Européennes : LFI veut créer "un tribunal international de justice climatique"

 |   |  457  mots
Jean-Luc Mélenchon et Manon Aubry.
Jean-Luc Mélenchon et Manon Aubry. (Crédits : Reuters/Jean-Paul Pelissier)
Le chef de la France insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, venu soutenir samedi à Marseille sa tête de liste aux élections européennes, Manon Aubry, en difficulté dans les sondages, a rendu hommage aux "Gilets jaunes" et lancé un appel au vote à son électorat.

La France insoumise arrive en quatrième position pour le scrutin du 26 mai, avec environ 8% des intentions de vote, au coude-à-coude avec les Verts, alors que la liste Renaissance de la majorité présidentielle et celle du Rassemblement national (ex-Front national) se disputent la première place loin devant avec 20-22% des intentions. Ce qui rappelle le second tour de l'élection présidentielle de 2017 où le candidat centriste Emmanuel Macron était opposé au FN de Marine Le Pen.

Soutien aux Gilets jaunes

«Gloire et honneur aux Gilets jaunes», a lancé Jean-Luc Mélenchon aux 500 personnes présentes, parmi lesquelles se trouvaient une trentaine de «Gilets jaunes ». «Ils représentent ce qu'il y a de meilleur. Nous avons un point d'appui pour affronter la décennie qui vient, celle des effrois et des tumultes», a-t-il dit.

Trois listes "Gilets jaunes" ont été déposées pour les européennes. Pour le député de Marseille, les députés qui entreront le 26 mai au Parlement de Strasbourg seront des "insoumis". «Vous allez élire des têtes dures, des insoumis. C'est de cela que vous avez besoin », a martelé Jean-Luc Mélenchon. «Vous êtes dans une période dangereuse, il faut des gens qui ne cèdent pas à la guerre et à la destruction de notre système".

Une justice pour le climat

Il a aussi longuement fait référence au changement climatique et à la pollution, un thème auquel sont sensibles les "Gilets jaunes". La mer Méditerranée comptera «plus de plastiques en 2050 que de poissons», a-t-il lancé. Le leader de La France insoumise s'est prononcé pour la création d'un «tribunal international de justice climatique» et contre la militarisation de l'espace.

Les responsables de LFI ont réaffirmé leur volonté d'incarner une alternative entre « l'extrême marché et l'extrême droite» portés, selon eux, par les deux listes en tête des sondages, la LaRem et le RN. «On est en train de nous confisquer cette élection et de rejouer le deuxième tour de l'élection présidentielle. Face au duo mis en scène au niveau national, on a fait le choix de l'alliance internationale », a précisé Manon Aubry en marge de la réunion publique.

La tête de liste était entourée par les représentants de la gauche radicale regroupée dans « Maintenant le peuple», mouvement politique européen fondé l'an dernier à Lisbonne par plusieurs partis de gauche.

«Il faut lutter jusqu'au bout, comme un Gilet jaune», a dit Jean-Luc Mélenchon. «Et se méfier des gens qui vous apportent des cadeaux », a-t-il conclu dans une allusion aux mesures d'augmentation du pouvoir d'achat prévues par le gouvernement pour répondre à la crise des "Gilets jaunes".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2019 à 13:27 :
Les intégristes inquisiteurs veulent leurs tribunaux pour couper des têtes, logique!
Je doute très fort qu'un tel tribunal aux ordres, fasse le procès de la Russie et de la Chine, dont il assurera plutôt la promotion des industries nucléaires par le biais de ses condamnations!
a écrit le 13/05/2019 à 11:53 :
Il faudrait construire une vraie fédération européenne avant d’avoir des idées que nous n’avons pas les moyens de défendre. L’incohérence, la naïveté et/ou l’arrogance sont infinies. Nous sommes de plus en plus pathétiques. Peu de chance que ça s’améliore.
a écrit le 13/05/2019 à 11:30 :
LFI,LREM (La République Maghrébine En Marche) la bêtise dans toute sa splendeur. Einstein disait "Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue" il ne s'est pas trompé.
a écrit le 13/05/2019 à 9:31 :
Manger moins de viande, un tribunal pour les pollueurs, un autre contre l'évasion fiscale et-c... ok mais ils savent qu'ils font campagne en France et pas dans le monde et que ce sont les citoyens français qui connaissent une baisse de leur pouvoir d'achat et une hausse de leurs emme... en générale du fait de la privatisation de notre gouvernement par l'oligarchie européenne ?

Je vais vraiment finir par voter LFI rien que pour faire ch... Mélenchon ! :-)

"avec environ 8% des intentions de vote"

Bravo champion t'es bon là ! :D
a écrit le 13/05/2019 à 8:19 :
Cela nous rappellera le tribunal des flagrants délires.
a écrit le 12/05/2019 à 22:46 :
La démagogie gauchiste atteint des sommets de bravitude...
a écrit le 12/05/2019 à 21:38 :
Est-ce une plaisanterie?
Un " tribunal international de justice climatique" va immédiatement se heurter à un non ferme des USA , ils ont du pétrole de schiste à extraire.
Mélenchon n'est pas idiot, il le sait, alors pourquoi en parle-t-il ?
A la rigueur une instance européenne aurait été réalisable, bizarrement il n'en parle pas, il ne faudrait pas heurter la frange eurosceptique de son électorat...
a écrit le 12/05/2019 à 21:07 :
macron veux vous refaire le coup de moi ou le pen, s il me fallais choisir je choisirais encore le vieux melenchon car il a de l experience; et un grand savoir;, ceci dit je n irais pas vote car le reve social n existe pas? C EST UN REPERE D ELUS GRASEMENT PAYE 8000EUROS PAR MOI POUR APROUVE TOUS CE QUE LA COMMISION EUROPEENE LEURS DEMENDERAS DE VOTE, cest l aville qui l explique sur youtub?,
a écrit le 12/05/2019 à 20:05 :
Il essaye de remonter dans les sondages en faisant la cours aux GJ.
Même s’il a conscience qu’il ne sera pas encore menacé par Asselineau, il sait bien que ce dernier est devenu très populaire parmi la population qui souhaite sortir de ce marasme.
a écrit le 12/05/2019 à 19:39 :
"référence au changement climatique et à la pollution, un thème auquel sont sensibles les "Gilets jaunes""
ils veulent plus d'argent, et surtout pas de taxes pour aider à faire la transition écologique (y a pas de miracle, tout coûte, voire même un "pognon dingue" vu l'ampleur du problème, se décarboner est une prouesse ruineuse mais ce qui est fossile n'est pas inépuisable, guère de choix)
Les GJ vont avoir les oreilles qui sifflent vu ses propos, ils sont liiibres.
a écrit le 12/05/2019 à 18:54 :
Des prestidigitateurs qui vous sortent des promesses d'un chapeau, est ce crédible?
a écrit le 12/05/2019 à 18:05 :
Pathétique ce Mélenchon !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :