Visite de Xi Jinping à Paris : des accords commerciaux de plusieurs milliards d'euros sur la table

Une trentaine d'accords régaliens et commerciaux de "plusieurs milliards d'euros" vont être conclus ce lundi, notamment dans les domaines de l'agroalimentaire, de l'énergie et de la culture, au deuxième jour de la visite d'Etat du président chinois Xi Jinping en France, a fait savoir l'Elysée.
Le président chinois Xi Jinping  (à droite) et le président français Mennul Macron.
Le président chinois Xi Jinping (à droite) et le président français Mennul Macron. (Crédits : Jean-Paul Pelissier)

La France et la Chine ont parlé commerce au deuxième jour de la visite du président Xi Jinping dans l'Hexagone. En effet,  des accords régaliens et commerciaux de "plusieurs milliards d'euros" vont être conclus ce lundi, notamment dans les domaines de l'agroalimentaire, de l'énergie et de la culture, a fait savoir l'Elysée.

En revanche, rien n'a filtré sur la possible concrétisation de la mégacommande de 184 Airbus qui avait été annoncée à la surprise générale en janvier 2018 par Emmanuel Macron à Pékin. Paris avait fait état le 14 mars de "signaux positifs" concernant la finalisation de cette commande d'un montant supérieur à 18 milliards de dollars (15 milliards d'euros) au prix catalogue, sans donner plus de précisions.

Un centre Pompidou à Pékin

Des avancées sur le volet armes pour certaines filières agroalimentaires, notamment la volaille", a indiqué l'Elysée. Des contrats devraient également être signés dans le domaine des infrastructures urbaines et des énergies renouvelables qui pourraient engager des entreprises françaises comme EDF et Fives, a précisé la présidence. Sur le plan de la coopération culturelle, l'ouverture "à l'automne" d'un centre Pompidou à Shanghai, à l'image de celui ouvert depuis 2015 à Malaga en Espagne, devrait être officialisée à l'occasion de cette visite qui intervient au 55e anniversaire des relations diplomatiques entre Paris et Pékin.

Sur le volet du climat, "un cap a été franchi" et "des avancées substantielles sont attendues", se réjouit-on à l'Elysée, où l'on évoque notamment la mention "inédite" de "la réorientation des flux financiers vers la lutte contre le changement climatique""On espère également un langage fort de la Chine" sur "la révision à la hausse des niveaux d'engagement en 2020 prévus par l'accord de Paris" de 2015, visant à limiter le réchauffement à +2°C, ajoute-t-on.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 26/03/2019 à 12:49
Signaler
La Chine ne s’éveillera jamais, du moins à la démocratie, si l’on ne profite même pas de la venue en Europe de son président pour lui rappeler fermement que son pays devrait sensiblement et rapidement améliorer son organisation politique et ce même q...

à écrit le 26/03/2019 à 12:06
Signaler
Les avions sont fabriqués en Chine pas trop de travails pour l Europe

le 26/03/2019 à 12:49
Signaler
Tous les avions sont fabriqués en Europe plus particulièrement à Toulouse, il ne sont qu'assemblés à Tianjin en Chine, ce qui représente 10% de la valeur finale de l'avion....

le 26/03/2019 à 13:19
Signaler
"il ne sont qu'assemblés à Tianjin en Chin" Ben je ne le savais pas ça dites moi, merci, persuadé que tout ce faisait en europe, que c'est pas pour rien que nous aussi avons de la main d’œuvre bon marché en europe mais bon sang que sont ils aller...

à écrit le 25/03/2019 à 22:27
Signaler
"C'est pour mieux te copier", dit Mère-Grand au petit Macqueron rose.

le 26/03/2019 à 12:53
Signaler
cette anti-macronisme puéril et stérile et contre productif et dénote un problème mental sous-jacent..... Avalez votre pilule et gardez votre hargne quand bien pire arrivera au pouvoir (Mélanchon ou marine) car à ce moment là il sera temps de lutter...

à écrit le 25/03/2019 à 22:27
Signaler
Que vaut un compromis entre un pays souverain, comme la Chine, et un territoire sous tutelle d'une administration hors sol qu'est l'UE de Bruxelles? La France n'a pas son mot a dire!

à écrit le 25/03/2019 à 20:37
Signaler
Comment pêcher le pigeon européen à coups d' Airbus!

à écrit le 25/03/2019 à 16:22
Signaler
Merci à Trump d'avoir été élu avant cette rencontre, cela nous aura évité d'y perdre un second bras. On l'a échappé de justesse les gars moi je vous le dis...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.