Si, si le Bangladesh s'intéresse au Rafale de Dassault Aviation

 |   |  265  mots
En dix ans, les industriels français ont exporté pour 25,7 millions d'euros de matériels militaires aux forces armées bangladaises
En dix ans, les industriels français ont exporté pour 25,7 millions d'euros de matériels militaires aux forces armées bangladaises (Crédits : MBDA)
En dépit de l'intérêt du Bangladesh pour le Rafale, l'avion de combat français a très peu de chance d'atterrir à Dacca face aux armadas américaine, chinoise et russe.

Cela peut paraître incroyable mais le Bangladesh s'intéresse au Rafale de Dassault Aviation, selon des sources concordantes. L'avion de combat tricolore a déjà été acheté par son grand voisin l'Inde et une éventuelle acquisition par Dacca aurait du sens en termes de synergies de flottes. Selon nos informations, le ministère de la Défense bangladais dispose du budget pour acheter huit avions de combat. Pour autant, l'avion de combat tricolore, qui n'est pas le seul à vouloir atterrir à Dacca, est loin d'être le favori au Bangladesh.

Les Américains ont débarqué en force en 2019 au Bangladesh pour proposer aux forces armées bangladaises une multitude d'armements, des avions de chasse à des systèmes de missiles en passant par des hélicoptères de combat. Boeing aurait déjà gagné un appel d'offres international et serait proche d'un accord pour la fourniture d'Apache AH-64E. Jusqu'ici approvisionné principalement par la Chine, puis par la Russie, le Bangladesh a la ferme intention de moderniser ses forces armées, notamment sa flotte aérienne composée de MiG-29 et d'avions de combat chinois Chengdu J-7.

Des exportations françaises quasi-inexistantes

Sans surprise, la France exporte très peu au Bangladesh. En dix ans (2009-2018), les industriels français ont exporté pour 25,7 millions d'euros, dont 8,4 millions en 2018, de matériels militaires aux forces armées bangladaises. Ils sont livré sur la même période pour 12,8 millions d'équipements militaires. Fin 2018, il y avait 42 licences accordées en cours vers le Bangladesh pour un total de 2,9 milliards d'euros (dont 2,6 milliards de matériels navals).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2020 à 19:02 :
encore un pays qui veut le rafale, avec transferts de technos
et surtout un montage financier effectue par des banques francaises cautionnees par l'etat francais de telle sorte que quand le gars ne paiera pas, vu que c'est le but de la manoeuvre, les banques seront remboursees
tiens ca rappelle la vente recente de bateau a l'argentine, vous savez, le pays socialiste qui tous les 10 ans explique qu'il ne va pas rembourser ses dettes
avec la chine ou la russie, si on ne paye pas, on risque de voir l'armee chinoise ou les spetnazs venir se servir sur les comptes ' avec beaucoup de democratie populaire tolerante'
mais bon, en france, l'argent n'est a personne, alors ca va ' sauf quand les gilets jaunes comprennent'
a écrit le 08/02/2020 à 17:32 :
Teen 8 rafales c'est mieux que zéro.

Après la question est que fait on avec 8 avions omniroles ? Rien.

Pour faire de la police du ciel le Bangladesh aurait pu du racheter des avions d'occasion, des mirage2000 seraient un bon choix'.

Les anciens mirage grecs et on vend le rafale en méditerranée
a écrit le 08/02/2020 à 9:23 :
Oui il faut faire le max pour notre fleuron aéronautique; Vive le Rafale et vive Dassault aviation. Le Rafale est un avion de chasse de première ampleur, moderne et efficace qui répond a tous les théatres d'opérations moderne donc oui que le Rafale s'exporte c'est une très bonne chose pour la France et pour Dassault.
Réponse de le 08/02/2020 à 10:13 :
n'importe quoi, cet avion n"a jamais opéré en zone dangereuse comme le f35 le fait quotidiennement à la barbe de la nation experte en defense aerienne la russie avec les bombardements des installations du hezbollah en syrie.
pour l'instant il a detruit des 4x4 toyota, un bon vieux cessna 172 en ferait autant
Réponse de le 08/02/2020 à 23:24 :
Purée y'en a des experts de comptoir ici. Le F-35 ne vaut rien, le Rafale a fait ses preuve sur tous les théâtres d'opération, n'en déplaise au peuple élu par mes bourses
a écrit le 07/02/2020 à 21:51 :
Le rafale est un avion de voltige à basse altitude. Toutes ses démonstrations se font à vide pour épater le candide, le crédule.
Armé il devient un vrai sapin de noel près à se faire enguirlander !
Le F35 embarque ses missiles dans des soutes préservant ainsi sa discrétion, ce qui lui permet d'être à porté de tir pour éliminer les défenses adverses dans les A2AD où le rafale ne peut pas pénétrer, sauf en rase motte mais au risque d'y rencontrer des CIWs (sioux) !
IL fusionne les données de ses propre capteurs mais pas celles provenant d'éléments externes, sa liaison 16 (adolescente donc) spécifiée par l'oncle Tom commence à être franchement encombrées, pas assez de bande passante, la bande passante c'est une bande de fréquence, plus la bande de fréquence admissible est élevée plus on peut encoder d'information en même temps comme dirait manu micron onde ! Faut tout vous expliquer c'est fatiguant.
Réponse de le 08/02/2020 à 4:51 :
C'est très fatiguant de lire de telle bêtises.
La furtivité active ca existe sur B2, d'ailleurs Boeing veut le développer sur F18SH (le Growler c'est déjà fait) et LM sur le F35.
des CIWS à terre ? ahahahahahah
Sur la connection de données, c'est du pure n'importe quoi !
La L16 n'a rien "d'encombrée" elle permet simplement des échanges type texte, le MADL permet d'échanger de façon plus furtive et à plus courte portée, d'échanger des fichiers types vidéos. Le rafale aura un connection équivalente avec le F4, en plus de quoi, il aura une connexion satellite pour échanger ces gros fichiers sur n'importe quelles distance et surtout il restera compatible avec la L16. C'est un gros problème pour le F35 qui n'arrive pas à collaborer avec les autres avions de l'OTAN mais aussi de l'USAF. Cette dernière met des solutions au points pour que les avions de guets jouent les traducteurs (encore faut il en avoir un sous la main).
Bref très fatiguant mais j'espère que Loocked Martin te paies bien.
Réponse de le 08/02/2020 à 15:44 :
menteur, la L16 est dans une bande de frequence de l'ordre du Mhz, la liaison Madl du Ghz!
a écrit le 07/02/2020 à 17:57 :
Levier de négociation du Bengladesh pour ramollir les prétentions US probablement, ou pour avoir la chance de tester un excellent avion.
a écrit le 07/02/2020 à 17:45 :
Si le Bangladesh s'intéressait à nourrir sa population ?
Réponse de le 08/02/2020 à 13:23 :
Voilà qui est du bon sens. Pourquoi un pays si pauvre devrait acheter des rafales? Il ferait mieux de créer des infrastructures digne du monde moderne, de donner de l'éducation, et à manger à tous ses citoyens.
a écrit le 07/02/2020 à 16:47 :
Pourvu que Macron ignore ce pays et n'aille pas encore dire n'importe quoi !
a écrit le 07/02/2020 à 16:26 :
c'est presque indécent de penser qu"un des pays les plus pauvres du monde puisse s'offrir un tel avion,
Réponse de le 07/02/2020 à 17:43 :
@ gerardc27 ,


100% d' accord , c est la première chose qui m' est venue à l esprit ! Quand j' ai vu l' article .
a écrit le 07/02/2020 à 16:12 :
Ca sent les visites tout frais payés en France pour quelques officiels...
Ah Paris! A nous les petites francaises ^^
a écrit le 07/02/2020 à 15:41 :
Si le Bangladesh s'y 'intéresse, pourquoi la Pologne ne nous font pas confiance? On t il peur du service après-vente?
Réponse de le 07/02/2020 à 16:39 :
Parce que les polonais aiment frayer avec de gros dominateurs, pour le meilleur et ... pour le pire.
Réponse de le 08/02/2020 à 4:55 :
Tout simplement parce que la Pologne veut la protection des US, suffit de voir le marché des hélico, on leur proposer un retour industriel 5X plus important que le contrat (oui, oui, on les payer pour prendre ces hélico car airbus voulait ouvrir des usines en prévision du Brexit et de la baisse de rentabilité de certains produits). Ils ont choisi de payer pour des hélico US...
A partir de là, les choses sont claires. Les subventions de l'UE à la Pologne doivent arrêter dans deux ans, donc possible sortir de la Pologne en vu à ce moment là.
a écrit le 07/02/2020 à 15:21 :
" le ministère de la Défense bangladais dispose du budget pour acheter huit avions de combat".

Plus besoin de dons pour ce pays ,donc.
a écrit le 07/02/2020 à 13:58 :
Qui a envie d'envahir un des plus pauvres pays du monde surpeuplé et en permanence inondé ???
a écrit le 07/02/2020 à 13:21 :
A noter : le monoréacteur du F35 est plus puissant que les deux réacteurs réunis du rafale!
Déja en 40 le pauvre v12 hispano suiza de nos coucous manquait au bas mot de 200 CV face aux avions germaniques et anglais.
Il n'y a qu'a voir la galère de renault en F1 pour rattraper son retard sur les italiens de ferrari et les anglo saxon de mercedes brixworth
Réponse de le 07/02/2020 à 14:31 :
Commentaire simpliste à l extrême qui manque cruellement de contexte technique et historique dans les comparaisons comme d intelligence sur le fond
Réponse de le 07/02/2020 à 14:47 :
Le F35 est beaucoup plus lourd que le Rafale, qui possède un rapport poids/poussé nettement supérieur au F35 (ça veut rien dire de comparer la puissance comme ça, sinon l'A380 serait le meilleur). Le F35 est inférieur au Rafale (et certains disent même au F16) en domination aérienne car il n'a pas été conçu pour ça : c'est le job du F22... que les ricains se gardent bien d'exporter...
Et quel est le rapport avec Renault? Avec un tel raisonnement, faut-il conclure que le Rafale est meilleur parce que Citroën est champion du monde WTCC. Raisonner c'est pas balancer des anecdotes sans aucun rapport mais construire une logique cohérente !
Réponse de le 07/02/2020 à 20:30 :
Sa maman a fait un idiot, pauvre maman!
Réponse de le 08/02/2020 à 5:08 :
Les avions français étaient en pleine modernisation et les prototypes étaient bien au dessus mais c'est pas grave.
Ensuite parler F1 comme d'un référence de l'aviation ... comme dire ...
Enfin ce qui compte, quand on s'y connait un peu, c'est le ratio poids du réacteur avec la poussé, à ce petit jeu F135 fait mieux que le M88 mais certainement pas +100% mais à peine 25% alors qu'il y a 17 ans d'écart entre les deux ... Enfin malgré toute cette puissance le F35 est limité à mach 1,6 contre mach 2 pour le rafale. Il est incapable de faire de la supercroisière contrairement au rafale alors que c'est un critère pour entrer dans la 5ème génération ainsi que développé par l'USAF.
Donc à noter Kaplan

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :