Présidentielle 2017  : Hamon devant Mélenchon (sondage) , les fillonistes font bloc

 |   |  590  mots
Benoît Hamon va-t-il profiter de la dynamique de sa victoire à la primaire de la gauche?
Benoît Hamon va-t-il profiter de la dynamique de sa victoire à la primaire de la gauche? (Crédits : Statista*)
La Tribune publie son "journal de campagne" quotidien, reprenant les principales déclarations des candidats (et de leurs soutiens) à la présidentielle de 2017. Au programme de ce lundi, Hamon qui passe devant Mélenchon dans les sondages. Et la droite qui fait bloc derrière Fillon.

Selon un sondage, Benoît Hamon profiterait de la dynamique de sa victoire à la primaire de la gauche pour passer devant Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Derrière Marine Le Pen (25 %) François Fillon (21 %) et Emmanuel Macron (20 %), qui occupent toujours les trois premières places, Benoît Hamon serait désormais crédité de 13%, selon un sondage Kantar-Sofres-Onepoint pour Le Figaro, RTL et LCI publié dimanche. L'ex-ministre de l'Education devancerait le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon (10 %) et le président du MoDem François Bayrou (5 %) qui n'a toutefois pas encore dit ses intentions pour l'élection.

En cas d'absence du leader centriste (cf illustration), Benoît Hamon obtiendrait même 15 % des voix, Jean-Luc Mélenchon 10 %, Emmanuel Macron 21 %, François Fillon 22 %, et Marine Le Pen toujours 25 %. Sachant que les électeurs de Marine Le Pen sont les plus sûrs de leur choix au premier tour (78 %), devant ceux de François Fillon (61 %), de Jean-Luc Mélenchon (56 %), de Benoît Hamon (46 %) et d'Emmanuel Macron (41 %).

La droite fait bloc derrière Fillon

A droite en revanche, les sondages passent en ce moment au second plan. L'affaire "Pénélope" gouverne l'agenda des principaux leaders du parti LR. Après le meeting de leur candidat ce week-end, les lieutenants de François Fillon ont en effet écumé les matinales ce lundi pour défendre l'honneur de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Ainsi Valérie Pécresse, Jean-Pierre Raffarin et Eric Ciotti ont joué ce matin les « porte-flingues » de François Fillon. Sur Europe 1, Jean-Pierre Raffarin a notamment réussi à dégager... du positif dans cette affaire. Selon lui, François Fillon a désormais le cuir solide : "Je pense qu'il a vraiment une forme de combativité, et au fond il est adapté à la situation. Pour la politique économique, il nous faut du courage. Il l'a. Pour la politique extérieure, il nous faut de l'expérience. Il l'a. Pour la politique intérieure, la justice et la sécurité, il faut de l'autorité. Il l'a. Il est l'homme de la situation aujourd'hui", a-t-il conclu.

Sur France inter, la filloniste historique Valérie Pécresse - qui a pourtant soutenu Alain Juppé lors de la primaire de la droite - s'est elle aussi portée garante de l'intégrité du candidat : "Cela fait 30 ans que François Fillon a géré toutes les collectivités, mairie, département, trente ans de vie exemplaire... et du jour au lendemain, à trois mois des élections, il devrait porter sur ses épaules tout le fardeau des pratiques des parlementaires de la Ve République? Je trouve que la ficelle est un peu grosse", pense la présidente de la région Île-de-France.

Fillon, la cible de toutes les attaques ?

Enfin sur RTL, le sarkozyste Eric Ciotti, rompu au rôle de défenseur d'un candidat embourbé dans des « affaires », a joué la carte de la victimisation. Il a en effet dénoncé "l'union des conservatismes pour que le système se maintienne en place". "Le système a déjà désigné son champion, c'est Emmanuel Macron, qui ne dit rien, qui ne fait rien (...) François Fillon est devenu la cible de tout le monde car il est le favori", estime Eric Ciotti. "Les attaques vont continuer, la campagne sera dure. C'est une campagne dans le caniveau et on peut penser que les mêmes méthodes vont se poursuivre", ajoute-t-il , appelant "ceux qui utilisent ces méthodes à retourner à un terrain un peu plus élevé".

*Graphique réalisé par Statista

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2017 à 0:22 :
Stop de diffuser des sondage bidonné
a écrit le 02/02/2017 à 16:34 :
Charte couleur de ce graphique mensongère :

MACRON DEVRAIT ETRE TOUT BLEU
a écrit le 02/02/2017 à 13:01 :
AVEC LE DECHAINEMENT MEDIATIQUE MAIN PROPRE? LA GAUCHE REUNIS DERRIERE MELENCHON PEUT GAGNIER CES ELECTIONS? IL A AQUI L EXPERIENCE NECESSAIRE POUR GOUVERNE LA FRANCE? VUE L ETAT DU MONDE IL NOUS FAUT UN CANDIDAT SOLIDE EVEC DES IDESE TRES CLAIRE . SI VOUS VOULEZ LES CONNAITRE ALEZ LES VOIR SUR YOUTUB OU IL DIT ET ESPLIQUE SONT PROGRAME. QUI NE DEMANDE QU A SENRICHIR DES IDEES DU PS RENOVE DE HAMON ET DE L ECOLOGISTE JADOT??? NOUS AURON LE DESTIN QUE NOUS AVONS MERITE///ALBERT EINSTEIN///
a écrit le 02/02/2017 à 10:46 :
Un sondage sans l'UPR (upr.fr) n'a aucune pertinence.
Seul Asselineau propose des analyses pertinentes.
Les autres, c'est du marketing creu pour les lobotomisés.
Réponse de le 14/04/2017 à 11:25 :
ok
a écrit le 01/02/2017 à 22:12 :
on va nous gaver de sondage qui ne servent que le fn.

Tous les sondages se sont trompés ces derniers temps alors pourquoi croire celui là plus qu'un autre
une chose est sure c'est que les français veulent à leur tête une personnalité intégre alors quandd on voit les emplois fictifs financé par les deniers publics versé au fn ou des dépenses inconsidérées voir injustifiées (fillon) alors pour moi pour l'instant, sauf à découvrir une autre affaire il ne reste plus que HAMON OU MACRON voir BAYROU pour le 2ème tour
a écrit le 01/02/2017 à 11:35 :
Analyse de ce sondage bidonné : https://blogs.mediapart.fr/marcopol/blog/310117/manipulation-de-sondage-la-tricherie-ps-continue
a écrit le 31/01/2017 à 21:48 :
Ce sondage est faussé La surprise va venir de Nicolas Dupont Aignan il a des milliers de militants en ce moment sur le terrain et vous n'imaginez pas le boulot qu 'ils sont en train de faire 17000 adhérents X 2000 tracts cela represente 34 millions de boites aux lettres Vous penserez à ce message le soir du 23 avril Vive la France
a écrit le 31/01/2017 à 17:29 :
J'espère qu'on ne va pas apprendre que Hamon occupait un emploi fictif chez IPSOS.Ce serait dommage qu'aucun salarié de cette boite ne se souvienne l'avoir croisé
a écrit le 31/01/2017 à 17:13 :
Arretez de mettre Macron en rose ce mec est un ultra libérale !
A part Fillon y a personne qui soit plus à droite dans ce pays, même Juppé était d'avantage au centre.
a écrit le 31/01/2017 à 15:16 :
"Sur France inter, la filloniste historique Valérie Pécresse - qui a pourtant soutenu Alain Juppé lors de la primaire de la droite - s'est elle aussi portée garante de l'intégrité du candidat "
C'est pas elle qui avait oublié de mentionner les activités de son mari dans sa declaration déclaration d’intérêts ?.Le mari de Valérie Pécresse, Jérôme Pécresse, qui a fait l’essentiel de sa carrière au sein du groupe minier Imerys comme directeur adjoint (ex Imetal), un géant du secteur comptant 15 000 employés.Puis, près de 800 licenciements ont été officialisés par Alstom et General Electric, essentiellement à Levallois et Massy, en Ile-de-France. Une "restructuration des effectifs" pilotée par un certain... Jérôme Pécresse, époux de la toute nouvelle présidente de la région Ile-de-France. La même qui a fait de la lutte contre le chômage sa priorité.
Réponse de le 31/01/2017 à 16:16 :
Il y a ce qu'on dit et ce qu'on fait, surtout en politique.

Il est dommage que les camera n'aient pas montré un peu plus le public des soutiens à Fillon, ca aurait été instructif.

Au premier rang, tout le "gratin"de la droite (sauf sarkozy) et qui vont se trouver fort marris quand les jugements seront rendus.

Dans le public, Mr Balkany (tout de mauve vétu), frigide Barjot venue vérifier la pureté du programme filloniste, toute une délégation du SIEL (ex diverticule du FN dont le leader avait présenté Philippot à MLP), les pro-life de la manif pour tous.

Tout un peuple réjouissant venu applaudir un type qui se cache derrière sa femme .
a écrit le 31/01/2017 à 13:50 :
Ce sondage est fait sur 1000 personnes avec 750 ne sachant pas pour qui voter...

C'est aberrant comme les médias montre ce qu'ils veulent comme il le veulent.

Ce sondage n'a de consistance que le vent.
Réponse de le 31/01/2017 à 18:50 :
Enfin un commentaire sensé...
a écrit le 31/01/2017 à 7:48 :
Le Pen va Trum-per le pays !
Apres tout on a les politiques qu'on mérite !
Réponse de le 31/01/2017 à 12:25 :
Le revenu universel d exintense n à pas de limite 7000 , 20000 euros net .je suis économiste
a écrit le 31/01/2017 à 6:06 :
Les commanditaires de ce sondage sont tout de même portés très droite ultra-libéral... A mon avis, le score des partis de droite est sans doute gonflé.

On parle beaucoup de Mme Fillon, mais pas suffisamment de Mme Hamon. LVMH n'est pas ce qu'on pourrait appeler un exemple en ce qui concerne l'emploi...
a écrit le 30/01/2017 à 22:17 :
1032 votants ? Je préfère regarder les like facebook...
a écrit le 30/01/2017 à 21:24 :
Encore cette pseudo affaire Penelope Fillon ? Aurait-on a appris quelque chose de nouveau, qui justifierais d'en reparler ? Non bien sûr... Soit l'emploi et fictif soit il ne l'est pas, et au lieu de prétendre qu'il est fictif sans en avoir la moindre preuve, les preuves de l'inverse ayant été fournies à la justice (à part éventuellement pour le suppléant, dont le silence assourdissant m'étonne d'ailleurs), les partisans de la théorie du complot devraient passer à autre chose.

Hamon est en état de grâce, il va retomber à son score naturel quand il aura prouvé qu'il était un repoussoir pour une partie des socialistes (on nous a dit sur tous les ton que la participation de la primaire de la droite ne signifiait rien, la participation de la primaire de la gauche signifie donc encore moins, vu le faible nombre de votants). Ni Macron ni Mélenchon ne veulent de toute façon entendre parler des socialistes, et même le candidat des écologistes, fort de sa poignée de militants (même la candidate de laprimaire.org représente plus de monde, c'est dire l'ampleur du cas écologiste), refuse de se désister pour Hamon. Ce sondage à 15% est une farce des sondeurs. Ils en font beaucoup en ce moment... Comme eux aussi vont être accusés d'emploi fictifs, à force de se planter tout le temps, ils commencent depuis quelques temps à se reconvertir dans le spectacle comique.
Réponse de le 01/02/2017 à 15:52 :
Un jour vous aurez honte de ce commentaire.

Ouvrez les yeux!

Même si l'emploi n'est pas jugé fictif par la justice, le peuple juge aussi avec sa morale.

Ce qu'a fait fillon est éventuellement légal (hum), mais en aucun cas moral. Le peuple ne s'y trompe pas!

Fillon est un cadeau pour la gauche, la meilleur nouvelle serait qu'il ne soit pas condamné et pas remplacé!
a écrit le 30/01/2017 à 20:29 :
Seuls comptent les deux premiers , and nothing else matters ( c/o Metallica )
a écrit le 30/01/2017 à 19:28 :
Et pourquoi le sondage ne mentionne il pas François Asselineau parmi les candidats à la présidentielle ?
a écrit le 30/01/2017 à 17:31 :
Sondage plutôt surprenant comment Hamon qui était à 7 ou 8% peut passer et siphonner aussi rapidement les voix de Mélenchon Un sondage payé par les frondeurs!?
Réponse de le 30/01/2017 à 20:30 :
Réponse simple:
1-La dynamique créée par la primaire; 2-La porosité entre les électorats potentiels de Mélanchon et Hamon, telle qu'un siphonnage peut s'établir entre les deux.
Ce sont deux figures de l'extrême-gauche qui pêchent dans la même rivière. Un avantage de Hamon, c'est qu'il paraît un homme neuf, car peu connu auparavant, bien qu'il soit un apparatchik depuis 30 ans!
Par comparaison, Mélenchon, 66 ans et bien (trop) connu, devient d'un coup de la "vieille politique" qui est en pleine saison des soldes.
a écrit le 30/01/2017 à 16:28 :
Je trouve l'article bien anti Fillon et pro Macron, comme d'habitude. Fillon est attaqué sur un point qui concerne 20% des députés, dont le Président de l'Assemblée Nationale. Certes, il faudrait sans doute empêcher les élus de favoriser leurs famille ou amis, mais le problème est: ou s’arrête t on? Quand on voit Jack Lang promu président de l'Institut du Monde Arabe qui profite au delà du raisonnable de son statut pour s'engraisser (au sens propre) gratuitement au restaurant de l'Institut avec ses amis (source média) et que personne ne s'y intéresse, on ne peut qu'en conclure effectivement qu'il s'agit d'une basse attaque.
Réponse de le 30/01/2017 à 17:07 :
En parlant de Fillon :

En mission de sauvetage dans l’affaire de sa femme Penelope, François Fillon a surjoué la carte de la simplicité en ouverture de son meeting de la Villette, dimanche après-midi, affirmant n’avoir jamais détenu avec son épouse qu’un compte bancaire au Crédit agricole de Sablé-sur-Sarthe. Sauf que cela serait tout simplement en contradiction avec les exigences réglementaires de l’assemblée nationale. Oups.Outre leur indemnité parlementaire, les députés perçoivent en effet une indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), afin de faire face aux diverses dépenses liées à l’exercice de leur mandat pas directement prises en charge ou remboursées par l’Assemblée. En général, elle sert essentiellement à payer la location d’une permanence en circonscription et son fonctionnement, les frais de restauration à caractère professionnel, les frais de représentation… Au 1er janvier 2016, le montant mensuel de cette indemnité était de 5 770 euros brut.

Or, obligation est faite pour le député d’avoir un compte dédié à l’IRFM à partir duquel il ne peut être fait de virement vers un autre compte personnel, afin de s’assurer que l’indemnité n’est pas utilisée à des fins d’enrichissement personnel. De fait, la part non consommée de l’IRFM doit être reversée à la fin du mandat ou en cas de cessation de mandat. A moins de n’avoir pas respecté ce règlement, François Fillon a donc nécessairement deux comptes…
Réponse de le 30/01/2017 à 17:09 :
" Fillon est attaqué sur un point qui concerne 20% des députés"
Mais non, pas du tout ! On ne lui reproche pas d'avoir embauché sa femme en tant qu'attachée parlementaire. On lui reproche de l'avoir payé avec de l'argent public à ne rien faire. C'est complètement différent !
Lui faire une revue de presse de temps à autre c'est un peu léger pour le salaire quand même ! Suffit de voir le travail abattu par les "vrais" attachés parlementaire qui sont payés bien moins que ça...
a écrit le 30/01/2017 à 16:18 :
Les sondages ne veulent rien dire surtout à trois mois du scrutin. Le Pen va s'effriter quand elle va entrer en campagne tant son programme économique est incohérent voire enfantin, alors que Fillon au contraire va redresser la tête quand les calomnies à son encontre seront retombées comme un soufflet.
Réponse de le 31/01/2017 à 9:05 :
les "calomnies" à son encontre ... AHHH mais en faite, vous ne comprenez toujours pas le fond du problème c'est ça ??? alors je vais vous expliquer: ce n'est pas qu'il ait "embauché" sa femme. non, ça il en a le droit. ce n'est pas UNIQUEMENT le fait qu'elle ait touchée 50000€/an pour quelques heures par semaine (ou l'accompagner sur ses meeting). non (même si c'est clairement du nepotisme). C'est d'abord et avant tout, parce qu'on ne peut pas être un candidat au discours "thatcherien" (les caisses sont vides, l'assistanat c'est mal, travaillez plus pour gagner moins ... etc etc) alors que la preuve est faite qu'on est très très loin d'être "économe" avec les sous publics ... qu'on n'a aucun remord à "se gaver" ... "comme les autres" sur le dos du contribuable. ça mon pauvre, que la justice trouve quelque chose à redire OU PAS, sur l'activité de penelope, c'est totalement hors sujet comparé au vrai fond du problème "de cohérence" de ce personnage "faite ce que je dis mais pas ce que je fais". La calomnie en question soulève un doute "très grave", mais admettons que cela soit faux, qu'elle ait effectivement bossé comme une acharnée, méritant ses 5000€ par mois.... Moralement, désolé, pas à cause de ce qu'il lui est reproché mais bel et bien pour le loup qui fût dévoilé ...sa crédibilité "d'homme responsable" a fait pshiiiit !! A part les 20% de son noyau dur qui resteront "aveugles" et hermétique à la logique, pour les 80 autres %, Fillon a tout perdu. une DSK bis.
Réponse de le 31/01/2017 à 15:49 :
"seront retombées comme un soufflet. "
Je pense que vous vouliez dire : "comme un soufflé".
Vérifiez la différence dans un dictionnaire ...
Quand à FF, comme bien d'autres personnalités politiques de notre pays, il n'a jamais travaillé de sa vie dans le monde réel, et malgré son affichage "chrétien", que connait-il de la souffrance humaine ? Pensez donc ! 35 ans à trainer son image bien policée dans les palais dorés de la république avec un peu de repos dans sa modeste datcha de 14 chambres !
Les sages savent depuis longtemps que la foi véritable d'un individu (quelque soit la croyance concernée) est inversement proportionnelle à son ostentation ; et FF n'échappe pas à la règle. Désormais il mérite de prendre une retraite consacrée à la pénitence, et de laisser la place à d'autres.
a écrit le 30/01/2017 à 16:08 :
Plus de 50 % des votants "utopiste" ? Pas crédible !
a écrit le 30/01/2017 à 15:48 :
une question: Peut-on parler de fatalité historique concernant le PS? Car chaque fois qu'il s'est hissé aux responsabilités gouvernementales, il a trahi ses engagements de campagne et gravement trompé ses électeurs! Le gogos vont-ils remettre le couvert? Il me semble que les 15°/° de Hamon dans ce sondage n'est que l'effet temporaire d'une surmédiatisation du personnage dont on ne peut pas dire qu'il fut un ministre de Hollande remarquable doté d'un charisme extraordinaire!
a écrit le 30/01/2017 à 15:44 :
Le choix est a pleurer, au moins on ne se tape pas un 2eme tour Hollande/Sarko/Le Pen c'est déjà ça. 25% pour Le Pen? On c'est tapé des nuls. Mais de là a vouloir se refaire 1939, il y en a qui n'on pas de mémoire ou qui on loupé les cours d'histoire.
Réponse de le 31/01/2017 à 15:44 :
Toi, en tout cas, tu as loupé beaucoup de cours de français !!!
a écrit le 30/01/2017 à 15:19 :
Le camp fillon doit commencer à s'inquiéter sérieusement. Passer de 28% aprés son élection à la primaire à 22% aujourd'hui montre qu'au dela de ses démélé avec la justice la campagne de Fillon n'accroche pas. Ce type est le repoussoir parfait.
Prochain sondage Macron deuxième devant Fillon qui risque de finir 3éme voir 4éme du premier tour si hamon rallie les écologistes et Melenchon.
Beaucoup d'élécteur vont certainement voter Macron pour éjecter Fillon du 1er tour. ce sera mon cas.
Réponse de le 30/01/2017 à 16:05 :
Le sondage a été réalisé les jeudi 26 et vendredi 27. Le Canard sort le mercredi matin et les dommages dans l'opinion n'avaient pas atteint leur plein effet, donc 22% me semble optimiste.

Les prestations fillonesques, à la guimauve avec larmichettes cuculs et protestations d'amour, mais sans aucun élément concrets ne me semblent pas de nature a avoir modifié l'état de l'opinion.
Sans compter ce qui va encore venir.

Je ne suis pas de droite, donc je ne pense pas voter Macron, mais je suis heureux que des électeurs modérés de droite aient un vote de repli honorable.
Réponse de le 31/01/2017 à 9:11 :
Il me semble que les 20% il les fera au premier tour, c'est rien d'autre que "le noyau dur" d'électeurs/militants LR ... qui resteront aveugles (l'amour, comme la haine rend ..) et hermétique à toute logique. mais en cas de choix binaire, je suis convaincu que Fillon perdrait le second tour contre Macron, peut être même contre LePen (plus grave ouais, on peut compter sur la gauche pour que cela n'arrive pas ... à priori).
a écrit le 30/01/2017 à 15:10 :
"La droite fait bloc derrière Fillon"

Tu m'étonnes , la soupe est bonne.
Réponse de le 30/01/2017 à 16:07 :
C'est ce que pensaient les tarets avant que le titanic ne les entraîne dans les abysses...
a écrit le 30/01/2017 à 15:05 :
MAM n'est-elle pas officiellement candidate ? Bon d'accord, personne n'y croit...
a écrit le 30/01/2017 à 14:54 :
Après Duflot, Sarkozy, Juppé, Montebourg, Valls, le prochain de la liste des grands brûlés sera sans doute Mélenchon. Sera-t'il sauvé par son hologramme?
Réponse de le 30/01/2017 à 15:29 :
@Edouard: tu penses bien qu'ils sont tous au courant des combines. La minorité honnête qui n'en profite pas n'atteint jamais les sommets du pouvoir. Je ne serais donc pas étonné d'en voir d'autres sur la sellette :-)
a écrit le 30/01/2017 à 14:34 :
Ce programme Hamon ? Rien de solide pour l'avenir... Son message aux jeunes : restez à glander on vous filera du pognon gratos. Bravo pour la dynamique ! Avec, bien sur, l'enveloppe à 500 MILLIARDS L’ANNÉE à se coltiner pour ceux qui triment ! De surcroit, c'est sans compter avec le poids de l'endettement qu'il poserait sur les épaules de notre descendance Française. Lui s'en fout, il est dans l'immédiat. Ce programme contient le relent des mentalités du Sud... palper coute que coute les avantages d'une démocratie affaiblie sans en assumer les conséquences. Triste sir
Réponse de le 30/01/2017 à 20:59 :
@takavoir : d'accord, le programme de Hamon, c'est du pur jus démagogique. Même Chavez en aurait honte !!!! Techniquement, c'est tellement anti-économique, qu'il s'agit d'une programmation de la misère assurée !!! C'est Bécassine, aidée de Oui Oui... Il faut dire qu'un apparatchik avec une licence d'histoire, c'est honorable, mais peut-être pas très avisé !!!!
a écrit le 30/01/2017 à 14:33 :
Sondage mignon mais qui pose d'énormes (et c'est un euphémisme) problèmes méthodologique.

a) Si on suppose que la méthode utilisée était usuelle: 1000 personnes, ça veut dire 3% d'erreurs.
b) On ne sait pas si Poutou, Jadot, Dupont Aignant seront de la partie. Leur électeurs voteront-ils massivement pour un ancien du gouvernement? Poser la question, c'est y répondre.
c) Le sondage utilise la méthode des quotats, donc c'est relevement des résultats au doigt mouillé, suivant un historique de votes qui n'existe pas, vu la situation...

Donc ce sondage va directement à la poubelle si on est sérieux.
a écrit le 30/01/2017 à 14:05 :
Faut-il que l'analyse politique soit tombée bien bas pour avoir recours aux sondages, alors qu'ils sont faux ? Les résultats de cette élection dépendront du taux de participation, comme les primaires.
a écrit le 30/01/2017 à 13:58 :
Et un sondage, un ! Bon si on regarde un peu ce qui avait été annoncé par les maitres sondagiers pour la primaire de la droite et de la gauche, ce sont les troisièmes qui ont gagné F. Fillon à droite et B. Hamon à gauche. Les sondages se plantent allégrement mais les journalistes en sont tellement accro. Bon le troisième est pour l'instant E. Macron, annoncé comme le grand vainqueur de l’élimination de M. Valls. La voie royale de 3em ? sauf que E. Macron se retrouve seul rescapé des années Hollande version Valls, un flambeau et un boulet qu'il va falloir assumer seul, et ça les autres vont se charger de lui rappeler. Et maintenant c'est certain, F. Bayrou va se présenter. Le ciel s’obscurcit pour E. Macron avec la victoire de B. Hamon.
Réponse de le 31/01/2017 à 10:25 :
A la limite, n'oublions pas que Benoît Hamon aussi a fait partie du gouvernement (au début, au moment où ça n'allait pas bien et que ça décevait tout le monde...) Benoit Hamon et Emmanuel Macron ont en commun d'être parti du gouvernement. Je ne vois pas pourquoi seul Macron devrait hériter du poids tristement lourd de u bilan du gouvernement...
a écrit le 30/01/2017 à 13:43 :
je vous trouve de parti pris je demande de votre part un peu plus d objectivité
a écrit le 30/01/2017 à 13:22 :
Macron : https://www.les-crises.fr/macron-36-millions-deuros-de-revenus-cumules-patrimoine-negatif/
a écrit le 30/01/2017 à 13:08 :
En meme temps Ciotti le planquer de la république, c'est le caniveau, y a pas pire !
Réponse de le 31/01/2017 à 15:52 :
Venez sur le 06 pour constater s'il s'agit d'1 planqué. Ecrire n'importe quoi..
a écrit le 30/01/2017 à 13:04 :
"et du jour au lendemain, à trois mois des élections, il devrait porter sur ses épaules tout le fardeau des pratiques des parlementaires de la Ve République?"

Donc Valérie Pécresse ne dément pas la fraude de Fillon elle utilise la rhétorique classique des arnaqueurs:"Vu que d'autres le font il est normal qu'il l'ai fait". Et ça passe sans problème dans les médias comme une lettre à la poste.
a écrit le 30/01/2017 à 12:25 :
Bonjour,

Vous y croyez réellement à ce sondage effectué par un soutien de Macron ?
La droite représenterait donc 68% des votants ?

C'est beau la propagande...
Réponse de le 30/01/2017 à 13:47 :
Ce qui n'est pas de la propagande c'est les foules qui se pressent aux meeting de Macron.
Il est donc bien possible que Macron bénéficie de 22% d'intentions de vote, mais ce qui interpelle c'est le manque de programme et quelqu'un finira bien par lui demander ce qu'il compte faire des pouvoirs qu'il brigue.

Et puis également, comment il compte créer une majorité parlementaire. J'ai compris qu'il présenterait 577 candidats "en marche", mais passer de 0 député à 289, ce serait de l'inédit... on peut toujours croire aux licornes.

etc etc... Selon les réponses qu'il apportera, soit Macron sera le génie politique qui aura dynamité la droite et la gauche en quelques mois, soit une baudruche qui rejoindra Pierre Poujade dans l'histoire politique du pays.
Réponse de le 30/01/2017 à 17:33 :
Non la droite est à environ 45%. Arrondissons à 50% avec les quelques personnes perdues au FN alors que ce dernier a clairement retourné sa veste. Et une droite à 50% ça me semble assez cohérent, bien que si c'est un sondage qui le dit ce soit également assez louche.

Le FN est un parti stalinien, avec une direction gauchiste, un programme datant de l'union soviétique et la plupart de ses membres issus des rangs du parti communiste. Mélenchon a autant de chances de rejoindre Le Pen que de rejoindre Hamon (et inversement), il faut de temps en temps faire des mises à jour, surtout en politique.
Réponse de le 30/01/2017 à 20:54 :
@Axel : pas mauvaise votre analyse...
Réponse de le 31/01/2017 à 9:15 :
"Ce qui n'est pas de la propagande c'est les foules qui se pressent aux meeting de Macron." ...50000 pour écouter mélenchon à Toulouse, 100K à Paris. est ce qu'il a fait 22% pour autant ? réponse = non. à cause du vote utile PS "anti sarko" ... bon. Si les sondages continuent de donner Lepen au deuxième tour, Macron fera une bayrou bis (en même temps avec son niDniG c'est ce qu'il souhaite non?) troisième homme avec 15/18%.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :