2 milliards de dollars : ce que General Electric compte investir en Afrique

 |   |  282  mots
General Electric a engrangé 5,2 milliards de dollars de recettes en Afrique l'an dernier. (Photo Reuters)
General Electric a engrangé 5,2 milliards de dollars de recettes en Afrique l'an dernier. (Photo Reuters) (Crédits : Reuters)
General Electric profite du premier sommet Etats-Unis/Afrique qui démarre ce lundi à Washington D.C. compte renforcer sa présence sur le continent africain par un projet d'investissement.

GE met le cap sur l'Afrique. Le conglomérat General Electric annonce ce lundi son intention investir 2 milliards de dollars en Afrique d'ici à 2018. Le groupe a dévoilé ce projet ce lundi, peu avant l'ouverture dans la capitale américaine du premier sommet États-Unis/Afrique, organisé par le président Barack Obama et qui doit durer deux jours.

Plus de 5 milliards de dollars de recettes

Avec cet investissement, le groupe espère tirer profit du "fort potentiel de croissance" du continent, affirme GE dans un communiqué. En 2013, GE a engrangé quelque 5,2 milliards de dollars (environ 3,9 milliards d'euros) de chiffre d'affaires et peut compter sur un carnet de commandes fourni (8,3 milliards de dollars au total soit environ 6,2 milliards d'euros).

Investissements ciblés et localisés

Ces nouveaux investissements sont diversement répartis sur le continent africain. Le Nigéria et l'Algérie bénéficieront d'un programme d'installation de turbines à gaz pour produire de l'électricité, dont le montant n'est pas précisé.

Un milliard de dollars sera consacré aux voies ferrés et à l'équipement électrique en Angola. Un accord bilatéral entre Eximbank, la Banque d'import-export des Etats-Unis et le pays a été signé à cette fin au cours de la semaine dernière.

Un centre de recherche en Afrique du Sud

Ensuite, 350 millions de dollars seront injectés dans des services à l'industrie sous-marine au Nigéria. Soixante-dix millions de dollars supplémentaires seront affectés à un centre de recherche en Afrique du Sud.

Enfin, GE programme des versements, via sa fondation, à des programmes de santé au Nigéria, au Kenya,au Rwanda, en Ouganda, en Tanzanie ainsi qu'au Malawi. Objectif: former des anesthésistes et des techniciens d'équipements biomédicaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :