Maltraitance animale : Le Foll fait inspecter tous les abattoirs de France

Le ministre de l'Agriculture a demandé au Préfet la suspension immédiate de l'activité d'un abattoir des Pyrénées-Atlantiques dont des pratiques abusives ont été dénoncées mardi. Des vidéos avaient déjà mis au jour des mauvais traitements dans deux autres abattoirs.
Stéphane Le Foll demande, en cas de défaut avéré constaté à l'occasion de ces inspections, la suspension sans délai de l'agrément de ces établissements, lit-on dans un communiqué du ministère de l'Agriculture.
"Stéphane Le Foll demande, en cas de défaut avéré constaté à l'occasion de ces inspections, la suspension sans délai de l'agrément de ces établissements", lit-on dans un communiqué du ministère de l'Agriculture. (Crédits : REUTERS)

Face à la révélation d'un troisième cas de maltraitance animale en quelques mois, Stéphane Le Foll tente de reprendre la situation en main. Le ministre de l'Agriculture a demandé mardi 29 mars aux préfets de mener des inspections dans tous les abattoirs de France, dans un délai d'un mois.

L'association de défense des animaux L214 a en effet diffusé dans la matinée une vidéo montrant les pratiques d'un abattoir de Mauléon-Licharre, dans les Pyrénées-Atlantiques, où les bêtes sont parfois saignées sans avoir été correctement étourdies au préalable. Quelques semaines plus tôt, des vidéos avaient mis au jour des mauvais traitements similaires au Vigan et à Alès, dans le Gard.

"Des pratiques intolérables"

Un communiqué du ministère de l'Agriculture souligne:

"Stéphane Le Foll réaffirme à nouveau son indignation face à des pratiques intolérables. Il a demandé au Préfet la suspension immédiate de l'activité de l'abattoir".

"Dans ces conditions, le ministre demande immédiatement aux préfets de faire réaliser, dans un délai d'un mois, des inspections spécifiques sur la protection animale dans l'ensemble des abattoirs de boucherie du territoire national", est-il ajouté.

Le résultat des inspections sera transmis à la commission d'enquête parlementaire sur "les conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français" mise sur pied la semaine dernière, précise le ministère de l'Agriculture. Le ministre promet que l'inspection aura des conséquences:

"Stéphane Le Foll demande, en cas de défaut avéré constaté à l'occasion de ces inspections, la suspension sans délai de l'agrément de ces établissements."

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 30/03/2016 à 9:52
Signaler
Il est interessant de savoir que l214 est l emanation de l agriculture geante americaine productrice de soja !!! Ils ont largement les moyens de trafiquer des montages videos !!!! Soutenons le petit producteur francais contre la mal bouffe americ...

à écrit le 29/03/2016 à 23:43
Signaler
Pour avoir travailler dans les abattoirs le decision du ministre est une hypocrisie szns fin Les veterinaires ou preposes sanitaires sont toujours presents dans les abattoirs car uls controlent l'etat sanitairecde la viande avant la mise sur le march...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.