17:39 :
P....n! 4 000 milliards...A travers le Monde les milliards de dollars, d'euros pleuvent...comme "la misère sur le pauvre monde".
Il y a 15 jours, c'était restrictions, réductions des budgets et tout d'un coup, à cause d'un "truc" qu'on ne voit même pas, les vannes de l'argent s'ouvrent en grand. J'ai bien compris qu'il y a un problème, mais juste avant, d'autres problémes tout aussi importants existaient, mais c'étaient sans doute des problèmes de pauvres.
a écrit le 22/03/2020 à 17:31 :
Oui en effet car ces 4000 milliards étaient bloqués sous une pile de documents dans une salle oubliée de la réserve fédérale.
Ouf !
a écrit le 22/03/2020 à 17:29 :
3000$ pour se faire soigner, ça sera juste, il faut dix fois plus (Huffington Une Américaine sans mutuelle a eu le coronavirus. Montant de la facture: 34.927,43 dollars, elle va devoir vendre sa maison pour payer sauf si elle n'est pas propriétaire)
Réponse de le 23/03/2020 à 3:43 :
C'est simple pourtant,elle ne paiera tout simplement pas ou s'endettera à nouveau pour payer.
La méthode américaine.
Sinon elle peut aussi fuir à l'étranger,c'est une nouvel mode dont les médias ont commencer à parler en 2018 voir 2019, pour ne pas payer ses dettes mais c'est surtout les étudiants et jeunes adultes qui la pratique,celle de fuir le pays pour ne pas finir en prison ou sur la paille et travailler/rester à l'étranger.
Rare sont ceux qui vont revenir pour payer leurs dettes qui auront doublé/triplé sans parler des intérêts.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :