Présidentielle 2017  : Hamon devant Mélenchon (sondage), les fillonistes font bloc

La Tribune publie son "journal de campagne" quotidien, reprenant les principales déclarations des candidats (et de leurs soutiens) à la présidentielle de 2017. Au programme de ce lundi, Hamon qui passe devant Mélenchon dans les sondages. Et la droite qui fait bloc derrière Fillon.
Mathias Thépot

3 mn

Benoît Hamon va-t-il profiter de la dynamique de sa victoire à la primaire de la gauche?
Benoît Hamon va-t-il profiter de la dynamique de sa victoire à la primaire de la gauche? (Crédits : Statista*)

Selon un sondage, Benoît Hamon profiterait de la dynamique de sa victoire à la primaire de la gauche pour passer devant Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Derrière Marine Le Pen (25 %) François Fillon (21 %) et Emmanuel Macron (20 %), qui occupent toujours les trois premières places, Benoît Hamon serait désormais crédité de 13%, selon un sondage Kantar-Sofres-Onepoint pour Le Figaro, RTL et LCI publié dimanche. L'ex-ministre de l'Education devancerait le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon (10 %) et le président du MoDem François Bayrou (5 %) qui n'a toutefois pas encore dit ses intentions pour l'élection.

En cas d'absence du leader centriste (cf illustration), Benoît Hamon obtiendrait même 15 % des voix, Jean-Luc Mélenchon 10 %, Emmanuel Macron 21 %, François Fillon 22 %, et Marine Le Pen toujours 25 %. Sachant que les électeurs de Marine Le Pen sont les plus sûrs de leur choix au premier tour (78 %), devant ceux de François Fillon (61 %), de Jean-Luc Mélenchon (56 %), de Benoît Hamon (46 %) et d'Emmanuel Macron (41 %).

La droite fait bloc derrière Fillon

A droite en revanche, les sondages passent en ce moment au second plan. L'affaire "Pénélope" gouverne l'agenda des principaux leaders du parti LR. Après le meeting de leur candidat ce week-end, les lieutenants de François Fillon ont en effet écumé les matinales ce lundi pour défendre l'honneur de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Ainsi Valérie Pécresse, Jean-Pierre Raffarin et Eric Ciotti ont joué ce matin les « porte-flingues » de François Fillon. Sur Europe 1, Jean-Pierre Raffarin a notamment réussi à dégager... du positif dans cette affaire. Selon lui, François Fillon a désormais le cuir solide : "Je pense qu'il a vraiment une forme de combativité, et au fond il est adapté à la situation. Pour la politique économique, il nous faut du courage. Il l'a. Pour la politique extérieure, il nous faut de l'expérience. Il l'a. Pour la politique intérieure, la justice et la sécurité, il faut de l'autorité. Il l'a. Il est l'homme de la situation aujourd'hui", a-t-il conclu.

Sur France inter, la filloniste historique Valérie Pécresse - qui a pourtant soutenu Alain Juppé lors de la primaire de la droite - s'est elle aussi portée garante de l'intégrité du candidat : "Cela fait 30 ans que François Fillon a géré toutes les collectivités, mairie, département, trente ans de vie exemplaire... et du jour au lendemain, à trois mois des élections, il devrait porter sur ses épaules tout le fardeau des pratiques des parlementaires de la Ve République? Je trouve que la ficelle est un peu grosse", pense la présidente de la région Île-de-France.

Fillon, la cible de toutes les attaques ?

Enfin sur RTL, le sarkozyste Eric Ciotti, rompu au rôle de défenseur d'un candidat embourbé dans des « affaires », a joué la carte de la victimisation. Il a en effet dénoncé "l'union des conservatismes pour que le système se maintienne en place". "Le système a déjà désigné son champion, c'est Emmanuel Macron, qui ne dit rien, qui ne fait rien (...) François Fillon est devenu la cible de tout le monde car il est le favori", estime Eric Ciotti. "Les attaques vont continuer, la campagne sera dure. C'est une campagne dans le caniveau et on peut penser que les mêmes méthodes vont se poursuivre", ajoute-t-il , appelant "ceux qui utilisent ces méthodes à retourner à un terrain un peu plus élevé".

*Graphique réalisé par Statista

Mathias Thépot

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 58
à écrit le 27/02/2017 à 0:22
Signaler
Stop de diffuser des sondage bidonné

à écrit le 02/02/2017 à 16:34
Signaler
Charte couleur de ce graphique mensongère : MACRON DEVRAIT ETRE TOUT BLEU

à écrit le 02/02/2017 à 13:01
Signaler
AVEC LE DECHAINEMENT MEDIATIQUE MAIN PROPRE? LA GAUCHE REUNIS DERRIERE MELENCHON PEUT GAGNIER CES ELECTIONS? IL A AQUI L EXPERIENCE NECESSAIRE POUR GOUVERNE LA FRANCE? VUE L ETAT DU MONDE IL NOUS FAUT UN CANDIDAT SOLIDE EVEC DES IDESE TRES CLAIRE . S...

à écrit le 02/02/2017 à 10:46
Signaler
Un sondage sans l'UPR (upr.fr) n'a aucune pertinence. Seul Asselineau propose des analyses pertinentes. Les autres, c'est du marketing creu pour les lobotomisés.

le 14/04/2017 à 11:25
Signaler
ok

à écrit le 01/02/2017 à 22:12
Signaler
on va nous gaver de sondage qui ne servent que le fn. Tous les sondages se sont trompés ces derniers temps alors pourquoi croire celui là plus qu'un autre une chose est sure c'est que les français veulent à leur tête une personnalité intégre alor...

à écrit le 01/02/2017 à 11:35
Signaler
Analyse de ce sondage bidonné : https://blogs.mediapart.fr/marcopol/blog/310117/manipulation-de-sondage-la-tricherie-ps-continue

à écrit le 31/01/2017 à 21:48
Signaler
Ce sondage est faussé La surprise va venir de Nicolas Dupont Aignan il a des milliers de militants en ce moment sur le terrain et vous n'imaginez pas le boulot qu 'ils sont en train de faire 17000 adhérents X 2000 tracts cela represente 34 millions d...

à écrit le 31/01/2017 à 17:29
Signaler
J'espère qu'on ne va pas apprendre que Hamon occupait un emploi fictif chez IPSOS.Ce serait dommage qu'aucun salarié de cette boite ne se souvienne l'avoir croisé

à écrit le 31/01/2017 à 17:13
Signaler
Arretez de mettre Macron en rose ce mec est un ultra libérale ! A part Fillon y a personne qui soit plus à droite dans ce pays, même Juppé était d'avantage au centre.

à écrit le 31/01/2017 à 15:16
Signaler
"Sur France inter, la filloniste historique Valérie Pécresse - qui a pourtant soutenu Alain Juppé lors de la primaire de la droite - s'est elle aussi portée garante de l'intégrité du candidat " C'est pas elle qui avait oublié de mentionner les activ...

le 31/01/2017 à 16:16
Signaler
Il y a ce qu'on dit et ce qu'on fait, surtout en politique. Il est dommage que les camera n'aient pas montré un peu plus le public des soutiens à Fillon, ca aurait été instructif. Au premier rang, tout le "gratin"de la droite (sauf sarkozy) et...

à écrit le 31/01/2017 à 13:50
Signaler
Ce sondage est fait sur 1000 personnes avec 750 ne sachant pas pour qui voter... C'est aberrant comme les médias montre ce qu'ils veulent comme il le veulent. Ce sondage n'a de consistance que le vent.

le 31/01/2017 à 18:50
Signaler
Enfin un commentaire sensé...

à écrit le 31/01/2017 à 7:48
Signaler
Le Pen va Trum-per le pays ! Apres tout on a les politiques qu'on mérite !

le 31/01/2017 à 12:25
Signaler
Le revenu universel d exintense n à pas de limite 7000 , 20000 euros net .je suis économiste

à écrit le 31/01/2017 à 6:06
Signaler
Les commanditaires de ce sondage sont tout de même portés très droite ultra-libéral... A mon avis, le score des partis de droite est sans doute gonflé. On parle beaucoup de Mme Fillon, mais pas suffisamment de Mme Hamon. LVMH n'est pas ce qu'on po...

à écrit le 30/01/2017 à 22:17
Signaler
1032 votants ? Je préfère regarder les like facebook...

à écrit le 30/01/2017 à 21:24
Signaler
Encore cette pseudo affaire Penelope Fillon ? Aurait-on a appris quelque chose de nouveau, qui justifierais d'en reparler ? Non bien sûr... Soit l'emploi et fictif soit il ne l'est pas, et au lieu de prétendre qu'il est fictif sans en avoir la moindr...

le 01/02/2017 à 15:52
Signaler
Un jour vous aurez honte de ce commentaire. Ouvrez les yeux! Même si l'emploi n'est pas jugé fictif par la justice, le peuple juge aussi avec sa morale. Ce qu'a fait fillon est éventuellement légal (hum), mais en aucun cas moral. Le peuple n...

à écrit le 30/01/2017 à 20:29
Signaler
Seuls comptent les deux premiers , and nothing else matters ( c/o Metallica )

à écrit le 30/01/2017 à 19:28
Signaler
Et pourquoi le sondage ne mentionne il pas François Asselineau parmi les candidats à la présidentielle ?

à écrit le 30/01/2017 à 17:31
Signaler
Sondage plutôt surprenant comment Hamon qui était à 7 ou 8% peut passer et siphonner aussi rapidement les voix de Mélenchon Un sondage payé par les frondeurs!?

le 30/01/2017 à 20:30
Signaler
Réponse simple: 1-La dynamique créée par la primaire; 2-La porosité entre les électorats potentiels de Mélanchon et Hamon, telle qu'un siphonnage peut s'établir entre les deux. Ce sont deux figures de l'extrême-gauche qui pêchent dans la même riviè...

à écrit le 30/01/2017 à 16:28
Signaler
Je trouve l'article bien anti Fillon et pro Macron, comme d'habitude. Fillon est attaqué sur un point qui concerne 20% des députés, dont le Président de l'Assemblée Nationale. Certes, il faudrait sans doute empêcher les élus de favoriser leurs famill...

le 30/01/2017 à 17:07
Signaler
En parlant de Fillon : En mission de sauvetage dans l’affaire de sa femme Penelope, François Fillon a surjoué la carte de la simplicité en ouverture de son meeting de la Villette, dimanche après-midi, affirmant n’avoir jamais détenu avec son épous...

le 30/01/2017 à 17:09
Signaler
" Fillon est attaqué sur un point qui concerne 20% des députés" Mais non, pas du tout ! On ne lui reproche pas d'avoir embauché sa femme en tant qu'attachée parlementaire. On lui reproche de l'avoir payé avec de l'argent public à ne rien faire. C'es...

à écrit le 30/01/2017 à 16:18
Signaler
Les sondages ne veulent rien dire surtout à trois mois du scrutin. Le Pen va s'effriter quand elle va entrer en campagne tant son programme économique est incohérent voire enfantin, alors que Fillon au contraire va redresser la tête quand les calomni...

le 31/01/2017 à 9:05
Signaler
les "calomnies" à son encontre ... AHHH mais en faite, vous ne comprenez toujours pas le fond du problème c'est ça ??? alors je vais vous expliquer: ce n'est pas qu'il ait "embauché" sa femme. non, ça il en a le droit. ce n'est pas UNIQUEMENT le fait...

le 31/01/2017 à 15:49
Signaler
"seront retombées comme un soufflet. " Je pense que vous vouliez dire : "comme un soufflé". Vérifiez la différence dans un dictionnaire ... Quand à FF, comme bien d'autres personnalités politiques de notre pays, il n'a jamais travaillé de sa vie d...

à écrit le 30/01/2017 à 16:08
Signaler
Plus de 50 % des votants "utopiste" ? Pas crédible !

à écrit le 30/01/2017 à 15:48
Signaler
une question: Peut-on parler de fatalité historique concernant le PS? Car chaque fois qu'il s'est hissé aux responsabilités gouvernementales, il a trahi ses engagements de campagne et gravement trompé ses électeurs! Le gogos vont-ils remettre le couv...

à écrit le 30/01/2017 à 15:44
Signaler
Le choix est a pleurer, au moins on ne se tape pas un 2eme tour Hollande/Sarko/Le Pen c'est déjà ça. 25% pour Le Pen? On c'est tapé des nuls. Mais de là a vouloir se refaire 1939, il y en a qui n'on pas de mémoire ou qui on loupé les cours d'histoire...

le 31/01/2017 à 15:44
Signaler
Toi, en tout cas, tu as loupé beaucoup de cours de français !!!

à écrit le 30/01/2017 à 15:19
Signaler
Le camp fillon doit commencer à s'inquiéter sérieusement. Passer de 28% aprés son élection à la primaire à 22% aujourd'hui montre qu'au dela de ses démélé avec la justice la campagne de Fillon n'accroche pas. Ce type est le repoussoir parfait. Proc...

le 30/01/2017 à 16:05
Signaler
Le sondage a été réalisé les jeudi 26 et vendredi 27. Le Canard sort le mercredi matin et les dommages dans l'opinion n'avaient pas atteint leur plein effet, donc 22% me semble optimiste. Les prestations fillonesques, à la guimauve avec larmichett...

le 31/01/2017 à 9:11
Signaler
Il me semble que les 20% il les fera au premier tour, c'est rien d'autre que "le noyau dur" d'électeurs/militants LR ... qui resteront aveugles (l'amour, comme la haine rend ..) et hermétique à toute logique. mais en cas de choix binaire, je suis con...

à écrit le 30/01/2017 à 15:10
Signaler
"La droite fait bloc derrière Fillon" Tu m'étonnes , la soupe est bonne.

le 30/01/2017 à 16:07
Signaler
C'est ce que pensaient les tarets avant que le titanic ne les entraîne dans les abysses...

à écrit le 30/01/2017 à 15:05
Signaler
MAM n'est-elle pas officiellement candidate ? Bon d'accord, personne n'y croit...

à écrit le 30/01/2017 à 14:54
Signaler
Après Duflot, Sarkozy, Juppé, Montebourg, Valls, le prochain de la liste des grands brûlés sera sans doute Mélenchon. Sera-t'il sauvé par son hologramme?

le 30/01/2017 à 15:29
Signaler
@Edouard: tu penses bien qu'ils sont tous au courant des combines. La minorité honnête qui n'en profite pas n'atteint jamais les sommets du pouvoir. Je ne serais donc pas étonné d'en voir d'autres sur la sellette :-)

à écrit le 30/01/2017 à 14:34
Signaler
Ce programme Hamon ? Rien de solide pour l'avenir... Son message aux jeunes : restez à glander on vous filera du pognon gratos. Bravo pour la dynamique ! Avec, bien sur, l'enveloppe à 500 MILLIARDS L’ANNÉE à se coltiner pour ceux qui triment ! De sur...

le 30/01/2017 à 20:59
Signaler
@takavoir : d'accord, le programme de Hamon, c'est du pur jus démagogique. Même Chavez en aurait honte !!!! Techniquement, c'est tellement anti-économique, qu'il s'agit d'une programmation de la misère assurée !!! C'est Bécassine, aidée de Oui Oui......

à écrit le 30/01/2017 à 14:33
Signaler
Sondage mignon mais qui pose d'énormes (et c'est un euphémisme) problèmes méthodologique. a) Si on suppose que la méthode utilisée était usuelle: 1000 personnes, ça veut dire 3% d'erreurs. b) On ne sait pas si Poutou, Jadot, Dupont Aignant seront...

à écrit le 30/01/2017 à 14:05
Signaler
Faut-il que l'analyse politique soit tombée bien bas pour avoir recours aux sondages, alors qu'ils sont faux ? Les résultats de cette élection dépendront du taux de participation, comme les primaires.

à écrit le 30/01/2017 à 13:58
Signaler
Et un sondage, un ! Bon si on regarde un peu ce qui avait été annoncé par les maitres sondagiers pour la primaire de la droite et de la gauche, ce sont les troisièmes qui ont gagné F. Fillon à droite et B. Hamon à gauche. Les sondages se plantent all...

le 31/01/2017 à 10:25
Signaler
A la limite, n'oublions pas que Benoît Hamon aussi a fait partie du gouvernement (au début, au moment où ça n'allait pas bien et que ça décevait tout le monde...) Benoit Hamon et Emmanuel Macron ont en commun d'être parti du gouvernement. Je ne vois ...

à écrit le 30/01/2017 à 13:43
Signaler
je vous trouve de parti pris je demande de votre part un peu plus d objectivité

à écrit le 30/01/2017 à 13:22
Signaler
Macron : https://www.les-crises.fr/macron-36-millions-deuros-de-revenus-cumules-patrimoine-negatif/

à écrit le 30/01/2017 à 13:08
Signaler
En meme temps Ciotti le planquer de la république, c'est le caniveau, y a pas pire !

le 31/01/2017 à 15:52
Signaler
Venez sur le 06 pour constater s'il s'agit d'1 planqué. Ecrire n'importe quoi..

à écrit le 30/01/2017 à 13:04
Signaler
"et du jour au lendemain, à trois mois des élections, il devrait porter sur ses épaules tout le fardeau des pratiques des parlementaires de la Ve République?" Donc Valérie Pécresse ne dément pas la fraude de Fillon elle utilise la rhétorique clas...

à écrit le 30/01/2017 à 12:25
Signaler
Bonjour, Vous y croyez réellement à ce sondage effectué par un soutien de Macron ? La droite représenterait donc 68% des votants ? C'est beau la propagande...

le 30/01/2017 à 13:47
Signaler
Ce qui n'est pas de la propagande c'est les foules qui se pressent aux meeting de Macron. Il est donc bien possible que Macron bénéficie de 22% d'intentions de vote, mais ce qui interpelle c'est le manque de programme et quelqu'un finira bien par lu...

le 30/01/2017 à 17:33
Signaler
Non la droite est à environ 45%. Arrondissons à 50% avec les quelques personnes perdues au FN alors que ce dernier a clairement retourné sa veste. Et une droite à 50% ça me semble assez cohérent, bien que si c'est un sondage qui le dit ce soit égalem...

le 30/01/2017 à 20:54
Signaler
@Axel : pas mauvaise votre analyse...

le 31/01/2017 à 9:15
Signaler
"Ce qui n'est pas de la propagande c'est les foules qui se pressent aux meeting de Macron." ...50000 pour écouter mélenchon à Toulouse, 100K à Paris. est ce qu'il a fait 22% pour autant ? réponse = non. à cause du vote utile PS "anti sarko" ... bon. ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.