Régionales : les paradoxes de l'économie des Hauts-de-France

ZOOM MACRO. Cinquième PIB régional de France, mais avec le niveau de vie médian le plus faible de l'Hexagone, les Hauts de France cumulent les paradoxes : berceau de grandes entreprises internationales mais affichant un taux de pauvreté élevé ; pourvoyeurs d'emplois mais enregistrant un important taux de chômage.

3 mn

(Crédits : Reuters)

Ce qui peut frapper le voyageur au premier abord quand il arrive « chez les ch'tis », c'est la suite quasiment ininterrompue d'urbanisation, surtout dans le cœur de l'ex-Nord-Pas-de-Calais. Avec près de 6 millions d'habitants dont 2,6 millions pour le seul département du Nord, les Hauts-de-France constituent la troisième région de France la plus peuplée derrière l'Ile-de-France et Rhône-Alpes-Auvergne.

Grâce à sa position géographique stratégique au cœur des axes européens, les Hauts-de-France sont non seulement assez densément peuplés mais aussi extrêmement bien desservis avec de nombreuses autoroutes (A1, A16, A29...), des liaisons ferroviaires (TGV Lille-Paris et Eurotunnel) et trois ports (à Boulogne-sur-Mer pour la pêche, à Calais tourné vers le trafic avec l'Angleterre et à Dunkerque, grand port maritime).

C'est d'ailleurs grâce à ces infrastructures de transports que la région dispose de fortes spécialités comme la logistique, les services aux entreprises mais aussi la production industrielle, historiquement minière et textile, aujourd'hui davantage tournée vers la mécanique-métallurgie, la chimie, la plasturgie ou encore l'agroalimentaire.

Groupes internationaux

Le Nord, c'est aussi le berceau de nombreuses entreprises d'envergure internationale, comme Auchan, Adeo (rassemblant les marques Leroy Merlin, Weldom, Bricocenter, Zodio, Bricoman, Aki ou Probox), Décathlon, Téréos, Roquette Frères, Kiabi, Supermarchés Match, Arc International, Lesaffre pour ne citer que les plus importants acteurs.

Les Hauts-de-France affichent un produit intérieur brut (PIB) de 167 milliards d'euros en 2018, la positionnant au la 5e rang des régions françaises les plus créatrices de richesse, devancée par l'Île‑de‑France, Auvergne‑Rhône‑Alpes, la Nouvelle‑Aquitaine et l'Occitanie. Sur les quelque 417.000 entreprises, les activités se répartissent selon les moyennes nationales, avec 60% de services, 18% de commerces, 10% de construction, 5% d'industrie et 6 % d'agriculture. Si Lille et sa métropole accueillent de nombreux sièges sociaux, Compiègne développe plus de services aux entreprises, en partie grâce à sa proximité géographique avec la région parisienne.

Pourtant, le PIB ramené au nombre d'habitants n'est que de 27.823 euros par habitant, soit le deuxième plus faible de France métropolitaine (la moyenne étant de 30.266 euros), plaçant la région bonne avant-dernière juste devant la Corse. En 2018, le niveau de vie médian (c'est-à-dire le revenu disponible du ménage divisé par le nombre de personnes le composant) s'élève à 20.110 euros par an, soit le plus faible de France métropolitaine.

Fort taux de pauvreté

La triste réalité, c'est que près d'une personne sur cinq vit sous le seuil de pauvreté, les Hauts-de-France se classent même deuxième région métropolitaine la plus pauvre après la Corse. Si l'on entre dans le détail, les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de l'Aisne, de la Somme n'échappent pas à cette réalité. Seul l'Oise tire son épingle du jeu. Si on regarde le niveau d'éducation, un habitant sur trois n'est que peu ou pas diplômé. Là encore, c'est une donnée importante, qui rivalise dans les derniers de la classe avec la Corse.

Reste que les Hauts-de-France proposent le nombre honorable de 2,2 millions d'emplois, soit le 5e niveau le plus élevé de France. L'Aisne, l'Oise et la Somme sont encore largement tournés vers les secteurs agricoles et industriels. Par contre, le chômage enregistre deux points de plus qu'à l'échelle nationale, avec 10,4% des actifs en 2019.

3 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.