Défense : la France espère remporter un gros contrat aux Emirats Arabes Unis

 |   |  541  mots
Le satellite d'observation militaire français Helios IIA  © Astrium / F. Watbled
Le satellite d'observation militaire français Helios IIA © Astrium / F. Watbled
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, effectue une visite de deux jours aux Emirats Arabes Unis. Il va notamment tenter de convaincre le prince héritier cheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan d'acquérir deux satellites d'observation.

Signera, signera pas ? Suspense. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s'envole dimanche pour les Emirats Arabes Unis (EAU) où il va notamment tenter de convaincre le prince héritier cheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, l'homme fort des Emirats et principal décideur en matière d'achats d'armement, d'acquérir deux satellites d'observation proposés conjointement par Astrium (groupe EADS) et Thales Alenia Space (TAS). Soit un contrat supérieur à 500 millions d'euros. Durant toute la semaine précédent cette visite, l'hôtel de Brienne a été soumis à rude épreuve par les Emiratis, experts en la matière, et est passé par des hauts et des bas : du succès des négociations au report du voyage. Sans certitude aucune, le ministre, qui s'est beaucoup démené pour ce projet, a finalement décidé d'y aller et d'emmener avec lui le PDG de Thales, Jean-Bernard Lévy, ainsi que celui d'Astrium, François Auque, pour tenter d'arracher une décision d'Abu Dhabi.

Une nouvelle proposition française

Lors de son passage aux Emirats au moment du salon de défense IDEX à Abu Dhabi en février, Jean-Yves Le Drian, qui a tissé des liens amicaux avec Cheikh Mohamed, avait paraphé un accord intergouvernemental avec le prince héritier, à la satisfaction des Emiratis. Et il avait convenu de revenir aux Emirats avec une nouvelle offre française définitive et engageante six semaines après. Ce qui a été fait même si ce n'est lui qui l'a porté aux Emiratis. Une proposition qui avait dû être revue de fond en comble par les deux industriels. Car l'irruption de Lockheed Martin avait complètement changé la donne. Le groupe américain a vu un de ses contrats annulés par la National Geospatial-Intelligence Agency (NGA), une agence du département de la défense des Etats-Unis. Avec un satellite fabriqué sur les bras, le groupe américain a sauté sur l'opportunité de le proposer aux Emirats. D'autant que ce satellite - Digital Globe - a une résolution de 34 cm, bien supérieure à celle proposée dans le cadre du premier appel d'offre. Les deux constructeurs français ont donc été forcés de s'aligner sur cette proposition américaine non sollicitée. Reste encore à négocier notamment le prix.

Outre les satellites d'observation, la France compte également vendre 60 avions de combat Rafale (Dassault Aviation), 700 Véhicules blindés de combat d'infanterie (VBCI) de Nexter ainsi que des radars de défense aérienne 3D tactique multimissions à moyenne portée, le Ground Master 200 (GM200) fabriqués par Thales. Il s'agit de la troisième visite de Jean-Yves Le Drian aux Emirats depuis son entrée en fonction, en mai 2012. A Abou Dhabi, le ministre doit également s'entretenir avec son homologue des Emirats. La France et les Emirats arabes unis entretiennent de longue date une coopération de défense, notamment dans le domaine de l'armement. Entre 2007 et 2011, les prises de commandes se sont élevées à 2,1 milliards tandis que les livraisons de matériels ont atteint 1,9 milliard d'euros, selon le rapport au Parlement de 2012 sur les exportations d'armement de la France. Les Emirats abritent en outre la seule base militaire française hors d'Afrique, qui compte environ 700 militaires français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2013 à 10:09 :
Profitons vite des pétrodollars avant que le pétrole ne soit en baisse.
a écrit le 08/07/2013 à 9:34 :
en france on espère!!!!!c'est bien, espérons, de toute façon ils ne nous restent que celà!!!
a écrit le 07/07/2013 à 14:17 :
Histoire de justifier la base française aux Émirats arabes unis (IMFEAU) qui doit nous coûter cher même si L'émirat en finance une partie. Si quelqu'un à les chiffres.
a écrit le 07/07/2013 à 11:42 :
de toute façon il y en a que pour les off , les autres , la colonne vertébrale des armées , c'est de la m... , la preuve ici ,http://alphacom.unblog.fr/
a écrit le 07/07/2013 à 11:39 :
Des Dassault rafales vendus à l'étranger ce serait une première retentissante, plusieurs pays sont sur le point de prendre une décision dont l'Inde et le Brésil, je crois.
Réponse de le 07/07/2013 à 16:26 :
La Présidente du Brésil est plutôt hostile à la France. Par contre, l'Inde souhaite acquérir le meilleur avion possible, et le Rafale a donc toutes ses chances.
Réponse de le 08/07/2013 à 8:12 :
@PNL: avant de faire de l'euphorie,moi j'attendrais la signature du contrat.Parole d' ex
commercial.
Réponse de le 08/07/2013 à 11:19 :
Meilleur avion du monde depuis 27 ans. Ça c'est de la longévité !
a écrit le 07/07/2013 à 11:28 :
http://www.marianne.net/Malaise-dans-l-armee-francaise_a230030.html ca c'est la réalité on est pas pres de les avoir il y a plus d'argent dans les caisses du ministere de la defense ou des vaches à lait
a écrit le 06/07/2013 à 21:16 :
Mais c'est dingue, qu'est qu'ils vont faire avec. Autant leur vendre des chasses neige comme en Afrique.
a écrit le 06/07/2013 à 15:01 :
Les US ont des choses à se faire pardonner (PRISM), alors il y a peut-être un espoir ...
a écrit le 06/07/2013 à 13:54 :
Les français remporteront un contrat aux émirats si les ricains donnent leur feu vert.
Réponse de le 06/07/2013 à 15:26 :
Il y a sûrement des chances que ça puisse marcher : sinon, s'ils voulaient que ça plante, ils auraient envoyé montebourde !
a écrit le 06/07/2013 à 12:50 :
Au-delà de certaines considérations qui n'engagent que leurs auteurs souhaitons lui Bonne Chance.
a écrit le 06/07/2013 à 10:16 :
l'espoir ou l'espérance sont toujours les derniers à mourir.On peut bien vivre aussi dans l'espoir
que un jour... que sera sera.. ou quien sabe ? wait and see.
Les Emirates,Quatar,Dubai manquent cruellement de fosses septiques et épurateurs....
Veolia pourra en profiter......
a écrit le 06/07/2013 à 10:08 :
Bonjour, bon il faut dire que cotée, nouveauté nous n'avons pas grand chose, des blindée Leclers qui on 20 ans, des avion Rafale qui peine à partir à l'exportation.... Il n'y a toujours pas de remplacent des AMX10Rc viable, un Vertra avec une bonne tourelle moderne, le VBCI cotée caisse semble correcte, mais cotée armement il est totallement dépasser... ( un VAB plus... ) Reste que le programme du VBM en cours n'est pas prêts de donner des résultat à l'exportation... ( une tourelle de 40 MM. Un chaise à 6 roues type ERC ) sa ne conviendra pas, le 40 MM. Seul n'est pas assez puissant (dépasser aussi) ensuite la conception ERC moteur à l'arrière et train de roulements et aussi dépasser.... Un véhicule léger doit avoir le moteur à l'avant pour auguementer la protection... Ensuite cotée armement si il souhaite un 40 MM. Il faut ajouter un 90 MM en armement principal , cette histoire de missile anti- char rajouter est totallement hors jeu, qui vas avoir les moyen d' utiliser un missile à 20 000 euros.... Comme toujours il y a du travail avant de proposer des bon produit à l'exportation....
Réponse de le 06/07/2013 à 12:09 :
...et toujours autant de fautes d'orthographe, hein Rogger ?
a écrit le 06/07/2013 à 9:46 :
Cela ne sert a rien dans le meme temps on donne 500 millions d'euros a la tunisie bilan 0 cela rapporte a la françe des peaux de bananes.
Réponse de le 06/07/2013 à 13:36 :
On donne 500 millions aujourd'hui. Les contrats d'armement s'étendent sur une longue période et donnent des emplois longtemps par le biais de la maintenance et des mises à jour.
Réponse de le 06/07/2013 à 14:04 :
Il faut savoir une fois toutes les charges deduites et les pots de vin versé combien a la fin il aura de benefice
a écrit le 06/07/2013 à 8:59 :
Les Occidentaux continuent de vendre des technologies dernier cri à des Etats pas toujours recommandables et qui pourraient retourner nos armes contre nous....
Réponse de le 06/07/2013 à 12:10 :
c'est préférable que ce soit nous plutôt que les allemands...
Réponse de le 06/07/2013 à 15:28 :
Arrêtons toute vente à l'étranger : certains dictateurs étrangers ses servent des voitures que nous vendons pour écraser leurs opposants ! Il ne faut surtout pas que nous soyons complices ! Même les "laguiole" et autres "opinel" sont des armes dangereuses...
Réponse de le 06/07/2013 à 20:46 :
Quand on leur propose des arcs et des flèches, ils n'en veulent pas ! ils comprennent rien à rien !
Réponse de le 07/07/2013 à 11:07 :
Sauf que ce pays défend la charia. Vous serez content quand ils utiliserons nos armes pour nous l'imposer chez nous.... L'histoire aime l'ironie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :