"Nouveau" service militaire : Hollande veut réinsérer les jeunes en difficulté

 |   |  413  mots
Nous sommes confrontés à un chômage élevé, trop élevé, a dit François Hollande.
"Nous sommes confrontés à un chômage élevé, trop élevé", a dit François Hollande. (Crédits : © POOL New / Reuters)
Le président de la République a annoncé lundi la création de sept centres de service militaire volontaire afin de lutter contre le chômage des jeunes. Le dispositif dont il s'inspire, le service militaire adapté (SMA) mis en place outre-mer, a montré des résultats très encourageants en 2014.

Pas de crainte à avoir concernant un retour du service militaire, aboli en 1997. François Hollande a annoncé, lundi 27 avril à Alençon, la création de sept centres de service militaire volontaire (SMV) d'ici à l'an prochain, un dispositif d'insertion professionnelle qui a fait ses preuves outre-mer (sous le nom SMA, pour service militaire adapté). Le président de la République espère ainsi compléter l'arsenal de lutte contre le chômage des jeunes, en hausse de 1% au mois de mars et qui atteint aujourd'hui près de 24% des moins de 25 ans.

"Il y aura trois centres de service militaire volontaire dès cette année qui accueilleront 1.000 jeunes", à Montigny-lès-Metz (Moselle), Brétigny-sur-Orge (Essonne) et "dans le sud de la France dès janvier 2016", a déclaré François Hollande, précisant que quatre autres centres seront créés l'an prochain. Au total "2.000 jeunes", pourront être accueillis.

Outre-mer, le SMA, créé en 1961, a montré en 2014 des chiffres encourageants. Sur les 5.666 jeunes (dont 27% de femmes) en 2014, le taux d'insertion à la sortie s'élève à 77,4%, et ce, alors que, à leur entrée dans le dispositif, 43,5% souffrait d'un illettrisme de niveau 1 à 2 (pour en savoir plus sur les niveaux d'illettrisme, lire la note de l'Insee) et que les deux tiers ne possédaient pas de brevet des collèges.

Hôtellerie et BTP

Créés sur le modèle du service militaire adapté (SMA) mis en place outre-mer, ces centres, qui relèveront du ministère de la Défense, recevront des jeunes de 18 à 25 ans pour leur offrir des formations professionnelles liées aux besoins des bassins d'emplois locaux ou des "secteurs en tension" à l'échelle nationale, comme l'hôtellerie, le BTP et le bâtiment. Nourris et blanchis, les jeunes porteront l'uniforme et seront encadrés par des militaires.

     | Lire: Recherche (toujours) désespérément agents d'entretien, aides à domicile...

François Hollande a, par ailleurs, confirmé sa décision de porter de 3.500 à 4.500 par an le nombre de jeunes accueillis dans les Epide (Etablissement public d'insertion de la Défense). "Deux autres Epide seront créés dans le sud de la France car c'est là qu'il y a les besoins les plus grands", s'ajoutant aux 18 existants, a-t-il ainsi annoncé. Avec les Epide, le service militaire volontaire (SMV) désormais étendu à l'ensemble de la France et le service civique, "tout concourt à ce que les jeunes puissent avoir une deuxième chance", a conclu le président de la République.

(L. P. avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2015 à 18:03 :
Le commentaire de ONC est on ne peut plus clair , cet argent jeté par les fenêtres aurait pû servir a la formation de nos jeunes en entreprise , avec toutes ces aides les allouées a ces bandits ils pourront par exemple se fournir en cannabis !La HOLLANDIE c'est vraiment le rêve FAISONS EN SORTE QUE CE CAUCHEMAR FINISSE MAIS BIEN AVANT 2017
a écrit le 29/04/2015 à 12:37 :
On a vu qu'aux évènements de Charlie et de l'épicerie casher,koulibaly n'avait pas une totale maitrise de son arme.Il est bon en effet de combler cette lacune et donner une formation adéquate a ces jeunes en difficulté,promis pour certains d'entre eux a un avenir digne de leur prédécesseur.
a écrit le 29/04/2015 à 12:02 :
Monsieur "mon élection 2017" se cherche des électeurs subventionnés, habillés en stages de réinsertion via les militaires, mais "toujours à grand prix" avec l'argent public. Il se finance sa pré-campagne avec notre fric, en somme. Du matériel neuf serait sans doute plus utile pour nos armées.
a écrit le 29/04/2015 à 10:40 :
C'est un pré-recrutement qui ne dit pas son nom.
a écrit le 29/04/2015 à 7:21 :
ils vont être contents les militaires de servir d'assistantes sociales à tous les cassocs des quartiers :-)
a écrit le 29/04/2015 à 6:29 :
Quel vieux réac ce Hollande ! Il nous ressort le concept du camps de redressement. En vieillissant, il ressemble de plus en plus à son père. Classique me direz vous...
a écrit le 28/04/2015 à 19:23 :
il veut surtout sortir 200 000 jeunes de chez paul ( emploi)
a écrit le 28/04/2015 à 18:17 :
Et dire que la gauche s'était opposée au service militaire...
a écrit le 28/04/2015 à 16:57 :
Hollande a été exempté de service militaire.
a écrit le 28/04/2015 à 16:22 :
Pourquoi le SMA ? c'était bien le SMA mais maintenant que le SN n'existe plus ce n'est plus à l'armée de faire ce travail.

L'âge de fin de scolarité est 16 ans c'est au plus tard à cet âge 16 ans qu'il faut faire un vrai bilan de compétence.
Ceux aptes à continuer pouvant aller vers un apprentissage approfondi les autres devant être mis face à leur niveau et en parallèle devant trouver un plan B

Le problème national c'st qu'on repousse toujours l'âge des décisions.

il faut décider tôt et vite c'est le seul moyen d'être un pays puissant. En fin de CP on a déjà un profil en fin de primaire on est qusi fixé sur le potentiel.

Reste à passer les troubles hormonaux de l'adolescence pour savoir si une tête est bien faite ou non....

Après de toute façon c'est trop tard.
a écrit le 28/04/2015 à 15:26 :
FH aurait-il besoin de chair à canon dans l'avenir? Comme aux temps napoléoniens? On "enrole" les pauvres en difficultés pour soit-disant les intégrer, puis on les envoie ensuite au casse-pipe pour 1400€ par mois. Ou bien serait-ce une mesurette pour résorber le chômage artificiellement comme savent si bien le faire les politiques? On soustrait des jeunes de leur cité pour les en caserner. C'est toujours un chômeur, mais payé par l'armée au lieu d'être payé par pôle emploi. Chapeau Mr le Président!
a écrit le 28/04/2015 à 15:16 :
Il est très bien de donner à des jeunes n'ayant reçu aucune éducation de leur famille une formation militaire pour les cadrer. Ce service ne devrait pas étre volontaire mais obligatoire pour ces personnes la.... POle emploi, CAF, Education national devraient orienter les jeunes les plus touchés par ce fléau!!! Et les parents sévèrement condammés pour "non transmission d'éducation".
a écrit le 28/04/2015 à 15:06 :
Les camps d'entraînement en France nickel plus besoin de partir à l'étranger??
Réponse de le 28/04/2015 à 16:26 :
en plus, j'ai des doutes sur la fiabilité de ces gars en cas de conflit. en plus , nous les aurons armés nous-même.
a écrit le 28/04/2015 à 14:06 :
le rattachement des armées au ministère de l'éducation nationale est pour demain ... Pauvre France !
Réponse de le 28/04/2015 à 15:48 :
Ne parler pas de ce que vous n'avez pas connu et que vous ne connaissez pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :