L'Italie frappée par un puissant séisme

 |   |  419  mots
Il y a plusieurs dizaines de blessés légers, à part une personne dans un état plus grave.
Il y a plusieurs dizaines de blessés légers, à part une personne dans un état plus grave. (Crédits : STRINGER)
Un puissant séisme, de magnitude 6,5, a de nouveau frappé dimanche le centre de l'Italie. Aucune victime n'est pour le moment déclarée.

Un puissant séisme, de magnitude 6,5, a de nouveau frappé dimanche le centre de l'Italie provoquant de nouvelles destructions dont la célèbre basilique San Benedetto de Norcia. La protection civile italienne a fait savoir dimanche matin qu'il n'y avait pas d'information sur des morts. "Pour le moment nous n'avons pas d'information sur des victimes (morts, ndlr). Il y a des blessés et nous sommes en train de vérifier", a déclaré devant la presse à Rieti, une ville du centre du pays proche de la zone de l'épicentre, Fabrizio Curcio, chef de la protection civile.

Des blessés légers, pas de morts

"Il y a plusieurs dizaines de blessés légers, à part une personne (...) dans un état plus grave", a ajouté Fabrizio Curcio."Peu de blessés, légers. Pas de morts, c'est une bonne nouvelle", a pour sa part déclaré à la radio Sergio Pirozzi, maire de Amatrice, la localité qui a payé le plus lourd tribut lors du tremblement de terre d'août dernier avec plus de 250 morts. Selon les médias, la secousse de dimanche matin est la plus forte à avoir frappé la péninsule depuis 1980. Le séisme de L'Aquila, qui avait fait plus de 300 morts en 2009, avait une magnitude de 6,3.

Des dégâts incalculables

Plusieurs personnes ont été extraites des décombres vivantes, six à Norcia, trois à Tolentino, selon divers médias. La puissance de la secousse a cependant entraîné des éboulements et de nombreuses routes dans cette région du centre de l'Italie ont été coupées. "C'est un véritable drame, nous vivons la journée la plus sombre peut-être. les dégâts sont incalculables", a déclaré sur RaiNews 24 Giuseppe Pezzanesi, maire de Tolentino. "Il y a des milliers de personnes dans les rues, terrorisées, qui pleurent", a-t-il ajouté.

La basilique San Benedetto à moitié détruite

A Norcia, bourg pittoresque situé près de l'épicentre dans la région de l'Ombrie, épargné par les précédents séismes, des images de la télévision italienne montraient dimanche matin les habitants rassemblés sur l'une des places du village, entourés de couverture.  Ces images témoignaient également de l'effondrement de plusieurs bâtiments, dont la basilique San Benedetto, construite à partir du XIVe siècle et à moitié détruite. Selon la légende, elle aurait été édifiée sur le lieu de naissance de Saint Benoît, fondateur de l'ordre des Bénédictins, né à Norcia en 480.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2016 à 9:21 :
Vu sa situation géographique l'Italie n'a pas fini de connaitre ce genre de déconvenues, et en plus Naples est construite sur un ancien volcan, ça va être chaud dans ,es décennies à venir tout ça.

Mais bon en néolibéralisme on ne se soucie pas des humains on préfère soigner la marge bénéficiaire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :