Bourget : François Hollande veut "montrer l'excellence de l'industrie française"

 |   |  3028  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Le 50e salon aéronautique du Bourget a ouvert ses portes lundi matin. Suivez l'actualité du salon en direct. Les professionnels s'attendent à une pluie de contrats commerciaux. Présentations en vol en image, découvrez les avions en exhibition au Bourget.

11h30 : François Hollande prononce son discours

  • "S'il y a un sens à donner à ma présence ici à ce salon du Bourget, c'est bien pour montrer l'excellence de l'industrie française, la capacité de nos salariés à faire des produits d'une très grande qualité et des besoins que nous avons encore à satisfaire pour pouvoir donner une espérance à des jeunes qui cherchent un emploi", lance François Hollande. Au lendemain de la publication d'estimations de l'Insee sur le chômage, en partie contestées par le ministre du Travail Michel Sapin, le chef de l'Etat rappelé qu'il maintenait le cap vers une inversion de la courbe du chômage.

10h40 : François Hollande arrive en A400M

  • A son arrivée, François Hollande a été interpellé par des Femen, militantes féministes qui militaient pour la libération de deux représentantes de leur mouvement en Tunisie.


>>> VIDEO Meeting de présentation en vol lors du Salon du Bourget (A400M, Rafale, Sukhoi, Antonov 70, Tigre, A380)
 


JEUDI 20 JUIN

 16h30: les deux constructeurs font les comptes

  • L'américain reste derrière l'européen, mais cela se joue à peu de choses. D'un côté Boeing De son côté, dit avoir enregistré des commandes fermes d'une valeur de 38 milliards et des intentions de commandes évaluées à un peu plus de 22,2 millliards. De l'autre, Airbus a annoncé avoir comptabilisé pour 39,3 milliards de commandes fermes portant sur 241 appareils.

13h20: Airbus confiant dans le dépassement de son objectif

  • L'avionneur européen a profité d'une conférence de presse jeudi pour se targuer de déjà comptabiliser 241 commandes d'avions depuis le début du salon du Bourget. "Je dirais qu'il est probable que nous dépasserons notre objectif", a déclaré le directeur commercial John Leahy. Airbus visait jusqu'ici plus de 800 commandes brutes - commandes fermes et options - sur l'ensemble de 2013. Depuis le début du salon, le concurrent Boeing en comptabilise de son côté 235, ce chiffre n'inclut toutefois pas les conversions de commandes d'un appareil pour un autre.
  • Le directeur commercial d'Airbus a aussi profité de ce rendez-vous pour annoncer que le constructeur propose une version "régionale", plus courte, de son modèle A350-900. Et ce, deux jours après la présentation par son grand rival américain Boeing d'une version allongée de son B787 "Dreamliner".

12h00 : La low cost Spirit commande 20 Airbus A321, d'une valeur de 2,1 milliards de dollars

  • La compagnie américaine à bas coûts Spirit a commandé 20 Airbus A321 d'une valeur de 2,1 milliards de dollars, a annoncé jeudi l'avionneur. Le transporteur a également décidé de convertir une commande existante de dix A320 en un achat d'appareils A321 de plus grande capacité, a-t-il ajouté.

11h50 : AirAsia commande cent moteurs CFM pour 8,6 milliards de dollars

  • La compagnie malaisienne AirAsia a annoncé jeudi une commande de 8,6 milliards de dollars au prix catalogue (6,5 mds EUR) au motoriste CFM International, coentreprise entre le français Safran et l'américain GE Aviation, visant à équiper les Airbus A320. L'accord vise à équiper les cent A320 commandés en décembre dernier pour 7 mds EUR environ, a ajouté AirAsia sans préciser le nombre de moteurs commandés.

11h22 : United Airlines a commandé 10 Airbus A350-1000 d'une valeur de 3,3 milliards de dollars

  • La compagnie américaine United Airlines a commandé à Airbus dix long-courriers A350-1000 d'une valeur totale de 3,3 milliards au prix catalogue, a annoncé jeudi au Bourget l'avionneur dans un communiqué. United a en outre converti sa commande de 25 A350-900 en A350-1000, la version la plus longue de cet appareil nouvelle génération qui doit concurrencer le Dreamliner et le 777 de Boeing, a-t-il précisé.

11h04 : Pratt & Whitney annonce plus de 1.000 commandes de moteurs d'avions

  • Le motoriste américain Pratt & Whitney a annoncé mercredi plus de 1.000 commandes de moteurs d'avions, y compris des options, de la part de plus de 40 clients dans le monde sans en dévoiler le montant, à l'occasion du salon aéronautique du Bourget. Il affirme être le premier motoriste pour l'A320neo d'Airbus, avec 50% des parts de marché. Son concurrent CFM, co-entreprise du français Safran et de l'américain General Electric, revendique lui plus de 50% du même marché.

10h36 : Le loueur Hong Kong Aviation Capital va commander à Airbus 60 Neo, valeur de 6,3 mds USD

  •  Hong Kong Aviation Capital a signé un protocole d'accord portant sur l'acquisition de 40 Airbus A320neo et 20 A321neo.


>>> VIDEO Paris Air Show / Salon du Bourget 2013 - 20 juin

 
 


MERCREDI 19 JUIN
 

18h47: Bombardier annonce une commande ferme de la compagnie nigériane Arik Air pour 297 millions de dollars

Bombardier a annoncé mercredi une commande ferme de la compagnie nigériane Arik Air pour trois appareils CRJ1000 NextGen et quatre Q400 NextGen pour un montant total de 297 millions de dollars au prix catalogue. Cette commande s'ajoute à celle d'Alaska Air Group annoncée mardi par Bombardier et allant jusqu'à dix Q400 NextGen. Il s'agit de la conversion de trois options précédemment prises, et la confirmation d'options sur sept autres appareils, au profit d'Horizon Air, filiale d'Alaska Air Group. Au tarif catalogue, cette transaction est estimée à quelque 98 millions millions de dollars, selon Bombardier.

16h48: Airbus finalise une commande de 30 A350-900 pour 8,6 milliards de dollars

L'avionneur européen Airbus a finalisé mercredi au salon du Bourget une commande de 30 long-courriers A350-900 de Singapore Airlines pour un prix catalogue de 8,6 milliards de dollars. La compagnie nationale de Singapour a également pris une option pour 20 A350 supplémentaires qui pourraient être du modèle -900 ou du modèle -1000, la version allongée de cet appareil. Cette commande porte à 70 la flotte totale d'A350 de Singapore, a ajouté Airbus dans un communiqué. Cette commande avait déjà été annoncée par Singapore Airlines le 30 mai quand elle n'était encore qu'un protocole d'accord. Le contrat a été signé mercredi après midi, a indiqué le PDG d'Airbus Fabrice Brégier à l'AFP.

13h34: Le loueur HGI commande 20 ATR pour la compagnie brésilienne Passaredo

  • Le loueur d'avion HGI Aircraft Division a signé mercredi une commande de 20 turbopropulseurs régionaux ATR 72-600, dont 10 fermes, pour équiper la compagnie brésilienne Passaredo, a annoncé le constructeur, coentreprise d'EADS et Finmeccanica. "Le montant total du contrat s'élève à 482 millions de dollars", selon le communiqué.

13h00: Ryanair finalise sa commande de 175 B737 et pourrait commander des 737 Max

  • Le patron de la compagnie irlandaise à bas coûts Ryanair, Michael O'Leary, a finalisé mercredi la commande de 175 avions 737-800 Next Generation estimée à 15,6 milliards de dollars. Michael O'Leary a également indiqué que sa compagnie pourrait acquérir quelques 200 B737 Max, la prochaine génération du monocouloir moyen courrier qui doit entrer en opération au troisième trimestre 2017.

12h12 : SriLankan Airlines signe un protocole d'accord pour 6 A330 et 4 A350
  • La compagnie srilankaise a signé un protocole d'accord avec l'avionneur européen Airbus en vue d'acquérir 6 A330-300 et 4 exemplaires du futur long-courrier A350-900, a annoncé mercredi Airbus. Au prix catalogue, l'ensemble de cette transaction représente environ 2,6 milliards de dollars.
 
11h25 : Bombardier continue à négocier avec Easyjet pour vendre son CSeries
  • Le groupe aéronautique canadien croit encore possible un contrat avec la compagnie low-cost alors que celle-ci a annoncé mardi une commande de 100 A320 NEO. "Nous continuons nos discussions avec EasyJet. Ils sont encore intéressés par le CSeries et la commande à Airbus aujourd'hui ne veut pas dire que c'est terminé" a déclaré un porte-parole de Bombardier auprès de l'AFP. Le CSeries est le premier monocouloir conçu par Bombardier, et vise directement le marché des moyens-courriers, (famille des A320, et des B737).
 
11h20 : Le PDG d'Airbus promet d'autres commandes d'A350 mercredi
  • Fabrice Brégier  s'attend à de nouvelles commandes de son futur long-courrier A350. Le salon du Bourget se focalise sur ce marché très convoité où s'affronte Airbus et Boeing avec son Dreamliner.

>> Airbus-Boeing : une bataille de titans autour des long-courriers

 
10h54 : Air France-KLM confirme sa commande de 25 Airbus A350-900, contrat de 7,2 milliards de dollars
  • Les appareils entreront en service en 2017 d'abord au sein de la compagnie française puis chez sa partenaire néerlandaise, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse au Bourget.

>> Air France-KLM devrait enfin signer sa commande d'Airbus A350 au Salon du Bourget

10h30 : La mise en service des 737 MAX de Boeing aura six mois d'avance sur le calendrier initial

  • Les 737 MAX de Boeing seront mis en service au cours du troisième trimestre de 2017, avec six mois d'avance sur le programme initial, a annoncé mercredi Scott Francher, vice-président de la division développement du groupe américain, au Salon aéronautique du Bourget. L'avancée de la date permettra notamment au Boeing 737 MAX de concurrencer plus rapidement son principal rival, l'Airbus 320Neo, que la filiale d'EADS compte mettre en service en octobre 2015.
 
09h35 : Le loueur américain CIT commande 30 Boeing 737 MAX 8, valeur de 3 milliards de dollars
  • Le loueur américain CIT a passé une commande ferme pour 30 Boeing 737 MAX 8, un contrat estimé à 3 milliards de dollars au prix catalogue, ont annoncé les deux parties mercredi au Bourget. Le 737 MAX est la version remotorisée du moyen-courrier vedette du constructeur américain. CFM (co-entreprise du groupe français Safran et de l'américain General Electric) a été sélectionné pour la motorisation de ces appareils, dont la livraison est prévue pour 2019 et 2020, avec son Leap-1B, a précisé Jeff Knittel, un des dirigeants de CIT.
     

>>> VIDEO Paris Air Show / Salon du Bourget 2013 - 19 juin

 


MARDI 18 JUIN
 

16h50 : Boeing s'engage à commercialiser l'avion de transport militaire d'Embraer
  • Boeing et Embraer ont annoncé mardi au salon du Bourget que le géant américain allait commercialiser l'avion de transport militaire KC-390 que développe l'avionneur brésilien. Aux termes d'un accord de partenariat, Boeing aura la priorité pour proposer à la vente le KC-390, et son support technique aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, et dans deux pays du Moyen-Orient non révélés.
16h20 : Le missile air-air européen Meteor (MBDA) complète son carnet de commandes
  • Le fabricant européen de missile MBDA a annoncé mardi au salon du Bourget avoir complété son carnet de commande pour le Meteor, un missile air-air d'une portée sans précédent, par un contrat avec l'Allemagne. Le Meteor doit équiper les avions de combat européens, le Rafale de Dassault Aviation, l'Eurofighter (EADS, BAE Systems et Finmeccanica) et le Gripen du suédois Saab. Sa portée "au delà de l'horizon", d'une centaine de kilomètres, sans équivalent dans le monde, en fait un argument de vente à l'exportation pour ces appareils. Mais le Meteor est aussi candidat pour la prochaine version (block 4) de l'avion multirole F-35 Joint Strike Fighter, construit par Lockheed Martin, indique MBDA dans un communiqué.
11h52 : Bombardier a vendu 12 biréacteurs Global à un client anonyme
  • Le constructeur canadien Bombardier a annoncé mardi qu'un client tenant à rester anonyme lui a passé une commande ferme pour 12 biréacteurs d'affaires Global 8000 avec équipement standard. Au prix catalogue, le contrat est estimé à 804 millions de dollars (600 millions d'euros), précise Bombardier dans un communiqué.
11h05 : Boeing présente les premières commandes pour la version allongée de son Dreamliner
  • Boeing a annoncé mardi avoir reçu 102 commandes de cinq clients pour son nouveau modèle, le 787-10, version allongée du "Dreamliner". Le constructeur américain a précisé que les premiers exemplaires du nouvel avion devraient être livrés aux compagnies aériennes en 2018. Parmi les premiers clients de l'avion figurent la compagnie United Airlines, l'européenne British Airways , l'asiatique Singapore Airlines et le loueur Air Lease. United Airlines a commandé 20 exemplaires du nouvel avion, dont 10 correspondent à la conversion de commandes antérieures de B787, a précisé Boeing. 

>> Boeing lance l'assemblage du 787-9, la version allongée du Dreamliner

10h41 : United commande 20 long-courriers Boeing Dreamliner 787-10

10h40 : Le loueur d'avion ALC commande 30 long-courriers Boeing B787-10 Dreamliner

10h21 : Nordic Aviation Capital commande 90 ATR, dont 35 fermes pour 2,1 milliards de dollars

  • Le loueur d'avion danois Nordic Aviation Capital (NAC) a passé une commande ferme de 35 ATR-600, plus une option sur 55 de ces appareils construits par EADS et Finmeccanica pour un montant total de 2,1 milliards de dollars, a annoncé mardi au Bourget ATR.

08h27 : EasyJet va commander 135 Airbus dont 100 A320neo pour près de 12 milliards de dollars

  • La compagnie aérienne britannique à bas coûts EasyJet a annoncé mardi la signature d'un accord préliminaire avec l'avionneur européen Airbus portant sur la commande de 135 A320 dont 100 A320neo pour un montant de 11,9 milliards de dollars (8,9 milliards d'euros). EasyJet dispose par ailleurs d'une option pour acquérir jusqu'à 100 A320neo supplémentaires, a indiqué la compagnie dans un communiqué.

08h00 : EADS et Siemens vont coopérer dans la recherche sur les moteurs électriques

  • Le groupe européen d'aéronautique EADS et le conglomérat industriel allemand Siemens ont annoncé mardi avoir signé un mémorandum d'entente pour coopérer dans la recherche sur la propulsion électrique dans l'aéronautique. "EADS et Siemens nouent un partenariat de long terme dans la recherche pour introduire de nouveaux systèmes de propulsion électrique grâce auxquels les compagnies aériennes pourraient réduire leurs coûts de carburant et augmenter leur efficacité environnementale", expliquent les deux groupes dans un communiqué commun avec le fabricant Diamond Aircraft, qui a lui aussi signé ce mémorandum.
     

>>> VIDEO Paris Air Show / Salon du Bourget 2013 - 18 juin

____


 


LUNDI 17 JUIN

 

15h15 : 365 commandes fermes ou potentielles pour Embraer

  • Le constructeur brésilien est lui aussi venu au Bourget avec une série d'annonces. Il indique que SktWest, le numéro un mondial du transport régional a signé une commande ferme de 100 E-175 et 100 supplémentaires en option. Valeur totale au prix catalogue: 9,36 milliards de dollars (7,0 milliards d'euros). Par ailleurs, le loueur d'avions ILFC (International Lease Finance Corporation, du groupe AIG ) prévoit un accord pour l'achat de 25 E-190 et de 25 E-195, avec des options pour le même nombre d'avions. Embraer a en outre reçu des lettres d'intention de cinq autres compagnies,dont le nom n'a pas été dévoilé. Elles portent sur 65 avions de la série E de deuxième génération.

13h48 : Bombardier fait des révélations

  • Le constructeur aéronautique canadien Bombardier indique ce lundi que l'une des commandes portant sur 10 moyen-courriers CS100, annoncée lors du précédent Salon du Bourget, en 2011, était destinée à une nouvelle compagnie, Odyssey Airlines. Celle-ci devrait opérer à partir de London City. Le contrat était estimé à 628 millions de dollars (471 millions d'euros) lors de l'annonce de cette commande.

12h44 : Lufhtansa confirme une commande de 100 A320

11h44 : Gecas commande 10 Boeing B787 Dreamliner pour 2,9 milliards de dollars

  • La société de location d'avion de GE Capital, Gecas, a annoncé lundi au salon aéronautique du Bourget qu'elle commandait 10 long-courriers du constructeur américain Boeing B787-10, la version allongée du Dreamliner dont le lancement officiel doit se faire au salon. Norm Liu, le PDG de Gecas, a précisé que le montant de la transaction s'élevait à environ 2,9 milliards de dollars. La date de sortie effective du 787-10 n'est pas encore connue.

11h15 : Doric Lease signe un contrat portant sur vingt A380

  • La société de leasing Doric Lease Corp a signé lundi un protocole d'accord portant sur l'acquisition de 20 très gros porteurs Airbus A380 à l'occasion du 50e Salon du Bourget, a annoncé le constructeur aéronautique dans un communiqué.

>> Les ventes de l'A380 font du surplace : pas de panique dit Airbus

11h07 : Le japonais Skymark commande 4 B737 MAX 8

  • La compagnie aérienne japonaise Skymark a annoncé une commande de quatre moyen-courriers B737 MAX 8, version modernisée et plus économe en carburant du best-seller du constructeur aéronautique Boeing. Au prix catalogue, la transaction s'élève 402 millions de dollars. Un responsable de Skymark, John Wojick, a précisé que la compagnie réfléchissait à faire migrer sa flotte de B737 (35 appareils l'an prochain) en version MAX.

10h29 : ILFC commande 50 A320neo supplémentaires pour 5 milliards de dollars

  • La société américaine de location d'avions ILFC a commandé 50 Airbus A320neo supplémentaires d'une valeur totale de 5 milliards de dollars au prix catalogue, ont conjointement annoncé lundi au salon du Bourget le PDG d'ILFC et le directeur commercial d'Airbus. "Nous commandons 50 appareils supplémentaires de la famille des A320neo", a déclaré Henri Courtron, le responsable d'ILFC, en présence de John Leahy, le chef des ventes d'Airbus. Il a précisé qu'"au prix catalogue, c'est cinq milliards de dollars" (environ 3,7 milliards d'euros). En 2011, ILFC avait déjà commandé 100 A320neo.

10h23 : TUI Travel confirme une commande de 60 Boeing 737MAX

  • Le groupe britannique TUI Travel a confirmé une commande de 60 exemplaires du Boeing 737MAX, et le contrat inclut une option sur 90 avions supplémentaires. TUI Travel avait annoncé en mai que la commande initiale de 60 avions, motorisés par CFM International, avait été conclue avec "une importante décote sur le prix catalogue" de 6,09 milliards de dollars (4,57 milliards d'euros).

10h10 : EADS présente un avion-école à propulsion électrique

  • Le groupe européen d'aéronautique EADS présente un prototype d'avion école à propulsion électrique, alimenté par des batteries au lithium-ion. 

09h28 : Le brésilien Embraer va lancer sa nouvelle génération de jets régionaux

  • Embraer va officialiser lundi, lors du salon du Bourget, le lancement de sa nouvelle génération de jets régionaux, une famille baptisée E2 offrant plus de sièges que la génération actuellement sur le marché, a-t-on appris lundi d'une source proche de l'avionneur brésilien. "La gamme E2 offrira de 80 à 144 sièges. Des annonces de commandes pourraient suivre", a déclaré cette source à l'AFP. La famille des E jets compte actuellement quatre avions dont le E190 et le E195 disposant de 70 à 122 sièges. La nouvelle famille devrait entrer en service en 2018.

>>> VIDEO Paris Air Show / Salon du Bourget 2013 - 17 juin

____


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/06/2013 à 8:52 :
A noter l'hypocrisie d'Airbus qui annoncait haut et fort l'echec du B787-10 a cause du manque de distance franchissable. Et maintenant, au vu du succes de cette version du B787, qui a recu 102 commandes des l'annonce de son lancement officiel, ils se precipitent pour lancer un A350 regionale...
Réponse de le 21/06/2013 à 15:57 :
Si tu européen alors soutiens les plutôt que de les enfoncer. C'est ridicule. Airbus est en pleine progression, elle offre des emplois en cette periode de crise et tente de concurencer le géant américan. Que gagne tu à faire ça ?!
Cordialement ...
Réponse de le 21/06/2013 à 17:07 :
tu devrait penser printemps francais "revolte generale"
a écrit le 20/06/2013 à 10:12 :
"live"
a écrit le 19/06/2013 à 15:15 :
ryanair a commandé des avions sans toilettes ?
Réponse de le 19/06/2013 à 15:46 :
Non, mais ce sera des toilettes payantes et on sera demi assis dans l'avion.
Réponse de le 21/06/2013 à 16:59 :
Ryanair a tout compris, si tout le monde faisait comme moi, pas besoin de toilettes !
a écrit le 19/06/2013 à 11:12 :
Reflexion d'un béotien:
AIR FRANCE, qui achète des AIRBUS ... en DOLLARS! Cherchez l'erreur....
Réponse de le 19/06/2013 à 11:23 :
Historiquement les avion sont vendu en dollars airbus a bien essayer de libellé les facture en euros avec ses client europeen mais il n'en n'on pas voulu
a écrit le 18/06/2013 à 10:59 :
Tiens c'est marrant, quand on parle des transporteurs "low-coast" c'est pour dénoncer l'exploitation inhumaine de leur personnel mais quand il s'agit de leur refourguer des Airbus ça devient des sociétés tout à fait respectables.
Réponse de le 18/06/2013 à 15:59 :
Les sociétés low-cost ne peuvent arrêter d'acheter des avions qui financent les prix bas par un schéma Ponzi grâce à l'acceptation des constructeurs qui trouvent ainsi un débouché. Quand on veut faire bouger les grandes compagnies aériennes on active le low-cost qui agit comme un poil à gratter. A terme les low-cost feront faillite ou tenteront de terminer au mieux. Mais sont utilisées aussi l'argent des paradis fiscaux comme dans le cas Doric avec les A380. Ces avions seront loués ensuite à Air France ou d'autres dans des contrats ouverts. Les paradis fiscaux ont leur utilité....!
a écrit le 18/06/2013 à 9:12 :
Beaux contrats pour Airbus EADS : souhaitons que la semaine soit aussi belle avec de nombreu contrats pour Airbus et pour Boeing
a écrit le 17/06/2013 à 22:48 :
Oh oui la société de leasing Doric Lease Corp sait signer des excellents contrats!
a écrit le 17/06/2013 à 13:52 :
100 A320 Neo et non A380
Réponse de le 17/06/2013 à 15:56 :
dommage
Réponse de le 17/06/2013 à 16:36 :
100 A320 sont prêts en 2 mois et demi. Pour l'A380, le programme actuel ne permet pas de sortir plus de 6 avions durant cette période.
Or 100 A320 se vendent à 10 milliards. 6 A380, 2,5 milliards. Est-ce si dommage que cela ?
Airbus est loin d'avoir honoré toutes ses commandes de son très gros porteur et paye encore des indemnités de retard. Laissons le programme se bonifier et arrêtons de s'inquiéter du manque de commandes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :