Innovation : le fonds lancé par Florence Parly devra faire ses preuves pour convaincre

 |  | 770 mots
Lecture 4 min.
Quand la ministre des Armées a annoncé qu'on augmentait le soutien à l'innovation, elle avait en tête de faire des choses différentes et donc d'imaginer de nouveaux moyens de soutien à l'innovation, explique le directeur de l'Agence innovation de la défense, Emmanuel Chiva.
"Quand la ministre des Armées a annoncé qu'on augmentait le soutien à l'innovation, elle avait en tête de faire des choses différentes et donc d'imaginer de nouveaux moyens de soutien à l'innovation", explique le directeur de l'Agence innovation de la défense, Emmanuel Chiva. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Florence Parly a signé la lettre d'intention de création d'un nouveau fonds, le Fonds innovation défense (FID). Il pourrait être doté jusqu'à 400 millions d'euros, dont 200 millions financés par le ministère des Armées, via les études amont.

Le fameux fonds annoncé depuis plusieurs mois par le ministère des Armées a été lancé vendredi matin par Florence Parly, qui a signé la lettre d'intention de création du Fonds innovation défense (FID), dont le nom de code était jusqu'ici Definnov. A côté de Definvest, qui prend des participations au capital de start-ups et PME, dont le savoir-faire ou les développements sont stratégiques pour la défense, ce nouveau fonds s'étend sur une durée de six ans.

Un nouveau fonds

Opéré par Bpifrance, il doit prendre des participations dans des entreprises innovantes en phase de croissance, que ce soit des start-ups, des PME ou encore des entreprises de taille intermédiaire (ETI) développant des technologies duales et transverses et intéressant le monde de la défense comme l'énergie, le quantique, les technologies de l'information dont l'intelligence artificielle, l'électronique et les composants, les matériaux, la

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2020 à 18:43 :
J'adore le titre d'une profondeur journalistique impressionnante !
Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour gagner du clic .............
a écrit le 05/12/2020 à 8:30 :
Les LREM avec l'armée ou des poissons avec un vélo.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :