Après le Bangladesh, Thales vend des radars high-tech à l'Irak

 |  | 380 mots
Lecture 2 min.
Thales a vendu plusieurs radars GM 400 à la France, l'Allemagne, la Finlande, l'Estonie, la Slovénie, la Malaisie, au Sénégal, la Bolivie et, plus récemment, au Bangladesh.
Thales a vendu plusieurs radars GM 400 à la France, l'Allemagne, la Finlande, l'Estonie, la Slovénie, la Malaisie, au Sénégal, la Bolivie et, plus récemment, au Bangladesh. (Crédits : Thales)
Le groupe électronique a vendu quatre radars à longue portée Ground Master 400 (plus de 450 km) à l'Irak.

Selon des sources concordantes,Thales a vendu à l'Irak un système de surveillance aérienne composé de quatre radars Ground Master 400 (GM 400) et un centre de contrôle. Un contrat de plus de 100 millions enregistré au premier trimestre 2020 par le groupe électronique. Thales a vendu plusieurs radars GM 400 à la France, l'Allemagne, la Finlande, l'Estonie, la Slovénie, la Malaisie, au Sénégal et la Bolivie. Il en a récemment...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :