Rafale en Grèce : une triple bonne nouvelle pour Florence Parly

 |  | 741 mots
Lecture 4 min.
Le sujet de maintien de la chaine de production des Rafale est un sujet important en France. Nous sommes donc extrêmement attentifs à la continuité de la chaine de production de Dassault Aviation à Mérignac, explique-t-on au sein du cabinet de la ministre.
"Le sujet de maintien de la chaine de production des Rafale est un sujet important en France. Nous sommes donc extrêmement attentifs à la continuité de la chaine de production de Dassault Aviation à Mérignac", explique-t-on au sein du cabinet de la ministre. (Crédits : Dassault Aviation A. Février)
Le futur achat du Rafale par la Grèce est une bonne nouvelle pour le ministère des Armées : nouveau contrat à l'export, premier pays européen à monter dans d'avion de combat français et alimentation de la chaine de production de Dassault Aviation.

La volonté de la Grèce de doter son armée de l'air de Rafale est une triple bonne nouvelle pour Florence Parly, la ministre des Armées. Cette future commande devrait maintenir les exportations d'armements français à un bon niveau en 2020 (à condition d'une signature du contrat et d'un acompte versé avant la fin de l'année) en dépit de la crise économique générée par le Covid-19. Elle confirme également la stratégie de recentrage des exportations d'armes de la France vers l'Europe. L'alignement des planètes fonctionne encore pour la ministre... La Grèce sera le premier pays européen à monter dans le Rafale. Enfin, elle permettra au ministère des Armées d'obtenir un peu plus de marge de manœuvre sur les prochaines commandes nationales du Rafale, sachant que la chaine d'assemblage de l'avion de combat de Dassault Aviation doit fabriquer au moins onze appareils par an.

"Le sujet de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2020 à 10:57 :
Bonne nouvelle pour Florence Parly, un peu moins pour l’armée de l’air française qui va devoir se séparer de 12 de ses propres Rafales, les plus neufs et les plus modernes, et prendre sa place dans la queue pour les remplacer, ce qui n’arrivera pas avant des années dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas le programme sera annulé avant que l’armée de l’air ait pu tous les toucher (rappelons que le rafale a fait son premier vol il y a tout de meme 35 ans).
C’est ce qui s’est passé avec les FREMM de la marine nationale - la frégate Normandie vogue maintenant pour la marine égyptienne (ENS Tahya Misr) et le programme a finalement été annulé avant que la Marine n’ai reçu toutes les frégates initialement prévues. A ce compte là félicitons-nous que la marine grecque ne veuille pas de nos nouvelles frégates FDI qui doivent armer notre marine dans les années qui viennent!
Bref les forces armées françaises sont désormais simplement une vitrine de notre industrie d’armement au dépend de nos capacités opérationnelles.
a écrit le 15/09/2020 à 10:52 :
Avec les Rafales au standard F3R, les grecs auront acces au missile long porté Meteor (abat une cible à plus de 100 km de distance). Si un conflit armé éclate se seront les grecs qui domineront l'espace aérien. Il s'agira ensuite de repérer et détruire les redoutable batteries de défense anti-aérienne S300 et surtout S400 de conception russe, probablement avec des missiles conventionnel long distance tiré à partir d'un navire. Pour la petite histoire, si les turcs n'avaient pas acheté les S300 et S400 ils auraient maintenant des chasseurs F35 américains qui ont été refusés par les USA au titre qu'un membre de l'OTAN ne peut acheter du matériel militaire russe... Face au F35, le Rafale aurait du se montrer plus prudent. En fait la Turquie est bloquée, elle ne peut plus acheter de nouveaux chasseurs américains et pas sûr que les russes leur vendent des SU-57 (équivalent russe du F35) dans la mesure où russes et turcs sont en une guerre froide en Libye et attaque les positions syrienne alier de la Russie... Or sans pouvoir dominer le ciel on ne gagne pas une guerre.
a écrit le 15/09/2020 à 8:17 :
Franchement, ils n'ont pas d'autres impératifs que des joujoux hors de prix ? C'est pour dézinguer les bateaux de migrants ?
Réponse de le 15/09/2020 à 10:20 :
Tout ne tourne pas exclusivement autour des migrants. Il y a d'autres choses importantes. Les tensions entre la Turquie et l'UE en font partie. La défense c'est toujours trop cher... sauf lorsque le pire arrive et que l'on se regrette amèrement des "économies" qui n'en sont pas.
a écrit le 14/09/2020 à 16:45 :
S'il n'y a que 6 appareils neufs commandés, ça ne prolongera la chaîne que de ... 3 à 4 mois !
A moins que les appareils d'occasion (Adlae) ne soient restitués à la France dans 4 ou 5 ans, quand les grecs seront fabriqués neufs ?
Réponse de le 14/09/2020 à 17:30 :
Les 12 appareils occasions de l'armée de l'air refilés au Grec seront remplacés par des appareils neufs ! Toutefois l'armé de l'air sera amputé de 12 appreils durant quelques années avant que les nouveaux appareils reviennent.
Réponse de le 15/09/2020 à 10:22 :
Certes. Mais c'est surtout la porte ouverte à des commandes supplémentaires à moyen terme.
Réponse de le 15/09/2020 à 10:27 :
En fait, la France commandera 12 nouveaux Rafales à Dassault pour ne pas pénaliser son armée de l'air. Pour les grecs, ca leur offre l'avantage d'avoir un escadron opérationnel en très peu de temps, sachant que les pilotes des Mirages 2000 grec trouveront très leur marque dans le Rafale.
a écrit le 14/09/2020 à 16:42 :
11 appareils par an... ??
Cela fait longtemps que la cadence est montée à 23 ou 24 !
Il était même question de lancer une seconde chaîne de montage à Charleroi si la Belgique avait acheté du Rafale (la Sabca étant à l'époque propriété de Dassault)...
a écrit le 14/09/2020 à 15:58 :
Ces triples bonnes nouvelles ne le sont que pour madame Parly et consorts. Depuis la nuit des temps le quidam ne rêve que de cultiver tranquillement son jardin et élever correctement ses enfants. En aucun cas il ne veut faire la guerre à son voisin...
a écrit le 14/09/2020 à 15:38 :
La Grèce précise sa commande. Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a détaillé, dimanche 13 août, que six des dix-huit avions de combat français Rafale dont la Grèce avait annoncé la veille l'acquisition seraient neufs et douze d'occasion. "Il s'agit de six appareils neufs et douze qui ont été utilisés un peu", a indiqué le Premier ministre qui avait annoncé, samedi 12 août un important programme d'armement sur dix ans sur fond des tensions avec la Turquie voisine.
a écrit le 14/09/2020 à 13:53 :
Merci Erdogan ! Face à lui le turc a les Rafale égyptiens auxquels viennent s'ajouter ceux des grecs . L'efficacité de l'avion contre les cibles aériennes et marines devrait modérer ses ardeurs . C'est l'objectif immédiat .
a écrit le 14/09/2020 à 13:26 :
Mme Parly multiplie les bonnes nouvelles à partir d'une seule ?
a écrit le 14/09/2020 à 11:35 :
C'est une bonne nouvelle pas seulement pour elle mais pour tous les francophones d'Europe aussi et pour le sympathisants de la France.Maintenent vous avez besoin d'un nouveau contract avec la Croatie et encore un avec la Gréce pour des bateaux de combat.
a écrit le 14/09/2020 à 10:36 :
En dehors du fait que nous refilons des avions d'occasion et les remplaçons par des neufs, je ne vois pas en quoi notre ministre peut se réjouir: nos armées sont engluées d'une manière peu démocratique en Afrique et au Moyen-Orient sans un soupçon d'espoir de s'en sortir, et ça, c'est dans ses attributions.
a écrit le 14/09/2020 à 9:47 :
On va pouvoir assister aux premiers dézinguage de cet avion mythifié ce qui va remettre la caboche-citrouille dans de justes proportions...

Le mythe des rafales qui survolent la lybie impunément au nez et à la barbe des défense aérienne anciennes d'origines soviétiques...
Que du flan !! Les rebelles de la région Est tenaient cette région et ne répondait donc plus aux ordres du gars Daffy (duck). Des officiers francais étaient d'ailleurs sur place pour la déconfliction (conflit de canard évidemment) au moment de l'approche des avions canards anti canard...

Raison pour laquelle les troupes dudit canard transitaient pour reprendre le contrôle de la cyrénaïque...
Réponse de le 14/09/2020 à 17:41 :
On a l'impression que ce nouveau succès du Rafale à l'exportation vous agace... De toute manière, Rafale ou pas Rafale, un avion de chasse mal utilisé ne vas pas faire des miracles si vous ne savez pas vous en servir. Pour l'instant, le Rafale assume bien ses missions ,certes il n'a fait des combardements que dans des zones avec une defense aérienne souvent faible ou inexistante mais pour tout les avions , c'est pareil... Et vu la hauteur et les types de bombes utilisés par le Rafale, il est fort probable qu'il continue à faire du bombardement en toute sécurité...
Réponse de le 15/09/2020 à 11:53 :
Absolument pas, en face d'un seul S300 on est deja bien emmerdés, on a pas de systèmes électroniques d'attaque, on croit que le spectra fait disparaitre comme par enchantement la signature radar du rafale, la blague !
Ca ce saurait si c'était aussi efficace, les papes de l'électronique ne sont certainement pas en France, tous les composants, toutes les méthodes d'analyse proviennent des UK/US. On a pas résolus de nombreux soucils techniques dans les très hautes fréquences par exemple.

Les US s'attendent à avoir des "problèmes" à résoudre dans les zones dites A2AD (anti acces area denial) face aux IADS (integrated air defense systems) malgré leurs avions stealth et leurs growler hornet anti radar notamment avec les missiles Harm (High Speed Anti Radiation Missile).
Ces zones avec recouvrement de differents types de radar couplés à l'aviation adverse guidée par le sol (radars avions éteins) reste difficiles à dominer.
Vous imaginez nous sans dispositif d'attaque electronique si ce n'est peut être à bord de frégates ou destroyer, sans missiles de types Harm, on croit quoi ? on va se la jouer c'est moi fantomas avec spectra ah ah ah et disparaitre...

L'oncle sam envisage des leurres électroniques, des drones furtifs pour les premières heures de combat, nous on ne peut qu’agresser les pays du quart monde sous équipés.
Réponse de le 15/09/2020 à 13:20 :
Le Rafale n'est nullement un "avion mythique". C'est seulement un excellent appareil multirôle, combat proven et fiable. Pas le meilleur sur tous les creneaux, mais très homogène et avec un bon rapport efficacité / prix. Le fait que son achat par la Grèce mette Erdogan en transe suffit à prouver que la dissuasion fonctionne. C'est bien le but recherché. Après, un appareil de combat ne vaut que par la qualité et l'entraînement de l'équipage qui le pilote. A Réd Flag, un équipage français de Rafale à réussit à "shooter" un F22. Oh certes c'était une seule fois (sur les 3 autres engagements le F22 à logiquement eu le dessus), mais compte tenu du différentiel monstrueux de technologie qui existen entre les deux appareils et la mythe d'invincibilité F22, l'USAF à tres, très mal pris la chose. Encore une fois, de bonnes tactiques, un entraînement rigoureux et un équipage au top peuvent plus que combler un désavantage technologique.
Réponse de le 15/09/2020 à 18:50 :
@ rahan ;

Pendant la guerre des Malouines , un super Etendard volant 20m au dessus de l' eau a coulé le schefield fleuron de la flotte Anglaise , bourré d' électronique avec un exocet...Comme quoi il ne faut pas grand chose .Sur ceux le grand mamamouchi a fait rentrer son bateau de recherche !
a écrit le 14/09/2020 à 9:44 :
A peine croyable qu'un pays en pleine déroute économique puisse dépenser l'argent de ses contribuables dans des avions!
a écrit le 14/09/2020 à 8:51 :
Les grecs vont payer les Rafales avec l'argent que l'Europe leur prête et ne rembourseront jamais. C'est qui les dindons de la farce.
Réponse de le 14/09/2020 à 10:40 :
Bah comme vous le dites.. ce sera l'europe ! Bref, c'est l'europe qui va subventionner l'industrie militaire française ! Donc c'est l'allemagne, la Belgique, le danemark, l'italie etc.. et forcément la France en partie qui va payer les Rafales Grec ! Vive l'europe ! Non ? :)
Réponse de le 14/09/2020 à 13:40 :
L'europe n'a rien prêté aux Grecs ! Il s'agit d'une instance sans fondement ni valeur juridique (la troïka) qui a imposé" manu militari des pseudo-"aides" à la Grèce dans le seul et unique but... de renflouer vos banques françaises une fois de plus en perdition puisque gérées par des français. Ce sont les Grecs qui ont sauvé les banques françaises et ce sont les français qui, avec beaucoup d'humilité, doivent dire un grand "Merci" aux généreux et courageux Grecs. Maintenant, que le marchand de tapis élyséen ait profité de la soi-disant "crise" avec la Turquie pour fourguer sa camelote est une autre histoire. Une histoire qui démontre une fois de plus que la france, d'une manière ou d'une autre, vit bel et bien aux crochets des Grecs.
Réponse de le 14/09/2020 à 13:59 :
Les boches et les hollandais
Réponse de le 14/09/2020 à 14:00 :
@jason burne, et l'argent européen qui sert à acheter des f35, des patriote, des Black hawk etc, on en parle ???
Réponse de le 14/09/2020 à 17:34 :
@Loufi .

Vous vous meprenez ! Je pense QUE CE CONTRAT EST UNE EXCELLENTE NOUVELLE ! Quand au polonais qui n'achète que des armements américains avec les sous de l'europe, cela est due à leu histoire... Ils n'ont pas oublié 39/45...
a écrit le 14/09/2020 à 8:24 :
Moi aussi je me réjouis de ces commandes qui vont conforter notre troisième place d'exportateur d'armes au monde. Mais en parallèle , quel contraste pour notre gouvernement qui veut nous contraindre à une transition ruineuse écologique et énergétique. C'est une fois de plus le en même temps de Mr Macron !!!!!
a écrit le 14/09/2020 à 7:15 :
Le lobby des armes francaises a l'action. Les droits de l'homme, on marche dessus, par la meme l'etouffement du peuple grecque qui n'en demandait pas tant.
Sa pauperisation sous entendue et son entrave a tous mouvements pour les generations futures.
Voila l'europe des nations.
Réponse de le 14/09/2020 à 8:16 :
Naïf !!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/09/2020 à 8:53 :
Le lobby des armes françaises? Et que fera la France pour résister à des pays totalitaires et belliqueux comme la Chine si elle n'a pas une industrie de la défense digne de ce nom? Elle se met à genou et abandonne sa démocratie, sa liberté?
La liberté a un coût et quitte à le payer, je préfère le faire de manière préventive que de connaître une perte de souveraineté comme en 40...
Réponse de le 14/09/2020 à 9:10 :
@matins calmes.
Les droits de l'homme,on en parle beaucoup en France.Pendant ce temps,d'autres n'en parlent pas mais font des affaires(nos amis allemands par exemple).Alors ,pour une fois où la France fait du commerce à haute valeur ajoutée,je dis bravo.
Peut importe qui paie,des ingénieurs et ouvriers français ont du travail!
Réponse de le 14/09/2020 à 10:07 :
@Pacifisme.
Mais pourquoi avoir peur d'un conflit avec pour corollaire la Chine ?
Une 3 eme serait la fin de l'humanite. Tout le monde le sait, meme le Pakistan aujourd'hui l' a compris.
La Chine n'a qu'un priorite, mettre son pays au niveau.
Ce qui n'est pas pour demain.
Visitez ce pays et vous comprendrez les priorites de Xi Ping. Nombre de provinces sont encore sous developpees.
Quand a la France, elle ne compte plus d'un point de vue militaire, une puissance mineure, qui se pense encore influente. Voir les resultats au Sahel
aujourd'hui.
Dassault qui vend des zincs qui demain seront a la ramasse d'un point de vue tactique, des lors que les autres seront equipes d'avions us.
Mais bon, le francais en general se croit encore au temps du General.....
Economie, societe, industrie, liste sans fin d'une nation qui n'est plus que l'ombre d'elle meme.
Réponse de le 14/09/2020 à 10:13 :
"Peut importe qui paie,des ingénieurs et ouvriers français ont du travail! "
Dans ce cas pourquoi pas offrir des rafales aux islamistes ?
Ca ferait du travail pour les ouvriers francais (et meme double car les bombes recues chez nous donneraient du travail au BTP et aux fabricants de cercueils"

On peut se rejouir que dassault vende enfin des rafales mais c est sur que c est desolant que ca soit le contribuable francais qui doive au final payer ou pire. Vu l attitude turque actuelle, on risque d etre embringue dans un conflit avec les turcs (la vente de rafale etant un soutient aux grecs contre les turcs)
Réponse de le 14/09/2020 à 11:14 :
@. @fr
Comparer les islamistes,quelle que soit leur nationalité aux grecs ,personnes civilisées,est plus que malvenu.
Sur ce sujet,je soutient la position française.
Seriez-vous d'accord que n'importe qui vienne fouiller notre domaine maritime?
Réponse de le 14/09/2020 à 11:37 :
les allemands n'ont pas des amis mais seulement des intérêts.
Réponse de le 14/09/2020 à 12:14 :
Cela ne vous dérangeait pas quand il s'agissait pour la Grèce de 2012 de se saigner pour continuer à rembourser les crédits faits par les banques françaises et allemandes pour acheter des tanks et des sous-marins allemands...
Que devrait faire la Grèce ? Laisser pourrir son aviation et ne pas pouvoir se défendre quand les Turcs prendront par la force leurs territoires maritimes voir insulaires avec la bénédiction de la plupart des Européens et des Américains ?
Je réalise bien que l'annonce de ce contrat a ému beaucoup de nos amis et même forcé Pompéo à se déclarer préoccupé par la situation en Méditerranée orientale depuis Nicosie. Les Américains ne voudrait pas perdre la totalité de l'enveloppe de 10 milliards d'euros en laissant les Français ou les Italiens vendre aussi des frégates à la Grèce. Ils ont un range de premier vendeur d'arme du monde à défendre !
Réponse de le 14/09/2020 à 13:15 :
Cher Matins calmes,

vous me permettrez de m'inscrire en Faux contre vos propos. Je ne dirais pas que les rafales ne tuent pas, mais les combats de matériels sont ceux qui font le moins de morts car l'objectif est de détruire le matériel.
Alors considérons un prix de rafale à 90M€, En face des AK47 à 400€.
Avec l'un vous avez un pilote et dix tonnes de bombes avec l'autre 225000 soldats armés.
Calculez donc combien de mort ily aura dans un engagement entre deux avions de combats et dans un engagement entre deux armées de 225000hommes.
Si mon opinion vous parait trop théorique rappellez vous le Rwanda où ils y ont été à la machette: Un million de morts.
Alors pour les droits de l'hhomme il vaux mieux vendre des avions de combats que des machettes.
Réponse de le 14/09/2020 à 13:47 :
La Chine ? Mais elle ne sait même pas que la france existe et, si elle le sait, elle en rigole ouvertement. Comme tous les pays développés, d'ailleurs. Et quelle liberté ? La liberté d'être le nervi d'israël et l'exécuteur des basses oeuvres des américains ? La liberté d'être réduit chaque jour davantage en esclavage sous prétexte de "crises" économico-financières qui n'empêche pas certains groupes français (ont le principal groupe laitier) de ne pas payer un centime d'impôts ? la liberté d'être le toutou des Allemands au niveau européen et de se coucher systématiquement dans sa niche dès que l'Allemagne hausse le ton ? La liberté d'être des losers, incompétents et fainéants ? Gardez-la votre liberté... celle du nivellement par le bas et de la médiocrité "made in france".
Réponse de le 15/09/2020 à 12:18 :
En quoi la vente de Rafales est-elle contraire aux droits de l'homme ??? L'intégration progressive de la défense européenne est effectivement une bonne nouvelle, n'en déplaise aux antieuropéens bas du front.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :