"PSA restera une entreprise française", et c'est Montebourg qui le dit

Le ministre du Redressement productif a indiqué lundi à des lecteurs du Parisien que PSA Peugeot Citroën "restera en France et française" au moment où le constructeur négocie une augmentation de capital auprès du chinois Dongfeng.

2 mn

(Crédits : AFP)

Arnaud Montebourg était à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis lundi après-midi. Il avait rendez-vous avec des lecteurs du Parisien/Aujourd'hui en France au siège du journal. A cette occasion, certains d'entre eux l'ont questionné sur l'avenir de PSA Peugeot Citroën.

Au moment où le ministre décrit PSA comme "une entreprise en très grande difficulté" un lecteur lui demande si "la solution pour PSA pourrait venir de Chine ?" Montebourg répond :

"PSA restera une entreprise française"

"Donc pas de Chinois dans le capital de Peugeot ?" l'interroge Didier Postel, l'un des lecteurs. "Je n'ai pas dit ça. Je dis que l'entreprise restera en France et française." assure Arnaud Montebourg.

PSA envisagerait une augmentation de capital de 3 milliards d'euros

PSA est effectivement en cours de discussions avec le chinois Dongfeng Motor pour renforcer son partenariat. Selon des sources proches du dossier, le constructeur envisagerait une augmentation de capital de trois milliards d'euros, partagée à égalité entre Dongfeng et l'Etat français mais cette information n'a pas été confirmée jusqu'ici.

Le 19 octobre dernier, l'agence Reuters affirmait que les discussions entre PSA Peugeot Citroën et le groupe chinois Dongfeng avançaient plus lentement que ce qu'avait espéré le constructeur français.

>> Les négociations entre PSA et le chinois Dongfeng plus lentes que prévu

Le dernier scénario évoqué par la presse est le recours à une augmentation de capital de 2,5 à 3 milliards d'euros à laquelle souscriraient conjointement l'Etat français et Dongfeng, le partenaire chinois du groupe. La semaine dernière, le président de Dongfeng, Zhu Fushou, a affirmé que son groupe étudiait encore "la rationalité" d'une prise de participation dans PSA.

Les difficultés persistantes de PSA à sortir la tête de l'eau, malgré une restructuration drastique, ont ravivé ces dernières semaines l'hypothèse de l'arrivée de nouveaux actionnaires pour soutenir le numéro un français de l'automobile.

LIRE AUSSI :

>> Compétitivité : nouveau "contrat" social en vue chez PSA Peugeot Citroën

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 22/10/2013 à 23:26
Signaler
On se fiche pas mal de la nationalité des capitaux d'une entreprise et de celle de son conseil d'administration. La seule chose importante sont ses lieux d'implantation.

à écrit le 22/10/2013 à 23:04
Signaler
On est rodé des propos de montebourg. Le dictateur du redressement industriel nous envoie sa fumée poluante de bonnes intentions de sa part...PSA restera français....cela veut dire bientôt adieu dans très peu de temps!!

à écrit le 22/10/2013 à 21:15
Signaler
Lisez Autoplus qui vient de paraitre. L'étude sur les taxis. Un taxi qui en est à sa 4ème boite DSG en trois voitures! L'enquête est édifiante, les voitures du groupe Volkswagen sont les moins fiables. Par exemple, page 57, ce témoignage d'une sociét...

à écrit le 22/10/2013 à 20:18
Signaler
Si quelqu'un a encore confiance en ce moulin à vent...

à écrit le 22/10/2013 à 17:22
Signaler
Il ferait mieux de nous donner son avis sur l'affaire Hollande/léonarda

à écrit le 22/10/2013 à 15:49
Signaler
Si c'est Monte Bourre qui le dit, c'est sur.

à écrit le 22/10/2013 à 15:47
Signaler
La marinière lui faisait un point commun avec Madonna. Avec les travailleurs, je cherche encore...

à écrit le 22/10/2013 à 14:09
Signaler
Donc dans combien de temps elle est reprise par les chinois? Car c'est bien ça le principe d'Arnaud, un coup de grosse gueule et puis l'entreprise se casse la gueule ... Pauvre France, quand on voit que seulement 25% du CAC40 est détenue par des fra...

à écrit le 22/10/2013 à 13:31
Signaler
Qu'est ce qu'une entreprise "Française"? Possédée par des investisseurs Français? Ayant son siège en France? Ses sites en France? La déclaration du ministre ne neut donc rien dire, et est complètement décalée, d'autant plus que, l'état n'étant pas...

le 22/10/2013 à 14:04
Signaler
Une entreprise dont la tombe sera en France.

à écrit le 22/10/2013 à 13:31
Signaler
Qu'est ce qu'une entreprise "Française"? Possédée par des investisseurs Français? Ayant son siège en France? Ses sites en France? La déclaration du ministre ne neut donc rien dire, et est complètement décalée, d'autant plus que, l'état n'étant pas...

à écrit le 22/10/2013 à 11:35
Signaler
j'espère que PSA ne pataugera pas dans la GAD-DOUX ... la GAD-DOUX ..! !..certains s'y complairaient-ils ?

à écrit le 22/10/2013 à 11:03
Signaler
Bon d'accord donc à plus ou moins long terme PSA SERA chinois . Montebourg c est un rantanplan de la politique, s'il dit noir il faut comprendre blanc!

à écrit le 22/10/2013 à 11:02
Signaler
Je propose de mettre les économies d'Arnaud au capital de peugeot !

à écrit le 22/10/2013 à 10:35
Signaler
Implicitement, il confirme des rumeurs. Une gentillesse (!) pour Moscovici... Mais j'imagine mal le chinois entrer dans le capital avant les municipales. PSA semble condamné à moyen terme.

à écrit le 22/10/2013 à 10:20
Signaler
Ce Montebourde est décourageant. C'est navrant de le voir s'agiter comme un canard sans tête. Quand va-t-il donc se taire.

à écrit le 22/10/2013 à 10:02
Signaler
après avoir bien mis des battons dans les roues de la famille Peugeot et de son entreprise on peut craindre en effet que le grand duduche Montebourg pour sauver 2 emplois de syndicaliste enfonce le clou encore plus loin: en chine ?

à écrit le 22/10/2013 à 9:52
Signaler
Il cause encore?!

à écrit le 22/10/2013 à 9:46
Signaler
ah j'ai bien rit devant les propos de notre ministre , si cela devient comme mittal-arcelor , ou encore je me rappelle d'alain juppé alors premier ministre sur le cas thomson , que cela valait 1 euro symbolique .. ils ont de l'humour a ce que je vois...

à écrit le 22/10/2013 à 9:39
Signaler
Si montegourde dit ça PSA est foutu, tout ce qu'il touche est détruit, c'est une feignasse professionnelle.

le 22/10/2013 à 9:58
Signaler
Je n'aurais pas pu dire mieux :-)

le 22/10/2013 à 10:22
Signaler
A l'heure actuelle la direction de PSA met une pression énorme sur les salariés en leurs disant d'aller voir ailleurs dans une autre entreprise car il n'y a plus d'avenir et qu'ils sont en sur effectifs, et les personnes qui reste risque de retrouve...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.