Paradis fiscaux : Nicolas Sarkozy menace les banques françaises

 |   |  167  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Faute d'accord au sein de l'Union européenne, la France pourrait agir seule et contraindre les banques françaises à se retirer des paradis fiscaux.

Si l'Union européenne n'adopte pas de sanction assez ferme, la France pourrait passer à l'offensive seule et exiger que les banques françaises mettent un terme à leurs opérations dans les paradis fiscaux.

"Si l'Europe ne légifère pas fermement, nous pourrions être contraints, en France, d'exiger de nos banques qu'elles cessent de développer des filiales dans les paradis fiscaux", a ainsi expliqué Nicolas Sarkozy jeudi soir. Le chef de l'Etat ajoute qu'il ne s'agit pas là d'une question de compétitivité, mais de cohérence.

Au sein du G20, Nicolas Sarkozy fait partie des figures de proue de la fronde anti-paradis fiscaux. Pour eux, lutter contre les paradis fiscaux est essentiel pour pouvoir combattre la pire crise depuis 1929.

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) basée à Paris avait publié, il y a quelques mois, la liste grise des pays refusant de divulguer des informations relatives à leurs opérations et à leurs clients. Ce sont ces pays que le G20 entend sanctionner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le probleme avec Nicolas c'est qu'il pense que parler c'est agir . La seule action qu'on aie vue c'est toujours plus de taxes ( 20 nouvelles depuis son election) .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bouh ! Même pas peur ! Il vaut mieux qu'il soit client de la Banque Postale c'est sur ! Ils vont tous être MDR au G20 quand il annoncera cela...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et les pays étrangers pourriant contraindre leurs banques de se retirer de l'enfer fiscal qu'est la France ? A qui perd gagne, c'est la France la grande perdante. Travailler plus, pour perdre plus.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo, Nicolas! La France est, en effet, un paradis fiscal! Dommage que le vulgaire citoyen n'ait guère l'occasion de le constater
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonne chance au président, car s'attaquer au monde de l'argent a toujours été une équation impossible à résoudre.Depuis la nuit des temps ce monde là qui est apolitique, sans aucun scrupule et apatride, n'a jamais reculé devant les mesures à prendre pour conserver son pouvoir.Il est sans doute temps de mettre un coup de pied dans cette fourmilière, mais attention aux réactions qui ne manqueront pas de se produire, et dont la crise n'était qu'un très pâle aperçu, regarder le diable dans les yeux n'a jamais été sans risques.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il pourrais aussi arreter l'hemoragie des cadres planques des grosses boites du cac 40 avec actionnariat d'etat et qui pompent l'entreprise par centaines de millions a coup de stock options pour ensuite placer leur fonds en belgique ( europe) ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
henry a beaucoup d'humour c'est très bien
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@Catal: D'accord: l'agent n'a pas de morale, mais quand l'argent est au service de la morale, le résultant pour le mieux-vivre des hommes n'est pas probant; la cupidité de ceux qui ont l'argent nous a valu un niveau de vie que les religions ne nous promettent que dans l'au-delà
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dommage petit Nicolas.

Car de 2 choses l'une : soit ces "paradis fiscaux" comme tu dis sont dans l'UE et alors, Bruxelles condamnera la France à des milliards de pénalités journalières pour entrave à la circulation des biens et capitaux, non respect des Traités fondateuurs de l'UE.

Soit ces pays sont membres de l'OMC et la badaboum ce sera des mesures de rétorsions type surtaxes sur les derniers produits d'exportation qu'ils nous reste.

Donc petit Nicolas, arrête de fanfarronner, tu es démuni.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Etonnant !!!!!! Les banques françaises seront donc punies au bénéfice de leurs concurrentes ??? Et si les banques françaises quittaient la France ????? Sarkozy perd la tête !!!! Je crois que la France est en train de se marginaliser un peu plus....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On va finir par croire que M. Sarkozy a perdu de l'argent dans un montage bancaire qui impliquait un "paradis" fiscal. Ça veut dire quoi, cet esprit de vengeance ? Les "paradis" fiscaux ne sont pas à l'origine de la crise.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Suite aux élections de 1981, pour de nombreuses raisons (taxes, souplesse à l?embauche et licenciement, ?) , les banques établies en France, ont toutes ouvert dans les années 1980, une filiale ou succursale Capital Market à Londres.
Conséquences :
Création de plusieurs milliers de postes de cadres et cadres supérieur en Angleterre, transfert de résultat en Angleterre, transfert de cadres supérieurs expatriés en Angleterre, perte d?impôts en France, revenu, sociétés, TVA, perte de PIB?
Salaires et bonus de cadres supérieurs non rapatriés depuis du fait de l?ISF (je ne compte pas les 200 milliards d?Euros sortis de France par des français qui ont cherché résidence sous des cieux plus cléments.
Il semble que notre « cher » président (il coute cher à la France), veuille faire un remake.

SAUVE QUI PEUT

Que cherche notre président ?
La voix des français qui n?ont pas eu la chance de faire partie de mieux lotis et qui veulent se venger de la vie par un nivellement par le bas.
Ou redresser le pays, en prenant le risque d?être impopulaire, comme l?avait dit le candidat Sarkozy, quitte à ne pas se représenter en 2012.
Il faut être pragmatique et ne pas tuer la poule aux ?ufs d?or.
La France (1 habitant sur 100 dans le monde, un rang décroissant régulièrement) ne peut pas tout diriger
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si les banques françaises sortent des paradis fiscaux il va falloir qu'elles réintégrent plusieurs centaines et sinon mille milliards d'? d'actifs "pourris" qu'elle détiennent !! Sûrement impossible car elles risquent de faire sauter leur compte et leur banque avec! D'après de FMI, il reste encore plusieurs Tera milliards d'actifs pourris cachés dans ces "paradis"... Alors Chiche ! et bonjour les dégats !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
exiger de nos banques qu'elles cessent de développer des filiales dans les paradis fiscaux" dit l'article.

Bah, il suffira d'avoir une filiale dans un pays "autorisé" et cette filiale, elle, pourra avoir une filiale dans un paradis fiscal. Cela ne devrait pas être bien difficile à tourner, cette décision.

C'est peut etre pour cela que Sarko se dit prêt à lancer cette interdiction!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est ce qui arrive quand on ne comprend rien au sujet des "paradis ficaux".
Petit Sarko se tire une balle dans le pied (encore une fois . . .)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Donner des leçons au monde entier à un prix !!mais c'est chacun de nous qui reglera l'addition .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les BANQUIERS, LEURS DIRIGEANTS, LEURS CADRES, TOUTES LEURS PYRAMIDES QUI EN ONT BIEN PROFITé ne COMPRENDRONT QUE LES POURSUITES JUDICIAIRES QU'ELLES MERITENT POUR AVOIR MAQUILLé, ENJOLIVé, MARQUETTé, des PRODUITS TOXIQUES pour FOURGUER A DES CITOYENS DéSINFORMéS par DES CONSEILLERS FINANCIERS tous aussi CUPIDES les UNS que les AUTRES. LES MENACES NESERVENT à RIEN, IL FAUT DES CONDAMNATIONS LOURDES pour LEURS ACTES DE DEALER DE PRODUITS TOXIQUES FERLATéS qui ONT POURRI TOUT l'ECONOMIE.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Faut-il continuer à vivre en France ? Il faut aujourd'hui clairement se poser la question ! Nous avons les dirigeants les plus cons du monde ; le monde entier en rit - lire les journaux canadiens par exemple .....
Sarko libéral..? Non plutot un nouveau Staline..... A quand les camps de formation, manière Pol Pot, pour les banquiers ?
je suis atterré .....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
etonnant cette mise en demeure de notre president , il a oublié qu'on a ratifié le traité europeen de la libre circulation des capitaux et des biens , remettrait 'il en cause aussi l'euro dans la foulée ? , non serieument c'est beaucoup de co2 degagé pour rien , il ferait mieux de se taire et faire des referendums au lieu de dire des menaces et des lois innaplicables , pour une rupture c'est la continuitée des boniments
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ils devraient envoyer les banquiers chez Charal, à l'écarissage, parmis les porcs, vaches, boeufs et veaux...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sarko prépare déjà sa campagne de 2012 ! et promet du"vent" à son "électorat populaire" ; il semble facile de contourner ce qu'il propose ! il faut être crédule pour le croire ! Nicolus: n'aie pas peur ! catal : merci mais ne rêve pas ! les "financiers" rigolent...
Obama d'ailleurs n'est pas convaincu : regardez ce qu'il proposera au G20 !
encore du vent de la part de Bonaparte !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'AVAIS voté pour lui au premier et second tour...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Est ce que Mr Sarkozy va denoncer ses anciens clients, qu'il a accompagne En Suisse.. lorsqu'il etait avocat, afin que ces personnes ouvrent des comptes pour eviter l'emnfer fiscal francais, ce president n'arrivera jamais de reguler la finance, elle est aux mains des americains qui eux aussi ont un autre pareadis l'etat du Delawere il gesticule beaucoup, mais il deplace beaucoup d'air, je plains de tout coeur mes compatriotes qui subuissent depuis 30 ans le racket fiscal francais
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonus et traders ce sont les arbres qui cachent la forêt : en 25 ans, la part des salaires a perdu quelque 200 milliards d'? (cela se renouvelle bien sûr chaque année) soit, cumulés, 2 500 milliards en 25 ans. Cela sans profit pour l'investissement d'ailleurs...

La spécialité de NS c'est de s'agiter sur des aspects certes non négligeables pour ne pas parler de l'essentiel : une régulation sévère de la finance pour la mettre au service de l'économie réelle et cesser de la laisser aspirer la production réelle.

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vous êtes tous de pésimistes!!! Vous allez voir quand le petit claquera des doits et toutes les banques rentreron au bercail!! On aura des crédit (enfin!!) gratuis!! Mais oui, tout ce fric, sortis tout droit de trafic de drogue,de la vente d'armes, de la pure maffia quoi!! Tout cet argent il va faloir le casser quelque part no? Et bien, nous remercieront la maffia pour une fois!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Réponse à Josy.Je ne rêve pas, je tente d'expliquer en termes simples que s'attaquer au monde de l'argent est impossible, ce monde là régit la terre entière, et plutôt que de se voir mis à mal par des gens aux intentions "pures"à supposer qu'ils existent, une catastrophe mondiale aurait lieu une fois encore..Un penseur disait que l'argent était un bon serviteur, mais un très mauvais maître, mais ces formules ne sont valables que pour les philosophes et les gens qui sont écartés de la richesse.Les autres sont prêts à tout pour s'enrichir toujours davantage.L'argent qui aurait du n'être qu'un moyen, est devenu un but à atteindre absolument et par n'importe quel moyen ! Vous voyez que je ne rêve pas...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a voir abosulment: la courbe de Laffer
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
quand le coût de la lutte contre la fraude dépasse le montant de la fraude :-)
Au fait, quid des succursales françaises de banques étrangères??? Et si on transforme les sièges de banque francaises en succursale, et une des succursales en siège. ça résoud le problème non?
C'est fout de voir tout ceux qui crachent sur l'argent en crevant d'envie d'en avoir plus, la jalousie se cachant derrière le social :-) a un époque, en voyant un mec avec du fric, on essayait de se lancer pour tenter d'en avoir autant...aujourd'hui, on vote à gauche....ou à droite....c'est idem en France. Tous pauvres!!!!! Ca!!!! c'est l'égalité!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :