Grèce : et maintenant il ne reste plus qu'à signer le contrat Rafale !

 |  | 197 mots
Lecture 1 min.
La France va vendre à la Grèce 18 Rafale, dont 12 d'occasion et six appareils neufs.
La France va vendre à la Grèce 18 Rafale, dont 12 d'occasion et six appareils neufs. (Crédits : ADNAN ABIDI)
La commande du Rafale a franchi un nouveau jalon important en Grèce avec le vote du projet de loi sur le renforcement du budget de la défense grec.

Et maintenant on attend plus que le jour fixé pour la cérémonie de signature du contrat Rafale en la Grèce et la France. Dassault Aviation a franchi un nouveau jalon important avec le vote du projet de loi sur la hausse du budget de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2021 à 20:02 :
La Grece est en excédent budgétaire structurel, La FR NON

La Grece réduit son endettement, la FR Non : elle dépassera bientot la Grece en Dette
Réponse de le 21/01/2021 à 8:27 :
La Grèce a une dette héritée qui reste monstrueuse, mais son budget annuel est en effet en excédent. Tout l'inverse de la France. Et en effet, les Grecs ont été saignés à blanc par la troika, ils ont donc pris bon an mal an l'habitude de se serrer la ceinture. Les Français...absolument pas, cf l'épisode gilets jaunes.
a écrit le 15/01/2021 à 15:34 :
Pauvre grecs, la troika de l'UE ira ensuite demander à ceux que les retraites soient baissées pour financer cet armement...

Comme si 2 pays de l'otan allaient se bombarder....

Juste les marchands qui ont profités de l'occasion
a écrit le 15/01/2021 à 12:38 :
Si le Rafale était U.S et le F 35 Français, tous les pays qui achètent le F35 achèteraient le Rafale.

L'indifférence de Trump, et le soutien FR Concret,
dans l'agressivité des Turcs à l"encontre des Grecs, a été décisif pour le Rafale.
a écrit le 15/01/2021 à 11:23 :
le contribuable francais est ravi de cette signature
c'est un tres beau cadeau de noel
merci pour les grecs
sinon, le reste de la planete est aussi interesse par des avions gratuits et des chars leclerc payes par personne
a écrit le 14/01/2021 à 21:50 :
C'est un avion avec une aérodynamique performante mais se sont des qualités des guerres d'avant.

Le combat aérien aujourd'hui consiste à voir avant d'être vue et là...
Réponse de le 14/01/2021 à 22:48 :
N'importe quoi ... Le Rafale est équipé d'un radar AESA très moderne (balayage électronique actif), d'un système de guerre électronique (SPECTRA) et d'un système optronique de recherche air/air et air/sol (OSF) et d'armements à longue portée (dont le missile air-air METEOR). Et si vous parlez de guerre en réseau, des développements sont prévus avec le standard F4 (F3R actuellement).
Réponse de le 14/01/2021 à 23:08 :
Oui, mais pas si simple que ça. Le F35 doit identifier sa cible. Il doit se rapprocher à une distance inconfortable pour le faire. L’OSF du Rafale est meilleur et identifie la cible de plus loin.
Par ailleurs, détecter implique d’activer son radar, ce qui ne rend pas très discret... Si le radar actif est à portée de missile (meteor, mica) la solution de tir est déjà moins évidente.
Le F35 est discret avec 4 missiles en soute. Pas beaucoup pour un combat aérien. Il ne l’est plus vraiment avec missiles sous les ailes ou avec des bidons. Il ne peut avoir l’avantage que dans un cas, tant qu’on ne l’a pas détecté.
Cet avantage s’érode. Il y a les systèmes de détection combinés (Rafale F4). On dissocie émetteur et récepteur d’onde. Émission basse fréquence dans le nez, capteurs sur les ailes ou sur un autre avion de la patrouille ou un wingman. Le F35 n’est pas optimisé pour ce type d’onde. Il est détectable. L’alerte avancée est possible selon cette méthode, y compris contre un appareil furtif. Et avec un peu de travail (triangulation) on devrait pouvoir calculer une solution de tir.
Bref... Mieux vaut ne pas trop sous estimer les développements en cours. Évitons les conclusions trop rapides.
Le Rafale est une bonne plateforme, puissante. qui va loin, qui peut emporter beaucoup de charge. Et puis... il peut voler dans un orage, il a un canon qui marche et un logiciel de bord sans bug. Qui a vraiment l’avantage? Selon quelle doctrine, quelles méthodes, quelle philosophie?
Réponse de le 15/01/2021 à 0:05 :
Mais les adversaires aussi ont des radars AESA... par contre ils ont un RCS beaucoup plus faible, le chinois j20 et autres, le russe su57, les F35 et f22 US/UK/Belgique/Nederland/Italie on est cerné !

Le fameux spectra, qui ferait du rafale un avion que l'on ferait disparaitre comme par enchantement, le seul au monde donc ? Faut vraiment y croire sachant que la france n'a pas un track record particulièrement important dans le domaine de l'électronique dont tous les concepts et composants ont été inventé aux US... Je ne crois pas une seconde qu'on les surpasse en la matière comme dans beaucoup d'autres d'ailleurs... Pas de vaccin!
La guerre électronique évite dans une certaine mesure (contre mesure en l'occurence) d'acquérir une solution de tir mais par triangulation avec des adversaires en réseau justement ce probleme est soluble donc probablement résolu.
Les radars Lpi sont et seront de plus en plus monnaie courante, c'est plus décisif.

L'optronique ça marche pas dans les nuages et le volume d'espace balayé automatiquement est très faible comparé au radar... En gros faut savoir où regarder.

Avoir des missiles à trop longue portée pour ses capteurs c'est comme offrir une lance de lancelot à un aveugle.
Réponse de le 15/01/2021 à 3:38 :
Sans rien y connaître, mais suivant l'actualité, il me semble que le rafale surclasse tout les autres avions en essais comparatifs réels effectués par les différentes armées du monde.
Le probleme est qu'il est cher !!!
Réponse de le 15/01/2021 à 10:39 :
Savez vous depuis quand la France n'a pas eu à être engagée dans un combat aérien . Notre aviation est avant tout une aviation de bombardement, un peu comme toutes les aviations du monde, ce qui n'empêche pas au Rafale d'être un des meilleurs intercepteur aujourd'hui.
Réponse de le 15/01/2021 à 13:01 :
@ Raphaël
Pour l’instant, le Su 57 est en développement. Sans faire trop injure au F35... 4 avions envoyés en Finlande, 1 seul à l’arrivée. Pourquoi les pays membres de ce projet diminuent leurs commandes? Bizarre non?
Et le fait que la plateforme ne puisse pas voler à plus de Mach 1 plus de 40 secondes sous peine de casser la structure, c’est pas beau ça? Le J20? Moteur et état inconnu.
Bref... il y a d’un côté une machine de guerre, pour la vraie et de l’autre des projets dont le marketing est très abouti.
Il faut beaucoup d’intercepteurs pour attraper un avion plus rapide et plus agile. Ce n’est pas impossible, mais ça reste compliqué.
Deux petits détails pourraient provoquer la plaine obsolescence du F35: l’accroissement des perf radar et l’arrivée des lasers antimissiles. Dans ce cas, cet appareil devrait être retiré du service. Ça pourrait arriver plus rapidement (2027) que prévu.
Réponse de le 15/01/2021 à 13:42 :
@ Rafael

Le J20 à part en maquette et sur les belles vidéos de propagande chinoise, jamais vu au combat et technologie pompée sur la Russie. Pourquoi croyez vous que les Chinois ont embrayé sur une propagande monstre pour dénigrer le Rafale lorsque l'Inde à reçu ses premiers avions s'il ne représentait réellement aucune menace ?

SU57 pas operationnel

F35 c'est un comme chez l'avion civile de Boeing qui reste au placard.

Celui qui fait le taf en ce moment sur le terrain, c'est le Rafale et, malgré la puissance de lobbying néfaste sans commune mesure des États-Unis, le Rafale se vend de plus en plus à l'export et cerise sur le gâteau il est de plus en plus ITAR free... Pas mal pour un pays de seulement 67 million d'habitants.
a écrit le 14/01/2021 à 18:33 :
Il faut une garantie or comme chez Renault.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :