Crédit Agricole cède sa filiale de capital investissement

 |   |  215  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Crédit agricole, engagé comme les autres grandes banques françaises dans un plan de réduction de son bilan, a annoncé ce vendredi avoir signé un accord avec la société d'investissement Coller Capital pour la cession de Crédit Agricole Private Equity.

La banque verte va céder son portefeuille de capital investissement à Coller Capital. Casa précise dans un communiqué que cette cession, qui devrait être finalisée dans le courant du premier trimestre 2012, entraînera une réduction de l'ordre de 900 millions d'euros de ses encours pondérés.

Une porte-parole n'a pas souhaité fournir de précision sur le montant de la transaction. "Cette décision du Crédit agricole SA intervient dans le cadre de l'optimisation de l'allocation de ses fonds propres", explique le groupe, soulignant qu'il restera présent dans le financement des petites et moyennes entreprises via ses caisses régionales.

Le Crédit agricole a prévenu mercredi que ses comptes 2011 seront dans le rouge en raison de lourdes dépréciations de 2,5 milliards d'euros. Il a également entrepris une réorganisation de ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI) qui se traduira par la fermeture de vingt-et-une implantations dans le monde et la suppression de 1.750 postes.

En Bourse, la banque a vu sa capitalisation s'effondrer en raison des inquiétudes des investisseurs sur son exposition à la dette souveraine des pays de la zone euro et la solidité du système bancaire européen. Elle a chuté de plus de 57% depuis le début de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2011 à 4:42 :
Et l'agriculteur fait 15 heures par jour, pour 1000 euros par mois! vive la FRANCE!
a écrit le 16/12/2011 à 12:08 :
vous savez que les patrons banquiers coulent des retraites somptueuses avec vos économies englouties et le silence des journalistes économiques !!!
Réponse de le 16/12/2011 à 16:49 :
On sera toujours les dindons de la farce...
Réponse de le 20/12/2011 à 16:25 :
Pauget ( ex directeur" )est parti avec une retraite dorée ! après avoir entrainé casa dans des activités internationales risquées et fait couler sa banque d'investissement ...
il a crée un cabinet chargé d'aider ceux qu'il a plumés ! bel opportuniste !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :